SOURCE: Grands Défis Canada

Grand Challenges Canada

05 juin 2015 10h30 HE

Le Canada finance un modèle pour fournir des serviettes hygiéniques sécuritaires, de qualité et abordables aux femmes et aux filles en Afrique de l'Est

Des fonds du gouvernement canadien et des capitaux privés totalisant 2,4 millions $ permettront de déployer un modèle de gestion de l'hygiène menstruelle et d'éducation sanitaire gratuite en Afrique, en débutant au Kenya

TORONTO, ON--(Marketwired - 5 juin 2015) - ZanaAfrica Group, une entreprise sociale hybride basée à Nairobi, au Kenya, a obtenu un important investissement catalysé par Grands Défis Canada (financé par le gouvernement du Canada) en vue de faciliter l'accès des femmes et des filles à des serviettes hygiéniques sécuritaires et abordables et d'offrir de l'éducation connexe en santé.

Avec le premier placement en capital pour ZanaAfrica, totalisant 2,4 million $, l'entreprise rejoint ainsi un petit groupe d'entreprises sociales effectuant une transition réussie entre une subvention de démonstration de principe et un investissement.

Un prêt de 1 million $ de Grands Défis Canada est doublé par un mélange d'investissements et de dons du secteur privé, y compris TripAdvisor et la Fondation Stewardship, dont 400 000 $ garantis par l'intermédiaire de fondations et une autre tranche de 1 million $ prévue.

Ce nouveau financement permettra à ZanaAfrica d'intensifier la production de serviettes hygiéniques, de stimuler la croissance des ventes et d'intégrer l'évaluation de l'impact au niveau de l'éducation et de la santé dans ses canaux de distribution. L'entreprise est sur la bonne voie pour atteindre 150 000 bénéficiaires grâce aux ventes de tampons et de sous-vêtements d'ici la fin de 2016.

Cette injection de fonds du gouvernement du Canada et d'investisseurs privés vise à fournir des serviettes hygiéniques et de l'information sanitaire exacte aux femmes et aux filles à faible revenu des régions rurales et urbaines, lesquelles font face à une disponibilité limitée et des coûts excessifs.

Dirigée par Megan Mukuria, ardente partisane de la gestion de la santé menstruelle et Ashoka Fellow, la co-fondatrice Lawino Kagumba et une équipe diversifiée de femmes, l'entreprise offre une gamme de produits qui comprend des tampons tant jetables que réutilisables, des sous-vêtements, et des bandes dessinées inspirantes sur divers sujets. ZanaAfrica a mis au point un modèle de distribution à plusieurs paliers qui met à contribution des entreprises sociales et des travailleurs en santé communautaire (TSC) parallèlement aux canaux traditionnels, tels que les supermarchés et les kiosques implantés au bord des routes, pour offrir des tampons abordables aux filles et aux femmes qui en ont le plus besoin, à distance de marche.

Grâce à une subvention de la Phase II de Grand Défis Exploration, cofinancée par Grands Défis Canada et la Fondation Bill & Melinda Gates, l'entreprise a franchi la démonstration de principe.

Leur premier produit, Safi, un emballage de deux tampons, permet aux femmes d'économiser 75 % en dépenses quotidiennes et les ventes de ces serviettes par des TSC ont bondi de plus de 1000 % lors d'un essai pilote réalisé avec Marie Stopes Kenya, en plus d'aider les femmes à gagner jusqu'à trois fois plus qu'avec d'autres produits hygiéniques. Leur nouvelle trousse de retour à l'école pour les filles pourrait promet de doubler le pourcentage de filles rejointes tout en offrant une réelle valeur ajoutée aux familles et aux organisations qui achètent pour les filles. Les initiatives d'éducation en santé, y compris les bandes dessinées et les programmes lancés dans le cadre de la politique, sont dirigées par la PDG de la Fondation ZanaAfrica, Gina Reiss-Wilchins, et visent à susciter des changements durables au niveau des systèmes.

