Conseil national de recherches Canada-CNRC



Conseil national de recherches Canada-CNRC

17 juin 2013 16h08 HE

Le Conseil national de recherches poursuit sa quête de solutions de rechange au carburant à faible teneur en plomb pour l'aviation

Un nouveau projet réduira la pollution de l'air

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 17 juin 2013) - Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a dévoilé un nouveau projet qui concourra au développement et à l'essai d'un carburant de remplacement à l'essence à faible teneur en plomb (100LL) employée dans l'aviation. Le projet fait suite aux préoccupations de l'industrie aéronautique, qui souhaite remplacer la 100LL par un carburant sans plomb, et verra comment on peut réduire la quantité de polluants libérée dans l'air durant le transport.

« Le Conseil national de recherches du Canada possède l'expertise et les installations pour faciliter l'élaboration, la certification et le déploiement d'un carburant de remplacement convenable », a affirmé John R. McDougall, président de l'organisation. « Ce projet bénéficiera à l'industrie ainsi qu'aux collectivités du Canada qui dépendent de l'aviation générale. »

Pour les agglomérations sans liaison aérienne régulière, principalement situées en région ou dans le nord du pays, les appareils généraux (c'est-à-dire ceux qui n'appartiennent ni à l'armée ni aux lignes aériennes) demeurent le moyen principal pour transporter passagers et marchandises dans les airs. Or, la plupart de ces appareils sont dotés de moteur à pistons à haute compression qui consomme de l'essence au plomb, nocive pour l'organisme. Grâce au nouveau projet, on espère lui trouver un carburant de rechange adéquat.

L'annonce survient au moment où l'industrie entière converge vers le Salon du Bourget, à Paris, le plus important salon aéronautique au monde, pour y examiner les enjeux communs et échanger des connaissances. Le Conseil national de recherches est en quête de partenaires et de collaborateurs pour l'aider à maintenir la viabilité de l'aviation générale à long terme. En collaborant avec l'industrie, le Canada réussira à trouver une solution plus salubre.

Le CNRC a prouvé qu'il peut obtenir des résultats quand l'analyse du premier vol civil au monde réalisé avec du biocarburant pur a révélé que les émissions d'aérosols avaient diminué de moitié, comparativement au carburant qui alimente normalement les avions à réaction. Cette réussite incite le CNRC à poursuivre ses travaux en vue de trouver des carburants de rechange pour les appareils, à réaction ou autres, des compagnies aériennes, de l'armée et de l'aviation générale.

Au sujet du portefeuille Aérospatiale du CNRC: http://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/rd/aerospatiale/index.html.

Renseignements

  • Equipe des relations avec les médias
    Conseil national de recherches du Canada
    1-855-282-1637 (au Canada) (en tout temps)
    1-613-991-1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
    001-613-991-1431 (à l'étranger)
    media@cnrc-nrc.gc.ca / Twitter: @CNRC_NRC