La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
TSX : CNR
NYSE : CNI

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

19 oct. 2006 16h01 HE

Le CN déclare une augmentation de 27 pour cent de son BPA dilué au troisième trimestre de 2006, revoit à la hausse ses résultats prévisionnels pour l'exercice 2006 et

projette une solide performance financière en 2007

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 19 oct. 2006) - Le CN a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2006.

Points saillants des résultats financiers du troisième trimestre de 2006

- Bénéfice net de 497 millions de dollars canadiens, en hausse de 21 pour cent par rapport au troisième trimestre de 2005.

- Bénéfice dilué par action (BPA dilué) de 0,94 dollar canadien, en hausse de 27 pour cent.

- Bénéfice d'exploitation de 844 millions de dollars canadiens, en hausse de 27 pour cent.

- Produits d'exploitation solides de 1 981 millions de dollars canadiens, soit une hausse de neuf pour cent.

- Ratio d'exploitation trimestriel record de 57,4 pour cent, ce qui représente une amélioration de 5,9 points de pourcentage.

- Flux de trésorerie disponibles de 1 131 millions de dollars canadiens pour les neuf premiers mois. (1)

E. Hunter Harrison, président-directeur général, a déclaré : "Le CN a produit des résultats exceptionnels au troisième trimestre en raison d'une croissance notable de ses produits d'exploitation, de l'utilisation faite des éléments d'actif et du travail réalisé en matière de contrôle des coûts. Les produits d'exploitation ont augmenté de neuf pour cent, les volumes de marchandises, de six pour cent, et les wagons complets, de deux pour cent.

"Le chiffre d'affaires a augmenté grâce aux avantages inhérents à la diversité et à l'équilibre de la gamme de produits transportés par le CN, ainsi qu'aux majorations des prix de transport. Une fois de plus, le contrôle des coûts a produit des résultats exceptionnels : les charges d'exploitation ont diminué de un pour cent durant le trimestre en dépit d'une augmentation de la charge de travail et d'une hausse marquée des dépenses liées au carburant. L'attention accordée aux produits d'exploitation, à la performance en matière de coûts et à l'utilisation des actifs a porté ses fruits et a permis d'obtenir un ratio d'exploitation trimestriel record de 57,4 pour cent.

"Le modèle d'entreprise du CN - fondé sur la recherche d'une croissance à long terme durable et la capacité soutenue d'assurer la croissance moyennant une faible hausse du coût différentiel - continue de prouver sa pertinence, puisqu'il permet d'obtenir une croissance supérieure du résultat net et de créer de la valeur pour les actionnaires."

Révision à la hausse des résultats prévisionnels du CN pour 2006 et solides perspectives financières pour 2007

M. Harrison a déclaré : "J'ai le plaisir d'annoncer aujourd'hui que le CN revoit à la hausse ses résultats prévisionnels pour l'exercice 2006 en raison de la solide performance financière enregistrée par la Compagnie jusqu'à présent cette année. Le CN prévoit maintenant obtenir un bénéfice dilué par action rajusté d'environ 3,40 dollars canadiens en 2006." (2)

Se fondant sur la vigueur des résultats financiers obtenus en 2006, la Compagnie prévoit une augmentation de son bénéfice dilué par action de l'ordre de 10 pour cent et plus en 2007, ce qui est conforme à sa vision à long terme.

De plus, le CN prévoit obtenir des flux de trésorerie disponibles d'environ 1,3 milliard de dollars canadiens en 2006 et d'environ 800 millions de dollars canadiens en 2007, la réduction de 2007 étant imputable à une hausse des versements en espèces au titre des impôts sur les bénéfices au Canada.

Les perspectives financières établies par le CN pour 2007 reposent notamment sur les hypothèses suivantes : une croissance économique de 2,6 pour cent en Amérique du Nord, selon les plus récentes prévisions consensuelles; des prix du pétrole brut (West Texas Intermediate) de 65 dollars américains le baril; et un taux de change entre les devises canadienne et américaine de 0,89 dollar américain par dollar canadien.

Produits d'exploitation et charges d'exploitation au troisième trimestre

Les produits d'exploitation ont augmenté de neuf pour cent au troisième trimestre en raison de majorations de prix, de suppléments carburant plus élevés et de hausses de volumes, qui ont été plus marquées dans les groupes marchandises des Produits céréaliers, de l'Intermodal et des Métaux et minéraux. Ces gains ont été en partie contrebalancés par l'incidence défavorable de la conversion en dollars canadiens plus forts des produits d'exploitation libellés en dollars américains, incidence qui s'est chiffrée à 65 millions de dollars canadiens.

Six des sept groupes marchandises du CN ont vu leurs produits d'exploitation augmenter au troisième trimestre, tandis que le volume de marchandises transportées par la Compagnie, mesuré en tonnes-milles commerciales, a progressé de six pour cent.

Les charges d'exploitation du CN ont reculé de un pour cent au troisième trimestre pour s'établir à 1 137 millions de dollars canadiens, en grande partie grâce à une diminution des dépenses liées aux risques divers et autres et des charges liées à la main-d'oeuvre et aux avantages sociaux, de même qu'à l'incidence favorable de la conversion en dollars canadiens plus forts des charges d'exploitation libellées en dollars américains, incidence qui s'est chiffrée à 40 millions de dollars canadiens. Ces éléments ont été en partie contrebalancés par l'augmentation des charges au titre du carburant ainsi que des services acquis et matières.

L'appréciation soutenue du dollar canadien par rapport au dollar américain a eu pour effet de réduire le bénéfice net du CN au troisième trimestre d'environ 15 millions de dollars canadiens, ou d'environ trois cents par action après dilution.

Résultats des neuf premiers mois

Le bénéfice net enregistré pour les neuf premiers mois de 2006 a augmenté de 41 pour cent pour s'établir à 1 588 millions de dollars canadiens, tandis que le bénéfice dilué par action s'est accru de 48 pour cent, atteignant 2,95 dollars canadiens. Le bénéfice net comprend un recouvrement d'impôts sur les bénéfices reportés de 250 millions de dollars canadiens (0,46 dollar canadien par action après dilution) au deuxième trimestre, découlant avant tout de l'adoption de taux d'impôt sur les sociétés réduits aux paliers fédéral et provincial au Canada.

Au cours des neuf premiers mois, les produits d'exploitation ont augmenté de huit pour cent pour s'établir à 5 774 millions de dollars canadiens en raison de majorations de prix, de suppléments carburant plus élevés et de hausses de volumes, qui ont été plus marquées dans les groupes marchandises des Produits céréaliers, de l'Intermodal et des Métaux et minéraux. Ces gains ont été en partie contrebalancés par l'incidence défavorable de la conversion en dollars canadiens plus forts des produits d'exploitation libellés en dollars américains, incidence qui s'est chiffrée à 220 millions de dollars canadiens.

Les charges d'exploitation ont connu une hausse de un pour cent pour les neuf premiers mois de 2006, atteignant 3 500 millions de dollars canadiens. Cette hausse s'explique principalement par l'augmentation des charges au titre du carburant, des services acquis et matières et de l'amortissement. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par l'incidence favorable de la conversion en dollars canadiens plus forts des charges d'exploitation libellées en dollars américains, incidence qui s'est chiffrée à 130 millions de dollars canadiens, et par la diminution des dépenses liées aux risques divers et autres et des charges liées à la main-d'oeuvre et aux avantages sociaux.

Le bénéfice d'exploitation a été de 2 274 millions de dollars canadiens, ce qui correspond à une augmentation de 19 pour cent, alors que le ratio d'exploitation de la Compagnie s'est amélioré de 3,8 points de pourcentage pour atteindre 60,6 pour cent.

L'appréciation soutenue du dollar canadien par rapport au dollar américain a eu pour effet de réduire le bénéfice net du CN pour les neuf premiers mois de 2006 d'environ 50 millions de dollars canadiens, ou d'environ neuf cents par action après dilution.

Les résultats financiers présentés dans le présent communiqué ont été préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus aux Etats-Unis (PCGR aux Etats-Unis).

(1) Se reporter à l'analyse et au rapprochement de cette mesure de la performance rajustée non conforme aux PCGR, dans la section complémentaire ci-jointe portant sur les mesures de calcul non conformes aux PCGR.

(2) La révision à la hausse des résultats prévisionnels du CN pour 2006 - la Compagnie prévoyant maintenant obtenir un bénéfice dilué par action rajusté d'environ 3,40 dollars canadiens en 2006 - ne tient pas compte de l'incidence du recouvrement d'impôts sur les bénéfices reportés de 250 millions de dollars canadiens (0,46 dollar canadien par action après dilution) effectué par la Compagnie au deuxième trimestre de 2006. A titre de comparaison, le CN avait déclaré un bénéfice dilué par action de 2,77 dollars canadiens en 2005.

Le présent communiqué de presse contient des énoncés de nature prospective. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques et des incertitudes, notamment en ce qui concerne les hypothèses décrites précédemment dans le présent communiqué, et que les résultats obtenus pourraient différer grandement de ceux que l'on retrouve de manière implicite ou explicite dans lesdits énoncés. Les éléments importants qui pourraient provoquer de tels écarts comprennent, sans en exclure d'autres, la concurrence dans le secteur, les nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, la conformité aux lois et règlements sur l'environnement, les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre, les effets d'une conjoncture économique générale défavorable, l'inflation, les fluctuations monétaires, les variations de prix du carburant, les interruptions de travail, les réclamations, enquêtes ou poursuites liées à l'environnement, les autres types de réclamations et de litiges, de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux Etats-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans le plus récent formulaire 40-F déposé par le CN auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis, dans la Notice annuelle déposée auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada, dans les Etats financiers consolidés annuels et notes afférentes et le Rapport de gestion de 2005 de la Compagnie ainsi que dans ses Etats financiers consolidés et ses rapports de gestion trimestriels de 2006.

