Service correctionnel Canada

Service correctionnel Canada

09 sept. 2017 17h53 HE

Le défilé Liberté de la ville souligne le cinquantenaire des services correctionnels fédéraux à Drumheller

DRUMHELLER, ALBERTA--(Marketwired - 9 sept. 2017) - Service correctionnel du Canada

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

Drumheller a officiellement accordé aujourd'hui au Service correctionnel du Canada (SCC) la « Liberté de la ville », un rare privilège conféré aux membres estimés de la collectivité ou aux groupes ayant des liens historiques avec la région. Dans ce cas-ci, l'hommage témoigne de la reconnaissance de Drumheller au SCC pour ses loyaux services de longue date au sein du milieu.

Dans l'esprit de la tradition, la directrice p.i. de l'Établissement de Drumheller Pattie Krafchuk et de nombreux membres du personnel du SCC ont marché devant l'hôtel de ville de Drumheller, où la directrice p.i. Krafchuk a officiellement demandé la Liberté de la ville au maire de Drumheller, M. Terry Yemen. À la suite d'une inspection formelle du personnel, M. Yemen a accordé au SCC la Liberté de la ville et a fait l'éloge du SCC pour les services qu'il fournit dans la région de Drumheller.

Le maire Yemen a également désigné le 1er juin de chaque année Journée de reconnaissance du Service correctionnel du Canada afin de souligner le 182e anniversaire des opérations correctionnelles du SCC, qui ont précédé la Confédération canadienne.

Au cours de son allocution, la directrice p.i. Krafchuk a remercié la Ville de Drumheller de son appui à l'égard du mandat du Service correctionnel du Canada en matière de sécurité publique et a remercié les résidents locaux de leur attachement et engagement à l'endroit du Service.

En bref...

  • L'Établissement de Drumheller a ouvert ses portes en 1967. L'établissement à sécurité minimale et moyenne peut héberger 802 délinquants masculins.
  • L'attribution de la Liberté de la ville est l'une des plus hautes marques d'estime qu'une municipalité peut conférer à un groupe ou à une personne. Il s'agit souvent d'un hommage réservé aux unités militaires qui leur accorde la liberté de défiler à l'intérieur de la localité.
  • Le Service correctionnel du Canada, appelé à l'époque le Service canadien des pénitenciers, a vu le jour le 1er juin 1835.

Citations

  • « Nous sommes fiers de notre partenariat avec la Ville de Drumheller, un partenariat qui remonte à une cinquantaine d'années et qui se poursuivra au cours des années à venir. Nous remercions la Ville de Drumheller d'appuyer l'importance cruciale du travail réalisé pour assurer la sécurité publique en fournissant son aide aux plans de réinsertion sociale. »

- Pattie Krafchuk, directrice p.i., Établissement de Drumheller, Service correctionnel du Canada

  • « La Ville de Drumheller a bénéficié de nombreux partenariats positifs ces 50 dernières années. La contribution la plus précieuse de l'Établissement a été la participation communautaire incroyable de son personnel au cours des 50 dernières années. »

- M. Terry Yemen, maire de la ville de Drumheller

Liens connexes

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20170909-Drumheller_pic01_sept_9_2017_f.jpg

Renseignements