Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale
Marine royale canadienne

Marine royale canadienne

02 sept. 2011 10h47 HE

Le Canada salue le retour du NCSM Charlottetown qui a combattu le régime de Kadhafi

HALIFAX, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 2 sept. 2011) - Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Charlottetown et ses 240 membres d'équipage sont arrivés à bon port hier matin après un déploiement en mer Méditerranée où la frégate a fait partie d'une formation multinationale de navires et de sous-marins, sous les ordres du commandement de l'OTAN.

En plus des familles et des amis, le ministre de la Défense nationale, l'honorable Peter MacKay, le ministre associé de la Défense nationale, Julian Fantino, l'honorable Peter Penashue, ministre des Affaires intergouvernementales et président du Conseil privé de la Reine pour le Canada, le Chef d'état-major de la Défense, le Général Walt Natynczyk et le commandant de la Marine royale du Canada, le Vice-amiral Paul Maddison étaient présents pour accueillir les marins et le navire.

« Les Canadiens et Canadiennes sont fiers du travail de nos marins qui ont protégé les civils et mis en oeuvre l'embargo sur les armes au cours de cette opération internationale des plus exigeantes dans la mer Méditerranée centrale, a indiqué le ministre Mackay. Le Canada et tous les citoyens canadiens sont contents de ce qu'ont accompli le NCSM Charlottetown et son équipage, et nous leur souhaitons bon retour au pays. Nous sommes par ailleurs convaincus que le NCSM Vancouver sera à son tour à la hauteur de la situation en Libye. »

« Les hommes et les femmes à bord du Charlottetown ont fait un travail exceptionnel et je les remercie sincèrement pour leur important apport à la mission en Libye », a affirmé le général Natynczyk. »

Le NCSM Charlottetown a quitté Halifax le 2 mars dernier afin d'aider à faire respecter l'embargo sur les armes, conformément à la Résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies 1973, en protégeant la population civile de Misrata, la troisième plus grande ville de la Libye. L'équipage a protégé le port contre des attaques maritimes ainsi que les navires effectuant des opérations de lutte anti-mines. Il a aussi fourni des données exactes de surveillance et des renseignements en temps réel pour appuyer les attaques aériennes de l'OTAN.

Renseignements