La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
TSX : CNR
NYSE : CNI

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
United States Steel Corporation
NYSE : X

United States Steel Corporation

26 sept. 2007 07h34 HE

Le CN fera l'acquisition d'activités clés de la Elgin, Joliet and Eastern Railway Company pour 300 millions de dollars américains

MONTREAL, QUEBEC et PITTSBURGH, PENNSYLVANIA--(Marketwire - 26 sept. 2007) - La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (le CN) (Bourse de New York : CNI, Bourse de Toronto : CNR) et la United States Steel Corporation (Bourse de New York : X) ont annoncé aujourd'hui que leurs conseils d'administration avaient approuvé une entente en vertu de laquelle le CN achètera la plus grande partie de la Elgin, Joliet and Eastern Railway Company (l'EJ&E) pour la somme de 300 millions de dollars américains (environ 301 millions de dollars canadiens). Cette acquisition entraînera une amélioration notable de la fluidité des activités ferroviaires du CN dans la région de Chicago ainsi que des temps de parcours plus rapides et un service plus fiable pour les clients. En vertu de l'entente conclue, Transtar, filiale de la U. S. Steel, conservera les actifs ferroviaires, le matériel et les employés qui desservent le complexe Gary Works, dans le nord-ouest de l'Indiana, et les activités de production d'acier de la U.S. Steel. Les activités restantes de Transtar seront regroupées sous le nom de Gary Railway.

L'acquisition est assujettie à l'examen réglementaire du Surface Transportation Board des Etats-Unis (le STB). Le CN et la U. S. Steel croient que si la demande est approuvée par le STB telle qu'elle est présentée, la transaction devrait pouvoir être conclue vers le milieu de 2008.

Le chemin de fer de classe II EJ&E exploite 198 milles (319 km) de voie principale contournant la ville de Chicago à partir de Waukegan (Illinois), au nord, et dont le tracé passe par Joliet (Illinois), à l'ouest, et par Gary (Indiana), au sud-est, pour ensuite aller à Chicago Sud.

E. Hunter Harrison, président-directeur général du CN, a déclaré : "Cette acquisition est une bonne nouvelle pour le secteur ferroviaire à Chicago. Chicago est un point essentiel du réseau ferré du CN, mais présente cependant des défis importants sur le plan de l'exploitation. Cette transaction améliorera les activités ferroviaires sur le réseau du CN et le reste du réseau ferré de Chicago. En effet, des trains du CN seront déplacés du centre-ville vers les lignes du chemin de fer EJ&E situées en périphérie de la zone métropolitaine."

John P. Surma, président-directeur général de la U. S. Steel, a pour sa part déclaré : "Cette transaction est profitable pour toutes les parties intéressées. Les employés et les clients de la société EJ&E de même que les collectivités où elle exerce ses activités bénéficieront du fait que l'EJ&E fera désormais partie d'un grand chemin de fer de classe I, tandis que la U. S. Steel pourra se concentrer sur les actifs ferroviaires qui desservent le complexe Gary Works."

M. Harrison a ajouté : "Cette acquisition offrira au CN l'occasion d'étendre ses services à l'industrie sidérurgique nord-américaine et entraînera de nouveaux gains d'efficacité et des améliorations sur le plan de l'exploitation sur le réseau du CN. La rationalisation des activités ferroviaires et la réduction de l'engorgement résultant de l'acquisition profiteront aux clients actuels du CN et de l'EJ&E, à la ville de Chicago, aux collectivités environnantes et à l'ensemble du réseau ferré régional."

Le CN prévoit investir environ 100 millions de dollars américains pour l'intégration, les nouvelles correspondances et les améliorations à apporter à l'infrastructure afin d'augmenter la capacité de la ligne de l'EJ&E et de permettre la réalisation de gains de synergie sur le réseau au fil du temps. L'acquisition, qui sera financée au moyen de titres d'emprunt et de l'encaisse disponible, devrait contribuer à une légère hausse du bénéfice dilué par action du CN dès la première année suivant l'approbation du STB.

