Commission canadienne des droits de la personne

Commission canadienne des droits de la personne

17 nov. 2010 16h12 HE

Le Canada donne son aval à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 nov. 2010) - La Commission canadienne des droits de la personne (CCDP) félicite le gouvernement du Canada d'avoir donné son accord à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

« J'applaudis la décision du gouvernement du Canada d'appuyer les principes fondamentaux qui sont énoncés dans la Déclaration. », a affirmé le président par intérim de la CCDP, M. David Langtry, qui a ajouté, « Ce geste est le symbole d'un engagement envers l'égalité, le respect et la collaboration avec les Autochtones. » En appuyant officiellement la Déclaration, le Canada se rallie à la communauté internationale en faisant la preuve de sa volonté d'améliorer les conditions de vie des peuples autochtones, sur son propre territoire et partout dans le monde.

La Déclaration ayant été acceptée, le véritable travail peut commencer : il faut maintenant mettre en place des mesures permettant de veiller à ce que les droits énoncés dans la Déclaration deviennent une réalité dans la vie quotidienne des Autochtones du Canada.

La Commission collabore étroitement avec ses partenaires afin promouvoir et de défendre les droits des Autochtones des quatre coins du pays. Le Forum sur la prévention de la discrimination, qui doit avoir lieu à Winnipeg, constitue un bon exemple des efforts conjoints qui sont déployés. Pendant le Forum, les participants discuteront de questions liées à la Déclaration des Nations Unies, comme l'atteinte d'un juste équilibre entre les droits individuels et collectifs, l'élaboration de processus de règlement des différends indépendant pour les Autochtones et la prise en compte des traditions juridiques et du droit coutumier des Premières nations.

« Le défi que nous devons maintenant relever consiste à nous appuyer sur nos réalisations passées et à continuer de travailler avec les communautés autochtones en vue de l'établissement d'un système des droits de la personne qui favorise le respect mutuel et renforce le respect des droits de la personne de tous les Canadiens. », a déclaré le président par intérim de la Commission.

Renseignements

  • Relations avec les médias
    613-943-9118