Conseil national de recherches Canada-CNRC

Conseil national de recherches Canada-CNRC

31 oct. 2006 09h00 HE

Le CNRC jette un nouvel éclairage sur la sécurité des bâtiments : Des chercheurs étudient de nouvelles façons d'évacuer les immeubles dans les situations d'urgence

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 31 oct. 2006) - Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC), en collaboration avec Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC), a récemment vérifié l'efficacité d'un nouveau système de sécurité-incendie dans un édifice à bureaux du centre-ville d'Ottawa. L'essai portait sur un matériau photoluminescent (MPL) qui brille dans le noir, afin d'aider les occupants à évacuer un édifice privé de courant ou envahi par une fumée dense et épaisse.

Le MPL emmagasine l'énergie de la lumière naturelle et artificielle qui l'éclaire avant de s'illuminer dans le noir. Dans le cadre de cet essai, on s'est servi du matériau pour la signalisation, sur les planchers, les marches d'escalier et les mains-courantes de diverses cages d'escalier de l'édifice. Lors d'un exercice d'incendie surprise, les employés ont été filmés quand ils descendaient les marches, ce qui a permis aux chercheurs du CNRC de mesurer leurs déplacements et leur capacité à s'orienter pour parvenir à la bonne destination.

"Les projets de ce genre illustrent bien l'importance des laboratoires gouvernementaux et le prix que nous attachons à la sécurité des Canadiens", a déclaré Pierre Coulombe, président du CNRC. "Depuis sa fondation, il y a 90 ans, le CNRC s'est bâti une solide réputation en mettant la science et la technologie au service de la population."

"Nos recherches sur les systèmes de signalisation de secours photoluminescents nous aident à comprendre le comportement humain dans les situations où la vie est menacée", explique Robert Bowen, un des directeurs généraux du CNRC. "De telles connaissances serviront à élaborer ou à améliorer les normes, les codes et les consignes en matière de sécurité. Ce qu'on découvrira ainsi ne fera pas qu'accroître la sécurité des Canadiens, mais aboutira à des applications dans le monde entier."

Les scientifiques du CNRC qui poursuivent des recherches en incendie jouissent d'une renommée internationale pour la qualité de leurs travaux sur le comportement humain durant les incendies. Ils avaient d'ailleurs été conviés à participer à l'enquête qui a suivi les attentats terroristes de 1993 contre le World Trade Centre, où plusieurs milliers de travailleurs avaient dû quitter leurs bureaux dans l'obscurité la plus totale. Consécutivement à leurs recommandations, un système d'orientation MPL a été aménagé dans les cages d'escalier du complexe. Ces installations se sont avérées d'une utilité inestimable lors de la destruction des tours en 2001. Tous les édifices à bureaux de New York sont désormais tenus de posséder une installation similaire.

Avec le concours du bureau du Commissaire des incendies de l'Ontario, les chercheurs du CNRC ont étudié le comportement des occupants d'une tour à condominiums d'Ottawa lors d'un incendie survenu dans celle-ci. Les résultats serviront à formuler des recommandations qui rendront les tours d'habitation plus sûres en cas d'incendie et conduiront à de meilleures procédures d'évacuation.

Plus récemment, on a retenu les services du CNRC pour faire avancer l'enquête sur l'incendie d'une tour à bureaux où six employés ont trouvé la mort, à Chicago, en 2003. Cette étude du comportement humain a débouché sur diverses recommandations que la ville de Chicago a immédiatement appliquées. Bien que les codes du bâtiment et les mesures de sécurité-incendie diffèrent des deux côtés de la frontière, les résultats de telles recherches gardent leur pertinence et contribueront à l'adoption de mesures de sécurité améliorées partout au Canada.

Différents types d'installation de systèmes de signalisation photoluminescents n'ont jamais été testées avec de larges groupes de sujets humains lors d'une évacuation. Dans les mois à venir, les chercheurs du CNRC étudieront les données recueillies lors de l'exercice d'incendie effectué dans l'édifice à bureaux d'Ottawa et les résultats aideront à élaborer des normes pour les installations MPL qui guideront efficacement les occupants des tours à bureaux advenant leur évacuation.

Reconnu mondialement pour ses travaux de recherche et d'innovation, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) est le chef de file du développement au Canada d'une économie novatrice axée sur le savoir, grâce à la science et à la technologie.

www.nrc-cnrc.gc.ca

Renseignements

  • Conseil national de recherches du Canada
    Sarah Mangione
    Relations avec les médias
    613-990-6091 ou Cell. : 613-614-3188
    media@nrc-cnrc.gc.ca
    ou
    Conseil national de recherches du Canada
    Institut de recherche en construction
    Sylvie Dostaler, Agente de communication
    613-998-9204
    Sylvie.Dostler@nrc-cnrc.gc.ca