Agence canadienne d'inspection des aliments

Agence canadienne d'inspection des aliments

09 mars 2012 17h47 HE

Le Canada se réjouit du projet des Etats-Unis visant à moderniser la réglementation sur l'importation en ce qui concerne l'ESB

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 9 mars 2012) - Le gouvernement du Canada se réjouit de l'annonce du projet du département de l'Agriculture des États-Unis (USDA) visant à moderniser la réglementation sur l'importation en ce qui concerne l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB). Les modifications proposées se fondent sur les normes de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), normes que le Canada suit déjà.

« Le Canada appuie l'annonce d'aujourd'hui, car nous avons toujours soutenu qu'une approche scientifique constitue la meilleure façon de lutter contre l'ESB, a déclaré le ministre de l'Agriculture, M. Ritz. Nous savons qu'il ne devrait pas y avoir de répercussions sur le commerce si des pays comme le Canada et les États-Unis mettent en place des mesures appropriées pour protéger la santé des animaux et des humains. »

Les normes de l'OIE permettent des échanges commerciaux sécuritaires de bovins sur pied et de produits du bœuf, pourvu que les pays aient pris des mesures de lutte efficaces contre l'ESB, comme des mesures de contrôle et de surveillance des aliments du bétail. Cette annonce fait suite à la mission commerciale du ministre Ritz à Washington, D.C., où il a souligné l'importance d'avoir des échanges commerciaux qui reposent sur des principes scientifiques et des règlements conformes aux normes internationales de l'OIE.

Comme le marché des bovins est intégré en Amérique du Nord, le Canada entretient déjà de fortes relations commerciales avec les États-Unis. L'approche proposée souligne l'engagement des deux pays à lutter contre l'ESB de manière responsable sans imposer de restrictions commerciales inutiles.

Le Canada continue de lutter efficacement contre l'ESB au moyen d'une série de mesures de protection intégrées afin de protéger la santé des humains et des animaux. Ces mesures comprennent l'interdiction d'entrée aux matières à risque dans la chaîne alimentaire des humains et celle des animaux, ainsi que le dépistage de l'ESB chez les bovins.

L'USDA acceptera des commentaires sur son projet de règlement pendant 60 jours. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le projet, consulter le http://www.aphis.usda.gov/newsroom/2012/03/bse_rule.shtml.

Pour en savoir davantage sur les mesures de lutte contre l'ESB au Canada :

Renseignements

  • Demandes de renseignements des médias :
    Relations avec les médias - ACIA
    613-773-6600