AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

30 janv. 2008 17h02 HE

Le Canada renforce son soutien à l'aide humanitaire au Kenya

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 30 jan. 2008) - La ministre de la Coopération internationale, l'honorable Beverley J. Oda, et le ministre des Affaires étrangères, l'honorable Maxime Bernier, ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada renforcera son soutien aux efforts d'aide humanitaire déployés au Kenya.

Le Canada, par l'intermédiaire de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), versera une contribution supplémentaire de près de 3,3 millions de dollars à des organismes des Nations Unies et à des organisations non gouvernementales canadiennes. Ceci fait partie d'une intervention de la communauté internationale pour venir en aide aux Kenyans durement touchés par la montée de violence qui a suivi les récentes élections, très controversées. Ces fonds supplémentaires viennent renforcer la contribution d'un million de dollars que le Canada a consentie un peu plus tôt cette année en appui aux efforts déployés par le Mouvement de la Croix-Rouge au Kenya.

"La situation qui prévaut au Kenya inquiète beaucoup les Canadiens, et c'est pourquoi le Canada a été l'un des cinq premiers pays à envoyer de l'aide d'urgence, a déclaré la ministre Oda. Cette contribution supplémentaire de près de 3,3 millions de dollars aidera des organisations telles que l'UNICEF et le Programme alimentaire mondial à soulager la souffrance des personnes touchées par cette violence post-électorale."

"Le Canada demande instamment aux groupes qui sont à l'origine des actes de violences, les organisent ou y participent, de déposer les armes, a déclaré le ministre Bernier. Nous tenons à réitérer notre appui aux efforts de médiation déployés par Kofi Annan et d'autres dignitaires africains en vue de trouver une issue pacifique à cette crise. Le Canada réclame du gouvernement du Kenya qu'il veille à ce que tout acte de violence fasse l'objet d'une enquête et à ce que les coupables soient menés en justice."

En plus d'augmenter sa contribution, le Canada a également déployé trois spécialistes pour soutenir le travail de l'UNICEF au Kenya, notamment pour aider à protéger des femmes et des enfants déplacés, à assurer l'accès à l'eau potable et à coordonner les opérations de secours actuellement en cours. Ces spécialistes coordonneront leur travail avec celui d'autres organismes humanitaires déjà à l'ouvre sur le territoire kenyan, et ce, pour assurer l'efficacité de l'ensemble des efforts d'aide, y compris les activités qui, dans le cadre de cette crise, seront financées en vertu du Fonds central d'intervention d'urgence des Nations Unies (CERF).

En décembre 2007, le Canada s'est engagé à verser 192 millions de dollars répartis sur cinq ans au CERF. Le Canada s'est ainsi rangé au nombre des cinq plus importants donateurs de ce premier fonds d'intervention d'urgence, qui joue un rôle crucial pour les organismes humanitaires. Par ailleurs, la Banque de céréales vivrières du Canada fournit actuellement une aide alimentaire d'urgence au Kenya, en puisant dans le soutien annuel de 20 millions de dollars que lui fournit le Canada. Cette contribution avait été annoncée en juillet 2007.

FICHE D'INFORMATION

Janvier 2008

Affectation de fonds supplémentaires.

Les fonds supplémentaires de près de 3,3 millions de dollars seront affectés aux organisations suivantes :

- UNICEF - 1,2 M$

- Programme alimentaire mondial - 750 000 $

- Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés - 300 000 $

- Plan - 150 000 $

- Save the Children - 150 000 $

- Médecins Sans Frontières - 150 000 $

- Christian Reformed World Relief Committee - 141 000 $

- Vision mondiale Canada - 120 000 $

- Comité international de secours - 100 000 $

- CARE Canada - 100 000 $

- Fonds des Nations Unies pour la population - 52 000 $

- Handicap International - 48 000 $

Des spécialistes canadiens en développement s'envolent pour le Kenya.

Des spécialistes canadiens chevronnés, inscrits au répertoire de CANADEM, sont prêts à être déployés en tout temps auprès d'agences des Nations Unies pour intervenir quand une crise humanitaire éclate. Ces déploiements d'intervention d'urgence sont financés dans le cadre d'un projet d'un million de dollars de l'Agence canadienne de développement international et de CANADEM. Cette organisation non gouvernementale canadienne emploie des personnes de haut calibre, inscrits à son répertoire de plus de 9 500 noms, pour aider à renforcer les activités de partenaires sur le terrain, afin de favoriser la paix et la sécurité à l'échelle internationale.

On prévoit que les trois spécialistes canadiens en question arriveront au Kenya vers la fin de la semaine. Ils travailleront respectivement dans les domaines suivants : aide aux femmes et aux enfants victimes du conflit, distribution d'eau potable et coordination des efforts d'aide humanitaire.

Renseignements