Environnement Canada

Environnement Canada

21 févr. 2008 09h52 HE

Le deputé Watson passe à l'action ! Le gouvernement du Canada investit dans le nettoyage de la riviere Detroit

WINDSOR, ONTARIO--(Marketwire - 21 fév. 2008) - Jeff Watson, député d'Essex, a annoncé aujourd'hui, au nom de l'honorable John Baird, ministre de l'Environnement, que le gouvernement du Canada allait investir jusqu'à 600 000 $ dans la dépollution de la rivière Détroit.

"Les mesures prises aujourd'hui pour améliorer l'état de la rivière Détroit permettront non seulement de bénéficier d'un environnement plus propre, mais aussi de stimuler le développement de la région ", d'expliquer M. Watson. " Nous travaillons à garantir un avenir sain et durable pour les quelque trois millions de citoyens du Canada et des Etats-Unis dont l'approvisionnement en eau dépend des bassins versants du lac Sainte-Claire, du lac Erié et de la rivière Détroit qui les relie. Nous sommes fiers d'être des partenaires pour la réalisation de cette importante initiative.

Le financement annoncé aujourd'hui sera affecté aux travaux d'excavation et d'élimination des sédiments et du sol des rives pollués par les BPC. Le projet sera lancé à l'automne 2008 pour se terminer en 2009.

"Notre gouvernement s'est engagé à assainir nos cours d'eau et l'air que nous respirons et à obtenir des résultats concrets pour les Canadiens et les Canadiennes, " de mentionner le ministre Baird. " Grâce au travail acharné du député Jeff Watson, notre gouvernement prend des mesures concrètes pour débarrasser la rivière Détroit des sédiments contaminés. Cet investissement, qui fait partie de notre Plan d'action détaillé pour l'assainissement de l'eau, fera une véritable différence pour le comté de Windsor et d'Essex."

Cet investissement d'envergure dans la dépollution de la rivière Détroit est réalisé dans le cadre du Plan d'action sur l'assainissement de l'eau du gouvernement du Canada. Dernièrement, le gouvernement a aussi pris des mesures de protection de la qualité de l'eau : il a notamment instauré un nouveau règlement très strict contre le déversement d'eaux d'égout brutes et pour l'amélioration du retraitement des eaux d'égout brutes dans les municipalités et les collectivités des Premières Nations dans tout le pays. Ces mesures permettront d'éliminer par filtrage des substances comme les phosphates, qui peuvent entraîner une surproduction d'algues bleues.

Also available in English

Un document d'information sur le projet de nettoyage de la rivière Détroit est disponible à l'adresse www.ec.gc.ca.

FICHE D'INFORMATION

LA DEPOLLUTION DE LA RIVIERE DETROIT DANS LE CADRE DU PLAN D'ACTION SUR L'ASSAINISSEMENT DE L'EAU DU GOUVERNEMENT DU CANADA

En investissant jusqu'à 600 000 $, notre gouvernement prend des mesures concrètes pour dépolluer un site lourdement contaminé de la région des Grands Lacs, soit la rivière Détroit. Par cet engagement, le gouvernement du Canada s'attaque au principal problème auquel doit faire face le secteur préoccupant de la rivière Détroit, à savoir la réhabilitation des sédiments contaminés de Turkey Creek, un affluent de la rivière Détroit.

Le secteur préoccupant de la rivière Détroit s'étend sur 51 km et relie le lac Sainte-Claire au lac Erié. Sur son bassin versant, qui occupe une superficie de 2 000 km2, résident plus de trois millions de personnes. Le secteur préoccupant de la rivière Détroit est partagé par le Canada et les Etats-Unis.

En 2001, Environnement Canada avait détecté des concentrations élevées en BPC (biphényles polychlorés) et en métaux lourds dans les sédiments, le sol des rives et les tissus des poissons de la rivière Turkey Creek au niveau de Walker Road. En 2007, la ville de Windsor a proposé de gérer le projet d'assainissement de Walker Road en collaboration avec la gestion des eaux pluviales, associée à un grand projet de travaux routiers. En outre, Chrysler Canada Inc., en partenariat avec le ministère de l'Environnement de l'Ontario, Environnement Canada, la ville de Windsor et l'Essex Region Conservation Authority (office de protection de la nature de la région de l'Essex), a accepté de retirer les sédiments et le sol des rives contaminés et de coopérer avec la Ville sur les exigences de gestion des eaux pluviales.

Les fonds du gouvernement du Canada aideront à assumer les coûts d'excavation et d'élimination des sédiments et du sol des rives pollués par les BPC. Nous pensons commencer les travaux à l'automne 2008 et les terminer en 2009.

Les secteurs préoccupants sont des zones géographiques se trouvant dans le bassin des Grands Lacs qui ont connu de graves dégradations. La restauration de la qualité de l'environnement est une priorité en raison des répercussions qu'ils ont sur l'écosystème tant au niveau local que de l'ensemble du bassin. En août 2007, le gouvernement du Canada et le gouvernement de l'Ontario ont annoncé l'Accord Canada-Ontario de 2007 concernant l'écosystème du bassin des Grands Lacs. Cet accord met l'accent sur le nettoyage des 15 secteurs préoccupants des Grands Lacs restants. Le nettoyage du secteur préoccupant de la rivière Détroit s'inscrit dans le cadre du Plan d'action sur l'assainissement de l'eau du gouvernement du Canada et de son objectif de garantir l'accès de toute la population canadienne à une eau potable propre, sans danger et sans maladies.

Renseignements

  • Cabinet du ministre de l'Environnement
    Eric Richer
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Environnement Canada
    Relations avec les médias
    819-934-8008 ou
    1-888-908-8008