Conseil des Innus de Pessamit

Conseil des Innus de Pessamit

31 janv. 2007 23h59 HE

Le Chef Raphael Picard manifeste son appui à Greenpeace pour un moratoire de coupe en forêt intacte

QUEBEC, le 31 janv. - Le Chef du Conseil des Innus de
Pessamit, Raphael Picard, tient à offrir son appui à l'appel lancé aujourd'hui
par Greenpeace-Québec pour un moratoire de coupe en forêt boréale intacte. "Ma
communauté a reçu de nombreux appuis pour la défense et la sauvegarde de la
précieuse forêt boréale de notre Nitassinan, notamment ceux de Greenpeace.
C'est un devoir pour moi de retourner cet appui et de souligner l'importance
qu'accordent les Premières Nations à l'égard de l'avenir de la forêt."

Le Chef Picard rappelle que si sa communauté cherche à affirmer sa
souveraineté sur son territoire, ce n'est pas pour empêcher toute exploitation
des ressources naturelles sur son Nitassinan, mais bien pour s'assurer que
celle-ci se fasse en respectant l'équilibre de cet écosystème fragile. "La
forêt constitue depuis des millénaires la base même de la culture innue, et
nous avons toujours exploité ses ressources de façon naturelle, en s'assurant
qu'elles seraient encore abondantes pour les générations futures,
affirme-t-il. Il est important que toute la population québécoise prenne
conscience de l'importance de cette ressource et qu'elle s'assure qu'elle soit
préservée, ce qui est loin d'être certain à l'heure actuelle."

Rappelant, entre autres, que l'Ile René-Levasseur est considérée comme
l'une des plus anciennes forêts boréales intactes, possédant un caractère
exceptionnel, le chef des Innus de Pessamit souhaite que le gouvernement
profite de cet appel de Greenpeace pour soustraire définitivement l'île à
toute exploitation forestière et de la reconnaître comme aire protégée.

Renseignements

  • Eric Cardinal, Conseiller aux communications, (450)
    638-5159, Cellulaire: (514) 258-2315