Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

21 nov. 2011 12h43 HE

Le CTC lance une calculatrice en ligne des excessifs frais de gestion des REER

Le président du CTC dit que le secteur financier escroque les investisseurs

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 21 nov. 2011) - Le Congrès du travail du Canada a lancé une calculatrice en ligne pour montrer à quel point les banques et les sociétés de placement escroquent les personnes qui s'efforcent d'épargner en vue de leur retraite.

« Nos recherches indiquent que si une entreprise vous impose des frais de gestion annuels de 2,5 %, cela rongera à long terme la moitié du capital que vous avez investi », déclare Ken Georgetti, président du CTC. « C'est scandaleux, et nous nous servons de notre calculatrice en ligne pour aider les Canadiens et les Canadiennes à accroître leur littératie en matière financière. »

Toute personne qui le désire peut utiliser la calculatrice afin de vérifier les frais d'investissement en se rendant sur le site Web du CTC à l'adresse : http://www.congresdutravail.ca/national/nouvelles/mois-de-la-litteratie-en-matiere-financiere.

M. Georgetti dit qu'il est ironique que le secteur des services financiers ait fait de novembre le Mois de la littératie financière au Canada. « C'est un mois au cours duquel le secteur financier tentera de sensibiliser les personnes qu'il juge mal renseignées tout en cachant le fait qu'il impose les frais de gestion les plus élevés du monde. Dans le contexte du Mois de la littératie financière, nous employons notre calculatrice en ligne pour montrer aux gens l'effet que ces frais exorbitants peuvent avoir sur eux. »

M. Georgetti affirme que les REER et les fonds communs de placement n'ont pas permis d'assurer comme prévu la sécurité de la retraite aux Canadiens et Canadiennes. « Un trop grand nombre de personnes retraitées voient leur bas de laine s'effilocher. » Il indique qu'il serait beaucoup plus judicieux de bonifier le Régime de pensions du Canada, qui assure un revenu de retraite stable et prévisible et dont les frais de gestion ne constituent qu'une infime partie de ceux qu'impose le secteur des services financiers. « La morale de l'histoire est que le RPC est de loin la façon la plus économique et la plus sûre d'épargner en vue de sa retraite. »

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web : www.congresdutravail.ca.

Renseignements