AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

09 déc. 2010 17h29 HE

Le Canada est déterminé à lutter en faveur de la responsabilité à l'échelle mondiale

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 9 déc. 2010) - L'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, a souligné aujourd'hui la détermination constante du Canada à lutter en faveur de la responsabilité, en annonçant deux projets qui amélioreront la responsabilité dans 16 pays en développement. L'Agence canadienne de développement international (ACDI) est heureuse de s'associer au Centre parlementaire en Afrique et à Transparency International.

« La Journée internationale de lutte contre la corruption est le moment pour tous les pays d'unir leurs forces afin de sensibiliser davantage les gens à la responsabilité et afin de contribuer à réduire la corruption qui empêche plusieurs pays d'accéder à une gouvernance saine et responsable. Pour réduire la pauvreté et améliorer de façon durable la qualité de vie des gens vivant dans les pays en développement, les gouvernements doivent absolument être efficaces et exempts de corruption », a déclaré la ministre Oda. « Notre gouvernement s'est engagé à promouvoir la responsabilité au Canada, et par l'entremise de l'ACDI, il prolonge cet engagement pour aider à accroître la responsabilité, à agir en faveur d'une plus grande transparence et à réduire la corruption dans plusieurs pays en développement. »

Le Canada soutient le Centre parlementaire en Afrique afin d'œuvrer en faveur de la bonne gouvernance, d'une plus grande transparence et d'une meilleure responsabilité au sein de parlements africains sélectionnés. Ce projet appuiera ainsi les parlementaires et d'autres intervenants au Bénin, au Ghana, au Kenya, en Ouganda, au Sénégal, en Tanzanie et en Zambie dans leurs efforts pour renforcer leurs institutions. Le projet appuiera également les activités du Réseau des parlementaires africains contre la corruption.

La ministre Oda a également annoncé que l'ACDI financera Transparency International dans le cadre de ses efforts visant à sensibiliser davantage la population à la corruption et à en réduire les incidences, de même qu'à améliorer les normes de gouvernance et les niveaux de transparence dans 11 des pays ciblés par l'ACDI : la Bolivie, la Colombie, l'Éthiopie, le Ghana, l'Indonésie, le Mozambique, le Pakistan, le Pérou, le Sénégal, l'Ukraine, et le Vietnam.

Le Canada s'est engagé à verser 14 millions de dollars sur cinq ans afin de soutenir le projet du Centre parlementaire en Afrique et octroiera 2,1 millions de dollars sur trois ans à Transparency International.

Pour obtenir plus de renseignements sur les projets que l'ACDI finance pour lutter contre la corruption et établir la bonne gouvernance, consultez la Banque de projets [http://les.acdi-cida.gc.ca/servlet/JKMSearchController?desTemplateFile=cpoSearchFr.htm&desClientLocale=frFR&AppID=cpoFr] de l'ACDI, où vous trouverez des détails sur plus de 3 000 projets financés par l'ACDI.

Document d'information

LE CANADA EST DÉTERMINÉ À LUTTER EN FAVEUR DE LA RESPONSABILITÉ À L'ÉCHELLE MONDIALE

Soutien de l'ACDI au Centre parlementaire en Afrique

Le Centre parlementaire en Afrique [http://www.parlcent.ca/africa/index_f.php] œuvre en faveur de la bonne gouvernance, de la transparence et de la responsabilité au sein de parlements africains sélectionnés. Ce soutien vise entre autres le Réseau des parlementaires africains contre la corruption (APNAC), qui enseigne à des parlementaires et à des organisations de la société civile des moyens de lutter contre la corruption afin de renforcer les capacités de suivi budgétaire et la reddition de comptes à leurs citoyens.

L'objectif du programme consiste à réduire encore davantage la pauvreté dans les pays africains sélectionnés en renforçant l'action des parlements dans le processus budgétaire. Le programme a déjà entamé ses activités, en offrant des séances de formation à des parlementaires partout en Afrique.

Le Centre parlementaire en Afrique est actif au Bénin, au Ghana, au Kenya, en Ouganda, au Sénégal, en Tanzanie et en Zambie. L'ACDI a affecté 14 millions de dollars sur cinq ans, entre 2009 et 2014, pour soutenir le travail du Centre.

Soutien de l'ACDI à Transparency International

Transparency International est une organisation de la société civile internationale qui se consacre à la lutte contre la corruption. L'ACDI soutient activement Transparency International depuis 1994 dans les efforts qu'elle déploie pour mettre en évidence le fléau de la corruption et l'enrayer.

Avec le soutien de l'ACDI, Transparency International sensibilisera davantage la population à la corruption, en réduira les incidences et améliorera les normes de gouvernance et les niveaux de transparence dans 11 pays ciblés par l'ACDI : la Bolivie, la Colombie, l'Éthiopie, le Ghana, l'Indonésie, le Mozambique, le Pakistan, le Pérou, le Sénégal, l'Ukraine, et le Vietnam.

Le gouvernement du Canada accorde à ce projet un soutien de 2,1 millions de dollars échelonnés sur trois ans, débutant en 2010.

Autres activités de l'ACDI pour lutter contre la corruption

L'ACDI coordonne ses efforts en matière de lutte contre la corruption avec l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) (en anglais), le Comité d'aide au développement (CAD) de l'Organisation de coopération de développement économiques (OCDE) et des organismes multilatéraux comme la Banque mondiale, qui travaillent à favoriser une responsabilité et une transparence accrues de l'aide au développement.

Le Canada est aussi membre du U4 Anti-corruption Resource Centre (U4RC) (en anglais) depuis 2005, où il collabore avec d'autres donateurs en vue de résoudre efficacement les problèmes de corruption par le soutien au développement. Le Centre renforce la capacité des organismes de développement pour ce qui est de fournir des ressources anticorruption, de la formation et de l'assistance à l'établissement de programmes de développement.

Entre 2006 et 2010, l'ACDI a affecté quelque 2,4 milliards de dollars à des projets et à des partenaires qui se consacrent à la gouvernance démocratique pour éliminer la corruption et instaurer la responsabilité et la bonne gouvernance.

Pour obtenir plus de renseignements sur les projets que l'ACDI finance pour lutter contre la corruption et établir la bonne gouvernance, consultez la Banque de projets [http://les.acdi-cida.gc.ca/servlet/JKMSearchController?desTemplateFile=cpoSearchFr.htm&desClientLocale=frFR&AppID=cpoFr] de l'ACDI, où vous trouverez des détails sur plus de 3 000 projets financés par l'ACDI.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Justin Broekema
    Attachée de presse
    819-953-6238
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    media@acdi-cida.gc.ca