Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

10 nov. 2010 15h20 HE

Le Canada s'en prend à la pêche illégale dans le Pacifique Nord

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 nov. 2010) - Le ministère des Pêches et des Océans (MPO) est fier d'annoncer que le Canada a à nouveau contribué à d'importantes activités multinationales d'application de la réglementation sur les pêches dans le Pacifique Nord afin de protéger les stocks de poissons en haute mer contre les activités de pêche illégale.

Cette année, les patrouilles de surveillance aérienne à longue portée dans le cadre de l'opération Driftnet ont été effectuées entre le 23 septembre et le 4 octobre 2010. Un avion de surveillance aérienne à longue portée des Forces Canadiennes a effectué cinq vols de patrouille dans une zone classée comme étant à risque élevé dans le Pacifique Nord, au-delà de notre zone de 200 milles. Le CP-140 Aurora comprenait un agent des pêches du MPO. Une imagerie satellitaire (Radarsat-2) et d'autres renseignements compilés avec le soutien des Forces canadiennes sont utilisés aux fins d'appui de ces patrouilles.

Au fil des ans, cette opération conjointe a permis l'arraisonnement de plusieurs bateaux et a eu un effet dissuasif sur les pêcheurs illégaux en haute mer, y compris en jouant un rôle clé dans l'interruption d'activités de pêche du saumon illégales et destructrices. Les infractions ont donné lieu à des amendes, à des saisies de bateaux et à des peines d'emprisonnement pour des membres de l'équipage de certains bateaux.

Cette année, des cas d'activités douteuses ont été relevés et examinés, et les renseignements obtenus ont été présentés à d'autres pays qui veillent à l'application de la réglementation sur les pêches à proximité.

Ces patrouilles annuelles servent à prévenir et à détecter les activités de pêche illicite, non déclarée et non réglementée ainsi qu'à vérifier le respect du moratoire mondial des Nations Unies sur la pêche au filet dérivant en haute mer.

La pêche illicite, non déclarée et non réglementée a des effets néfastes sur l'environnement et sur l'économie, et elle continue à menacer les ressources marines internationales, y compris de nombreux stocks de poissons comme le saumon et le thon, qui sont d'importantes ressources pour de nombreuses collectivités canadiennes de la côte Ouest.

Le Canada travaille en étroite collaboration avec les États-Unis, le Japon, la Corée et la Russie, pays membres de la Commission des poissons anadromes du Pacifique Nord, ainsi qu'avec la Commission des pêches du Pacifique Centre-Ouest et le Forum des gardes côtières du Pacifique Nord, afin d'enrayer toute pêche illicite, non déclarée et non réglementée dans le Pacifique Nord.

Les objectifs de l'opération Driftnet comprennent les suivants :

  • identifier les bateaux qui utilisent des filets dérivants de plus de 2,5 km de longueur en haute mer;

  • obtenir des preuves photographiques et visuelles aux fins d'enquête ou de poursuite judiciaire;

  • localiser et identifier les bateaux gréés pour la pêche au filet dérivant en haute mer;

  • localiser et identifier tout bateau frigorifique utilisé pour le transport maritime.

À nouveau cette année, les patrouilles de surveillance en haute mer ont été effectuées à partir du terrain d'aviation Eareckson sur l'île Shemya (Alaska). La 407e Escadron des Forces canadiennes a effectué une visite de bienveillance à Hachinohe, au Japon, du 28 au 30 septembre. Des patrouilles de surveillance des pêches ont été effectuées en eaux internationales avant et après cette visite.

Pour plus de renseignements sur la stratégie du Canada pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée, visitez le site à l'adresse suivante : http://www.dfo-mpo.gc.ca/international/.

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    Franck Stanek
    613-990-7537
    www.dfo-mpo.gc.ca
    ou
    Pêches et Océans Canada
    Cabinet de la ministre
    Nancy Bishay
    Directrice des communications
    613-992-3474
    Nancy.Bishay@dfo-mpo.gc.ca