Agence canadienne de développement international - ACDI



Agence canadienne de développement international - ACDI

11 juin 2013 12h42 HE

Le Canada encourage le développement mené par le secteur privé pour aider les personnes les plus vulnérables du monde

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 11 juin 2013) - Les personnes les plus vulnérables du monde profiteront de trois nouveaux investissements canadiens qui visent à accroître les investissements réalisés par le secteur privé et à réduire la pauvreté dans les pays en développement. Aujourd'hui, l'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, a annoncé lors d'un discours prononcé lors de la 19e Conférence annuelle de Montréal que le Canada s'emploie à fournir un plus grand soutien aux pays en développement afin de les aider à attirer les investissements dont ils ont besoin pour connaître une croissance économique durable.

« Le nouvel investissement que le Canada réalise aujourd'hui démontre qu'il continue d'être un chef de file pour tirer parti des forces, des ressources et des innovations du secteur privé au profit des personnes les plus vulnérables, a dit le ministre Fantino. La participation du secteur privé génère de meilleures possibilités d'emploi et plus d'investissement et de ressources afin d'améliorer la productivité et d'accroître le bien-être dans le monde. »

Le ministre Fantino a souligné le rôle de chef de file du Canada pour encourager la réalisation d'un plus grand nombre de projets de développement menés par le secteur privé en lançant une nouvelle page Web destinée à ce secteur. Il s'agira d'un outil unique qui aidera le secteur privé à découvrir comment il peut jouer un plus grand rôle dans le développement et travailler de plus près avec le gouvernement du Canada pour réaliser des objectifs de développement communs.

Le Canada soutiendra l'établissement du Mécanisme d'aide pour les économies fragiles et touchées par des conflits du Groupe de la Banque mondiale. Le Mécanisme fournira une assurance dans le cadre des projets menés par le secteur privé qui contribuent à la croissance économique, à la réduction de la pauvreté et à l'amélioration de la vie des gens dans les pays où les conflits et la fragilité de l'économie rendent difficile d'attirer des investissements.

« Nous sommes très reconnaissants à l'égard de nos partenaires canadiens d'être les premiers contributeurs à ce mécanisme, a dit M. Jim Yong Kim, président du Groupe de la Banque mondiale. Grâce à la contribution du Canada, nous répondons à un besoin du marché et renforçons les capacités des investisseurs étrangers à contribuer à rebâtir les économies fragiles, ce qui génère de bons emplois et aide les gens à se sortir de la pauvreté. »

Le ministre Fantino a indiqué aujourd'hui que le Canada est prêt à aider la Jamaïque à retrouver la stabilité économique. Par exemple, il a annoncé un soutien au Fonds monétaire international (FMI) pour fournir de l'assistance technique aux pays des Caraïbes, dont la Jamaïque. Cet appui permettra aussi d'aider le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. Il fera fond sur les efforts réalisés par le Canada à l'échelle internationale pour favoriser les investissements du secteur privé et la croissance économique en aidant les pays en développement à renforcer les capacités de leurs institutions publiques nationales et régionales à mieux gérer les finances publiques et à promouvoir la stabilité au sein du secteur financier.

« Le Canada est l'un des principaux contributeurs à l'égard des activités que réalise le FMI en matière de renforcement des capacités dans les pays en développement, a affirmé Mme Nemat Shafik, directrice générale adjointe du FMI. « Le Canada appuie nos activités d'assistance technique et de formation dans les Caraïbes, en Amérique centrale, au Moyen-Orient et en Afrique, y compris le réseau des Centres régionaux d'assistance technique du FMI. Ce soutien précieux a aidé les pays de ces régions à développer des institutions plus fortes et à promouvoir la croissance économique durable, ce qui est essentiel pour améliorer la qualité de vie des gens. »

« Le Canada soutient son ami de longue date, la Jamaïque, en contribuant à établir les conditions et les institutions nécessaires pour attirer des investissements et créer des emplois, en particulier pour les jeunes qui risquent de se tourner vers la criminalité, a dit le ministre Fantino. Lorsque nous aidons d'autres pays à faire progresser leur économie, nous trouvons aussi de nouveaux partenaires pour les entreprises canadiennes. Le développement fait partie intégrante du travail réalisé par notre gouvernement pour créer un monde prospère et sûr. »

Le Plan d'action économique de 2013 réaffirme l'engagement du Canada envers l'aide au développement international, comme l'amélioration de la croissance économique durable. Le nouveau ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement continuera à assumer le mandat de réduction de la pauvreté et permettra d'apporter une aide plus efficace, plus transparente et mieux ciblée pour continuer à améliorer le sort des populations démunies à l'échelle de la planète.

FICHE D'INFORMATION

Le ministre Fantino a annoncé aujourd'hui que le Canada s'engage à fournir un appui total de 66 millions de dollars pour aider les pays en développement à attirer les investissements du secteur privé dont ils ont besoin pour réaliser une croissance économique durable. La contribution du Canada permettra de créer les conditions nécessaires dans les pays en développement pour attirer des investisseurs du secteur privé et multiplier les échanges commerciaux, de façon à ce que les personnes les plus vulnérables de la planète aient de meilleures possibilités d'emploi et soient plus prospères.

Le secteur privé est un partenaire essentiel pour pousser plus avant les priorités de développement international du Canada, comme l'a réitéré le gouvernement dans sa réponse au rapport du Comité permanent des affaires étrangères et du développement international intitulé : Stimuler la croissance économique inclusive : Rôle du secteur privé dans le développement international. Aujourd'hui, le ministre Fantino a lancé une nouvelle page Web pour faciliter l'élargissement des partenariats avec le secteur privé au profit du développement.

Mécanisme d'aide pour les économies fragiles et touchées par des conflits
Contribution : 20 millions de dollars sur cinq ans
Partenaire de mise en œuvre : Groupe de la Banque mondiale - Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI)

L'appui du Canada contribuera à promouvoir une croissance économique durable en offrant aux investisseurs du secteur privé un accès à une assurance contre les risques politiques dans un grand nombre de pays fragiles et touchés par des conflits, comme Haïti. Le mécanisme assurera ces investisseurs contre l'expropriation, la guerre, le terrorisme, les troubles civils, les bris de contrat, le non respect des obligations financières souveraines, la non convertibilité des devises et les restrictions liées aux transferts. Le nouveau mécanisme appuiera un éventail d'investissements dans des secteurs comme l'agroalimentaire, la finance, l'industrie et les infrastructures.

L'AMGI, qui est l'organe d'assurance contre les risques politiques du Groupe de la Banque mondiale, mettra en place le mécanisme et en assurera la gestion.

Compte du Canada pour l'assistance technique - Fonds monétaire internationale
Contribution : 19 millions de dollars sur trois ans
Partenaire de mise en œuvre : Fonds monétaire internationale (FMI)

Le soutien du Canada contribue à promouvoir une croissance économique durable en créant dans les pays en développement des conditions favorables au commerce et attractives pour les investisseurs du secteur privé de façon à atténuer la pauvreté. L'expertise technique aidera les pays en développement (dans les Caraïbes, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord) à renforcer leurs capacités à gérer leur dette et leurs politiques budgétaires et à faire face aux crises économique et financières.

Jamaïque
Contribution : 27 millions de dollars

Le Canada s'engage à verser 27 millions de dollars en nouveaux fonds pour contribuer à créer les conditions propices à un développement tiré par le secteur privé en Jamaïque. Cette contribution sera notamment utilisée pour fournir un soutien aux jeunes qui sont à risque de suivre la voie de la criminalité.

Renseignements