Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

16 mars 2009 19h00 HE

Le CRSNG rend hommage à des chercheurs avant-gardistes de l'Université McGill

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 16 mars 2009) - Le très honorable Stephen Harper, premier ministre du Canada, l'honorable Gary Goodyear, ministre d'Etat (Sciences et technologie) et Mme Suzanne Fortier, présidente du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), ont aujourd'hui présenté une prestigieuse Bourse commémorative E.W.R. Steacie du CRSNG à MM. Karim Nader et Andrew Hendry, chercheurs à l'Université McGill.

"Je tiens à offrir mes plus sincères félicitations à chacun des chercheurs auxquels nous rendons hommage aujourd'hui, a déclaré le ministre Goodyear. Notre gouvernement a démontré son engagement à appuyer la recherche et développement en adoptant le Plan d'action économique du Canada. L'investissement de 5,1 milliards de dollars dans des initiatives en sciences et technologie encouragera ces personnes, et des milliers de leurs collègues qui travaillent dans les laboratoires, les universités et les centres de recherche partout au Canada, à continuer d'innover, au profit de tous les Canadiens."

L'équipe de recherche de M. Nader se spécialise dans les domaines ésotériques de la mémoire et des traumatismes. Ses travaux de recherche portent sur les victimes de violence, de viol et de mauvais traitements qui souffrent du trouble de stress post-traumatique (TSPT), ce qui peut les forcer à revivre leurs épreuves maintes et maintes fois avec des conséquences débilitantes. Selon les expériences de M. Nader, il serait possible de retirer la composante traumatique des souvenirs en utilisant un médicament courant pour le traitement de l'hypertension, le propranolol.

"Le but n'est pas d'effacer complètement le souvenir, explique M. Nader. Nous voulons seulement réduire l'intensité de la composante émotionnelle du souvenir afin qu'il ne soit pas accablant et que le patient puisse être traité avec des formes de thérapie traditionnelles."

M. Hendry est un chef de file international dans la documentation de l'évolution rapide ou contemporaine. Chercheur avant-gardiste qui travaille à l'interface de l'écologie et des processus évolutifs et de leur influence sur la biodiversité, M. Hendry a récemment corédigé une étude très citée sur un modèle rarement vu de "sélection naturelle perturbatrice" qui mène à la création de nouvelles espèces telles que les célèbres pinsons des Galapagos que Darwin a été le premier à étudier. La reconnaissance de M. Hendry en tant que boursier Steacie semble remarquablement appropriée en 2009, année qui marque le 200e anniversaire de naissance de Charles Darwin.

"On reconnaît généralement que l'écologie est un facteur important dans l'évolution, a affirmé M. Hendry. Par exemple, la distribution des graines et le climat influent sur l'évolution des oiseaux. Mais ce qui n'est pas généralement accepté, c'est la relation inverse - les écologistes n'ont pas souvent pensé que l'évolution à court terme avait une importance dans l'étude de l'écologie contemporaine." Grâce à sa Bourse Steacie du CRSNG, M. Hendry continuera d'explorer l'action réciproque en temps réel entre l'écologie et l'évolution.

"Les réalisations des lauréats d'aujourd'hui sont des exemples éclatants des résultats issus de la recherche menée au Canada et le gage prometteur pour l'avenir d'autres découvertes de classe mondiale, a déclaré Mme Fortier. Les Canadiens peuvent être très fiers de nos chercheurs."

Les Bourses Steacie du CRSNG favorisent l'avancement de la carrière de jeunes scientifiques qui jouissent d'une renommée internationale en raison de leurs travaux de recherche. Chaque année, le CRSNG décerne jusqu'à six Bourses Steacie; chacune a une valeur annuelle pouvant atteindre 90 000 $ et est valide pendant deux ans.

Les Bourses Steacie du CRSNG sont accordées en mémoire d'Edgar William Richard Steacie, chimiste remarquable et chef de file en recherche qui a largement contribué au développement des sciences au Canada. M. Steacie croyait que les jeunes scientifiques constituent un important atout national et qu'ils doivent avoir l'occasion de développer leurs idées. Il a joué un rôle de premier plan dans l'établissement de l'orientation du Conseil national de recherches du Canada à partir des années 1950.

Le CRSNG est un organisme fédéral dont la vision est d'aider à faire du Canada un pays de découvreurs et d'innovateurs, au profit de tous les Canadiens. Il appuie quelque 26 500 étudiants universitaires et stagiaires postdoctoraux dans leurs études supérieures. Le CRSNG fait la promotion de la découverte en offrant un appui financier à plus de 11 800 professeurs d'université chaque année et favorise l'innovation en incitant plus de 1 400 entreprises canadiennes à investir dans des projets de recherche d'établissements postsecondaires et à y participer.

Renseignements

  • Bureau du ministre d'Etat
    (Sciences et Technologie)
    Gary Toft
    Directeur des communications
    613-943-7599
    ou
    CRSNG
    Natasha Gauthier
    Conseillère principale, Relations avec les médias
    613-878-8048
    Natasha.gauthier@nserc-crsng.gc.ca