Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
Gouvernement du Quebec

Gouvernement du Quebec

17 nov. 2006 10h00 HE

Le Canada, le Québec et des partenaires du secteur privé investissent 100 millions de dollars pour la création d'entreprises du secteur des technologies

Le fonds GO Capital, géré par BDC, répond à un besoin du marché quant au financement de prédémarrage pour les entreprises québécoises.

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 17 nov. 2006) - L'honorable Maxime Bernier, ministre fédéral de l'Industrie et ministre responsable de la Banque de développement du Canada (BDC), et M. Raymond Bachand, ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, ont annoncé aujourd'hui la mise sur pied du fonds de coinvestissement GO Capital, dédié à la création et au démarrage d'entreprises du secteur des technologies au Québec, au montant de 50 millions de dollars. Dans le cadre de cette initiative, BDC agira à titre de gestionnaire du fonds et d'investisseur. GO Capital investira de façon parallèle avec BDC, dollar pour dollar, dans les entreprises sélectionnées, portant le capital disponible à 100 millions de dollars.

"Je félicite BDC et ses partenaires de cet appui, qui participe aux efforts consacrés par le nouveau gouvernement du Canada à la création d'une économie plus productive en investissant dans les sciences et la technologie, a affirmé le ministre Bernier. L'annonce d'aujourd'hui est le fruit de la collaboration et des investissements de toutes les parties - les gouvernements et le secteur privé. Ces partenariats sont essentiels. Il faut persévérer dans cette voie. C'est une manifestation concrète du fédéralisme d'ouverture pratiqué par notre gouvernement.".

"En utilisant des leviers efficaces tels que FIER Partenaires et avec la contribution de nos plus importants investisseurs institutionnels et des fonds fiscalisés, le gouvernement du Québec entend appuyer les secteurs économiques qui permettront au Québec d'améliorer sa position face à la concurrence mondiale. L'investissement de FIER Partenaires s'inscrit dans le nouveau volet d'aide au prédémarrage d'entreprises technologiques qui vient combler un besoin important dans le marché du capital de risque au Québec", a déclaré M. Bachand.

Le fonds de 50 millions de dollars réunit des mises de fonds de 25 millions de dollars de FIER Partenaires, de 10 millions de dollars de la Caisse de dépôt et placement du Québec, de 10 millions de dollars additionnels de BDC, de 3 millions de dollars du Fonds de solidarité FTQ et de 2 millions de dollars de Fondaction, le Fonds de développement de la CSN pour la coopération et l'emploi. L'investissement total de BDC est ainsi de 60 millions de dollars.

"Par sa participation dans cet investissement, BDC a comme objectif d'accroître le capital mis à la disposition des entreprises aux premières étapes de leur développement et d'encourager ainsi la commercialisation du produit de la recherche dans le secteur des technologies au Québec, a déclaré Jean-René Halde, président et chef de la direction de BDC. Le fonds est le fruit d'un effort de collaboration des grands partenaires en capital de risque. Ces derniers témoignent de leur confiance en BDC en nous confiant la gestion de GO Capital", a-t-il ajouté.

"La société FIER Partenaires est très satisfaite d'avoir contribué à la constitution de ce fonds dédié au soutien des jeunes entreprises technologiques québécoises à la recherche de financement, particulièrement celle qui évolue dans les domaines des technologies de pointe, des technologies de l'information, des sciences de la vie et des télécommunications", a fait savoir Sylvie Pinsonnault, directrice générale de FIER Partenaires.

A travers cette collaboration des principaux acteurs de l'industrie du capital de risque au Québec, le fonds GO Capital, qui cible expressément les entreprises qui en sont à l'étape du prédémarrage, permettra de renforcer les efforts déjà entrepris par BDC par l'entremise de son groupe de Prédémarrage en technologies, mis sur pied en 2002. BDC a comme objectif de reproduire cette structure dans d'autres provinces canadiennes.