Depuis novembre 2013, les ventes de ZanaAfrica au niveau communautaire ont atteint 300 000 tampons jetables ou réutilisables, rejoignant environ 20 000 clientes dont 35 % de filles. Le programme est en train de révolutionner la santé et l'autonomisation des femmes au Kenya, et il conjugue la passion d'aider les femmes à s'épanouir et la création d'avantages économiques durables tout au long de la chaîne d'approvisionnement.

Une fille de 8année a déclaré, " Cela va nous permettre de réaliser nos rêves, en nous rendant égales aux [garçons en classe] et en rendant le pays fier de ses filles. "

La santé menstruelle est essentielle à la capacité de chaque femme à vivre avec dignité et bien-être dans toutes les régions du monde. Pourtant, le manque d'accès à des produits d'hygiène féminine abordables est un problème largement négligé, ce qui a un impact négatif profond et en cascade sur la santé, l'éducation et la productivité de millions de filles et de femmes, en particulier dans les économies émergentes.

En Afrique de l'Est, quatre femmes sur cinq n'ont pas un accès régulier à des serviettes hygiéniques ou à une éducation connexe sur la santé reproductive. Dans une région où plus de 40 % des femmes ont moins de 15 ans, ce problème croît rapidement en importance. Une écolière sans tampons peut manquer jusqu'à six semaines de classe à chaque année et être inattentive durant les cours, ce qui augmente le risque de décrochage et nuit à ses chances de devenir une participante intégrale et productive de la société. Plus tard dans la vie, beaucoup de femmes perdent de précieuses heures de travail, et les revenus concomitants, parce qu'elles ne peuvent pas défrayer le coût des serviettes hygiénique. Cela contribue à perpétuer le cycle de la pauvreté.

Plusieurs femmes et filles qui n'ont pas accès à des serviettes hygiéniques sont obligées d'utiliser à répétition la même pièce d'étoffe non stérilisée pendant leurs menstruations -- qu'elles sont souvent incapables de faire sécher complètement -- ou ont recours à d'autres solutions inefficaces et insalubres, comme des journaux, des chiffons, de l'écorce, des cendres, des feuilles de bananier ou du foin. Trop souvent, ces autres solutions comportent des risques à court et à long terme pour la santé, par exemple les infections de l'appareil reproducteur qui, lorsqu'elles ne sont pas traitées, ont des répercussions néfastes à long terme, comme un risque accru de contracter une MTS ou le VIH par suite de l'immunosuppression, ou des grossesses ou des accouchements à risque élevé.

Les adolescentes, notamment, manquent souvent d'information pertinente sur la santé reproductive et menstruelle, qui est nécessaire pour répondre aux questions et prendre des décisions éclairées. En Afrique de l'Est, il n'existe pas de système pour diffuser des renseignements sanitaires précis et essentiels, à l'école ou à l'extérieur, de manière globale, évolutive et standardisée. Les tabous culturels et l'inconfort font souvent obstacle aux programmes d'éducation sanitaire dispensés aux adolescentes en personne.

ZanaAfrica vise à résoudre ce problème en plaçant des bandes dessinées interactives amusantes dans les emballages de tampons pour filles. Vérifiés en fonction des changements de comportement et des résultats sur le plan de la santé, ces produits sont développés en collaboration avec des filles et privilégient une conception centrée sur l'humain. Ils répondent ainsi à la demande pour des serviettes hygiéniques abordables et accessibles, qui répondent aux aspirations et se doublent d'une éducation en santé menstruelle pour les filles.

Les fonds du gouvernement du Canada proviennent d'un partenariat stratégique de 10 millions $ entre Grands Défis Canada et le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement du Canada (MAECD) en vue d'accélérer le déploiement à l'échelle d'innovations très prometteuses qui visent à améliorer la santé dans le monde en développement. Les innovateurs choisis ont également accès à un soutien technique et commercial ainsi qu'à d'autres ressources pour accélérer leur expansion.