Couvrant le Canada et le centre des Etats-Unis, du Pacifique à l'Atlantique et jusqu'au golfe du Mexique, le réseau du CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada - dessert les ports de Vancouver, Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes villes que sont Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth et Minneapolis-St. Paul, au Minnesota, Superior et Green Bay, au Wisconsin, Memphis, Saint Louis et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord.



COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA
ETAT CONSOLIDE DES RESULTATS (PCGR aux Etats-Unis)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(En millions, sauf les données relatives au bénéfice par action)


Pour les trois mois Pour les neuf mois
terminés terminés
le 30 septembre le 30 septembre
------------------- ------------------
2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------------------
(Non vérifié)

Produits d'exploitation 1 981 $ 1 810 $ 5 774 $ 5 354 $
------------------------------------------------------------------------

Charges d'exploitation 1 137 1 145 3 500 3 450
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation 844 665 2 274 1 904

Intérêts débiteurs (82) (72) (232) (225)

Autres produits (pertes) (10) 11 (16) 2
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant les impôts
sur les bénéfices 752 604 2 026 1 681

Charge d'impôts sur les
bénéfices (Note 4) (255) (193) (438) (555)
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net 497 $ 411 $ 1 588 $ 1 126 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice par action (Notes 8, 9)

En circulation 0,95 $ 0,75 $ 3,00 $ 2,03 $

Dilué 0,94 $ 0,74 $ 2,95 $ 1,99 $


Nombre moyen pondéré d'actions

En circulation 522,5 547,3 529,5 555,8

Dilué 530,2 557,4 538,0 566,2
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés.


COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA
ETAT CONSOLIDE DES RESULTATS D'EXPLOITATION (PCGR aux Etats-Unis)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(En millions)

Pour les trois mois Pour les neuf mois
terminés terminés
le 30 septembre le 30 septembre
---------------------- ----------------------
Ecart Ecart
2006 2005 Fav. 2006 2005 Fav.
(défav.) (défav.)
------------------------------------------------------------------------
(Non vérifié)

Produits d'exploitation

Produits pétroliers
et chimiques 298 $ 267 $ 12 % 872 $ 813 $ 7 %
Métaux et minéraux 239 209 14 % 681 622 9 %
Produits forestiers 449 448 - 1 331 1 302 2 %
Charbon 96 80 20 % 282 256 10 %
Produits céréaliers
et engrais 308 273 13 % 907 809 12 %
Intermodal 376 331 14 % 1 062 931 14 %
Véhicules automobiles 120 114 5 % 383 375 2 %
Autres éléments 95 88 8 % 256 246 4 %
----------------------------------- -------------
1 981 1 810 9 % 5 774 5 354 8 %

Charges d'exploitation

Main-d'oeuvre et
avantages sociaux 416 453 8 % 1 334 1 388 4 %
Services acquis et
matières 205 188 (9 %) 623 590 (6 %)
Amortissement 157 156 (1 %) 483 470 (3 %)
Carburant 235 181 (30 %) 663 526 (26 %)
Location de matériel 50 46 (9 %) 135 146 8 %
Risques divers et
autres 74 121 39 % 262 330 21 %
----------------------------------- -------------
1 137 1 145 1 % 3 500 3 450 (1 %)
----------------------------------- -------------

Bénéfice
d'exploitation 844 $ 665 $ 27 % 2 274 $ 1 904 $ 19 %
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Ratio d'exploitation 57,4 % 63,3 % 5,9 60,6 % 64,4 % 3,8
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés.


COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA
BILAN CONSOLIDE (PCGR aux Etats-Unis)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(En millions)

30 septembre 31 décembre 30 septembre
2006 2005 2005
------------------------------------------------------------------------
(Non vérifié) (Non vérifié)

Actif

Actif à court terme :
Trésorerie et équivalents 56 $ 62 $ 119 $
Débiteurs (Note 2) 1 035 623 643
Matières et fournitures 205 151 175
Impôts sur les bénéfices reportés 80 65 47
Autres 107 248 252
------------------------------------------------------------------------
1 483 1 149 1 236

Immobilisations 20 216 20 078 19 761
Actif incorporel et autres
éléments d'actif 976 961 930
------------------------------------------------------------------------

Total - Actif 22 675 $ 22 188 $ 21 927 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Passif et avoir des actionnaires

Passif à court terme :
Créditeurs et charges à payer 1 671 $ 1 478 $ 1 429 $
Tranche de la dette à long terme
échéant à moins de un an (Note 2) 151 408 370
Autres 69 72 115
------------------------------------------------------------------------
1 891 1 958 1 914

Impôts sur les bénéfices reportés
(Note 4) 4 884 4 817 4 743
Autres éléments de passif et
crédits reportés 1 474 1 487 1 463
Dette à long terme (Note 2) 5 164 4 677 4 608

Avoir des actionnaires :
Actions ordinaires 4 476 4 580 4 605
Autre perte globale cumulée (520) (222) (169)
Bénéfices non répartis 5 306 4 891 4 763
------------------------------------------------------------------------
9 262 9 249 9 199
------------------------------------------------------------------------

Total - Passif et avoir des
actionnaires 22 675 $ 22 188 $ 21 927 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés.


COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA
ETAT CONSOLIDE DE L'EVOLUTION DE L'AVOIR DES ACTIONNAIRES
(PCGR aux Etats-Unis)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(En millions)

Pour les trois mois Pour les neuf mois
terminés terminés
le 30 septembre le 30 septembre
------------------- ------------------
2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------------------
(Non vérifié)
Actions ordinaires (1)

Solde au début de la
période 4 543 $ 4 640 $ 4 580 $ 4 706 $

Options d'achat d'actions
levées et autres 8 45 90 146

Programmes de rachat
d'actions (Note 2) (75) (80) (194) (247)
------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin de la période 4 476 $ 4 605 $ 4 476 $ 4 605 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Autre perte globale cumulée

Solde au début de la période (521)$ (106)$ (222)$ (148)$

Autre bénéfice (perte)
global(e) :

Gain (perte) de change non
matérialisé(e) sur la
conversion de la dette à
long terme libellée en
dollars US et désignée
comme couverture de change
relativement à
l'investissement net dans
les filiales
aux E.-U. (44) 200 163 123

Gain (perte) de change non
matérialisé(e) sur la
conversion de
l'investissement net dans
les établissements à
l'étranger 50 (283) (214) (190)

Augmentation (diminution) de
la plus-value non
matérialisée sur les
instruments dérivés liés au
carburant (Note 5) (10) (12) (57) 35
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Autre perte globale avant
impôts sur les bénéfices (4) (95) (108) (32)

Recouvrement (charge) d'impôts
sur les bénéfices (Note 4) 5 32 (190) 11
------------------------------------------------------------------------
Autre bénéfice (perte)
global(e) 1 (63) (298) (21)
------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin de la période (520)$ (169)$ (520)$ (169)$
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Bénéfices non répartis

Solde au début de la période 5 212 $ 4 720 $ 4 891 $ 4 726 $

Bénéfice net 497 411 1 588 1 126

Programmes de rachat
d'actions (Note 2) (318) (300) (916) (881)

Dividendes (85) (68) (257) (208)

------------------------------------------------------------------------
Solde à la fin de la période 5 306 $ 4 763 $ 5 306 $ 4 763 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés.

(1) La Compagnie a émis 0,2 million et 3,4 millions d'actions ordinaires
résultant de la levée d'options d'achat d'actions, respectivement,
au cours des trois mois et des neuf mois terminés le 30 septembre
2006. Au 30 septembre 2006, la Compagnie avait 517,7 millions
d'actions ordinaires en circulation (Note 9).


COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA
ETAT CONSOLIDE DES FLUX DE TRESORERIE (PCGR aux Etats-Unis)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(En millions)

Pour les trois mois Pour les neuf mois
terminés terminés
le 30 septembre le 30 septembre
------------------- ------------------
2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------------------
(Non vérifié)
Activités d'exploitation

Bénéfice net 497 $ 411 $ 1 588 $ 1 126 $
Rajustements visant à
rapprocher le bénéfice
net des flux de
trésorerie nets
provenant des activités
d'exploitation :
Amortissement 159 157 486 473
Impôts sur les bénéfices
reportés (Note 4) 74 146 (20) 444
Autres variations des
éléments suivants :
Débiteurs (Note 2) (71) (10) (420) 124
Matières et fournitures 30 9 (54) (50)
Créditeurs et charges à
payer 134 (103) 149 (184)
Autres éléments nets de
l'actif et du passif à
court terme 9 40 92 83
Autres 22 (7) 57 (5)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie provenant
des activités d'exploitation 854 643 1 878 2 011
------------------------------------------------------------------------

Activités d'investissement

Acquisitions
d'immobilisations (384) (321) (826) (792)
Autres, nets 6 17 (39) 90
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
utilisés par les activités
d'investissement (378) (304) (865) (702)
------------------------------------------------------------------------

Activités de financement

Emission de titres
d'emprunt à long terme - 648 3 125 1 741
Réduction de la dette à
long terme (153) (599) (2 855) (1 846)
Emission d'actions
ordinaires découlant de la
levée d'options d'achat
d'actions et avantages
fiscaux excédentaires
connexes réalisés (Note 3) 4 24 78 104
Rachat d'actions ordinaires (393) (380) (1 110) (1 128)
Dividendes versés (85) (68) (257) (208)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie utilisés
par les activités de
financement (627) (375) (1 019) (1 337)
------------------------------------------------------------------------

Diminution nette de la
trésorerie et des
équivalents (151) (36) (6) (28)

Trésorerie et équivalents
au début de la période 207 155 62 147
------------------------------------------------------------------------
Trésorerie et équivalents
à la fin de la période 56 $ 119 $ 56 $ 119 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Information supplémentaire
sur les flux de trésorerie
Encaissements nets provenant
de clients et autres 1 898 $ 1 825 $ 5 366 $ 5 545 $
Paiements nets aux titres
suivants :
Services des employés,
fournisseurs et autres
charges (873) (946) (2 942) (2 951)
Intérêts (86) (93) (227) (236)
Compressions de l'effectif (10) (20) (37) (72)
Blessures corporelles et
autres réclamations (18) (23) (60) (71)
Régimes de retraite (21) (19) (46) (73)
Impôts sur les bénéfices (36) (81) (176) (131)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie provenant
des activités d'exploitation 854 $ 643 $ 1 878 $ 2 011 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Voir les notes afférentes aux états financiers consolidés.