A propos de Capital de risque BDC

Capital de risque BDC est un investisseur important dans le secteur du capital de risque au Canada. Présent à chaque stade de développement de l'entreprise, du prédémarrage jusqu'à l'expansion, Capital de risque BDC privilégie les sociétés à forte composante technologique qui ont un potentiel de croissance élevé et qui sont en voie de devenir des acteurs prédominants sur leurs marchés. Capital de risque BDC ouvre dans le secteur du capital de risque depuis 1975, et il a investi à ce jour dans plus de 400 entreprises. Il gère présentement des investissements de capital de risque d'environ 550 millions de dollars, qui sont consacrés aux secteurs des sciences de la vie, des télécommunications, des technologies de l'information et des technologies de pointe ainsi qu'aux investissements dans les fonds.

Renseignements : www.bdc.ca

A propos de FIER Partenaires

FIER Partenaires est un des trois volets du Fonds d'intervention économique régional (FIER) mis sur pied à l'initiative du gouvernement du Québec. Il prend la forme d'une société en commandite dont la capitalisation initiale de 180 millions est assurée par la filiale IQ FIER d'Investissement Québec pour un montant de 90 millions, et par trois fonds fiscalisés : le Fonds de solidarité FTQ (50 millions), Capital régional et coopératif Desjardins (25 millions) et Fondaction, le fonds de développement de la CSN pour la coopération et l'emploi (15 millions). La société en commandite FIER Partenaires dispose de 80 millions de dollars pour soutenir la création de fonds sectoriels de développement qui investissent sous forme d'équité ou de quasi-équité dans des entreprises en démarrage. La société en commandite verse une contribution de un dollar pour chaque somme de deux dollars provenant d'investisseurs privés, de sorte qu'à terme, la capitalisation totale des fonds sectoriels pourrait atteindre 240 millions de dollars. FIER Partenaires dispose également d'une somme de 60 millions de dollars pour soutenir des fonds investissant dans des entreprises en prédémarrage technologique. Finalement, la Société possède une enveloppe de 40 millions de dollars pour soutenir des projets structurants, principalement en région.

Renseignements : www.fierpartenaires.com

A propos de la Caisse de dépôt et placement du Québec

La Caisse de dépôt et placement du Québec est une institution financière qui gère essentiellement les fonds de régimes de retraite et d'assurance des secteurs public et privé. Au 31 décembre 2005, la Caisse affichait un actif net de 122,2 milliards de dollars. La Caisse investit dans les principaux marchés financiers ainsi que dans ceux des placements privés et de l'immobilier. Son équipe de placements privés s'intéresse aux entreprises affichant un fort potentiel de croissance et de rendement. La Caisse s'associe à des entreprises dynamiques dans divers secteurs d'activité et leur offre toute la gamme des produits de financement, particulièrement par voie de titres de participation et de prêts. Au 31 décembre 2005, les portefeuilles du secteur des placements privés affichaient un actif net de 10,9 milliards de dollars.

Renseignements : www.lacaisse.com

A propos du Fonds de solidarité FTQ

Le Fonds de solidarité FTQ, dont l'actif net s'élève à 6,6 milliards de dollars, est un fonds d'investissement en capital de développement qui fait appel, par l'intermédiaire de son REER, à l'épargne des Québécoises et des Québécois. Ses investissements, dans tous les secteurs de l'économie, contribuent à la création et au maintien d'emplois dans les entreprises et favorisent le développement du Québec. Il est partenaire, directement ou par l'intermédiaire de l'un des membres de son réseau dans 1 681 entreprises. Le Fonds compte maintenant plus de 573 000 actionnaires et a participé, seul ou avec d'autres partenaires financiers, à la création, au maintien et au soutien de plus de 116 644 emplois.

Renseignements : www.fondsftq.com

A propos de Fondaction CSN

Créé en 1996, Fondaction investit en capital de développement afin de maintenir et de créer des emplois au Québec. Son actif net, qui s'élevait à 442 millions de dollars au 31 mai 2006, provient de l'épargne-retraite recueillie auprès de plus de 64 000 actionnaires. Il est le partenaire financier d'une centaine d'entreprises et de fonds partenaires et spécialisés. Il accorde une attention particulière aux entreprises qui sont inscrites dans un processus de gestion participative, celles de l'économie sociale (autocontrôlées, coopératives ou autres) et celles qui se soucient davantage de l'environnement.

Renseignements : www.fondaction.com

Une fiche de renseignements est disponible à l'adresse : http://www.ccnmatthews.com/docs/Backgrounder_FR.pdf

Renseignements