Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement
Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
Gouvernement du Manitoba

Gouvernement du Manitoba

18 nov. 2016 14h01 HE

Le Canada et le Manitoba investissent dans le logement abordable

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwired - 18 nov. 2016) - Terry Duguid, secrétaire parlementaire du ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la SCHL Jean-Yves Duclos, de même que l'honorable Scott Fielding, ministre de la Famille du Manitoba, ont annoncé aujourd'hui des mesures pour faciliter l'accès des Canadiens à des logements plus abordables. Ces mesures comprennent la multiplication par deux du financement actuel pour immobilisations fourni dans le cadre de l'Entente concernant l'Investissement dans le logement abordable (IDLA) pour soutenir la création de logements abordables pour les aînés et les victimes de violence familiale et rénover les logements sociaux existants.

« Notre gouvernement demeure déterminé à investir considérablement dans le logement abordable, à renforcer les collectivités canadiennes et à aider à créer des emplois et à assurer la croissance de la classe moyenne et de ceux qui travaillent fort pour en faire partie, indique le secrétaire parlementaire Duguid. Nous procurons aux familles, aux aînés et aux personnes seules un endroit où il fait mieux vivre et s'épanouir, et nous bâtissons une fondation solide pour notre économie future. »

En vertu de cette entente de deux ans, près de 67,7 millions de dollars seront engagés par le gouvernement fédéral et plus de 21,7 millions proviendront du gouvernement provincial, sous forme d'investissements dans le logement abordable au Manitoba.

« Les logements sûrs et abordables sont un fondement sur lequel les familles du Manitoba peuvent s'appuyer, ajoute le ministre Fielding. Nous sommes enthousiasmés par les travaux de construction et de rénovation, car ceux-ci comprennent toutes les réparations nécessaires aux logements sociaux existants, l'amélioration de la qualité des logements locatifs et une offre accrue de logements de qualité aux Manitobains, notamment ceux des collectivités du Nord,de même que les victimes de violence familiale et les aînés dans le besoin. Notre gouvernement est déterminé à ce que le Manitoba connaisse la plus forte amélioration au Canada. »

En plus du financement actuel dans le cadre de l'IDLA, le financement consenti par les gouvernements du Canada et du Manitoba a été doublé et se situera à près de 43,5 millions de dollars sur deux ans. Ce nouveau financement sur deux ans comprend aussi :

  • près de 8,7 millions de dollars pour construire, rénover et adapter des logements abordables destinés aux aînés;
  • près de 4,3 millions de dollars pour soutenir la construction et la rénovation de refuges et de maisons de transition pour les victimes de violence familiale;
  • une somme de 33 millions de dollars pour aider à répondre à la demande croissante de réparations à mesure que le parc de logements sociaux vieillit, accroître l'efficacité énergétique et réduire la consommation d'énergie et d'eau.

Ces fonds s'ajoutent au financement conjoint de 166 millions de dollars sur huit ans fourni par les gouvernements du Canada et du Manitoba dans le cadre de l'Entente concernant l'IDLA pour offrir davantage d'options de logement abordable au Manitoba. Le gouvernement du Manitoba choisit les programmes qu'il conçoit et administre et a le loisir d'investir dans un éventail de programmes de logement abordable afin de répondre aux besoins locaux. Les gouvernements fédéral et provincial travailleront de concert afin d'engager rapidement le nouveau financement.

Au Manitoba, on a déjà commencé à chercher des ensembles dans lesquels il conviendrait d'investir ce nouveau financement. Aujourd'hui, une nouvelle demande de propositions a été lancée pour donner l'occasion à des familles à revenu faible ou modeste d'accéder à la propriété. Les municipalités, les sociétés d'habitation sans but lucratif publiques, privées ou municipales, les coopératives d'habitation et les promoteurs privés peuvent présenter une demande de prêt susceptible de remise pour bâtir, acquérir ou rénover des maisons vendues à des acheteurs admissibles. La date limite pour présenter une demande est le 22 décembre 2016. Plus tard ce mois-ci, on lancera une autre demande de propositions, à l'issue de laquelle on choisira les organismes d'habitation sans but lucratif chargés de rénover et de réparer les propriétés actuelles comptant des logements sociaux au Manitoba.

De plus amples renseignements sur ces demandes de propositions actuelles et futures, notamment les critères d'admissibilité et les dates limites pour présenter une demande, seront affichés au http://www.gov.mb.ca/housing/index.fr.html.

La Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement depuis plus de 70 ans. En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, elle contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, elle vient en aide aux Canadiens dans le besoin et elle fournit des résultats de recherches et des conseils impartiaux aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du pays. La SCHL exerce ses activités en s'appuyant sur trois principes fondamentaux : gestion prudente des risques, solide gouvernance d'entreprise et transparence. Pour en savoir plus, composez le 1-800-668-2642, visitez le schl.ca ou suivez la SCHL sur Twitter, YouTube, LinkedIn et Facebook.

DOCUMENT D'INFORMATION

INVESTISSEMENTS DANS LE LOGEMENT ABORDABLE AU CANADA

Les investissements dans le logement abordable prévus dans le budget fédéral de 2016 permettront de fournir un soutien ciblé à ceux qui en ont le plus besoin, notamment au Manitoba, et de créer de bons emplois qui aideront à assurer la croissance économique du Canada d'une manière propre et durable.

Les mesures prévues au cours des deux prochaines années pour donner aux Canadiens un meilleur accès à des logements plus abordables comprennent ce qui suit :

  • La multiplication par deux du financement actuel fourni par le gouvernement du Canada, les provinces et les territoires dans le cadre de l'IDLA, qui atteint plus de 1 milliard de dollars sur deux ans (2016-2017 et 2017-2018).
  • Le gouvernement du Canada versera également les sommes suivantes sur deux ans aux termes de l'IDLA :
    • 200,1 millions de dollars pour appuyer la construction, la réparation et l'adaptation de logements abordables pour les aînés;
    • 89,9 millions de dollars pour soutenir la construction et la rénovation de maisons d'hébergement et de maisons de transition pour les victimes de violence familiale;
    • 177,7 millions de dollars1 pour aider à répondre aux besoins de logement dans les communautés inuites et du Nord;
    • 490 millions de dollars pour soutenir les rénovations et les améliorations des logements sociaux au Canada. Ces fonds s'ajoutent aux 77,7 millions de dollars versés par le gouvernement du Canada, par l'intermédiaire de la Société canadienne d'hypothèques et de logement.

1 Une partie de ces fonds sera administrée par Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC).

Renseignements