La combinaison des deux réseaux est une opération simple et permettra au trafic actuel de l'EJ&E d'être acheminé plus efficacement et à moindre coût. Aucun des expéditeurs qui sont actuellement desservis par le CN et l'EJ&E ne sera privé d'un accès direct à la concurrence ferroviaire en raison de l'acquisition, et il n'y aura aucune autre incidence négative sur la concurrence. Comme il l'a fait lors de transactions antérieures, le CN s'engage à maintenir l'accès à la concurrence et à honorer les ententes de droits de circulation conclues avec tous les transporteurs correspondants.

Gordon T. Trafton, premier vice-président Région du Sud du CN, a déclaré : "Cette acquisition permettra aux cheminots expérimentés du chemin de fer EJ&E de se joindre à la famille CN et elle constituera le maillon qui manquait pour relier les régions de l'Est, de l'Ouest et du Sud du CN. Nous appliquerons notre modèle d'entreprise éprouvé pour concrétiser cette acquisition en suivant l'approche méthodique et graduelle que nous avons utilisée lors de situations semblables par le passé pour réaliser une intégration sans faille des activités."

Le CN tiendra une conférence téléphonique à l'intention des médias et des investisseurs afin de discuter de la transaction à 10 h, heure de l'Est, aujourd'hui. Les participants pourront composer le 1 866 542-4239 ou le 1 416 641-6114. Le CN diffusera également la conférence téléphonique dans la section "Investisseurs" de son site Web, à l'adresse www.cn.ca/investisseurs.

Pour obtenir plus de renseignements sur la transaction, notamment une carte des zones desservies par l'EJ&E et le CN, veuillez vous rendre à l'adresse www.cn.ca/acquisitionEJE ou cliquer sur l'icône Acquisition de l'EJ&E sur la page d'accueil du site du CN.

Données sur les activités de Elgin, Joliet & Eastern Railway Company

- La Elgin, Joliet & Eastern Railway Company (l'EJ&E) est un chemin de fer de classe II appartenant à Transtar, une filiale de la United States Steel.

- L'EJ&E exploite 198 milles (319 kilomètres) de voie principale contournant la ville de Chicago à partir de Waukegan, en Illinois, au nord, et dont le tracé passe par Joliet, aussi en Illinois, à l'ouest, et par Gary, en Indiana, au sud-est, pour ensuite aller à Chicago Sud.

- L'EJ&E dessert des aciéries, des usines de produits pétroliers et de produits chimiques ainsi que divers centres de distribution, manutentionnant une vaste gamme de marchandises, des matières premières en vrac aux produits finis. Il livre aussi du charbon à des centrales électriques de l'Illinois et de l'Indiana.

- L'EJ&E possède 58 locomotives et exploite un parc de matériel roulant ferroviaire de type courant et spécialisé.

- L'EJ&E dispose de points de correspondance ferroviaires interréseaux avec tous les grands chemins de fer qui accèdent à Chicago, ce qui procure à ses clients un accès à tout le réseau ferré en Amérique du Nord.

- L'EJ&E fournit du travail à 700 personnes en Illinois et en Indiana.

Données sur les activités de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

- Le CN exploite le plus grand réseau ferroviaire au Canada et le seul réseau transcontinental en Amérique du Nord. La Compagnie exploite quelque 20 300 milles (32 700 kilomètres) de parcours dans huit provinces canadiennes et dans 16 Etats américains.

- Le CN bénéficie de l'itinéraire le plus court entre la côte de l'Atlantique et le Midwest des Etats-Unis via le tunnel Paul M.Tellier, qui relie Sarnia, en Ontario, à Port Huron, au Michigan. Ce tunnel peut recevoir les wagons de conteneurs gerbés ainsi que les plus gros wagons porte-automobiles.

