Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

17 mars 2008 16h51 HE

Le Canada, la Première nation de Seton Lake et la Colombie-Britannique concluent un accord de règlement définitif

PREMIERE NATION DE SETON LAKE, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 17 mars 2008) - L'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, le chef Larry Casper Jr., de la Première nation de Seton Lake, ainsi que l'honorable Michael de Jong, ministre des Relations et de la Réconciliation avec les Autochtones de la Colombie-Britannique, sont heureux d'annoncer la conclusion d'un accord définitif relativement à une revendication de longue date dont l'histoire remonte au début des années 1900.

"Les accords de règlement, en plus de favoriser la réconciliation et le respect, apportent de l'espoir, des certitudes et de nouveaux débouchés économiques aux Premières nations, a affirmé le ministre Strahl. Je suis heureux d'annoncer la conclusion de cet accord final avec la Première nation de Seton Lake et le gouvernement de la Colombie-Britannique. Parce que nous avons uni nos efforts dans le cadre de négociations empreintes de respect, nous avons réussi à trouver une solution équilibrée à une revendication qui perdurait."

En vertu de cet accord, la Première nation de Seton Lake obtiendra 600 000 $ du gouvernement du Canada ainsi que 31,6 acres de terres du gouvernement provincial. Le ministre Strahl recommandera que ces terres soient ajoutées à la réserve de la Première nation conformément à la Politique sur les ajouts aux réserves du Ministère. Si la Première nation acquiert d'autres terres dans la région, le ministre recommandera l'ajout additionnel de jusqu'à 168 acres de terres rurales dans la région, toujours conformément à la Politique sur les ajouts aux réserves qui exige la tenue de consultations auprès de l'administration locale.

"L'accord n'est que le début de la réconciliation avec les deux ordres de gouvernement, a affirmé le chef Larry Casper, et nous nous emploierons à résoudre d'autres questions qui ont un impact sur notre collectivité. Nous considérons toutefois que cet accord constitue un pas dans la bonne direction, et nous remercions les parties des efforts qu'elles ont déployés en vue de sa conclusion, de même que les membres de la collectivité pour avoir ratifié l'accord."

"L'accord conclu entre la Colombie-Britannique, la Première nation de Seton Lake et le Canada prouve que nous sommes en train de tisser, avec les Premières nations, de nouvelles relations marquées par le respect, la reconnaissance et la réconciliation, a indiqué le ministre des Relations et de la Réconciliation avec les Autochtones, Michael de Jong. Grâce à la négociation, les torts du passé peuvent être redressés; ce qui se passe en Colombie-Britannique en est la preuve vivante."

La revendication elle-même porte sur deux parcelles de terres dont on avait déterminé qu'elles seraient réservées à l'usage de la Première nation et qui ont subséquemment été retranchées conformément à la Convention McKenna-McBride (1912) et au rapport de la Commission royale des affaires des sauvages pour la province de la Colombie-Britannique (1916).

La Première nation a tenu un vote de ratification le 10 novembre 2007, et il fallait obtenir une majorité simple pour qu'il y ait ratification. Ainsi, 80 p. 100 des membres admissibles de la Première nation ayant voté se sont prononcés en faveur de l'accord de règlement.

La Première nation de Seton Lake (Shalalth) compte une population d'environ 623 membres vivant à l'intérieur ou à l'extérieur des réserves. La collectivité se trouve dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique, à 185 km au nord-est de Vancouver et à 20 km à l'ouest de Lillooet, sur la rive sud de la rivière Seton. Shalalth, qui veut tout simplement dire "lac" dans la langue des St'at'imcets (Lillooet), est le nom du lac lui-même (Seton Lake).

Pour obtenir la version électronique du communiqué ainsi que de l'information sur les revendications particulières, consulter le site suivant : www.ainc.gc.ca.

Renseignements

  • Cabinet du ministre Strahl
    Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    Josée Bellemare
    819-997-0002
    ou
    Relations avec les médias, AINC
    819-953-1160
    ou
    Première nation de Seton Lake
    Affaires intergouvernementales et négociations
    Rodney Louie
    250-256-0425
    250-256-1888 (cellulaire)
    ou
    Gouvernement de la Colombie-Britannique
    Ministère des Relations et de la Réconciliation
    avec les Autochtones
    Deborah Bowman
    Directrice des communications
    250-953-3211