L'honorable Christian Paradis, ministre du Développement international et de La Francophonie, a déclaré : " Les menstruations sont une raison majeure pour laquelle les filles dans les pays en développement manquent ou abandonnent l'école ou restent inemployables. Le manque d'accès aux produits sanitaires et la stigmatisation qui entoure cette question influent sur leur santé et leur bien-être et peut contribuer à les enfermer dans la pauvreté. Le Canada est fier de s'associer à Grands Défis Canada pour aider à améliorer la vie et les moyens de subsistance des femmes et des filles dans le monde en développement en appuyant des entrepreneurs sociaux du Kenya pour la fourniture de serviettes hygiéniques sécuritaires et abordables et l'accès à une éducation importante sur la santé féminine. Le Canada est déterminé à faire en sorte que les femmes et les filles demeurent en bonne santé. "

Le Dr Peter A. Singer, chef de la direction de Grands Défis Canada, a déclaré, " Cette idée audacieuse -- des serviettes hygiéniques abordables -- a déjà un grand impact en gardant les femmes et les filles à l'école ou au travail, et informées au sujet des choix en matière de santé. Nous pouvons tous être fiers du rôle du Canada dans le soutien des femmes et des filles à travers ce projet. "

Megan White Mukuria, innovatrice et chef de la direction de ZanaAfrica Group, a déclaré, " Grands Défis a été un partenaire incroyable en nous aidant à innover tout au long de la chaîne de valeur, à créer des marques abordables mais porteuses d'aspirations pour les femmes et les filles de différentes conditions socio-économiques et à intégrer l'évaluation de l'impact dans notre ADN. Notre solution holistique permet aux filles d'entrevoir avec confiance la promesse de leur avenir et d'avoir une chance réelle de briser le cycle générationnel de la pauvreté. "

Le nouveau financement a été annoncé lors de la 21e conférence biannuelle de la Society for Menstrual Cycle Research, où les leaders et les innovateurs mondiaux de l'industrie se réunissent pour discuter d'idées et travailler à concrétiser partout l'autonomisation et la justice sociale pour les femmes et les filles, en renforçant la sensibilisation, l'éducation, la recherche et les services axés sur la santé menstruelle. Mme Mukuria dirigeait une séance plénière sur " Les campagnes de gestion de l'hygiène menstruelle à travers le monde ", qui mettait en relief le travail de Grands Défis Canada dans le financement d'entreprises durables.

Pour plus d'information, visitez grandsdefis.ca et suivez-nous sur Facebook, Twitter, YouTube et LinkedIn.

Au sujet de Grands Défis Canada
Grands Défis Canada est voué à appuyer des idées audacieuses ayant un grand impact en santé mondiale. Nous sommes financés par le gouvernement du Canada et nous offrons du soutien à des innovateurs de pays à revenu faible ou intermédiaire et du Canada. Les idées audacieuses que nous appuyons intègrent l'innovation scientifique, technologique, sociale et commerciale en vue de trouver des solutions durables à des défis en santé -- ce que nous appelons l'Innovation intégrée. Grands Défis Canada met l'accent sur des défis définis par des innovateurs dans le cadre de son programme Les Étoiles en santé mondiale, et sur des défis ciblés dans le cadre des programmes Sauver des vies à la naissance, Sauver des cerveaux et La Santé mentale dans le monde. Grands Défis Canada travaille en étroite collaboration avec le Centre de recherches pour le développement International (CRDI), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD) du Canada pour catalyser le déploiement à l'échelle, la durabilité et l'impact. Nous sommes centrés sur les résultats et sur les moyens de sauver et d'améliorer des vies.
www.grandsdefis.ca

À propos d'Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
Le mandat d'Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD) est de gérer les relations diplomatiques et consulaires du Canada, de promouvoir le commerce international du pays et de diriger les efforts de développement international et d'aide humanitaire du Canada.
www.international.gc.ca

Renseignements

  • DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS DES MÉDIAS
    Lode Roels
    Attaché de presse
    Grands Défis Canada
    T. 647.328.2021
    416.673.6570
    lode.roels@grandchallenges.ca

    Terry Collins
    +1-416-538-8712
    +1-416-878-8712
    tc@tca.tc