Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

29 sept. 2014 16h43 HE

Le Canada dresse un bilan de sa participation à la réunion annuelle de l'Organisation des pêches de l'Atlantique Nord-Ouest

VIGO, ESPAGNE--(Marketwired - 29 sept. 2014) - Tout juste après la réunion annuelle de l'Organisation des pêches de l'Atlantique Nord-Ouest (OPANO) de cette année, le ministère des Pêches et des Océans a attiré l'attention sur les différentes décisions de gestion que l'Organisation a prises récemment, en vue d'assurer la conservation et la durabilité.

Dans le cadre de cet engagement envers la durabilité, les parties contractantes de l'OPANO ont convenu de fermer la pêche à la crevette dans la division 3L de l'OPANO, à l'est de Terre-Neuve-et-Labrador. Il s'agit d'une décision délicate pour le Canada qui n'a pas été prise à la légère; elle reflète les avis du Conseil scientifique, lequel dénonce depuis les dernières années un déclin continu du stock ayant amené la biomasse sous le seuil des limites acceptables. Depuis quelque temps, des scientifiques observent des changements dans l'écosystème, particulièrement en ce qui a trait au réchauffement des températures océaniques. Bien que ce changement puisse être bénéfique pour les stocks de poissons de fond, il semble être défavorable aux mollusques et aux crustacés, notamment le crabe des neiges et la crevette.

Les autres efforts de conservation de l'Organisation semblent avoir porté leurs fruits. En effet, le stock de plie grise de la division 3NO de l'OPANO (au sud-est de Terre-Neuve-et-Labrador) est actuellement en hausse après un moratoire qui a duré 21 ans. Il s'agit d'ailleurs du troisième stock de poisson de fond dont la reprise de la pêche a été autorisée au cours des dernières années. Avec une part du quota de 60 p. 100, la reprise des activités de pêche de façon modérée est de bon augure pour l'industrie canadienne. Le Canada s'engage également à veiller à ce que le stock de plie grise continue à augmenter. Il adoptera donc les mesures qui s'imposent pour mener à bien cet objectif, notamment en appuyant la réalisation d'une évaluation complète du stock par le Conseil scientifique en 2015. Le stock de sébaste de la division 3LN pêché sur les Grands Bancs de Terre-Neuve, continue également de montrer des signes favorables de croissance, de sorte que le total autorisé des captures de cette espèce a été augmenté pour la prochaine année. Suite à l'approbation d'une stratégie de gestion, une augmentation du total autorisé des captures sera mise en vigueur progressivement au cours des années subséquentes.

Le Canada se réjouit de constater que les mesures relatives à la déclaration des prises par coup de filet ont été approuvées à l'unanimité. La déclaration des prises est essentielle, car elle permet d'assurer l'exactitude et la représentativité des recherches scientifiques et des estimations des prises, de sorte que les mesures de gestion sont plus précises et plus fiables. La nouvelle disposition exigera la soumission de rapports détaillant chaque coup de filet. Ces comptes-rendus détaillés seront soumis à la fin de chaque voyage et permettront de mieux guider les efforts scientifiques et les activités de gestion. L'amélioration de l'exactitude de la déclaration des prises était d'une importance capitale pour la gestion des pêches régionales et internationales, et le Canada est un chef de file en la matière.

Le Canada a également coparrainé la mise en place de mesures visant à accroître la protection des écosystèmes marins vulnérables. Par suite de ces mesures, l'une des zones actuellement interdites sera élargie et une nouvelle zone sera interdite dans les eaux internationales afin de protéger les coraux fragiles et les éponges. Le nombre total de zones de fermeture de l'OPANO sera ainsi porté à 20. Le Canada se réjouit également que l'OPANO ait accepté de prolonger les fermetures de pêches en vigueur d'ici jusqu'à 2020.

Faits en bref

  • L'OPANO est un organisme intergouvernemental de science et de gestion des pêches, créé en 1979 à titre de successeur de la Commission internationale pour les pêcheries de l'Atlantique Nord-Ouest.
  • L'objectif global de l'OPANO est de contribuer, grâce à des consultations et à une coopération, à l'utilisation optimale, à la gestion rationnelle et à la conservation des ressources halieutiques de la zone d'application de la Convention de l'OPANO.
  • L'OPANO compte actuellement 12 pays membres, répartis en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et dans les Caraïbes. Il y a parmi eux quatre États côtiers de la zone d'application de la Convention : les États-Unis, le Canada, la France (pour Saint-Pierre et Miquelon) et le Danemark (pour les îles Féroé et le Groenland).

Citations

« Le Canada et la communauté internationale ont la responsabilité d'assurer des pêches prospères et durables dans l'intérêt des futures générations de pêcheurs. Nous notons avec satisfaction le rôle de chef de file que joue le Canada au sein de l'OPANO, toutefois c'est avec tristesse que nous devons dû prendre la décision délicate d'imposer un moratoire dans la division 3L de l'OPANO.

« Notre gouvernement s'engage à maintenir un juste équilibre entre les avenues de développement économique pour les pêcheurs et la promotion de la pérennité de la pêche à la crevette nordique. C'est la raison pour laquelle nous avons réussi à faire adopter une proposition stipulant que cette pêche serait autorisée de nouveau dès que les données scientifiques le permettront. En ce qui concerne la suite des choses, le Ministère continuera de discuter avec les intervenants de la meilleure façon de gérer les changements des conditions environnementales et de s'y adapter tout en continuant à soutenir la science. »

- L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans

Documents connexes

- Pour consulter toutes les décisions qui ont été prises lors de la réunion annuelle de l'OPANO ainsi que les totaux autorisés des captures qui y ont été établis, veuillez-vous référer au communiqué de presse de l'OPANO (anglais seulement).

Internet: http://www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements

  • Frank Stanek
    Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    Ottawa, Ontario
    613-990-7537

    Sophie Doucet
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre
    Pêches et Océans Canada
    613-992-3474