Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

17 juil. 2014 17h00 HE

Le Canada ratifie des modifications apportées au Traité sur le saumon du Pacifique

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 17 juillet 2014) - Aujourd'hui, l'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, a annoncé que le Canada et les États-Unis ont ratifié un accord sur des mises à jour apportées au Traité sur le saumon du Pacifique (TSP). Ces modifications permettront d'assurer la durabilité à long terme des stocks de saumon rouge et de saumon rose du fleuve Fraser tout en appuyant la viabilité économique de l'industrie de la pêche de part et d'autre de la frontière entre le Canada et les Etas-Unis.

Chaque pays est responsable de la gestion de sa propre pêche, mais il doit le faire d'une façon qui est cohérente avec le Traité. Des modifications ont été apportées au chapitre 4 du TSP, qui définit les arrangements précis pris par le Canada et les États-Unis quant à la conservation et au partage de la pêche des stocks de saumon rouge et de saumon rose du fleuve Fraser.

Faits en bref

  • Le chapitre 4 du TSP modifié est de nature opérationnelle et semblable à celui des années précédentes. Les modifications apportées au chapitre 4 du TSP récemment ratifié, en vigueur de la saison de pêche 2014 jusqu'en 2019, comprennent :
    • la capacité de considérer plus de quatre groupes de gestion des stocks de saumon rouge du fleuve Fraser, ce qui permet une plus grande marge de manœuvre pour atteindre des objectifs plus précis en matière de conservation et de pêche;
    • la stabilisation des populations de la part canadienne de saumon rouge et de saumon rose du fleuve Fraser;
    • une nouvelle terminologie qui permet au Canada de soulever des problèmes potentiels relatifs aux prises accessoires de saumons rouges du fleuve Fraser capturés en Alaska;
    • la capacité de tenir compte du total autorisé des captures de saumon rouge et de saumon rose tout au long de la saison pour une meilleure utilisation des ressources halieutiques. Cette révision aide à répondre aux préoccupations soulevées lorsqu'il y a une faible abondance du saumon rouge et un nombre important de remontes de saumons roses.
  • Le Canada a mené des consultations intensives avec les Premières Nations et les intervenants au sujet des modifications apportées au chapitre 4. La contribution du Conseil du fleuve Fraser de la Commission du saumon du Pacifique a été cruciale pour convenir de l'accord actuel.

Citations

« Notre gouvernement s'engage à protéger le saumon du Pacifique. Voilà pourquoi nous investissons dans les sciences, la restauration de l'habitat du poisson et les écloseries. Ces modifications apportées au Traité sur le saumon du Pacifique permettront aux pêcheurs des deux côtés de la frontière de continuer à profiter de possibilités de pêches durables pour les années à venir. Cet accord continuera de favoriser la collaboration entre nos deux pays en ce qui a trait à la gestion des stocks communs de saumons dans le fleuve Fraser. »

L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans.

Documents connexes

Liens associés

http://www.pac.dfo-mpo.gc.ca/fm-gp/species-especes/salmon-saumon/pol/pst-tsp/intro-fra.html

Internet: http://www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Fiche d'information

TRAITÉ SUR LE SAUMON DU PACIFIQUE : CHAPITRE 4

Le saumon du Pacifique est un migrateur qui, au cours de son cycle de vie, naîtra dans les rivières d'un pays et souvent sera pêché dans des rivières d'un autre pays. Un niveau élevé de coopération bilatérale est requis pour aider à assurer la conservation de l'espèce. Le Traité sur le saumon du Pacifique (TSP) a été signé en 1985 par le Canada et les États-Unis. Il prévoit un cadre qui permet aux deux pays de travailler ensemble à la conservation et à la gestion du saumon du Pacifique.

Chaque pays est responsable de la gestion de sa propre pêche, mais il doit le faire d'une façon qui est cohérente avec le Traité. La Commission du saumon du Pacifique (CSP) est un organisme constitué par les gouvernements du Canada et des États-Unis pour mettre en œuvre le TSP.

Les chapitres sur la pêche figurant à l'annexe IV du Traité sont essentiels au fonctionnement du TSP. Le chapitre 4 du TSP définit les arrangements précis pris par le Canada et les États-Unis quant à la conservation et au partage de la pêche des stocks de saumon rouge et de saumon rose du fleuve Fraser.

Le Conseil du fleuve Fraser de la CSP est chargé de la mise en œuvre et de la gestion du chapitre 4 du TSP. Le Conseil, à son tour, recommande à la CSP de dresser un plan de gestion basé sur les prévisions concernant l'abondance, le calendrier, la voie de migration et les cibles de remonte du saumon rouge et du saumon rose du fleuve Fraser; les objectifs nationaux et internationaux d'allocation de prises; les modes de gestion d'autres stocks et espèces ainsi que les profils historiques de la dynamique de la migration et des pêches.

Les nouvelles dispositions du chapitre 4 du Traité entreront en vigueur pour la saison de pêche de 2014 et prendront fin le 31 décembre 2019.

En 2008, les autres chapitres de l'annexe IV du TSP ont été renouvelés et ratifiés. Ils demeureront en vigueur jusqu'en 2018 :

Chapitre 1 : Rivières transfrontalières (toutes les espèces)

Chapitre 2 : Frontière nordique (saumons rouge, rose et kéta)

Chapitre 3 : Quinnat (sur toute la côte)

Chapitre 5 : Coho (sud-est de la Colombie-Britannique, Washington et Oregon)

Chapitre 6 : Kéta; (sud-est de la Colombie-Britannique et Washington)

Renseignements

  • Sophie Doucet
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre
    Pêches et Océans Canada
    613-992-3474

    Frank Stanek
    Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    Ottawa (Ontario)
    613-990-7537