SOURCE: Canada Health Infoway

Canada Health Infoway

27 avr. 2016 17h11 HE

Le DME pour soins ambulatoires procure des avantages tant au réseau de la santé qu'aux patients

On estime à 200 M$ les avantages réalisés en 2015

TORONTO, ON--(Marketwired - 27 avril 2016) - L'utilisation du dossier médical électronique (DME) pour soins ambulatoires, de même que des technologies complémentaires, génère des avantages importants pour le réseau de la santé et les patients, notamment l'amélioration de la sécurité des patients, de la continuité des soins et de l'efficience clinique. C'est ce que révèle une nouvelle étude publiée aujourd'hui.

Commandée par Inforoute, l'étude intitulée Les nouveaux avantages de l'utilisation du DME en soins ambulatoires au Canada souligne également la possibilité d'accroître encore plus l'adoption du DME et son utilisation mature dans le secteur des soins ambulatoires. Effectuée par PricewaterhouseCoopers (PwC), l'Étude s'appuie sur plus de 200 articles de recherche, de récents travaux et rapports canadiens ainsi que des entretiens avec des intervenants clés.

" Il ne fait aucun doute que le DME interopérable contribue à améliorer la qualité des soins et leur coordination entre les cliniques de soins ambulatoires et d'autres milieux de soins, explique Michael Green, président et chef de la direction, Inforoute Santé du Canada. En 2015 seulement, l'utilisation du DME pour soins ambulatoires a procuré des avantages pour le réseau de la santé et les patients évalués à 200 millions de dollars et a permis l'ajout de 1,2 million de visites par les patients. "

Les points saillants de l'Étude :

  • 58 % des cliniques dotées du DME estiment que cet outil a des effets bénéfiques sur la qualité des soins
    • Les cliniques qui disposent d'un accès à des sources de données externes, celles qui utilisent des fonctionnalités avancées et celles qui sont passées à un environnement de travail entièrement informatisé disent avoir constaté une amélioration de la qualité des soins (66 %, 74 % et 87 %, respectivement)
  • Avantages estimés à 200 millions de dollars pour 2015
    • 95 millions de dollars en réduction du temps passé par les cliniciens à gérer des dossiers
    • 46 et 37 millions de dollars, respectivement, en élimination d'analyses de laboratoire et de tests diagnostiques repris inutilement
    • 13 millions de dollars en réduction des hospitalisations attribuables à des réactions indésirables à des médicaments
    • 4 millions de dollars en temps épargné par les patients lorsqu'un meilleur accès à l'information sur la santé leur a évité des retards inutiles dans la prestation des soins
  • L'amélioration de l'efficience clinique a permis l'ajout d'environ 1,2 million de visites par les patients en 2015
  • L'Étude porte aussi une attention particulière aux avantages pour les soins oncologiques destinés aux patients externes :
    • 201 000 - nombre estimé de jours d'attente en moins entre la consultation et le premier traitement
    • 15 500 - nombre estimé de traitements de radiothérapie supplémentaires
    • 4 000 - nombre estimé de traitements généraux supplémentaires

" L'utilisation du DME pour soins ambulatoires, conjointement avec des technologies comme les outils d'aide à la prise de décisions et les profils pharmacologiques complets, tous milieux de soins confondus, permet de réduire le nombre de visites à l'urgence et d'hospitalisations subséquentes attribuables à des réactions indésirables à des médicaments ", ajoute Michael Green.

Par ailleurs, l'Étude précise les obstacles qui nuisent le plus souvent à la réalisation des avantages, soit l'utilisation d'un système mixte (papier et électronique), l'ouverture de sessions multiples, les lacunes de conception et de fonctionnalité, le décalage entre les besoins cliniques et le déroulement des activités, et, enfin, le manque d'équipement.

" Comme l'arrivée du DME dans le milieu des soins ambulatoires est relativement récente, une hausse de l'adoption permettrait d'en décupler les bienfaits. En 2014, quelque 45 millions de visites y ont été effectuées, alors les avantages possibles pour les patients, les spécialistes et l'ensemble du réseau de la santé sont énormes ", de conclure M. Green.

Outre une série de recommandations, la version intégrale de l'Étude précise les secteurs où la recherche est prioritaire et les facteurs essentiels au succès des projets d'implantation futurs.

En partenariat avec des organisations de la santé et les provinces et territoires, Inforoute a notamment investi dans 22 projets d'implantation de DME pour soins ambulatoires qui ont bénéficié à environ 25 000 cliniciens de neuf provinces.

À propos d'Inforoute Santé du Canada

Inforoute contribue à améliorer la santé des Canadiens en travaillant avec ses partenaires afin d'accélérer la création, l'adoption et l'utilisation efficace d'outils de santé numériques partout au pays. Par ses investissements, elle contribue à améliorer l'accès aux soins, leur qualité et l'efficience des services de santé pour les patients et les cliniciens. Inforoute est une organisation indépendante, à but non lucratif, financée par le gouvernement fédéral.

À propos de PricewaterhouseCoopers

PwC Canada aide les organisations et les particuliers à créer la valeur qu'ils recherchent. Plus de 5 700 associés et employés s'attachent à fournir à une vaste clientèle des services de qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial PwC, qui compte plus de 180 000 employés dans 158 pays.

Renseignements

  • Pour plus d'information :
    Dan Strasbourg
    Directeur, Relations avec les médias
    Inforoute Santé du Canada
    Tél. : 416-595-3424
    dstrasbourg@infoway-inforoute.ca
    Twitter: @Infoway