Pour respecter la présentation adoptée dans l'exercice 2006, une
nouvelle classification a été appliquée à certains chiffres présentés
pour l'exercice 2005.


COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA
NOTES AFFERENTES AUX ETATS FINANCIERS CONSOLIDES (PCGR aux Etats-Unis)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Note 1 - Mode de présentation

De l'avis de la direction, les états financiers consolidés
intermédiaires non vérifiés ci-joints et les notes afférentes, exprimés
en dollars canadiens et dressés selon les principes comptables
généralement reconnus aux Etats Unis (PCGR aux E.-U.) pour les états
financiers intermédiaires, contiennent tous les rajustements (constitués
de montants courus normaux récurrents) nécessaires pour présenter
fidèlement la situation financière de la Compagnie des chemins de fer
nationaux du Canada (la Compagnie) au 30 septembre 2006, au 31 décembre
2005 et au 30 septembre 2005, les résultats de son exploitation,
l'évolution de l'avoir des actionnaires et les flux de trésorerie pour
les trois mois et les neuf mois terminés les 30 septembre 2006 et 2005.

Ces états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ainsi que
les notes afférentes ont été préparés selon des conventions comptables
conformes à celles qui ont été utilisées pour dresser les Etats
financiers consolidés annuels de la Compagnie pour 2005, à l'exception
de la rémunération à base d'actions, comme il est expliqué à la Note 3,
Régimes d'achat d'actions. Bien que la direction estime que
l'information est divulguée de façon adéquate et que cette présentation
évite de la rendre trompeuse, ces états financiers consolidés
intermédiaires non vérifiés et les notes afférentes devraient être lus
conjointement avec le Rapport de gestion intermédiaire ainsi qu'avec les
Etats financiers consolidés annuels de la Compagnie et les notes
afférentes.


Note 2 - Activités de financement

Prospectus provisoire et déclaration d'enregistrement préalables
Le 9 mai 2006, la Compagnie a déposé un prospectus provisoire et une
déclaration d'enregistrement préalables couvrant l'émission,
occasionnellement, d'un maximum de 1 500 M$ US de titres d'emprunt dans
le cadre d'une ou de plusieurs offres. Conformément aux documents
déposés, le 31 mai 2006, la Compagnie a émis 250 M$ US (275 M$ CA) de
billets au taux de 5,80 % échéant en 2016 et 450 M$ US (495 M$ CA) de
débentures au taux de 6,20 % échéant en 2036. La Compagnie a affecté le
produit net de 692 M$ US à la réduction de son programme de titrisation
des débiteurs et au remboursement partiel de son papier commercial en
circulation.

Le 15 juillet 2006, un nouveau taux d'intérêt sur les 250 M$ US de
Puttable Reset Securities PURS(SM) (PURS) de la Compagnie a été fixé à
6,71 % pour le terme restant de 30 ans échéant le 15 juillet 2036. Les
PURS avaient été émis initialement en juillet 1998 et étaient assortis
d'une option d'achat pouvant être exercée le 15 juillet 2006 (la date de
renouvellement). Le détenteur de l'option d'achat a levé cette option,
ce qui a entraîné la renégociation des PURS initiaux. Le nouveau taux
d'intérêt a été déterminé conformément à un mécanisme préétabli, selon
les conditions du marché alors en vigueur. La Compagnie n'a pas reçu de
produits en espèces découlant de la renégociation des titres.

La renégociation n'a pas entraîné l'extinction de la dette, puisque les
dispositions régissant le renouvellement du taux d'intérêt étaient
prévues dans les PURS initiaux. Par conséquent, les PURS initiaux
restent en circulation, mais produiront de l'intérêt à un nouveau taux
jusqu'en juillet 2036. En vertu des lois sur les valeurs mobilières, la
renégociation des titres a nécessité l'utilisation du prospectus
provisoire et de la déclaration d'enregistrement préalables de la
Compagnie.

A la suite de l'émission et de la renégociation des titres selon les
explications fournies dans les présentes, le montant disponible en vertu
du prospectus provisoire et de la déclaration d'enregistrement
préalables a été réduit à 550 M$ US.

Facilité de crédit renouvelable
En janvier 2006, la Compagnie a remboursé ses emprunts de 15 M$ US (17
M$ CA) en circulation au 31 décembre 2005, effectués en vertu de sa
facilité de crédit renouvelable de 1 000 M$ US. Au 30 septembre 2006,
les lettres de crédit obtenues par la Compagnie en vertu de sa facilité
de crédit renouvelable s'élevaient à 306 M$ (316 M$ au 31 décembre
2005), et la Compagnie n'avait aucun emprunt en circulation en vertu de
son programme de papier commercial (367 M$ US (427 M$ CA) à un taux
d'intérêt moyen de 4,40 %, au 31 décembre 2005).

Au début d'octobre 2006, la Compagnie a modifié sa facilité de crédit
renouvelable de 1 000 M$ US, améliorant les paramètres de prix et
reportant l'échéance de mars 2010 à octobre 2011. Les autres
conditions de la facilité demeurent essentiellement les mêmes.

Titrisation des débiteurs
Le 31 mai 2006, la Compagnie a conclu une entente échéant en mai 2011,
qui prévoit la vente, à une fiducie non liée, d'une participation
indivise d'une valeur maximale de 600 M$ dans des débiteurs
renouvelables relatifs au transport de marchandises. Dans le cadre de la
vente de cette participation, la Compagnie a inscrit au poste Autres
éléments d'actif à court terme un montant égal aux réserves requises,
comme le stipule l'entente. La Compagnie a conservé la responsabilité de
la gestion, de l'administration et du recouvrement des débiteurs vendus.
Au 30 septembre 2006, les éléments d'actif et de passif liés à la
gestion des débiteurs n'étaient pas importants. Les coûts associés à
l'entente, lesquels fluctuent en fonction des variations des taux
d'intérêt en vigueur, sont inscrits au poste Autres pertes. Sous réserve
des indemnisations habituelles, le recours de la fiducie à l'égard de la
Compagnie se limite généralement au bénéfice tiré des débiteurs.

Le nouveau programme a remplacé le précédent programme de titrisation
des débiteurs de la Compagnie, qui prenait fin en juin 2006. Lorsque le
programme précédent a pris fin, les débiteurs vendus ont été rachetés au
moyen des fonds obtenus grâce aux titres d'emprunt émis par la Compagnie
en mai 2006. A la suite du rachat, une tranche de 535 M$ de débiteurs a
été ajoutée au bilan, et la participation conservée de 51 M$, qui avait
été inscrite au poste Autres éléments d'actif à court terme, a été
retirée.

La Compagnie comptabilise le programme de titrisation comme une vente
puisque le contrôle des débiteurs transférés est abandonné. En raison de
la période de recouvrement relativement courte et de la grande qualité
des débiteurs vendus, la juste valeur de la participation indivise
transférée à la fiducie, déduction faite de la participation conservée
(les réserves requises), correspondait approximativement à la valeur
comptable, et la transaction n'a donné lieu à aucun gain ni à aucune
perte.

Au 30 septembre 2006, la Compagnie avait vendu des débiteurs pour un
produit s'élevant à 100 M$ en vertu du nouveau programme de titrisation
des débiteurs (489 M$ au 31 décembre 2005 en vertu du programme
précédent), et avait inscrit au poste Autres éléments d'actif à court
terme la participation conservée équivalant à environ 10 % de cette
somme.

Programmes de rachat d'actions
Le 20 juillet 2006, le Conseil d'administration de la Compagnie a
approuvé un nouveau programme de rachat d'actions permettant le rachat
jusqu'à concurrence de 28,0 millions d'actions ordinaires entre le 25
juillet 2006 et le 24 juillet 2007, conformément à une offre publique de
rachat au prix courant du marché.

Au troisième trimestre de 2006, en vertu de ce programme de rachat
d'actions actuel, la Compagnie a racheté 8,5 millions d'actions
ordinaires pour un montant de 393 M$, soit un prix moyen de 46,23 $ par
action.

Au deuxième trimestre de 2006, la Compagnie a mis fin à son programme
visant le rachat de 32,0 millions d'actions, amorcé le 25 juillet 2005,
ayant racheté au total 30,0 millions d'actions ordinaires pour un
montant de 1 388 M$, soit un prix moyen de 46,26 $ par action. De ce
montant, 14,0 millions d'actions ordinaires ont été rachetées en 2006
pour un montant de 717 M$, soit un prix moyen de 51,24 $ par action.


Note 3 - Régimes d'achat d'actions

Le 1er janvier 2006, la Compagnie a adopté le Statement of Financial
Accounting Standards (SFAS) 123(R ), "Share-Based Payment", qui exige que
toutes les options octroyées, modifiées ou réglées soient passées en
charges selon leur juste valeur à la date de l'octroi pour la période au
cours de laquelle le salarié est tenu de fournir des services (la
période d'acquisition des droits). Cette norme exige également que les
options donnant lieu à un règlement en espèces soient mesurées à leur
juste valeur à chaque date de fin d'exercice jusqu'à leur règlement
définitif.