- La stratégie commerciale du CN est fondée sur les cinq principes de base suivants : offrir un bon service, contrôler les coûts, utiliser efficacement les actifs, s'engager à l'égard de la sécurité et favoriser le développement du personnel. Le CN déploie sans cesse des efforts en vue d'accroître la vitesse, l'efficacité et la fiabilité de ses prestations par l'application de son concept d'exploitation ferroviaire précise.

- Le CN tire ses produits d'exploitation du transport d'une gamme équilibrée de marchandises entre divers points d'origine et de destination. Quelque 77 pour cent des produits d'exploitation du CN proviennent du transport intérieur aux Etats-Unis, du trafic transfrontalier entre le Canada et les Etats-Unis et du trafic d'outre-mer, et 23 pour cent proviennent du trafic intérieur au Canada.

- Le CN a le ratio d'exploitation le moins élevé de tous les chemins de fer de classe I.

- Le CN a un effectif d'environ 21 700 personnes aux Etats-Unis et au Canada.

Couvrant le Canada et le centre des Etats-Unis, de l'Atlantique au Pacifique et jusqu'au golfe du Mexique, le réseau du CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes régions métropolitaines de Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth et Minneapolis-St. Paul, au Minnesota, Superior et Green Bay, au Wisconsin, et Memphis, Saint Louis et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Les produits d'exploitation du CN en 2006 se sont élevés à 7,9 milliards de dollars canadiens (7,9 milliards de dollars américains).

La United States Steel Corporation est une société intégrée de production d'acier spécialisée dans la tôle d'acier et les produits tubulaires à forte valeur ajoutée. La U. S. Steel a d'importantes activités industrielles aux Etats-Unis et en Europe Centrale. Elle compte plus de 46 000 employés dans le monde et a une capacité de production annuelle d'acier brut de 26,8 millions de tonnes nettes. Cette société est également active dans plusieurs autres domaines, dont la production de boulettes de minerai de fer aux Etats-Unis et la production de coke aux Etats-Unis et en Europe Centrale, les services de transport (rail et chalands) et l'immobilier.

Le présent communiqué de presse contient des énoncés de nature prospective. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques et des incertitudes - notamment en ce qui concerne l'hypothèse selon laquelle, bien que la Compagnie s'attende à ce que la faiblesse de certains segments de l'économie nord-américaine puisse persister à court terme, la conjoncture économique demeurera positive en Amérique du Nord et dans le monde -, et que les résultats obtenus pourraient différer grandement de ceux que l'on retrouve de manière implicite ou explicite dans lesdits énoncés. Les éléments importants qui pourraient provoquer de tels écarts comprennent, sans en exclure d'autres, la concurrence dans le secteur, les nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, la conformité aux lois et règlements sur l'environnement, les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre, les effets d'une conjoncture économique et commerciale générale défavorable, l'inflation, les fluctuations monétaires, les variations de prix du carburant, les interruptions de travail, les réclamations, enquêtes ou poursuites liées à l'environnement, les autres types de réclamations et de litiges, de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux Etats-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans le plus récent formulaire 40-F déposé par le CN auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis, dans la Notice annuelle déposée auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada, dans les Etats financiers consolidés annuels et Notes afférentes et le Rapport de gestion de 2006 de la Compagnie, ainsi que dans ses Etats financiers consolidés et ses Rapports de gestion trimestriels de 2007.

www.cn.ca

Renseignements

  • CN
    Julie Senécal (Médias)
    (514) 399-4048
    ou
    CN
    Jim Kvedaras (Médias)
    (708) 332-3508
    ou
    CN
    Robert Noorigian (Investisseurs)
    (514) 399-0052
    ou
    U. S. Steel
    John Armstrong (Médias)
    (412) 433-6792
    ou
    U. S. Steel
    Nick Harper (Investisseurs)
    (412) 433-1184