Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

09 juil. 2015 13h05 HE

Le député John Weston annonce un investissement dans l'écloserie du ruisseau Tenderfoot

Le gouvernement du Canada a l'intention d'améliorer l'infrastructure de l'écloserie

BRACKENDALE, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 9 juillet 2015) - John Weston, député de Vancouver Ouest-Sunshine Coast-Sea to Sky Country, au nom de l'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada investit jusqu'à 500 000 $ dans l'écloserie du ruisseau Tenderfoot pour prolonger sa vie opérationnelle et accroître la santé du poisson.

La construction de l'écloserie a commencé en 1981 pour offrir des opportunités de pêche aux Premières Nations et aux pêcheurs commerciaux et récréatifs. L'écloserie vise surtout à renforcer les stocks de saumon coho, rose, kéta et quinnat dans le bassin versant de la rivière Squamish, élevant et relâchant en moyenne près de 3,3 millions de saumons juvéniles chaque année.

L'écloserie du ruisseau Tenderfoot joue un rôle important en tant que plaque tournante de la communauté, et en tant que collaborateur incontournable avec les partenaires. L'équipe de l'écloserie, composée de six membres, travaille avec Squamish Terminals, pour exploiter les viviers flottants se trouvant sur le dock de la société, dans l'estuaire de la rivière Squamish. Le personnel de l'écloserie du ruisseau Tenderfoot a également partagé son expertise avec le centre Cheakamus, dans le cadre de son programme éducatif sur les écloseries, et ce, en donnant des conseils techniques aux professeurs et en faisant des démonstrations de prélèvement d'œufs.

L'écloserie recevra huit nouveaux bassins en fibre de verre qui serviront à contenir les saumons juvéniles et adultes. La conception moderne des structures circulaires d'un diamètre de 20 pieds permet une meilleure circulation de l'eau et de l'oxygène, ce qui améliorera la santé des poissons et nécessitera moins d'entretien.

Les huit grands bassins existants d'alevinage en béton de l'écloserie, appelés bassins allongés, seront également réparés en y appliquant un revêtement en polyuréthane, afin de prolonger leur durée de vie et en réduire les entretiens futurs. Les bassins allongés et les bassins en fibre de verre sont utilisés pour les saumons adultes qui ont été capturés pour servir de géniteurs, et également pour les saumons juvéniles qui y sont élevés jusqu'à ce qu'ils soient prêts à être relâchés dans le milieu sauvage. Le coût exact des projets ne peut être révélé tant que les contrats ne sont pas adjugés, ce qui se fera plus tard cet été.

Faits en bref :

  • L'écloserie fait partie du Programme de mise en valeur des salmonidés du gouvernement fédéral, avec un budget annuel de 26 millions de dollars. Le Programme exploite 23 stations salmonicoles et frayères artificielles, où on élève et relâche des centaines de millions de saumons juvéniles chaque année pour compléter les stocks sauvages et soutenir les pêches en Colombie-Britannique.
  • Ces écloseries et frayères artificielles offrent des possibilités de pêche accrues et génèrent environ 10 à 20 % de l'ensemble des saumons pêchés en Colombie-Britannique.
  • Plusieures rivières importantes bénéficient du travail de l'écloserie, y compris les rivières Mamquam, Ashlu, Elaho, Cheakamus, et le ruisseau Tenderfoot.
  • Depuis 2006, le gouvernement du Canada a pris plusieurs mesures pour soutenir le saumon du Pacifique.
  • Tous les revenus générés de la vente du Timbre de protection du saumon sont maintenant versés à la Fondation du saumon du Pacifique.
  • Le gouvernement Harper a également créé en 2013 le Programme de partenariats relatifs à la conservation des pêches récréatives, investissant la somme de 25 millions de dollars sur trois ans en vue d'appuyer les projets d'amélioration et de restauration de l'habitat du poisson. Le Plan d'action économique de 2015 a augmenté davantage l'enveloppe de financement en y ajoutant un montant additionnel de 30 millions de dollars sur trois ans à compter de 2016-2017.

Citations :

« Cette annonce démontre une fois de plus l'engagement continu de notre gouvernement à mettre en valeur, à conserver et à rétablir les stocks de saumons en Colombie-Britannique. Le fait d'investir dans des installations comme l'écloserie du ruisseau Tenderfoot joue un rôle important dans la gestion du saumon par notre gouvernement, tout en créant également des emplois partout au pays. »

L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans

« En Colombie-Britannique, nos eaux, notre poisson et notre saumon nous tiennent à coeur. Je félicite l'écloserie du ruisseau Tenderfoot, dont le travail contribue à accroître les opportunités de pêche pour les Premières Nations, les pêcheurs commerciaux et récréatifs, ce qui s'avère, d'autre part, bon pour l'économie de la Colombie-Britannique. L'écloserie profite à plusieurs rivières importantes de la région de Squamish, y compris les rivières Mamquam, Ashlu, Elaho, Cheakamus, et le ruisseau Tenderfoot. »

John Weston, député de Vancouver Ouest-Sunshine Coast-Sea to Sky Country

Internet : http://www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/DFO_MPO

Renseignements

  • Frank Stanek
    Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    613-990-7537

    Carrie Mishima
    Direction générale des communications, Pacifique
    Pêches et Océans Canada
    604-666-0392