Industrie Canada

Industrie Canada

13 avr. 2015 11h00 HE

Le Canada, un leader de la recherche et de l'innovation dans le domaine spatial

Le ministre de l'Industrie discute de l'engagement du Canada envers les sciences spatiales avec des chefs de file du milieu universitaire et de l'industrie de l'Alberta

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwired - 13 avril 2015) - Industrie Canada

Le Canada possède une fière tradition dans le domaine spatial. Il a été le troisième pays au monde à aller dans l'espace en 1962, et le premier à posséder son propre satellite - et à pouvoir ainsi diffuser les ondes télévisuelles jusque dans les coins les plus reculés du Nord canadien.

Lors d'une allocution prononcée dans le cadre d'une réception ayant lieu à l'observatoire astronomique de l'Université de l'Alberta aujourd'hui, le ministre de l'Industrie James Moore a souligné l'appui du gouvernement Harper à l'égard d'un projet d'infrastructure transformateur pour la recherche canadienne sur l'espace : la participation du Canada au projet de télescope de trente mètres.

Ce projet international de grande envergure prévoit la construction à Hawaï de l'un des observatoires astronomiques les plus grands et les plus perfectionnés au monde. L'appui financier accordé par le gouvernement sera principalement dépensé au Canada, ce qui permettra de créer des emplois de grande qualité visant la construction et l'assemblage de composantes clés du télescope. La contribution du Canada permettra aussi aux chercheurs canadiens d'obtenir une partie du temps d'observation au télescope, lorsqu'il sera opérationnel en 2023-2024.

Grâce à la participation du Canada à ce projet, les chercheurs et les étudiants de l'Université de l'Alberta auront accès à des technologies de pointe ainsi qu'à du temps d'observation dans des installations de calibre mondial à la fine pointe de la technologie. Le Canada continuera de faire montre de son savoir-faire et de son leadership en matière de recherche astronomique, ce qui lui permettra de maintenir un bassin de gens hautement qualifiés qui pourront appliquer leur expertise à d'autres disciplines.

Les faits en bref

  • Le 6 avril 2015, le premier ministre Stephen Harper a annoncé que le gouvernement du Canada verserait jusqu'à 243,5 millions de dollars sur 10 ans afin d'appuyer la participation du Canada au projet de télescope de trente mètres.
  • L'Organisation de coopération et de développement économiques place le Canada au premier rang des pays du G-7 pour l'aide à la recherche-développement accordée aux universités et aux collèges, en fonction de la taille de son économie.
  • L'Université de l'Alberta est un chef de file de la recherche spatiale. Elle participe actuellement à la mission QB50, un projet international visant à étudier la météorologie de l'espace et ses effets sur la Terre. Dans le cadre de cette mission, des étudiants de l'Université construiront, lanceront et exploiteront leur propre satellite miniaturisé (CubeSat) qui pèse environ un kilogramme.
  • Le secteur canadien de l'espace génère des recettes de plus de 3 milliards de dollars par année et emploie quelque 8 000 personnes hautement qualifiées.

Citations

« Le Canada est un leader scientifique en matière d'innovation astronomique et spatiale. Les récents investissements réalisés dans le télescope de trente mètres et le télescope spatial James Webb ainsi que notre travail effectué au titre du Cadre de la politique spatiale du Canada témoignent de l'engagement ferme de notre gouvernement à l'égard des projets de recherche et de technologie dans le domaine de l'espace. Ces projets permettront de créer et de maintenir des emplois de grande qualité dans l'ensemble du pays, ainsi que de piquer l'intérêt des jeunes Canadiens envers les disciplines scientifiques, et ce, pour des décennies à venir. »

- Le ministre de l'Industrie, James Moore

« La recherche spatiale est à un point charnière, les nouvelles technologies miniaturisées offrant des possibilités en matière non seulement d'exploration spatiale scientifique, mais également de prestation de nouveaux services commerciaux et à but lucratif liés à l'espace. Il sera crucial de former la prochaine génération de scientifiques et d'ingénieurs si le Canada veut tirer parti de ces nouvelles possibilités économiques. Le projet AlbertaSat mené à l'Université de l'Alberta offre aux étudiants une chance sans pareille d'acquérir les compétences et le savoir-faire dont ils ont besoin pour faire carrière dans cette nouvelle industrie de l'aérospatiale. Nous sommes extrêmement reconnaissants à l'égard de tous les partenaires financiers, y compris le gouvernement du Canada, qui ont rendu ce projet possible, et qui ont réalisé le rêve d'exploration spatiale de nos étudiants. »

- Le conseiller pédagogique principal du projet Alberta Cube Satellite du département de physique de l'Université de l'Alberta, le professeur Ian R. Mann

Liens connexes

- Annonce relative au télescope de trente mètres

- Annonce relative au télescope spatial James Webb

- Cadre de la politique spatiale canadienne

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada

Renseignements

  • Jake Enwright
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre de l'Industrie
    343-291-2500

    Relations avec les médias
    Industrie Canada
    343-291-1777
    relations-medias@ic.gc.ca