La Compagnie a adopté la norme SFAS 123(R ) en utilisant la méthode
prospective modifiée, selon laquelle la norme doit être appliquée à
toutes les options octroyées, modifiées, rachetées ou annulées à compter
du 1er janvier 2006, et à toutes les options pour lesquelles les
services requis n'ont pas été rendus à cette date. Depuis le 1er janvier
2003, la Compagnie applique la méthode de comptabilisation à la juste
valeur énoncée dans la norme SFAS 123, "Accounting for Stock-Based
Compensation", telle que modifiée par la norme SFAS 148, "Accounting for
Stock-Based Compensation - Transition and Disclosure", aux options
d'achat d'actions octroyées, modifiées ou réglées à compter de cette
date, tandis que les options donnant lieu à un règlement en espèces ont
été mesurées à leur valeur intrinsèque à chaque date de fin d'exercice
jusqu'au 31 décembre 2005. En tant que telle, l'application de la norme
SFAS 123(R ) le 1er janvier 2006 à toutes les options octroyées avant
l'adoption de la norme n'a pas eu de répercussions importantes sur les
états financiers de la Compagnie. Conformément à la méthode prospective
modifiée, les états financiers des périodes antérieures n'ont pas été
redressés pour tenir compte de l'incidence de la norme SFAS 123(R ).

Pour les trois mois et les neuf mois terminés le 30 septembre 2006,
l'application de la norme SFAS 123(R ) a donné lieu à une diminution de
la charge liée à la rémunération à base d'actions de 2 M$ et à une
augmentation de la charge liée à la rémunération à base d'actions de 1
M$, respectivement, de même qu'à une augmentation du bénéfice net de 1
M$ et à une diminution du bénéfice net de 1 M$, respectivement.
L'application de la norme n'a eu aucune incidence sur le bénéfice de
base par action ni sur le bénéfice dilué par action pour les trois mois
et les neuf mois terminés le 30 septembre 2006.

La Compagnie offre divers régimes d'intéressement à base d'actions aux
membres du personnel admissibles. Les régimes de la Compagnie sont
décrits aux présentes. Pour les trois mois et les neuf mois terminés le
30 septembre 2006, la Compagnie a inscrit une charge totale liée à la
rémunération de 7 M$ et de 48 M$, respectivement, pour les octrois
consentis aux termes de tous les régimes; elle avait inscrit une charge
de 38 M$ et de 79 M$, respectivement, aux périodes correspondantes de
2005. L'avantage fiscal total constaté dans les résultats relativement à
la charge liée à la rémunération à base d'actions s'est établi à 1 M$ et
à 12 M$, respectivement, pour les trois mois et les neuf mois terminés
le 30 septembre 2006; il avait été de 12 M$ et de 22 M$, respectivement,
pour les périodes correspondantes de 2005.

Options donnant lieu à un règlement en espèces
A. Unités d'actions restreintes
La Compagnie a octroyé 0,8 million d'unités d'actions restreintes (UAR)
en 2006 et 0,9 million d'UAR en 2005 à des cadres supérieurs désignés,
leur donnant le droit de toucher un paiement en espèces établi en
fonction du cours des actions de la Compagnie. Les UAR octroyées sont
généralement susceptibles de paiement après trois ans et deviennent
acquises à la condition d'atteindre certains objectifs associés au
rendement moyen du capital investi sur cette période de trois ans et au
cours des actions de la Compagnie pendant la période de trois mois se
terminant le 31 décembre 2008 pour l'octroi de 2006 et le 31 décembre
2007 pour l'octroi de 2005. La Compagnie avait octroyé 2,3 millions
d'UAR en 2004, selon les mêmes conditions générales que celles
s'appliquant aux unités actuellement en circulation décrites, sauf que
les UAR pouvaient faire l'objet d'un paiement accéléré à la condition
que des objectifs établis relatifs au cours moyen sur 20 jours des
actions de la Compagnie soient atteints au cours de la période terminée
le 31 décembre 2005. Puisque ces objectifs ont été atteints,
l'acquisition de ces unités a été accélérée et haussée au montant
maximal admissible en vertu du régime, donnant lieu à un paiement de 105
M$. Sur cette somme, 41 M$ ont été convertis en unités d'actions
différées au 31 décembre 2005, et le paiement restant de 64 M$ a été
versé en espèces en janvier 2006. Au 30 septembre 2006, un nombre minime
d'UAR étaient autorisées aux fins d'émissions futures dans le cadre de
ce régime.

B. Régime d'unités d'actions Vision 2008
La Compagnie dispose d'un régime d'unités d'actions spécial (Vision),
approuvé par le Conseil d'administration en janvier 2005, en vertu
duquel 0,8 million d'unités d'actions ont été octroyées à des cadres
supérieurs désignés, leur donnant droit à des versements en espèces,
établis en fonction du cours des actions de la Compagnie, en janvier
2009. Les unités d'actions deviennent acquises à la condition
d'atteindre certains objectifs associés au cours des actions de la
Compagnie pendant la période de six mois se terminant le 31 décembre
2008. Le paiement est conditionnel à l'atteinte d'objectifs associés au
rendement moyen du capital investi pendant la période de quatre ans et
au cours des actions de la Compagnie pendant la période de 20 jours se
terminant le 31 décembre 2008. Le paiement des unités octroyées
équivaudra au nombre d'unités acquises le 31 décembre 2008, multiplié
par le cours moyen des actions de la Compagnie pendant la période de 20
jours se terminant à la même date. Au 30 septembre 2006, 0,2 million
d'unités d'actions étaient autorisées aux fins d'émissions futures dans
le cadre de ce régime.

C. Régime d'intéressement volontairement différé
La Compagnie dispose d'un régime d'intéressement volontairement différé
(RIVD) qui donne aux cadres supérieurs admissibles la possibilité de
toucher leur prime de rendement annuelle et d'autres rémunérations au
rendement admissibles sous forme d'unités d'actions différées (UAD). Une
UAD correspond à une action ordinaire de la Compagnie et produit
également des dividendes chaque fois que des dividendes en espèces sont
versés pour les actions ordinaires. Le nombre d'UAD reçu par chaque
participant est établi selon le cours de clôture moyen des 20 jours
commerciaux précédant et incluant la date du paiement de la prime de
rendement. Pour chaque participant, la Compagnie octroie 25 % de plus
(cotisation de la Compagnie) par rapport au montant choisi en UAD, qui
sont acquises au cours d'une période de quatre ans. La possibilité de
toucher une rémunération au rendement admissible sous forme d'UAD n'est
plus offerte à un participant si la valeur de ses UAD acquises répond
aux critères d'actionnariat de la Compagnie. La valeur des UAD de chaque
participant est payable en espèces au moment de la cessation de son
emploi. Le passif de la Compagnie au titre des UAD est évalué à la
valeur du marché à chaque fin de période selon le cours de clôture des
actions de la Compagnie.

Le tableau qui suit porte sur les activités liées à toutes les options
donnant lieu à un règlement en espèces :

------------------------------------------------------------------------
UAR Vision RIVD
------------------ ------------------ ------------------
Non Non Non
En millions acquises Acquises acquises Acquises acquises Acquises
------------------------------------------------------------------------
En circulation
au 31 décembre
2005 1,2 - 0,8 - 0,4 1,7
Octroyées 0,8 - - - - -
Annulées - - - - - -
Acquises durant
la période - - - - - -
Conversion en
unités du RIVD - - - - - 0,1
------------------------------------------------------------------------
En circulation
au 30 septembre
2006 2,0 - 0,8 - 0,4 1,8
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

D'autres informations devant être divulguées aux termes de la norme SFAS
123(R ) en ce qui concerne les options donnant lieu à un règlement en
espèces sont fournies ci-après sous forme de tableau.

Options d'achat d'actions
La Compagnie offre aux membres du personnel admissibles des régimes
d'options d'achat d'actions leur permettant d'acquérir des actions
ordinaires de la Compagnie, une fois le droit de levée des options
acquis, au cours en vigueur au moment de l'octroi des options. Les
options peuvent être levées sur une période maximale de 10 ans. En
général, les droits de levée des options s'acquièrent sur une période de
quatre ans de service continu et, règle générale, ne peuvent être
exercés au cours des 12 premiers mois suivant la date de l'octroi. Au 30
septembre 2006, 15,2 millions d'actions ordinaires étaient autorisées
aux fins d'émissions futures dans le cadre de ces régimes.

Les options offertes par la Compagnie comprennent des options
conventionnelles qui sont acquises sur une période définie, des options
de rendement qui ont été acquises à l'atteinte, par la Compagnie, de
certaines cibles en matière de ratio d'exploitation et de rendement du
capital investi sans facteur d'endettement, et des options de rendement
accélérées qui peuvent être acquises au sixième anniversaire de l'octroi
ou avant si la Compagnie atteint certaines cibles en matière de
rendement du capital investi et de produits d'exploitation.

Pour les neuf mois terminés les 30 septembre 2006 et de 2005, la
Compagnie a octroyé à des cadres supérieurs désignés environ 1,1 million
et 1,3 million d'options d'achat d'actions conventionnelles,
respectivement, qui deviennent acquises sur une période de quatre ans de
service continu. Au 30 septembre 2006, les options d'achat d'actions
fondées sur le rendement de la Compagnie étaient entièrement acquises,
et les options de rendement accélérées ont été acquises en janvier 2006
compte tenu de l'atteinte des objectifs établis.

Le nombre total d'options en circulation au 30 septembre 2006, pour les
options conventionnelles, les options de rendement et les options de
rendement accélérées, s'établissait à 13,1 millions, 0,8 million et 4,7
millions, respectivement.

