Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

21 août 2012 07h00 HE

Le CTC publie une étude sur "l'avantage syndical"

Les syndiqués gagnent 5,11 $ de plus l'heure que les non-syndiqués

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 21 août 2012) - Le Congrès du travail du Canada a publié une étude démontrant qu'en moyenne les travailleurs et travailleuses syndiqués au Canada gagnent 5,11 $ de plus l'heure que les travailleurs et travailleuses non syndiqués. « Ce montant supplémentaire dans les poches de chaque travailleur et travailleuse signifie un avantage syndical qui représente une injection cumulée de 793 millions de dollars de plus par semaine dans notre économie », affirme Ken Georgetti, président du CTC.

L'étude, intitulée L'avantage syndical dans les communautés canadiennes, démontre les avantages que les travailleurs et travailleuses syndiqués apportent à l'ensemble du Canada, ainsi qu'aux 29 communautés sélectionnées partout au pays. « Les syndicats exercent une influence positive sur le revenu et la qualité de vie de leurs membres, indique M. Georgetti, mais, bien plus, ils soutiennent une classe moyenne saine de la société canadienne. »

Selon M. Georgetti, les villes avec davantage de travailleurs et travailleuses syndiqués affichent dans l'ensemble des salaires beaucoup plus élevés et font vivre une plus grande diversité de commerces et de services. « Ces services profitent à tous les membres de la communauté. En bref, ces communautés constituent des milieux où il fait mieux travailler et vivre. »

Il affirme que le Fonds monétaire international et l'Organisation de coopération et de développement économiques ont confirmé que la négociation collective centralisée est le meilleur moyen de bâtir une classe moyenne solide. « Lorsque les travailleurs et travailleuses, par l'entremise de leurs syndicats, arrivent à négocier librement des salaires décents, des avantages sociaux et des pensions, la classe moyenne et la société en général en tirent les avantages. Les travailleurs et travailleuses syndiqués dépensent la plupart ou la totalité de leur salaire dans leur communauté locale. Nous croyons que des salaires décents et des pensions décentes enrichissent la communauté et l'ensemble du pays. »

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux.

Visitez le site Web du CTC pour consulter l'étude sur l'avantage syndical : http://www.canadianlabour.ca/action-center/union-advantage-download. Suivez-nous sur Twitter @CanadianLabour.

Renseignements