Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

03 août 2011 17h41 HE

Le Canada est prêt à entreprendre la prochaine étape importante du processus des traités de la Colombie-Britannique avec la première nation de Sliammon

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 3 août 2011) - Le Canada a annoncé aujourd'hui qu'il a terminé son examen interne et qu'il ira de l'avant pour parafer l'accord définitif avec la Première Nation de Sliammon avec la Colombie-Britannique et la Première Nation de Sliammon (Tla'amin). Il s'agit d'une étape importante en vue de conclure un traité qui apportera des avantages économiques et sociaux à la Première Nation et à tous les résidants de la région de Powell River.

« Notre gouvernement reconnaît l'importance de ce traité pour la Première Nation de Sliammon et il est toujours fermement engagé à l'égard du processus des traités, a déclaré l'honourable John Duncan, ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien. Nous avons terminé un examen interne qui veillera à ce que l'ébauche de l'accord définitif réponde aux meilleurs intérêts de toutes les parties. Nous comptons bien parapher prochainement l'accord et entamer l'importante prochaine étape du processus des traités de la Colombie-Britannique avec la Première Nation de Sliammon et la province. »

« L'accord définitif avec la Première Nation de Sliammon est le résultat de longues négociations ardemment menées, a déclaré Clint Williams, chef de la Première Nation de Sliammon. L'accord comprend de nouvelles immobilisations et de nouvelles autorités, et il apportera d'importants changements pour les gens de Sliammon. En paraphant l'accord, on permettra la tenue du vote de ratification. La collectivité de Sliammon doit donc maintenant prendre la décision historique, comme il se doit. »

« Je félicite le chef Clint Williams et sa collectivité alors qu'ils s'approchent encore un peu plus de l'obtention d'un traité pour leur peuple, a déclaré Mary Polak, ministre des Relations et de la Réconciliation avec les Autochtones. Je connais l'importance de cet accord pour la Première Nation de Sliammon et je partage leur désir que le traité soit paraphé le plus rapidement possible. J'ai visité la collectivité en juillet, et les membres de la Première Nation m'ont expliqué l'importance de ce traité pour eux et leur avenir. »

L'accord définitif avec la Première Nation de Sliammon fournira de la certitude pour ce qui est des droits ancestraux de la Première Nation de Sliammon ainsi que des titres dans tout leur territoire traditionnel. Il offrira aussi la possibilité à la Première Nation d'augmenter sa participation à l'économie régionale.

Grâce à l'autonomie gouvernementale, les Premières Nations signataires d'un traité exercent des pouvoirs pour des questions essentielles à leur collectivité, comme la santé, l'éducation et le bien-être des enfants. L'autonomie gouvernementale peut aussi se traduire par l'autorité à augmenter leurs revenus, à gérer les terres et les ressources qu'elles contiennent et à négocier avec les autres gouvernements sur des questions telles que la prestation de services communs et le développement économique.

La prochaine étape est le paraphe de l'accord par les négociateurs en chef de toutes les parties, suivi par la ratification par les membres admissibles de la Première Nation. Si l'accord est approuvé par la Première Nation de Sliammon, une loi sera déposée à l'assemblée législative provinciale et au Parlement fédéral afin d'assurer l'entrée en vigueur de l'accord définitif.

La Première Nation de Sliammon a commencé le processus des traités de la Colombie-Britannique en mai 1994. En 2003, la Première Nation de Sliammon et les gouvernements de la Colombie-Britannique et du Canada signaient une entente de principe qui allait constituer la base des négociations de l'accord définitif. La Première Nation de Sliammon comprend environ 1 000 membres. Son territoire traditionnel et ses terres de réserve sont situés juste au nord de Powell River. On compte six réserves sur un peu plus de 1 907 hectares.

Pour obtenir plus de renseignements sur la Première Nation de Sliammon et les traités conclus en Colombie-Britannique et au Canada et pour voir les photos pouvant être téléchargées, visitez les adresses suivantes :

http://www.aadnc-aandc.gc.ca

http://www.gov.bc.ca/arr

http://www.sliammonfirstnation.com

Renseignements

  • Cabinet du ministre
    Michelle Yao
    Directrice des communications
    Cabinet de l'honorable John Duncan
    819-997-0002

    Relations avec les médias
    Affaires autochtones et
    Développement du Nord Canada
    819 953-1160

    Grace Adams
    Première Nation de Sliammon
    Gestionnaire des négociations
    604 483-8146 (cell)

    Maria Wilkie
    Directrice des communications
    Ministère des Relations
    et de la Réconciliation avec les Autochtones
    250 953-3211