Le tableau qui suit porte sur les activités liées aux options d'achat
d'actions durant le trimestre. Dans le cas des options en circulation et
des options pouvant être levées à la fin du trimestre, le tableau
indique la moyenne pondérée du prix de levée, la moyenne pondérée des
années jusqu'à l'expiration et la valeur intrinsèque globale. La valeur
intrinsèque globale représente la valeur intrinsèque totale avant
impôts, selon le cours de clôture de 46,75 $ des actions de la Compagnie
au 30 septembre 2006, qui aurait été obtenue par les titulaires
d'options s'ils avaient levé leurs options à cette date.

------------------------------------------------------------------------
Options
Options en circulation non acquises
------------------------------------------- ------------------
Moyenne
pondérée
de la
Moyenne juste
Moyenne pondérée valeur
pondérée des années Valeur à la
Nombre du prix jusqu'à intrinsèque Nombre date de
d'options de levée l'expiration globale d'options l'octroi
----------------------------------------------------- ------------------
En En En
millions millions millions
----------------------------------------------------- ------------------
En
circulation
au 31
décembre
2005 (1) 21,0 20,95 $ 5,4 8,47 $
Octroyées 1,1 51,51 $ 1,1 13,80 $
Annulées (0,1) 34,73 $ - - $
Levées (3,4) 18,31 $ S.O. S.O.
Acquises S.O. S.O. (4,4) 8,30 $
------------------------------------------------------------------------
En
circulation
au 30
septembre
2006 (1) 18,6 23,04 $ 5,4 441 $ 2,1 11,59 $
------------------------------------------------------------------------
Pouvant être
levées au
30 septembre
2006 (1) 16,5 20,60 $ 5,0 432 $ S.O. S.O.
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

(1) Les options d'achat d'actions dont le prix de levée est en dollars
US ont été converties en dollars canadiens au taux de change en
vigueur à la date du bilan.

Le tableau qui suit fournit des renseignements sur les options levées
durant les trois mois et les neuf mois terminés les 30 septembre 2006 et
2005 :

------------------------------------------------------------------------
Pour les trois mois Pour les neuf mois
terminés terminés
le 30 septembre le 30 septembre
------------------- ------------------
En millions 2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------------------

Valeur intrinsèque totale 5 $ 26 $ 112 $ 121 $
Espèces reçues à la levée
des options 4 $ 24 $ 63 $ 104 $
Avantage fiscal connexe réalisé - $ 2 $ 15 $ 17 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Avant le 1er janvier 2006, la Compagnie utilisait la méthode de
comptabilisation à la juste valeur pour les options d'achat d'actions;
elle avait appliqué cette méthode de façon prospective à toutes les
options octroyées, modifiées ou réglées à compter du 1er janvier 2003,
et mesurait les options donnant lieu à un règlement en espèces à leur
valeur intrinsèque à la fin de la période. Pour les trois mois et les
neuf mois terminés le 30 septembre 2005, si la charge de rémunération
avait été déterminée en fonction de la juste valeur à la date de
l'octroi des options en vertu de tous les régimes, le bénéfice net et
le bénéfice par action pro forma de la Compagnie s'établiraient comme
suit :

------------------------------------------------------------------------
En millions, sauf les Pour les trois mois Pour les neuf mois
données relatives au terminés terminés
bénéfice par action le 30 septembre 2005 le 30 septembre 2005
-------------------------------------------------- --------------------
Bénéfice net, tel que déclaré 411 $ 1 126 $

Ajouter (déduire) la charge liée
à la rémunération, nette des
impôts applicables, déterminée
selon les méthodes suivantes :

Méthode de la juste valeur pour
toutes les options octroyées à
compter du 1er janvier 2003 26 57

Méthode de la juste valeur pour
toutes les options (33) (76)

------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net, pro forma 404 $ 1 107 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice de base par action,
tel que déclaré 0,75 $ 2,03 $
Bénéfice de base par action, pro forma 0,74 $ 1,99 $

Bénéfice dilué par action, tel que déclaré 0,74 $ 1,99 $
Bénéfice dilué par action, pro forma 0,72 $ 1,96 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Les chiffres de l'exercice 2006 ne sont pas présentés puisque le
bénéfice net et le bénéfice net pro forma seraient les mêmes en raison
de l'application de la norme SFAS 123(R )

D'autres informations devant être divulguées aux termes de la norme SFAS
123(R ) en ce qui concerne les options sont fournies ci-après sous forme
de tableau.


Autres informations devant être divulguées aux termes de la norme SFAS
123(R ) en ce qui concerne toutes les options

------------------------------------------------------------------------
En millions, Options donnant lieu à un Options d'achat
à moins règlement en espèces d'actions (3)
d'indication ------------------------------
contraire UAR(1) Vision(1) RIVD(2)
------------------------------------------------------------------------
A
Année de compter Avant
l'octroi 2006 2005 2004 2005 de 2003 2006(4) 2005 2005
-------------------- ---- ------- --------------------
Charge liée
à la
rémunération
à base
d'actions
constatée
sur la période
d'acquisition
des droits
Neuf mois
terminés le
30 septembre
2006 8 $ 12 $ 5 $ 6 $ 5 $ 7 $ 2 $ 3 $
Neuf mois
terminés le
30 septembre
2005 - $ 8 $ 50 $ - $ 6 $ - $ 2 $ 13 $
------------------------------------------------------------------------

Passif en
cours
30 septembre
2006 8 $ 27 $ 7 $ 6 $ 91 $ S.O. S.O. S.O.
31 décembre
2005 - $ 15 $ 66 $ - $ 83 $ S.O. S.O. S.O.
------------------------------------------------------------------------

Juste valeur
par unité
A la fin
de la
période
($) 31,88 $ 45,69 $ 46,75 $ 17,09 $ 46,75 $ S.O. S.O. S.O.
A la date
de
l'octroi
($) S.O. S.O. S.O. S.O. S.O. 13,80 $ 9,24 $ 8,61 $
------------------------------------------------------------------------

Juste valeur
des options
acquises
durant la
période
Neuf mois
terminés le
30 septembre
2006 - $ - $ - $ - $ 2 $ - $ 3 $ 34 $
Neuf mois
terminés le
30 septembre
2005 - $ - $ - $ - $ 1 $ - $ - $ 34 $
------------------------------------------------------------------------

Options non
acquises au
30 septembre
2006
Charge de
rémunération
non
constatée 24 $ 19 $ 9 $ 7 $ 13 $ 7 $ 7 $ - $
Période
de constatation
restante
(nombre
d'années)2,25 1,25 2,25 2,25 3,25 3,35 2,35 -
------------------------------------------------------------------------

Hypothèses
(5)
Cours des
actions
($) 46,75 $ 46,75 $ 46,75 $ 46,75 $ 46,75 $ 51,51 $ 36,22 $ 23,59 $
Volatilité
projetée
du cours
des
actions
(6) 19 % 18 % S.O. 20 % S.O. 25 % 25 % 30 %
Durée
projetée
(nombre
d'années)
(7) 2,25 1,25 S.O. 2,25 S.O. 5,17 5,20 6,22
Taux
d'intérêt
sans
risque
(8) 3,91 % 4,11 % S.O. 4,39 % S.O. 4,04 % 3,55 % 5,13 %
Taux de
dividende
($)(9) 0,65 $ 0,65 $ S.O. 0,65 $ S.O. 0,65 $ 0,50 $ 0,30 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

(1) Depuis 2006, la charge de rémunération est établie en fonction de la
juste valeur des options à la fin de la période, au moyen du modèle
d'évaluation en treillis reposant sur les hypothèses énoncées aux
présentes, à l'exception des UAR acquises selon les critères de
temps établis. En 2005, la charge de rémunération était établie en
fonction de la valeur intrinsèque pour toutes les options.

(2) La charge de rémunération pour toutes les périodes présentées a été
établie en fonction de la valeur intrinsèque.

(3) La charge de rémunération pour toutes les périodes présentées a été
établie en fonction de la juste valeur à la date de l'octroi, au
moyen du modèle Black-Scholes de fixation des prix de l'option
reposant sur les hypothèses énoncées aux présentes.

(4) Tient compte de la constatation accélérée des options octroyées
aux employés admissibles à la retraite. Dans le cas de ces
personnes, la charge liée à la rémunération est constatée sur la
période allant de la date de l'octroi à la date à laquelle la durée
de service exigée a été atteinte.

(5) Les hypothèses utilisées pour déterminer la juste valeur des options
donnant lieu à un règlement en espèces font référence à la fin de la
période, tandis que dans le cas des options d'achat d'actions, elles
font référence à la date de l'octroi.

(6) Selon la volatilité historique de l'action de la Compagnie sur une
période correspondant à la durée projetée de l'option.

(7) Correspond à la période restante durant laquelle les options
devraient être en circulation. Dans le cas des options d'achat
d'actions seulement, la Compagnie utilise des données historiques
pour établir des estimations relativement à la levée des options et
à la cessation d'emploi des membres du personnel, et les groupes
d'employés ayant des comportements historiques similaires en matière
de levée d'options sont considérés séparément.

(8) Selon le rendement implicite offert par les émissions
gouvernementales de titres à coupon zéro d'une durée équivalente
correspondant à la durée projetée des options.

(9) Selon le taux de dividende annualisé.


Note 4 - Impôts sur les bénéfices

Au deuxième trimestre de 2006, la Compagnie a rajusté ses impôts sur les
bénéfices reportés créditeurs principalement en raison de l'adoption de
taux d'impôt sur les sociétés réduits aux paliers fédéral et provincial
au Canada. Par conséquent, la Compagnie a enregistré un recouvrement
d'impôts sur les bénéfices reportés de 250 M$ dans l'Etat consolidé des
résultats.

Toujours au deuxième trimestre de 2006, pour certains éléments inscrits
au poste Autre perte globale cumulée (un élément distinct de l'Avoir des
actionnaires), la Compagnie a rajusté ses impôts sur les bénéfices
reportés créditeurs compte tenu des modifications de taux d'impôt
appliqués à certains écarts temporaires et compte tenu de l'incidence
fiscale sur le montant de conversion de devises découlant de l'écart
entre le calcul de ses investissements nets dans des filiales à
l'étranger selon la méthode comptable et fiscale. Par conséquent, la
Compagnie a inscrit une charge nette de 180 M$ au titre des impôts sur
les bénéfices reportés au poste Autre perte globale.


