Infrastructure Canada

Infrastructure Canada
Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Gouvernement du Nouveau-Brunswick

12 juin 2009 12h30 HE

Le Canada et le Nouveau-Brunswick investissent dans le réseau routier

Les investissements de stimulation aideront à créer des emplois et stimuler l'économie.

HANWELL, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 12 juin 2009) - Le partenariat entre les gouvernements du Canada et du Nouveau-Brunswick permettra aux automobilistes du Nouveau-Brunswick de rouler sur un réseau routier modernisé. L'honorable Greg Thompson, ministre des Anciens Combattants, et l'honorable Shawn Graham, premier ministre du Nouveau-Brunswick, ont annoncé aujourd'hui que le Canada et le Nouveau-Brunswick contribueront plus de 70 millions de dollars dans des projets de construction et de réfection des infrastructures routières partout dans la province.

"L'annonce d'aujourd'hui est un autre exemple de ce que fait notre gouvernement pour accélérer les travaux, afin de stimuler l'économie et créer des emplois, autant à court terme qu'à long terme, a déclaré le ministre Thompson. Cet investissement visant à moderniser le réseau routier du Nouveau-Brunswick aura un effet réel et de longue durée dans notre province et permettra de maintenir l'emploi au cours de cette période difficile."

"Notre investissement de 35 millions de dollars en matière d'infrastructure routière à travers la province est le plus récent exemple de l'engagement de notre gouvernement envers le Nouveau-Brunswick, afin de fournir le leadership nécessaire pour arriver à une économie plus forte lors du ralentissement économique mondial actuel, a mentionné le premier ministre Graham. Nous tenons notre engagement et allons de l'avant pour assurer la reprise économique, le regain de croissance et la réalisation de l'autonomie du Nouveau-Brunswick d'ici 2026."

Ce financement se répartira sur 29 tronçons de route sur le territoire du Nouveau-Brunswick, dont la réfection des routes 15, 8 et 11. Ces travaux amélioreront la sécurité et la conduite sur les routes de la province pour les automobilistes, résidents et voyageurs.

Le total des coûts admissibles pour ces 29 initiatives s'élève à 70,3 millions de dollars. Le gouvernement du Canada contribuera jusqu'à 35,15 millions de dollars pour ces projets, assortie d'une contribution équivalente de la province du Nouveau-Brunswick.

Le Fonds de stimulation de l'infrastructure de 4 milliards de dollars constitue un élément clé du Plan d'action économique du Canada. Ce Fonds prévoit le financement des projets provinciaux, territoriaux et municipaux de remise en état des infrastructures à réaliser durant les saisons 2009 et 2010 de la construction. D'autres projets seront annoncés sous peu dans le cadre de cette même initiative.

Le Canada et le Nouveau-Brunswick collaborent conjointement à la création d'emplois et à la relance de l'économie, tout en effectuant d'importants investissements de remise en état des infrastructures locales. Les deux gouvernements ont décidé de travailler ensemble en vue de verser rapidement et efficacement ces subventions aux municipalités de la province.

Le Fonds de stimulation de l'infrastructure vient s'ajouter au financement fédéral à long terme actuel en matière d'infrastructure en se concentrant sur des objectifs à court terme pour stimuler l'économie. Afin d'atteindre rapidement cet objectif, l'état de préparation des projets constitue un critère essentiel de sélection des projets. Le montant de 4 milliards de dollars est réparti au cours des exercices 2009-2010 et 2010-2011. Les projets seront axés sur la remise en état des infrastructures existantes : l'eau et les eaux usées, le transport public, les autoroutes, les routes, la culture, les parcs et sentiers.

Pour en savoir davantage, consulter le site Web. www.creerdesemplois.gc.ca.

Pour de plus amples renseignements sur le Plan d'action économique du Canada : www.actionplan.gc.ca/fra.


DOCUMENT D'INFORMATION

LE FONDS DE STIMULATION DE L'INFRASTRUCTURE A L'OEUVRE AU NOUVEAU-BRUNSWICK

Le Canada soutient la réfection et la construction du réseau routier

Par l'entremise du Plan d'action économique du Canada, le gouvernement fédéral a mis sur pied un nouveau Fonds de stimulation de l'infrastructure de 4 milliards de dollars destiné à financer des projets provinciaux, territoriaux et municipaux de remise en état des infrastructures prêtes à être réalisés. Ce financement est offert durant deux années pour les projets à exécuter durant les saisons 2009 et 2010 de la construction.

Dans le cadre du Fonds de stimulation de l'infrastructure, le gouvernement du Canada fournira du financement pour moderniser l'infrastructure de 29 tronçons de route à travers la province du Nouveau-Brunswick. Le total des coûts prévus de ces initiatives est de 70,3 millions de dollars. Le gouvernement du Canada contribuera jusqu'à 35,15 millions de dollars, montant qui sera égalé par le Nouveau-Brunswick.

Le Fonds de stimulation de l'infrastructure vient s'ajouter au financement fédéral actuel des infrastructures, mais en se concentrant sur des objectifs à court terme pour stimuler l'économie. Afin d'atteindre rapidement cet objectif, la réalisation immédiate des projets constitue un critère essentiel de sélection. La répartition des 4 milliards de dollars se fera au cours des exercices 2009-2010 et 2010-2011. Les projets seront principalement axés sur la remise en état des infrastructures existantes : l'eau et les eaux usées, le transport public, les autoroutes, les routes, la culture, les parcs et sentiers.

Liste des projets routiers financés par le Fonds de stimulation de l'infrastructure



- Route 7 (du commencement de la route à quatre voies au chemin Harry
Lyons)
- Route 7 (du ruisseau Rockwell au ruisseau Brizley)
- Route 8 (du ruisseau Four Mile au ruisseau Five Mile)
- Route 8 (du secteur de la ligne électrique vers le chemin de Dunbar)
- Route 8 (chemin McKinnon jusqu'à Miramichi)
- Route 10 (de la section de recherche au secteur de la rivière Little)
- Route 11 (Grande-Anse)
- Route 11 (du village Neguac jusqu'à la route 455)
- Route 11 (route 535 vers la route 115)
- Route 11 (de la rivière Richibucto jusqu'à limite de la ville de
Richibucto)
- Route 15 (intersection avec la route 950)
- Route 15 (échangeur du parc industriel de Scoudouc)
- Route 15 (du commencement de la route à quatre voies au chemin de
Scoudouc)
- Route 15 (du chemin Botsford à Painsec Junction)
- Route 15 (du chemin Cullins jusqu'à la route 940)
- Route 16 (du chemin Upper Cape vers le chemin Immigrant)
- Route 17 (Saint-Quentin)
- Route 17 (du ruisseau Whites au village de Kedgwick )
- Route 17 (Ruisseau Whites)
- Route 101 et route 102
- Route 104 (route 585 jusqu'à Millville, du ruisseau Nackawic jusqu'à la
route 610)
- Route 108 (du chemin Davis Mill au chemin Klokkedahl Hill)
- Route 109 (Perth-Andover)
- Route 116 (aux limites du village de Rexton)
- Route 130 (pont Hugh John Flemming)
- Route 160 (de Bois-Gagnon jusqu'à la route 363)
- Route 180 (du ruisseau Five Fingers Brook à la station 4+850)
- Route 935 (voie de contournement de Johnson's Mill)
- Route Montagne de la Croix

Renseignements

  • Bureau du ministre des Transports du Canada
    Chris Day
    Attaché de presse
    613-991-0700
    ou
    Infrastructure Canada
    613-948-1148
    ou
    Société de développement régional
    Bruce Macfarlane
    Secrétaire général
    506-444-4606