Citoyenneté et Immigration Canada

Citoyenneté et Immigration Canada

20 mars 2011 14h00 HE

Le Canada et la Nouvelle-Ecosse unissent leurs efforts relatifs aux travailleurs étrangers temporaires

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 mars 2011) - En Nouvelle-Écosse, les travailleurs étrangers temporaires seront mieux protégés grâce à un accord intervenu entre la province et le Canada, lequel permet à la province de jouer un rôle dans la gestion du Programme des travailleurs étrangers temporaires.

« Les travailleurs étrangers temporaires apportent une contribution essentielle à l'économie canadienne et nous prenons les mesures nécessaires pour les protéger contre l'exploitation », a indiqué Jason Kenney, ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme. « Nous veillons à ce que les travailleurs étrangers temporaires soient traités avec respect, grâce à la conclusion d'accords comme celui-ci et aux nouvelles dispositions réglementaires qui entreront en vigueur partout au pays le 1er avril ». 

L'accord, une annexe à l'Accord de collaboration Canada–Nouvelle-Écosse sur l'immigration, établit le cadre d'une collaboration plus étroite entre les deux gouvernements afin de mieux informer les employeurs et les travailleurs potentiels au sujet de leurs droits et responsabilités. 

« Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse joue un rôle central dans la protection des travailleurs – y compris des travailleurs étrangers temporaires – contre les mauvais traitements, et le présent accord reconnaît officiellement ce rôle », a ajouté le ministre Kenney.

De plus, la Nouvelle-Écosse jouera un rôle accru pour ce qui est d'aider les employeurs à obtenir la main-d'œuvre générale et spécialisée dont ils ont besoin; elle sera également en mesure de recommander l'admission de certains travailleurs étrangers temporaires sans que doive être évaluée la disponibilité de Canadiens ou de résidents permanents pour pourvoir les postes vacants. 

« Il s'agit d'un pas important vers l'avant pour mieux adapter le Programme aux besoins de main-d'œuvre particuliers de la Nouvelle-Écosse », a ajouté Diane Finley, ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences.

« En attirant des travailleurs étrangers temporaires en Nouvelle-Écosse, nous nous assurerons de disposer d'une main-d'œuvre qualifiée suffisante pour nos entreprises et industries », explique Marilyn More, ministre du Travail et de l'Enseignement supérieur et ministre de l'Immigration en Nouvelle-Écosse. « Les travailleurs étrangers temporaires ont les compétences techniques et les contacts avec l'étranger dont nos entreprises et communautés ont besoin pour rester novatrices, productives et concurrentielles, une priorité absolue mentionnée dans le plan jobsHere du gouvernement de la Nouvelle-Écosse pour la croissance économique ».

Le Programme des travailleurs étrangers temporaires est axé sur la demande des employeurs et il vise à combler les pénuries de main-d'œuvre qui existent en l'absence de Canadiens ou de résidents permanents compétents et en nombre suffisant. Pour en savoir plus sur les dispositions réglementaires qui entreront en vigueur le 1er avril 2011, veuillez consulter le communiqué du 18 août 2010.

Tenez-vous au courant de nos activités grâce à Twitter, au www.twitter.com/CitImmCanada.

Renseignements

  • Citoyenneté et Immigration Canada
    Cabinet du ministre
    Alykhan Velshi
    ou
    Citoyenneté et Immigration Canada
    Direction générale des communications
    Relations avec les médias
    613-952-1650
    CIC-Media-Relations@cic.gc.ca
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Cabinet de la ministre
    Michelle Bakos
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Relations avec les médias
    819-994-5559
    ou
    Office de l'immigration
    Relations avec les médias
    Tom Peck
    902-424-3742
    peckto@gov.ns.ca