La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
TSX : CNR
NYSE : CNI

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

17 nov. 2005 14h01 HE

Le CN célèbre le dixième anniversaire de sa privatisation et de son premier appel public à l'épargne; une décennie dont le chemin de fer émerge complètement transformé

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 17 nov. 2005) - Aujourd'hui, le CN souligne le dixième anniversaire de sa privatisation et de son premier appel public à l'épargne.

"Il y a dix ans aujourd'hui, le CN se lançait dans une nouvelle aventure en tant qu'entreprise privée inscrite en bourse, a déclaré E. Hunter Harrison, président-directeur général du CN. Dans la décennie qui a suivi, nous avons transformé cette ancienne société d'Etat, pour en faire un chef de file en Amérique du Nord et le chemin de fer le plus efficient du continent. C'est l'histoire d'une formidable réussite commerciale, qui atteste la vision des architectes de la privatisation du CN et la force du leadership de l'entreprise."

Pour souligner l'anniversaire du premier appel public à l'épargne, M. Harrison actionnera aujourd'hui la cloche indiquant la fermeture de la séance sur le parquet de la Bourse de New York. Le 17 novembre 1995, les actions du CN ont commencé à se négocier à la Bourse de New York sous le symbole CNI et à la Bourse de Toronto sous le symbole CNR.

A l'époque de sa privatisation, le CN avait une vision audacieuse : devenir le meilleur chemin de fer en Amérique du Nord. Pour y parvenir, il a redressé sa structure de coûts et rehaussé ses niveaux de service, positionnant la Compagnie en vue d'une croissance continue, rentable et durable de ses produits d'exploitation.

"En améliorant sa performance financière, le CN a disposé des ressources nécessaires pour étendre son territoire en Amérique du Nord, explique M. Harrison. En 1998, le CN a annoncé un projet d'acquisition de l'Illinois Central Railroad et il a forgé une alliance de marketing avec le Kansas City Southern Railway. Ces initiatives ont été suivies par l'acquisition du Wisconsin Central, en 2001, et par celles du BC Rail ainsi que des entités ferroviaires et autre de la Great Lakes Transportation LLC, en 2004.

"L'adoption, en 1998, de l'exploitation ferroviaire à horaires fixes a constitué un autre important jalon dans l'évolution du CN. Le chemin de fer à horaires fixes - ou exploitation ferroviaire précise, comme nous l'appelons maintenant - nous a donné les outils nécessaires pour améliorer encore plus nos prestations et accroître considérablement la productivité de nos actifs et de notre effectif.

"Aujourd'hui, le CN est une entreprise solide s'étendant aux trois côtes maritimes de l'Amérique du Nord, dotée d'un modèle commercial supérieur et d'une équipe de cheminots d'élite qui exécutent le plan d'entreprise de façon disciplinée, au quotidien. Ces éléments réunis sont à l'origine de résultats financiers parmi les meilleurs du secteur et d'une croissance considérable de la valeur pour les actionnaires."

Depuis le premier appel public à l'épargne du CN en 1995, la valeur de ses actions inscrites à la Bourse de New York a augmenté de plus de 1 000 pour cent; la hausse est d'environ 900 pour cent dans le cas des actions négociées à la Bourse de Toronto. L'historique d'appréciation du cours des actions du CN dépasse largement la performance du marché en général ainsi que celle des autres chemins de fer. La capitalisation boursière du CN s'établit maintenant à environ 20 milliards de dollars US, ce qui le place au deuxième rang des sept plus grands chemins de fer d'Amérique du Nord.

L'efficience du CN se répercute sur son ratio d'exploitation, qui représente le pourcentage de produits d'exploitation nécessaire pour exploiter et entretenir le chemin de fer. En 1995, le ratio d'exploitation du CN se situait loin derrière la moyenne du secteur. Depuis, la Compagnie a amélioré de façon soutenue cet indicateur d'efficience, si bien que pour les neuf premiers mois de 2005, le CN affiche un ratio d'exploitation de 64,4 pour cent, soit le meilleur de son secteur d'activité.

"Mais notre transformation est loin d'être terminée, ajoute M. Harrison. Plus tard aujourd'hui ainsi que demain, lors de la conférence avec les investisseurs 2005 qui se tiendra ici, le CN dévoilera sa vision 2010, soit le programme grâce auquel notre Compagnie demeurera au premier rang du secteur ferroviaire sur le plan de la performance et générera encore plus de valeur pour ses clients et actionnaires."

Le CN diffusera sur le Web la séance d'accueil de sa conférence avec les investisseurs 2005, aujourd'hui, à compter de 17 h 15, heure de l'Est (HE), qui consistera en un exposé présenté par son président-directeur général. On pourra suivre la diffusion Web et consulter les diapositives accompagnant l'exposé de M. Harrison dans la section "Investisseurs" du site Web du CN à l'adresse www.cn.ca/investisseurs. Les diapositives seront versées sur le site Web le 17 novembre, à 16 h 30, HE. Il suffira de cliquer sur "Conférences avec les analystes" pour y accéder. Les diapositives accompagnant les exposés du 18 novembre seront versées dans le site Web du CN à 7 h 30 demain matin.