Note 5 - Instruments dérivés

Carburant
Afin d'atténuer les effets des fluctuations du prix du carburant sur ses
marges d'exploitation et sa rentabilité globale, la Compagnie avait une
stratégie de couverture qui consistait à réaliser des opérations de swap
sur le pétrole brut et le mazout de chauffage pour un pourcentage cible
de la consommation future de carburant jusqu'à deux ans à l'avance.
Cependant, en raison de l'application accrue d'un supplément pour le
carburant sur les produits d'exploitation, aucune opération de swap n'a
été réalisée depuis septembre 2004 et la Compagnie a maintenant mis fin
à ce programme.

Ces couvertures relatives au carburant étaient comptabilisées à titre de
couvertures des flux de trésorerie; donc, la partie effective du
changement cumulatif de la valeur marchande des instruments dérivés
avait été inscrite au poste Autre perte globale cumulée.

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre 2006, les
opérations de swap restantes de la Compagnie sont arrivées à échéance et
ont été réglées. En conséquence, le gain connexe non matérialisé qui
était auparavant inscrit au poste Autre perte globale cumulée a été
reclassé au bénéfice (gain non matérialisé de 57 M$, 39 M$ après impôts,
au 31 décembre 2005). Au 30 septembre 2006, la Compagnie ne disposait
plus de couvertures sur les marchés des capitaux.


Taux d'intérêt
Au 30 septembre 2006, le poste Autre perte globale cumulée comprenait un
gain non amorti de 12 M$, 8 M$ après impôts.


Note 6 - Régimes de retraite et avantages complémentaires de retraite

Pour les trois mois et les neuf mois terminés les 30 septembre 2006 et
2005, les éléments du coût net des prestations au titre des régimes de
retraite et des avantages complémentaires de retraite s'établissaient
comme suit :

a) Eléments du coût net des prestations au titre des régimes de retraite
------------------------------------------------------------------------
Pour les trois mois Pour les neuf mois
terminés terminés
le 30 septembre le 30 septembre
------------------- ------------------
En millions 2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------------------
Coût des prestations au
titre des services rendus 29 $ 35 $ 109 $ 106 $
Intérêts débiteurs 180 185 538 556
Amortissement du coût des
prestations au titre des
services passés 5 4 14 14
Rendement prévu sur l'actif
des régimes (227) (220) (680) (662)
Amortissement de la perte
actuarielle nette 22 - 68 1
------------------------------------------------------------------------
Coût net des prestations 9 $ 4 $ 49 $ 15 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

b) Eléments du coût net des prestations au titre des avantages
complémentaires de retraite
------------------------------------------------------------------------
Pour les trois mois Pour les neuf mois
terminés terminés
le 30 septembre le 30 septembre
------------------- ------------------
En millions 2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------------------
Coût des prestations au
titre des services rendus 1 $ 2 $ 3 $ 6 $
Intérêts débiteurs 3 4 11 14
Amortissement du coût des
prestations au titre des
services passés - 1 - 2
Gain actuariel net constaté - (1) (4) (3)
------------------------------------------------------------------------
Coût net des prestations 4 $ 6 $ 10 $ 19 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Pour l'année 2006, aux fins de capitalisation, la Compagnie prévoit
verser des cotisations totales d'environ 100 M$ au titre de tous ses
régimes de retraite à prestations déterminées, dont 46 M$ avaient été
versés au 30 septembre 2006.


Note 7 - Engagements et éventualités d'importance

A. Engagements
Au 30 septembre 2006, les engagements totaux de la Compagnie étaient de
653 M$ (578 M$ au 31 décembre 2005) pour l'acquisition de traverses, de
rails, de wagons, de locomotives et d'autre matériel ou de services. La
Compagnie était également liée par des contrats de soutien et de
maintenance informatiques d'une valeur de 20 M$, et par des contrats
conclus avec des fournisseurs de carburant relativement à l'achat
d'environ 82 % du volume estimé pour le reste de 2006 et 35 % du volume
prévu pour 2007, au prix du marché en vigueur à la date d'achat.

B. Eventualités
Dans le cours normal de ses activités, la Compagnie est engagée dans
diverses poursuites judiciaires comprenant des réclamations relatives à
des blessures corporelles, à des maladies professionnelles et à des
dommages matériels.

Au Canada, les blessures subies par les membres du personnel sont régies
par la législation sur les accidents du travail de chaque province, en
vertu de laquelle les membres du personnel peuvent toucher une indemnité
forfaitaire ou une série de prestations échelonnées, selon la nature et
la gravité de la blessure. Par conséquent, la Compagnie comptabilise les
coûts liés aux accidents du travail subis par les membres du personnel
selon des estimations actuarielles du coût ultime découlant de ces
blessures, incluant les coûts d'indemnisation, de soins de santé et
d'administration. Pour tout autre litige, la Compagnie maintient des
provisions et les révise régulièrement, selon une approche au cas par
cas, lorsque la perte prévue est probable et peut raisonnablement être
estimée selon l'information alors disponible.

Aux Etats-Unis, les accidents du travail et les maladies
professionnelles subis par les membres du personnel et les réclamations
qui en découlent font l'objet d'indemnisations conformément aux
dispositions de la Federal Employers' Liability Act (FELA), qui exige
des conclusions quant à la faute par le recours au système de jury des
Etats-Unis ou de règlements individuels, et représentent une obligation
importante pour le secteur ferroviaire. La Compagnie utilise une
approche actuarielle et enregistre une provision pour les coûts prévus
liés aux réclamations pour les blessures corporelles, les dommages
matériels et les maladies professionnelles revendiquées et non
revendiquées, établie sur la base d'une estimation actuarielle de leurs
coûts définitifs. Une étude actuarielle exhaustive est effectuée sur une
base annuelle par une firme d'actuaires indépendants. De façon continue,
la direction révise et compare les hypothèses inhérentes à l'étude
actuarielle la plus récente avec les données courantes sur l'évolution
des réclamations et, s'il y a lieu, rajuste la provision.

Au 30 septembre 2006, la Compagnie avait une provision totale à l'égard
des blessures corporelles et autres réclamations de 647 M$ (657 M$ au 31
décembre 2005). Bien que la Compagnie estime que ces provisions soient
adéquates pour toutes les réclamations engagées et en cours, on ne peut
prédire avec certitude l'issue définitive des poursuites engagées et en
cours au 30 septembre 2006, ainsi que les réclamations futures et,
conséquemment, on ne peut donner aucune assurance que leur résolution
n'aura pas d'incidence défavorable importante sur la situation
financière ou les résultats d'exploitation de la Compagnie pour un
trimestre ou un exercice particulier.

C. Questions environnementales
Les activités de la Compagnie sont assujetties à un grand nombre de lois
et de règlements sur l'environnement établis par les gouvernements
fédéraux, provinciaux, étatiques, municipaux et locaux au Canada et aux
Etats-Unis portant, entre autres, sur les émissions atmosphériques, les
rejets dans les eaux, la production, la manipulation, l'entreposage, le
transport, le traitement et l'élimination des déchets, des matières
dangereuses et des autres matières, la mise hors service des réservoirs
souterrains et de surface et la contamination du sol et des eaux
souterraines. L'exploitation par la Compagnie d'activités ferroviaires
et d'activités de transport, la possession, l'exploitation ou le
contrôle de biens immobiliers et d'autres activités commerciales
comportent des risques de responsabilité environnementale à l'égard à la
fois des activités courantes et antérieures. Ainsi, la Compagnie engage,
de façon continue, d'importantes charges courantes et dépenses en
immobilisations pour se conformer aux exigences législatives sur
l'environnement et aux exigences de décontamination relatives à ses
activités ferroviaires et découlant de la possession, de l'exploitation
ou du contrôle de biens immobiliers, tant aujourd'hui que par le passé.

Bien que la Compagnie estime avoir identifié tous les coûts qu'elle
devra vraisemblablement engager au cours des prochains exercices, sur la
base des renseignements actuels, à l'égard des questions
environnementales, ses efforts soutenus en vue de reconnaître les
préoccupations environnementales potentielles liées à ses
immobilisations seraient susceptibles de mener à des enquêtes
environnementales futures et, par conséquent, de se traduire par
l'identification de coûts et de passifs additionnels. On ne peut estimer
avec suffisamment de précision l'ampleur de ces passifs additionnels ou
des coûts qui découleraient des mesures prises pour se conformer aux
lois et règlements sur l'environnement et pour limiter les cas de
contamination ou y remédier, et ce, pour les raisons suivantes :

i) l'absence d'information technique spécifique portant sur de
nombreux sites;
ii) l'absence d'autorité gouvernementale, d'ordonnances de tierces
parties ou de réclamations à l'égard de certains sites;
iii) la possibilité que les lois et les règlements soient modifiés, que
de nouvelles lois ou de nouveaux règlements soient adoptés, que de
nouvelles technologies en matière de mesures correctives soient
développées, et l'incertitude relative au moment où les travaux
seront réalisés sur certains sites;
iv) la possibilité que les coûts pour certains sites soient récupérés
auprès de tierces parties.

