Agence spatiale canadienne

Agence spatiale canadienne

19 avr. 2011 11h30 HE

Le Canadarm2 fête ses 10 ans : L'Agence spatiale canadienne souligne une décennie de succès

LONGUEUIL, QUÉBEC--(Marketwire - 19 avril 2011) - Il y a dix ans aujourd'hui, le Canadarm2 s'envolait à destination de la Station spatiale internationale (ISS) à bord de la navette spatiale Endeavour. Plus imposant et plus robuste que son prédécesseur, le Canadarm de la navette, le Canadarm2 cumule à ce jour dix années de services irréprochables à titre de « grue de construction » évoluée ayant assemblé la station spatiale module par module dans l'espace.

Le Canadarm2 a déchargé des centaines de tonnes de matériel et d'approvisionnements transportés jusqu'à l'ISS par la navette spatiale. Il a également appuyé le travail d'astronautes dans le cadre d'une centaine de sorties extravéhiculaires. La dernière mission spatiale d'Endeavour, qui aura lieu plus tard ce mois-ci, sera la 28e mission du Canadarm2. De plus, le bras robotique de la station spatiale a effectué deux « attrapés cosmiques », lesquels ont consisté à saisir et à amarrer un véhicule japonais de ravitaillement inhabité (HTV-1 et HTV-2) avant de le relâcher dans l'espace.

Construit pour le compte de l'Agence spatiale canadienne (ASC) par la compagnie ontarienne MDA, le Canadarm2 a été installé sur l'ISS par l'astronaute Chris Hadfield lors de la toute première sortie extravéhiculaire d'un astronaute canadien. L'astronaute de la NASA Scott Parazynski lui a prêté main-forte à cette occasion. En 2006, Steve MacLean, ancien astronaute et actuel président de l'Agence spatiale canadienne, est devenu le premier Canadien de l'histoire à manœuvrer le Canadarm2 en orbite. Les astronautes de l'ASC Julie Payette et Bob Thirsk sont les seuls autres Canadiens à avoir commandé le Canadarm2 depuis l'espace. De nombreux contrôleurs de vol commandent régulièrement le Canadarm2 depuis le Centre spatial Johnson de la NASA, à Houston, au Texas, et le siège social de l'Agence spatiale canadienne à Saint-Hubert, au Québec.

En plus de veiller à l'entretien courant de la station, le bras robotique sera appelé à faire davantage de saisies cosmiques. Lorsque la navette spatiale américaine sera retirée du service actif, des engins spatiaux commerciaux réutilisables, comme les véhicules Dragon de la société SpaceX, et Cygnus, d'Orbital Sciences, seront utilisés pour ravitailler l'ISS. Le Canadarm2 captera chacun de ces véhicules au vol, tout comme il l'a déjà fait pour les vaisseaux de transport japonais HTV. Vers la fin de 2011 et au début de 2012, le Canadarm2 saisira six engins spatiaux commerciaux dans un laps de temps de sept mois seulement. L'engin spatial Dragon sera le premier, son arrivée à proximité de l'ISS étant prévue en octobre 2011.

Des vidéos sont disponibles aux liens suivants :

L'équipage de la mission Expedition à bord de l'ISS rend hommage au Canadarm2 : http://www.youtube.com/watch?v=58xo7qU7WFY

Le Canadarm2 : une décennie d'innovation et d'excellence : http://www.youtube.com/watch?v=hOiti-rRifg

Le Canadarm2 : perpétuer l'héritage spatial du Canada : http://www.youtube.com/watch?v=5J9U2nFw5tI

Le gestionnaire du Programme de l'ISS Mike Suffredini relate les 10 années de succès du Canadarm2 : http://www.youtube.com/watch?v=fExdSb4t0tc

Renseignements