ACAT Canada

ACAT Canada

22 oct. 2013 17h24 HE

Le Canada et l'application de la Convention contre la torture sur son territoire

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 22 oct. 2013) - L'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT Canada) a transmis le 22 octobre le rapport Le Canada et l'application de la Convention contre la torture sur son territoire au Comité permanent des fonctionnaires chargés des droits de la personne (CPFDP).

Dans ce rapport que nous présentons au terme du processus de l'Examen Périodique Universel des Nations Unis, nous nous intéressons plus particulièrement à identifier les causes et facteurs pouvant entraîner des actes prohibés par la Convention contre la torture afin de contrer les glissements et permettre une action préventive plus efficace. Sans prétendre à une étude exhaustive de la situation, par ce travail plus axé sur la prévention de la torture que la seule dénonciation, l'Acat-Canada souhaite participer à l'effort d'amélioration du respect de cet interdit absolu quelles que soient les circonstances.

L'ACAT Canada suit l'évolution de la mise en œuvre de la Convention contre la torture, les traitements cruels, inhumains ou dégradants (CCT) par le Canada sur son territoire.

Le Comité permanent des fonctionnaires chargés des droits de la personne (CPFDP) assure la consultation et la collaboration entre les gouvernements au Canada concernant l'application, en territoire canadien, des instruments internationaux relatifs aux droits de la personne, dont le Canada est partie.

L'ACAT Canada est membre de la Fédération internationale des ACAT (FiACAT) qui agit auprès des Nations Unies comme organisme consultatif.

Renseignements

  • Catherine Malécot
    (418) 914-8253 (in French)

    François Poulin
    (514) 766-9665 (in English)