AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

22 févr. 2008 11h00 HE

Le Canada participe à la lutte contre l'exploitation des enfants sur Internet dans les pays en développement

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 22 fév. 2008) - La ministre de la Coopération internationale, l'honorable Beverley J. Oda, a annoncé aujourd'hui que le Canada appuiera le Partenariat pour la protection des enfants (PPE), visant à diminuer et à lutter contre l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet dans les pays en développement, notamment grâce au Système d'analyse contre la pornographie juvénile (CETS).

"Le gouvernement du Canada est résolu à protéger les enfants, qu'ils vivent au Canada ou à l'étranger, a déclaré la ministre Oda. A l'ère d'Internet, nous avons besoin des meilleurs outils technologiques possibles pour lutter efficacement partout dans le monde contre l'exploitation sexuelle des enfants. L'annonce que nous faisons aujourd'hui signifie que nous mettrons cette technologie à la disposition des pays en développement pour contribuer à protéger certains des enfants les plus vulnérables du monde."

Cette initiative réunit autour de la ministre Oda des partenaires clés, notamment l'International Institute for Child Rights and Development, Microsoft, la Gendarmerie royale du Canada et l'UNICEF.

Le CETS, un progiciel qui s'est révélé très efficace au Canada, a été mis au point en 2003 pour lutter contre l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet. Il est le fruit d'une collaboration entre Microsoft et la Police de Toronto. Depuis sa création, ce système a été mis en place avec succès au Canada et au Royaume-Uni. Il est maintenant prêt à être lancé dans les pays en développement.

Grâce à la technologie et à la formation offertes par le PPE, les autorités des pays en développement chargées de l'application de la loi, tout comme les services d'aide, seront en mesure d'accroître l'efficacité de leur lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet. Le PPE permettra non seulement d'échanger plus facilement des renseignements et d'offrir de meilleurs services aux jeunes victimes, mais aussi d'accroître le nombre d'enquêtes et de poursuites.

Cette contribution de 2,6 millions de dollars vient réitérer l'engagement pris l'an dernier par les pays membres du G8 dans la Déclaration sur le renforcement de la lutte internationale contre la pornographie enfantine. Par ce financement, le Canada fait preuve de leadership pour honorer cet engagement.

FICHE D'INFORMATION

LE CANADA CHEF DE FILE D'UN PARTENARIAT NOVATEUR POUR LUTTER CONTRE L'EXPLOITATION DES ENFANTS

La contribution de 2,6 millions de dollars versée par le Canada en faveur du Partenariat pour la protection des enfants (PPE) aidera à diminuer l'exploitation des enfants. Les pays en développement pourront ainsi disposer du système d'analyse contre la pornographie juvénile (CETS), un progiciel qui permet de lutter contre l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet. Dans le cadre du PPE, les enfants, leurs collectivités et d'autres groupes vulnérables de la population seront mieux protégés par l'appareil de justice pénale.

Les quatre partenaires de l'Agence canadienne de développement international (ACDI) fourniront un encadrement et des conseils dans leur domaine d'expertise respectif :

L'International Institute for Child Rights and Development a pour mandat d'aider ses partenaires à évaluer les systèmes en place pour venir en aide aux enfants à risque. L'Institut se spécialise dans l'éducation et la formation aux droits de la personne et aux droits des enfants. Son approche se veut adaptée à la réalité culturelle des nombreuses collectivités et auditoires qu'il dessert. Pour garantir l'efficacité du CETS, l'Institut compte sur un vaste réseau mondial de spécialistes des droits des enfants, composé notamment d'organisations non gouvernementales, de professionnels et de chercheurs.

Microsoft a déjà investi plus de 9 millions de dollars dans le programme CETS et continuera de financer la phase d'évaluation, de faire don du logiciel serveur et de fournir gratuitement le progiciel du CETS dans les pays sélectionnés. En outre, Microsoft surveillera et favorisera le rendement du PPE, après l'installation du CETS et de la formation qui y est associée.

L'UNICEF fournira son expertise en matière de protection et de droits des enfants à des organisations et à des institutions dans les pays participants. Grâce à son vaste réseau et au soutien qu'elle offrira aux gouvernements, l'UNICEF favorisera la viabilité de cette initiative.

La Gendarmerie royale du Canada a une très grande expérience du CETS grâce à son Centre national de coordination contre l'exploitation des enfants. Ce dernier veillera à ce que le CETS soit efficacement mis en place et orchestrera la formation au CETS, ainsi que l'installation du progiciel dans les organismes chargés de l'application de la loi.

Cette collaboration montre combien il est avantageux de conclure des partenariats pour obtenir des résultats et relever avec succès des défis très actuels. Dans ce sens, les partenaires réunis autour de cette initiative assument un rôle de chef de file.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Joanna Bailey
    Attachée de presse
    819-953-6238
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    info@acdi-cida.gc.ca
    http://www.acdi.gc.ca