Service correctionnel Canada

Service correctionnel Canada
Ville de Kingston

Ville de Kingston

31 mai 2015 13h46 HE

Le défilé du droit de cité souligne le 180e anniversaire des services correctionnels au Canada

Le 1er juin deviendra le Jour de reconnaissance du Service correctionnel du Canada à Kingston

KINGSTON, ONTARIO--(Marketwired - 31 mai 2015) - Service correctionnel du Canada

Note aux rédacteurs : Une photo accompagnant ce communiqué sera disponible sur le fil photo de la Presse Canadienne via Marketwired.

Aujourd'hui, la Ville de Kingston a officiellement accordé au Service correctionnel du Canada (SCC) le « droit de cité », un rare privilège donné à des membres importants de la collectivité ou à des groupes ayant des liens historiques avec la région. Cet honneur représente la reconnaissance de Kingston envers le service dévoué qu'offre depuis longtemps le SCC dans la collectivité.

Pour respecter la tradition, le commissaire du SCC, Don Head, et de nombreux membres du personnel du SCC ont marché plusieurs pâtés de maisons pour se rendre devant l'hôtel de ville de Kingston, où le commissaire Head a demandé officiellement le droit de cité à son honneur Monsieur Bryan Paterson, maire de Kingston. Après avoir passé en revue le personnel, le maire Paterson a accordé le droit de cité au SCC et l'a remercié de sa présence dans la région de Kingston, qui date d'avant la Confédération canadienne.

Le maire Paterson a également décrété que le 1er juin serait le « Jour de reconnaissance du Service correctionnel du Canada » pour souligner le 180e anniversaire des services correctionnels au Canada, offerts pour la première fois le 1er juin 1835 quand le Pénitencier de Kingston a ouvert ses portes.

Dans le cadre de son allocution, le commissaire du SCC, Don Head, a remercié la Ville de Kingston pour avoir appuyé le mandat lié à la sécurité publique du Service correctionnel du Canada, puisque de multiples générations de familles de Kingston ont travaillé au Service à un moment ou à un autre.

Faits en bref

  • Le Service correctionnel du Canada, connu à l'époque sous le nom de Service canadien des pénitenciers, a commencé ses activités le 1er juin 1835, en accueillant six détenus transférés d'une prison locale vers le pénitencier provincial à Portsmouth (Pénitencier de Kingston).
  • L'octroi du droit de cité est un des plus grands honneurs qu'une municipalité peut accorder à un groupe ou à une personne. C'est souvent un honneur réservé à des unités militaires qui leur donne le droit de défiler dans la ville.
  • C'est la première fois qu'un service correctionnel canadien obtient le droit de cité au Canada depuis la Confédération.

Citations

« Nous sommes fiers d'avoir un partenariat de longue date avec la Ville de Kingston, un partenariat qui remonte à plus de 30 ans avant la Confédération. En un sens, nous avons grandi ensemble. La Ville et ses résidents ont toujours soutenu notre mandat lié à la sécurité publique et nous ont aidés à le réaliser, et nous en sommes très reconnaissants. »

- Don Head, commissaire du Service correctionnel du Canada

« En tant que maire, c'est un privilège d'accorder les honneurs du droit de cité au Service correctionnel du Canada puisqu'il est un précieux partenaire communautaire. Aujourd'hui, nous célébrons notre solide partenariat de longue date et l'histoire distinguée du SCC qui souligne le 180e anniversaire des services correctionnels au Canada. »

- Son honneur Monsieur Bryan Paterson, maire de la Ville de Kingston

Liens connexes

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20150531-CSC800.jpg

Renseignements

  • Relations avec les médias
    Service correctionnel du Canada
    613-992-7711

    Christina Thomson
    Adjointe au maire
    623-546-4291, poste 1405
    (cellulaire : 613-650-7231)