Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

26 mai 2009 12h19 HE

Le Canada et les Etats-Unis déploient des efforts conjoints afin de lutter contre la criminalité transfrontalière

Le programme Shiprider permettra de lutter contre le crime de façon permanente

DETROIT, MICHIGAN--(Marketwire - 26 mai 2009) - L'honorable Peter Van Loan, ministre de la Sécurité publique, et l'honorable Janet Napolitano, secrétaire à la Sécurité intérieure des E.-U., ont visité aujourd'hui les installations portuaires des deux cotés de la frontière commune entre les Etats-Unis et le Canada; ils ont signé une entente visant à assurer la permanence du programme Shiprider, lequel consiste à mettre en place des équipes conjointes d'application de la loi le long de la frontière maritime internationale.

"Le concept du projet Shiprider vise à affecter des agents d'application de la loi des deux pays à des équipes intégrées en vue de mener des opérations conjointes. En utilisant des bâtiments de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et de la garde côtière américaine, les équipes intégrées sont appelées à lutter contre la contrebande, le crime organisé lié à la drogue, le commerce illégal d'armes à feu et d'autres activités criminelles dans les eaux transfrontalières. Cette entente envoie un message sans équivoque aux criminels que les activités illégales ne seront pas tolérées," a déclaré le ministre Van Loan.

"Le projet Shiprider est un partenariat essentiel pour la sécurité entre les Etats-Unis et le Canada qui contribue à améliorer les activités transfrontalières. Grâce à des activités coordonnées d'application de la loi le long des voies navigables communes, nous pouvons mieux intercepter les délinquants qui tentent de s'enfuir par voie maritime," a déclaré la secrétaire Napolitano.

L'entente signée aujourd'hui met en évidence le partenariat solide entre les Etats-Unis et le Canada ainsi qu'un engagement mutuel à l'égard de la sécurité d'une frontière commune.

Le projet Shiprider permettra à la Gendarmerie royale du Canada et à la garde côtière américaine de fournir une formation polyvalente, de mettre en commun les ressources et le personnel et d'utiliser les navires appartenant à l'un ou l'autre organisme dans les eaux séparant les deux pays, comme les Grands Lacs et la Voie maritime du Saint-Laurent. Travaillant en équipe, les agents d'application de la loi canadiens et américains veilleront à ce que les organisations criminelles cessent d'exploiter les frontières et les eaux communes en profitant des problèmes de compétence inhérente associés à la prestation de services de police à la frontière.

Le ministre Van Loan et la secrétaire Napolitano ont également souligné l'importance de gérer la frontière commune d'une manière qui non seulement contribue à accroître la sécurité, mais aussi qui facilite le commerce, l'emploi et la croissance économique. De plus, à l'approche de la mise en oeuvre le 1er juin 2009 de l'Initiative relative aux voyages dans l'hémisphère occidental (IVHO), ils ont rappelé aux citoyens canadiens et américains qu'ils doivent posséder les documents de voyage requis.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Web www.ps-sp.gc.ca ou www.dhs.gov. Quant à l'IVHO, veuillez consulter le site Web www.getyouhome.gov ou http://www.cbsa-asfc.gc.ca/whti-ivho/menu-fra.html.

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657
    ou
    Département de la Sécurité intérieure
    Service de presse
    202-282-8010