La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
TSX : CNR
NYSE : CNI

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

16 avr. 2007 13h45 HE

Le CN en vient à la conclusion qu'il est impossible de parvenir à une entente nationale avec les TUT

La Compagnie cherche à conclure des ententes régionales au Canada

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 16 avril 2007) - Par suite des discussions qui ont eu lieu le 14 avril 2007 entre le CN et les Travailleurs unis des transports (TUT), le CN a conclu qu'il était impossible de parvenir à une convention collective nationale avec les TUT.

Le CN a déclaré qu'un groupe d'employés représentés par les TUT s'était présenté au travail en attendant le résultat de la demande d'accréditation (maraudage) présentée par la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC) au Conseil canadien des relations industrielles. Un autre groupe des TUT mène des grèves tournantes dans le but d'appuyer la position de négociation des TUT. A la lumière des conflits internes qui se poursuivent au sein des TUT, le CN considère qu'il est de plus en plus évident que le Syndicat n'est présentement pas en mesure de négocier une entente nationale susceptible d'être ratifiée par l'ensemble de ses membres au Canada.

C'est pourquoi le CN a invité aujourd'hui le Syndicat à revenir à la table de négociation en vue de la discussion et de la négociation d'ententes régionales.

E. Hunter Harrison, président-directeur général du CN, a déclaré : "Rien ne va plus dans le processus de négociation. Après huit mois de pourparlers, nous ne sommes toujours pas plus près de signer une entente nationale. Depuis le début des négociations, le Syndicat n'est pas parvenu à présenter un programme unifié qui pourrait servir de fondement à une entente négociée. Le CN voudrait assurer la stabilité de la main-d'oeuvre avec ses chefs de train. Nous sommes maintenant persuadés que les ententes régionales constituent la meilleure solution de rechange pour y parvenir à la table de négociation."

M. Harrison a ajouté : "Le CN a conclu trois importantes ententes avec un des plus grands syndicats canadiens en janvier. Nous espérons qu'en nous concentrant sur les points communs à l'échelle régionale, nous pourrons parvenir à des ententes négociées dans le meilleur intérêt de nos cheminots et de notre entreprise."

A l'heure actuelle, aucuns autres pourparlers ne sont prévus avec les TUT.

Les employés du CN représentés par les TUT au Canada sont en grève depuis le 10 février.

Le CN continue de servir ses clients en confiant à son personnel cadre l'exécution des tâches normalement réalisées par les membres des TUT en lock-out.

Le présent communiqué de presse contient des énoncés de nature prospective. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques et des incertitudes et que les résultats obtenus pourraient différer grandement de ceux que l'on retrouve de manière implicite ou explicite dans lesdits énoncés. Les éléments importants qui pourraient provoquer de tels écarts comprennent, sans en exclure d'autres, la concurrence dans le secteur, les nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, la conformité aux lois et règlements sur l'environnement, les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre, les effets d'une conjoncture économique et commerciale générale défavorable, l'inflation, les fluctuations monétaires, les variations de prix du carburant, les interruptions de travail, les réclamations, enquêtes ou poursuites liées à l'environnement, les autres types de réclamations et de litiges, de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux Etats-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans le plus récent formulaire 40-F déposé par le CN auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis, dans la Notice annuelle déposée auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada, ainsi que dans les Etats financiers consolidés annuels et notes afférentes et dans le Rapport de gestion de 2006 de la Compagnie.

Couvrant le Canada et le centre des Etats-Unis, du Pacifique à l'Atlantique et jusqu'au golfe du Mexique, le réseau du CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada - dessert les ports de Vancouver, Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes villes que sont Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth et Minneapolis-St. Paul, au Minnesota, Superior et Green Bay, au Wisconsin, Memphis, Saint Louis et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord.

www.cn.ca

Renseignements

  • CN
    Julie Senécal (Médias)
    Directrice Affaires publiques
    (514) 399-4048
    ou
    CN
    Robert Noorigian (Investisseurs)
    Vice-président Relations avec les investisseurs
    (514) 399-0052