Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

04 nov. 2011 11h02 HE

Le Canada n'est pas prêt pour un ralentissement et doit réformer l'AE

Le président du CTC réagit aux données sur l'emploi d'octobre 2011

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 4 nov. 2011) - Le système d'assurance-emploi du Canada n'est pas prêt pour le ralentissement économique imminent et Ottawa doit réformer le programme d'AE pendant qu'il est toujours temps, déclare Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada.

« Des nuages sombres s'accumulent au-dessus de l'Europe et des États-Unis, et ici au Canada le directeur parlementaire du budget prévoit un ralentissement économique qui pourrait faire perdre leur emploi à 100 000 Canadiens et Canadiennes, indique M. Georgetti. Notre système d'assurance-emploi n'est pas prêt à aider ceux qui ont perdu leur emploi. »

M. Georgetti réagissait à la publication par Statistique Canada de son Enquête sur la population active d'octobre 2011. Le Canada comptait 1 374 200 million sans-emploi en octobre et le taux de chômage s'est établi à 7,3 %.

M. Georgetti ajoute que le système d'assurance-emploi laisse déjà tomber un grand nombre de chômeurs et chômeuses de tous les groupes d'âge. « En août, presque six sans-emploi sur dix au Canada ne recevaient pas de prestations d'assurance-emploi parce que le règlement du programme les en empêchait. C'est inacceptable pour les personnes qui ont contribué au programme croyant qu'elles recevraient des prestations en cas de besoin. »

M. Georgetti ajoute que le temps presse pour Ottawa d'améliorer le programme d'AE. « Il est urgent pour le gouvernement d'agir maintenant. S'il n'intervient pas, l'hiver sera long et froid pour les nombreux chômeurs et chômeuses au Canada. »

Analyse rapide de Sylvain Schetagne, économiste principal du CTC

Trois ans après le début de la grande récession de 2008, le marché de l'emploi au Canada continue d'éprouver une extrême faiblesse avec la perte de 72 000 emplois en octobre. Il s'agit du deuxième plus grand recul de l'emploi à temps plein depuis le milieu de la récession à l'hiver 2009. Le taux de chômage a augmenté de 7,1 % le mois dernier à 7,3 %, et il demeure 1,2 % au-dessus du niveau enregistré en octobre 2008. Le nombre de Canadiennes et Canadiens sans travail a augmenté en octobre 2011 de 40 000 par rapport au mois précédent et se situe maintenant à 1 374 200. On dénombre aujourd'hui 25 % de Canadiens sans-emploi de plus qu'il n'y en avait avant le début de la récession en octobre 2008. Les pertes d'emplois en octobre 2011 ont touché les secteurs de production de biens, où 51 900 emplois ont disparu. Le secteur manufacturier a perdu 48 400 emplois et celui de la construction 20 100. Bon nombre de ces emplois était à temps plein et bien rémunérés.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web : www.congresdutravail.ca, Twitter : @CanadianLabour

Renseignements