La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
TSX : CNR
NYSE : CNI

La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

30 avr. 2007 14h34 HE

Le CN met en oeuvre une stratégie de croissance visant les combustibles de remplacement

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 30 avril 2007) - Le CN a annoncé aujourd'hui sa stratégie visant les combustibles de remplacement, dont l'objectif est de réaliser de nouvelles affaires dans le secteur du transport de l'éthanol et des charges d'alimentation pour la production d'éthanol, des pastilles de bois et du biodiésel.

James Foote, vice-président exécutif Ventes et marketing du CN, a déclaré : "Les entreprises industrielles et les consommateurs de l'Amérique du Nord et d'outre-mer se tournent de plus en plus vers les combustibles de remplacement pour réduire les coûts énergétiques ainsi que les émissions liées aux combustibles et les émissions de gaz à effet de serre."

Selon M. Foote, le CN occupe une position géographique avantageuse, au Canada et aux Etats-Unis, pour tirer parti de l'essor des marchés suivants :

Ethanol

Le réseau ferré du CN dessert efficacement la zone de culture du maïs du Midwest américain, d'où provient une bonne part de l'éthanol produit aux Etats-Unis. Le CN offre également aux cultivateurs de maïs du Midwest un accès direct aux producteurs d'éthanol de l'Ontario. Par ailleurs, dans l'ouest du Canada, le CN est en bonne position pour transporter le blé destiné à la production d'éthanol.

Aux Etats-Unis, plus de 30 pour cent de l'essence est mélangée à de l'éthanol, le produit obtenu étant utilisé dans 28 Etats. Dans l'est du Canada, le gouvernement de l'Ontario a ordonné, le 1er janvier 2007, que l'éthanol soit mélangé à l'essence dans une proportion de cinq pour cent.

Pastilles de bois

De grandes centrales électriques de l'Amérique du Nord, de l'Europe et de l'Asie se tournent vers les pastilles de bois comme solution de rechange au mazout, au gaz ou à l'électricité pour chauffer les maisons. Le réseau nord-américain du CN, qui assure un accès direct à des terminaux d'exportation sur les côtes du Pacifique, de l'Atlantique et du golfe du Mexique, place la Compagnie en position idéale pour desservir les marchés en plein essor des pastilles de bois. Les pastilles de bois ne contribuent pas au réchauffement de la planète puisqu'il s'agit du combustible qui produit le moins de gaz à effet de serre lorsqu'il est brûlé. De plus, comme les pastilles de bois sont fabriquées à partir de bois de rebut, elles sont un combustible naturel composé entièrement de matériaux recyclés.

Biodiésel

Le biodiésel est un combustible propre qui est produit à partir de ressources renouvelables comme l'huile végétale, la graisse animale ou l'huile récupérée. Dans sa forme pure, il est généralement mélangé avec du diesel de pétrole ou avec du mazout, ce qui donne un combustible de remplacement qui est biodégradable, non toxique et pratiquement exempt de soufre et d'aromatiques. Le CN dessert deux installations de production de biodiésel en Iowa, auxquelles viendront s'ajouter d'autres installations dont l'aménagement est prévu dans le Midwest américain.

Le présent communiqué de presse contient des énoncés de nature prospective. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques et des incertitudes et que les résultats obtenus pourraient différer grandement de ceux que l'on retrouve de manière implicite ou explicite dans lesdits énoncés. Les éléments importants qui pourraient provoquer de tels écarts comprennent, sans en exclure d'autres, la concurrence dans le secteur, les nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, la conformité aux lois et règlements sur l'environnement, les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre, les effets d'une conjoncture économique et commerciale générale défavorable, l'inflation, les fluctuations monétaires, les variations de prix du carburant, les interruptions de travail, les réclamations, enquêtes ou poursuites liées à l'environnement, les autres types de réclamations et de litiges, de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux Etats-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans le plus récent formulaire 40-F déposé par le CN auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis, dans la Notice annuelle déposée auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada ainsi que dans les Etats financiers consolidés annuels et notes afférentes et dans le Rapport de gestion de 2006 de la Compagnie.

Couvrant le Canada et le centre des Etats-Unis, de l'Atlantique au Pacifique et jusqu'au golfe du Mexique, le réseau du CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada - dessert les ports de Vancouver, Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes villes que sont Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth et Minneapolis-St. Paul, au Minnesota, Superior et Green Bay, au Wisconsin, Memphis, Saint Louis, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord.

www.cn.ca

Renseignements

  • CN
    Julie Senécal (Médias)
    Directrice Affaires publiques
    (514) 399-4048
    ou
    CN
    Robert Noorigian (Investisseurs)
    Vice-président Relations avec les investisseurs
    (514) 399-0052