La diffusion Web et les diapositives accompagnant les présentations seront conservées sur le site Web du CN jusqu'au 2 décembre 2005.

JALONS DANS L'EVOLUTION DU CN EN TANT QU'ENTREPRISE PRIVEE

17 novembre 1995 - Le gouvernement canadien privatise le CN, effectuant un premier appel public à l'épargne. Les actions commencent à être négociées aux bourses de Toronto et de New York.

28 novembre 1995 - Le gouvernement canadien conclut le premier appel public à l'épargne du CN, ayant recueilli 2,16 milliards de dollars CA dans le cadre de ce qui était alors le plus vaste premier appel public à l'épargne de l'histoire du Canada.

10 février 1998 - Le CN annonce un plan visant l'acquisition de l'Illinois Central Railroad (IC), ce qui étend sa portée au-delà de Chicago, vers le sud via Memphis jusqu'à La Nouvelle-Orléans et vers l'ouest jusqu'à Omaha, dans le Nebraska, et Sioux City, dans l'Iowa.

16 avril 1998 - Le CN, l'IC et le Kansas City Southern Railway signent une alliance de marketing de 15 ans, qui relie des marchés nord-américains clés.

26 mars 1998 - E. Hunter Harrison se joint au CN à titre de vice-président exécutif et chef de l'exploitation.

Septembre 1998 - M. Harrison met en oeuvre l'exploitation ferroviaire à horaires fixes au CN, ce qui a pour effet de réduire considérablement les temps de parcours et d'améliorer la ponctualité des livraisons de marchandises en wagons complets. Le nouveau plan d'exploitation positionne le CN pour la croissance.

1er juillet 1999 - Le CN obtient une participation majoritaire dans l'IC et entreprend l'intégration par étapes des deux chemins de fer.

30 janvier 2001 - Le CN annonce la signature d'un accord en vue de l'acquisition de la Wisconsin Central Transportation Corp. (WC). Cette transaction fait du CN le propriétaire d'une ligne ferroviaire clé - reliant Duluth, au Minnesota, Superior, au Wisconsin, et Chicago - pour favoriser le transport du trafic croissant entre les pays membres de l'ALENA.

9 octobre 2001 - Le CN conclut l'acquisition du WC et entreprend de l'intégrer à son entreprise.

1er janvier 2003 – E. Hunter Harrison devient président-directeur général du CN.

20 octobre 2003 - Le CN conclut un accord en vue de l'acquisition des entités ferroviaires et autre de la Great Lakes Transportation LLC (GLT). Il devient ainsi propriétaire de deux chemins de fer, d'une société de manoeuvres ferroviaires et d'une flotte de navires des Grands Lacs. L'acquisition procure au CN le contrôle d'un tronçon de voie ferrée à Duluth/Superior, un tronçon court, mais stratégique pour l'acheminement du trafic entre les pays membres de l'ALENA.

25 novembre 2003 - Le CN et le gouvernement de la Colombie-Britannique annoncent la conclusion d'un accord en vertu duquel le CN se portera acquéreur des actifs d'exploitation ferroviaire du BC Rail.

10 mai 2004 - Le CN conclut la transaction visant la GLT et il en entreprend l'intégration.

14 juillet 2004 - Le CN conclut la transaction visant le BC Rail et il en entreprend l'intégration.

29 avril 2005 - Le CN, la société Maher Terminals of Canada Corporation et l'autorité portuaire de Prince Rupert annoncent la réalisation, en 2007, d'un nouveau grand terminal à conteneurs sur la côte ouest du Canada.

17 novembre 2005 - Le CN fête le dixième anniversaire de sa privatisation et de son premier appel public à l'épargne.

Le présent communiqué de presse contient des énoncés de nature prospective. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques et des incertitudes et que les résultats obtenus pourraient différer grandement de ceux que l'on retrouve de manière implicite ou explicite dans lesdits énoncés. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans le plus récent formulaire 40-F déposé par le CN auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis, dans la Notice annuelle déposée auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada, dans les Etats financiers annuels de 2004 et trimestriels de 2005 ainsi que dans le Rapport de gestion.

Couvrant le Canada et le centre des Etats-Unis, du Pacifique à l'Atlantique et jusqu'au golfe du Mexique, le réseau de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada dessert les ports de Vancouver, Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans, et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes villes que sont Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth et Minneapolis-St. Paul, au Minnesota, Superior et Green Bay, au Wisconsin, Memphis, Saint Louis et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord.

www.cn.ca

Renseignements

  • CN
    Julie Senécal
    Directrice Affaires publiques
    (514) 399-4048
    ou
    CN
    Robert Noorigian
    Vice-président Relations avec les investisseurs
    (514) 399-0052