BMO Groupe financier
TSX : BMO
NYSE : BMO

BMO Groupe financier
BMO Banque de Montreal

BMO Banque de Montreal

20 janv. 2011 10h05 HE

Le dollar canadien demeurera au-dessus de la parité avec le dollar américain tout au long de l'année 2011, selon le Service des études économiques de BMO

- Douglas Porter, économiste de BMO, estime que la vigueur de la devise canadienne favorisera les occasions d'affaires à long terme pour certaines industries

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 20 jan. 2011) - Le dollar canadien s'est hissé au-dessus de la parité avec la devise américaine durant les derniers jours de l'année 2010, et il devrait gagner quelques cents au-dessus du billert vert d'ici la fin de 2011, selon Douglas Porter, économiste en chef délégué de BMO Marchés des capitaux. 

« Nous croyons que le dollar canadien demeurera solide tout au long de l'année 2011, et qu'il pourra encore gagner en vigueur, si les prix des matières premières continuent d'augmenter », a déclaré M. Porter.

La vigueur de la devise canadienne aura des répercussions différentes selon les régions au Canada, et selon les secteurs d'activité, elle présentera certains défis ou, au contraire, des occasions d'affaires. D'après M. Porter, le secteur manufacturier, le tourisme, ainsi que certaines industries du secteur des ressources pourraient faire face à des difficultés dues à la vigueur du huard, tandis que les services publics, les radiodiffuseurs, les équipes sportives et certains détaillants pourraient tirer profit d'une devise plus solide.

« La parité avec le dollar américain pourrait représenter une occasion en or pour les entrepreneurs canadiens d'améliorer leur productivité en changeant ou en modernisant leur équipement », a pour sa part expliqué Cathy Pin, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises de BMO. « Un dollar canadien solide permet de bénéficier d'un meilleur pouvoir d'achat à l'importation d'un tel équipement, et à l'achat de fournitures et d'inventaires sur les marchés internationaux. »

Renseignements