Par conséquent, on ne peut déterminer à l'heure actuelle la probabilité
que ces coûts soient engagés, ni indiquer si ces coûts seront
d'importance pour la Compagnie. Ainsi, il n'y a aucune certitude que des
passifs ou des coûts importants relatifs aux questions environnementales
ne seront pas engagés dans l'avenir, qu'ils n'auront pas d'incidence
défavorable importante sur la situation financière ou les résultats
d'exploitation de la Compagnie pour un trimestre ou un exercice
particulier ou qu'ils n'auront pas de répercussions négatives sur les
liquidités de la Compagnie. Bien qu'il soit impossible d'estimer avec
suffisamment de précision l'incidence des questions environnementales
sur les résultats d'exploitation et les liquidités, la direction est
d'avis que, selon les informations actuelles, ces questions n'auront pas
d'incidence défavorable importante sur la situation financière ou la
position concurrentielle de la Compagnie. Les coûts liés à toutes les
mesures correctives futures seront provisionnés durant l'exercice au
cours duquel ils seront connus.

Au 30 septembre 2006, la Compagnie avait une provision totale pour les
charges environnementales de 131 M$ (124 M$ au 31 décembre 2005).

D. Garanties et indemnisations
Dans le cours normal de ses activités, la Compagnie, incluant certaines
de ses filiales, conclut des ententes qui peuvent exiger qu'elle
fournisse certaines garanties ou indemnisations, à des tiers et
d'autres, qui peuvent dépasser la durée des ententes. Il peut s'agir
notamment de garanties de valeurs résiduelles de contrats de location-
exploitation, de lettres de crédit de soutien et d'autres cautions ainsi
que d'indemnisations d'usage pour le type de transaction ou pour
l'industrie ferroviaire.

La Compagnie est tenue d'inscrire un passif pour la juste valeur de
l'obligation découlant de l'émission de certaines garanties à la date à
laquelle la garantie est émise ou modifiée. De plus, si la Compagnie
prévoit effectuer un paiement au titre d'une garantie, un passif sera
enregistré dans la mesure où un passif n'a pas déjà été constaté.

Garantie de valeurs résiduelles de contrats de location-exploitation
La Compagnie a garanti une part de la valeur résiduelle de certains de
ses éléments d'actif loués, en vertu de contrats de location-
exploitation qui expirent entre 2006 et 2017, au profit du locateur. Si
la juste valeur des éléments d'actif, à la fin de la durée de leurs
contrats de location respectifs, est inférieure à la juste valeur
estimée au moment de l'établissement du contrat de location, la
Compagnie doit indemniser le locateur pour l'écart, sous réserve de
certaines conditions. Au 30 septembre 2006, le risque maximal que la
Compagnie courait à l'égard de ces garanties était de 145 M$, dont 2 M$
ont été enregistrés et représentent l'obligation de la Compagnie d'être
prête à honorer ses garanties en vertu d'ententes conclues, conformément
aux exigences de l'interprétation 45 du Financial Accounting Standard
Board. Aucun recours n'est prévu pour recouvrer des montants auprès de
tiers.

Autres garanties
La Compagnie, incluant certaines de ses filiales, a accordé des lettres
de crédit de soutien irrévocables et d'autres cautions, émises par des
institutions financières à cote de solvabilité élevée, à des tiers pour
les indemniser dans le cas où la Compagnie ne respecterait pas ses
obligations contractuelles. Au 30 septembre 2006, la responsabilité
potentielle maximale en vertu de ces garanties s'élevait à 450 M$, dont
379 M$ étaient pour l'indemnisation des travailleurs et d'autres
avantages sociaux et 71 M$, pour de l'équipement visé par des contrats
de location et d'autres éléments. La Compagnie a accordé des garanties
pour lesquelles aucun passif n'a été comptabilisé, puisque ces garanties
sont liées à la performance future de la Compagnie.

Au 30 septembre 2006, la Compagnie n'avait inscrit aucun passif
additionnel afférent à ces garanties, car elle ne prévoit pas effectuer
de paiements supplémentaires relativement à ces garanties. Les dates
d'échéance de la majorité des instruments de garanties vont de 2006 à
2010.

Régime de retraite du CN, Régime des pensions de 1935 du CN et BC Rail
Ltd. Pension Plan
La Compagnie a indemnisé le fiduciaire actuel et le fiduciaire antérieur
des Caisses fiduciaires de retraite des Chemins de fer nationaux du
Canada, le fiduciaire de la BC Rail Ltd. Pension Trust Fund ainsi que
les dirigeants, les administrateurs, les employés et les mandataires de
ces fiduciaires, des taxes, réclamations, responsabilités, dommages-
intérêts, frais et dépenses découlant de l'exécution de leurs
obligations en vertu des contrats de fiducie et des actes de fiducie
pertinents, notamment de la confiance accordée aux directives autorisées
de la Compagnie, ou de leur défaut d'agir en l'absence de directives.
Ces indemnisations demeurent en vigueur à la résiliation de ces contrats
de fiducie et actes de fiducie. Au 30 septembre 2006, la Compagnie
n'avait pas inscrit de passif afférent à ces indemnisations, étant donné
qu'elle ne prévoit pas effectuer de paiements à ce titre.

Indemnisations générales
Dans le cours normal de ses activités, la Compagnie a fourni des
indemnisations d'usage pour le type de transaction ou pour l'industrie
ferroviaire, dans le cadre de diverses ententes avec des tiers, y
compris des dispositions d'indemnisation en vertu desquelles la
Compagnie serait tenue d'indemniser des tiers et d'autres. Les
dispositions d'indemnisation sont contenues dans différents types de
contrats avec des tiers, incluant, mais sans s'y limiter : a) des
contrats accordant à la Compagnie le droit d'utiliser une propriété
appartenant à un tiers, ou d'y accéder, tels que des contrats de
location, des servitudes, des droits de circulation et des ententes de
voie de service; b) des contrats accordant à autrui le droit d'utiliser
la propriété de la Compagnie, tels que des contrats de location, des
licences et des servitudes; c) des contrats de vente d'éléments d'actif
et de titrisation des débiteurs; d) des contrats pour l'acquisition de
services; e) des ententes de financement; f) des actes de fiducie, des
ententes d'agence fiscale, des conventions de placement ou des ententes
semblables relatives à des titres de créance ou de participation de la
Compagnie et des ententes d'engagement de conseillers financiers; g) des
ententes d'agent des transferts et d'agent chargé de la tenue des
registres relativement aux titres de la Compagnie; h) des contrats de
fiducie et autres relatifs à des régimes de retraite et d'autres
régimes, y compris ceux qui constituent des fonds en fiducie pour
garantir à certains dirigeants et cadres le paiement de prestations en
vertu de conventions de retraite particulières; i) des ententes de
transfert de régimes de retraite; j) des ententes cadres avec des
institutions financières régissant les transactions portant sur des
instruments dérivés; et k) des ententes de règlements avec des
compagnies d'assurances ou des tiers en vertu desquelles un assureur ou
un tiers a été indemnisé pour toutes réclamations courantes ou futures
liées à des polices d'assurance, des incidents ou des événements
couverts par les ententes de règlements. Dans une mesure correspondant
aux réclamations réelles en vertu de ces ententes, la Compagnie
maintient des provisions qu'elle considère suffisantes pour de telles
réclamations. Vu la nature des clauses d'indemnisation, le risque
maximal que la Compagnie court à l'égard de paiements futurs peut être
important. Toutefois, ce risque ne peut être déterminé avec certitude.

La Compagnie a conclu différents types de contrats d'indemnisation avec
des tiers pour lesquels le risque maximal que la Compagnie court à
l'égard de paiements futurs ne peut être établi avec certitude. C'est
pourquoi la Compagnie a été incapable de déterminer la juste valeur de
ces garanties et n'a donc inscrit aucun passif à cet égard. Au 30
septembre 2006, la valeur comptable des garanties dont la Compagnie a pu
déterminer la juste valeur était de 1 M$. Aucun recours n'est prévu pour
recouvrer des montants auprès de tiers.


Note 8 - Bénéfice par action

Le tableau ci-après présente un rapprochement entre le bénéfice de base
et le bénéfice dilué par action :

------------------------------------------------------------------------
Pour les trois mois Pour les neuf mois
terminés terminés
En millions, sauf les le 30 septembre le 30 septembre
données relatives au ------------------- ------------------
bénéfice par action 2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------------------
(Non vérifié)

Bénéfice net 497 $ 411 $ 1 588 $ 1 126 $

Nombre moyen pondéré
d'actions en circulation 522,5 547,3 529,5 555,8
Effet de dilution d'options
d'achat d'actions 7,7 10,1 8,5 10,4
------------------------------------------------------------------------
Nombre moyen pondéré
d'actions en circulation
après dilution 530,2 557,4 538,0 566,2

Bénéfice de base par action 0,95 $ 0,75 $ 3,00 $ 2,03 $
Bénéfice dilué par action 0,94 $ 0,74 $ 2,95 $ 1,99 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


Note 9 - Fractionnement des actions ordinaires

Le 24 janvier 2006, le Conseil d'administration de la Compagnie a
approuvé un fractionnement des actions ordinaires à raison de deux pour
une qui a été effectué sous forme de dividende en actions, une action
ordinaire additionnelle du CN étant remise pour chaque action détenue.
Le dividende en actions a été versé le 28 février 2006 aux actionnaires
inscrits le 22 février 2006. Tous les régimes d'avantages à base
d'actions ainsi que le régime de rachat d'actions antérieur ont été
rajustés pour tenir compte de l'émission d'actions ou d'options
additionnelles à la suite du fractionnement des actions. Toutes les
données relatives aux actions ont été rajustées pour tenir compte de ce
fractionnement des actions.


COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA
QUELQUES STATISTIQUES FERROVIAIRES (PCGR aux Etats-Unis)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Pour les trois mois Pour les neuf mois
terminés terminés
le 30 septembre le 30 septembre
------------------- ------------------
2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------------------
(Non vérifié)

Statistiques d'exploitation

Produits marchandises
(en millions de dollars) 1 886 1 722 5 518 5 108
Tonnes-milles brutes
(TMB) (en millions) 88 880 84 384 264 565 255 066
Tonnes-milles commerciales
(TMC) (en millions) 47 066 44 425 139 644 134 103
Wagons complets
(en milliers) 1 241 1 216 3 678 3 633
Milles de parcours
(Canada et Etats-Unis) 19 919 19 221 19 919 19 221
Effectif à la fin de
la période 21 681 22 141 21 681 22 141
Effectif moyen de
la période 21 670 22 233 21 663 22 373
------------------------------------------------------------------------

Productivité

Ratio d'exploitation (%) 57,4 63,3 60,6 64,4
Produits marchandises
par TMC (en cents) 4,01 3,88 3,95 3,81
Produits marchandises par
wagon complet (en dollars) 1 520 1 416 1 500 1 406
Charges d'exploitation par
TMB (en cents) 1,28 1,36 1,32 1,35
Charge de main-d'oeuvre et
d'avantages sociaux
par TMB (en cents) 0,47 0,54 0,50 0,54
TMB par effectif moyen
(en milliers) 4 102 3 795 12 213 11 401
Carburant diesel consommé
(en millions de gallons US) 96 96 300 302
Prix moyen du carburant
(en dollars/gallon US) (1) 2,33 1,79 2,12 1,66
TMB par gallon US de
carburant consommé 926 879 882 845
------------------------------------------------------------------------

Indicateurs de sécurité

Taux de fréquence des
blessures par 200 000
heures-personnes (2) 2,3 2,8 2,1 2,5
Taux d'accidents par million
de trains-milles (2) 2,8 2,0 2,3 1,6
------------------------------------------------------------------------

Ratio financier

Ratio capitaux empruntés/
capitaux investis (% à
la fin de la période) 36,5 35,1 36,5 35,1
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(1) Compte tenu de l'effet du programme de couverture des frais de
carburant de la Compagnie.
(2) Tel que déclaré à la Federal Railroad Administration.

Certaines données statistiques et les mesures de productivité connexes
sont établies à partir des données estimées alors connues et elles
peuvent être modifiées lorsque de l'information plus complète devient
disponible. Par conséquent, certaines données comparatives ont été
redressées pour tenir compte de changements apportés à des données
estimées précédemment publiées.


COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA
RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES (PCGR aux Etats-Unis)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Pour les trois mois Pour les neuf mois
terminés terminés
le 30 septembre le 30 septembre
---------------------- ----------------------
Ecart Ecart
2006 2005 Fav. 2006 2005 Fav.
(défav.) (défav.)
------------------------------------------------------------------------
(Non vérifié)

Tonnes-milles commerciales (en millions)

Produits pétroliers
et chimiques 8 049 7 611 6 % 23 938 23 286 3 %
Métaux et minéraux 4 611 4 217 9 % 13 441 12 603 7 %
Produits forestiers 10 874 10 676 2 % 32 439 31 749 2 %
Charbon 3 500 3 360 4 % 10 518 10 573 (1 %)
Produits céréaliers
et engrais 10 839 9 747 11 % 32 305 29 475 10 %
Intermodal 8 487 8 128 4 % 24 685 24 090 2 %
Véhicules automobiles 706 686 3 % 2 318 2 327 -
----------------------------------- ---------------
47 066 44 425 6 % 139 644 134 103 4 %

Produits marchandises/TMC (en cents)

Total des produits
marchandises par TMC 4,01 3,88 3 % 3,95 3,81 4 %

Groupes marchandises :
Produits pétroliers
et chimiques 3,70 3,51 5 % 3,64 3,49 4 %
Métaux et minéraux 5,18 4,96 4 % 5,07 4,94 3 %
Produits forestiers 4,13 4,20 (2 %) 4,10 4,10 -
Charbon 2,74 2,38 15 % 2,68 2,42 11 %
Produits céréaliers
et engrais 2,84 2,80 1 % 2,81 2,74 3 %
Intermodal 4,43 4,07 9 % 4,30 3,86 11 %
Véhicules automobiles 17,00 16,62 2 % 16,52 16,12 2 %
----------------------------------- ---------------

Wagons complets (en milliers)

Produits pétroliers
et chimiques 152 146 4 % 445 448 (1 %)
Métaux et minéraux 270 259 4 % 778 748 4 %
Produits forestiers 165 177 (7 %) 513 540 (5 %)
Charbon 99 115 (14 %) 317 347 (9 %)
Produits céréaliers
et engrais 150 137 9 % 437 415 5 %
Intermodal 348 320 9 % 994 926 7 %
Véhicules automobiles 57 62 (8 %) 194 209 (7 %)
----------------------------------- ---------------
1 241 1 216 2 % 3 678 3 633 1 %

Produits marchandises/wagon complet(en dollars)

Total des produits
marchandises par
wagon complet 1 520 1 416 7 % 1 500 1 406 7 %

Groupes marchandises :
Produits pétroliers
et chimiques 1 961 1 829 7 % 1 960 1 815 8 %
Métaux et minéraux 885 807 10 % 875 832 5 %
Produits forestiers 2 721 2 531 8 % 2 595 2 411 8 %
Charbon 970 696 39 % 890 738 21 %
Produits céréaliers
et engrais 2 053 1 993 3 % 2 076 1 949 6 %
Intermodal 1 080 1 034 4 % 1 068 1 005 6 %
Véhicules automobiles 2 105 1 839 14 % 1 974 1 794 10 %
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Ces données statistiques et les mesures de productivité connexes sont
établies à partir des données estimées alors connues et elles peuvent
être modifiées lorsque de l'information plus complète devient
disponible.


COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA
MESURES DE CALCUL NON CONFORMES AUX PCGR - non vérifiées
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


Mesures de la performance rajustées
Pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2006, la Compagnie a déclaré
un bénéfice net rajusté de 1 338 M$, ou 2,49 $ par action après
dilution, à l'exclusion d'un recouvrement d'impôts sur les bénéfices
reportés au deuxième trimestre, d'un montant de 250 M$ (0,46 $ par
action après dilution), découlant principalement de l'adoption de taux
d'impôts sur les sociétés fédéraux et provinciaux réduits au Canada. La
direction est d'avis que le bénéfice net rajusté et le bénéfice par
action rajusté sont des mesures de calcul de la performance utiles qui
peuvent faciliter les comparaisons entre les périodes, puisqu'elles
excluent un élément comme le recouvrement d'impôts sur les bénéfices
reportés, qui ne résulte pas nécessairement des activités quotidiennes
de la Compagnie et qui pourrait fausser l'analyse des tendances au
chapitre de la performance économique. Toutefois, l'exclusion d'un tel
élément dans le bénéfice net rajusté et le bénéfice par action rajusté
ne signifie pas nécessairement qu'il est non récurrent. Ces mesures
rajustées ne sont pas définies de façon normalisée en vertu des PCGR et
peuvent par conséquent ne pas être comparables aux mesures semblables
présentées par d'autres sociétés. Il est conseillé au lecteur de prendre
connaissance de toute l'information présentée dans les Etats financiers
consolidés intermédiaires et notes afférentes de la Compagnie. Le
tableau ci-après fait le rapprochement du bénéfice net et du bénéfice
par action, déclarés pour les neuf mois terminés le 30 septembre 2006,
et des mesures de la performance rajustées indiquées aux présentes.

------------------------------------------------------------------------
Neuf mois terminés le 30 septembre 2006
------------------------------------------
En millions, sauf les
données relatives Adoption de
au bénéfice par action Déclaré taux d'impôts Rajusté
------------------------------------------------------------------------

Produits d'exploitation 5 774 $ - $ 5 774 $
Charges d'exploitation 3 500 - 3 500
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation 2 274 - 2 274
------------------------------------------------------------------------

Intérêts débiteurs (232) - (232)
Autres pertes (16) - (16)
------------------------------------------------------------------------
Bénéfices avant les impôts
sur les bénéfices 2 026 - 2 026
Charge d'impôts sur les
bénéfices (438) (250) (688)
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net 1 588 $ (250)$ 1 338 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice de base par action 3,00 $ (0,48)$ 2,52 $
Bénéfice dilué par action 2,95 $ (0,46)$ 2,49 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Flux de trésorerie disponibles
La Compagnie estime que les flux de trésorerie disponibles constituent
une mesure de la performance utile puisqu'ils démontrent la capacité de
la Compagnie de générer des flux de trésorerie après paiement des
dépenses en immobilisations et versement des dividendes. Les flux de
trésorerie disponibles ne sont pas définis de façon normalisée en vertu
des PCGR et, par conséquent, il se peut qu'ils ne soient pas comparables
à des mesures semblables présentées par d'autres sociétés. La Compagnie
définit les flux de trésorerie disponibles comme les flux de trésorerie
provenant des activités d'exploitation, à l'exclusion des fluctuations
du niveau des débiteurs vendus dans le cadre du programme de
titrisation, moins les activités d'investissement et après le versement
des dividendes. Les flux de trésorerie disponibles sont calculés comme
suit :

------------------------------------------------------------------------
Pour les trois mois Pour les neuf mois
terminés terminés
le 30 septembre le 30 septembre
------------------- ------------------
En millions 2006 2005 2006 2005
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie provenant
des activités d'exploitation 854 $ 643 $ 1 878 $ 2 011 $

Moins :
Activités d'investissement (378) (304) (865) (702)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie générés,
avant les activités de
financement 476 339 1 013 1 309
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Rajustements :
Variation du niveau des
débiteurs vendus (1) - - 375 (43)
Dividendes versés (85) (68) (257) (208)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie disponibles 391 $ 271 $ 1 131 $ 1 058 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(1) Les variations du niveau des débiteurs vendus dans le cadre du
programme de titrisation de la Compagnie sont considérées comme une
activité de financement.


www.cn.ca

Renseignements

  • CN
    Julie Senécal (Médias)
    Directrice Affaires publiques
    (514) 399-4048
    ou
    CN
    Robert Noorigian (Investisseurs)
    Vice-président Relations avec les investisseurs
    (514) 399-0052