Fonds de revenu Noranda
TSX : NIF.UN

Fonds de revenu Noranda

19 févr. 2007 14h33 HE

Le Fonds de revenu Noranda déclare un bénéfice de 33,2 millions de dollars en 2006

UN BENEFICE DE 4,0 MILLIONS DE DOLLARS AU QUATRIEME TRIMESTRE ET LA DISTRIBUTION MENSUELLE DE 8,5 CENTS PAR PART EN FEVRIER

VALLEYFIELD, QUEBEC--(Marketwire - 19 fév. 2007) - Le Fonds de revenu Noranda (le "Fonds") (TSX:NIF.UN) a déclaré un bénéfice net de 33,2 millions de dollars en 2006, en regard d'un bénéfice net de 32,8 millions de dollars en 2005. La hausse de 0,4 million de dollars est attribuable à l'augmentation des primes sur le zinc, des frais de traitement, des récupérations et des produits tirés des sous-produits, le tout contrebalancé par une diminution des volumes de production et de vente de zinc, l'incidence des prix du mois précédent, la hausse des pertes de change et une augmentation des intérêts débiteurs.

Le Fonds a enregistré un bénéfice net de 4,0 millions de dollars au quatrième trimestre de 2006, comparativement à un bénéfice de 10,3 millions de dollars au quatrième trimestre de 2005. La chute du bénéfice net s'explique par une baisse des ventes de zinc, l'incidence des prix du mois précédent et la hausse des pertes de change et des intérêts débiteurs, le tout contrebalancé en partie par l'augmentation des primes et des frais de traitement.

"Les primes et les produits tirés des sous-produits élevés sont en grande partie responsables des résultats favorables obtenus en 2006, a dit Mario Chapados, président et chef de la direction du gestionnaire du Fonds de revenu Noranda. Toutefois, les ventes plus faibles de zinc, les intérêts débiteurs plus élevés et l'impact de l'établissement des prix en fonction de ceux du mois précédent ont eu un effet négatif sur les résultats du quatrième trimestre. Nous prévoyons que la production de 2007 sera plus élevée que celle de l'an dernier, et que les primes et les produits tirés des sous-produits demeureront fermes."

Les perspectives pour 2007 et les estimations de la production, des ventes, des primes et des produits tirés des sous-produits comportent divers risques et incertitudes. Les hypothèses à cet égard sont présentées sous la rubrique "Enoncés prospectifs" ci-dessous.

Résultats financiers

La présente analyse de la situation financière et des résultats d'exploitation du Fonds doit être lue avec les états financiers intermédiaires consolidés non vérifiés du Fonds pour le trimestre et les douze mois terminés le 31 décembre 2005 et avec les états financiers consolidés vérifiés du Fonds et les notes afférentes pour l'exercice terminé le 31 décembre 2005.

La présente analyse est fondée sur diverses hypothèses (voir les "Enoncés prospectifs" ci-dessous.) Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d'indication contraire.

L'analyse a été préparée en date du 19 février 2007. D'autres renseignements sur le Fonds, dont la notice annuelle du Fonds, sont disponibles sur SEDAR à www.sedar.com.



Faits saillants de 2006

Exercice Quatrième trimestre

2006 2005 2006 2005

---- ---- ---- ----

Production de zinc (en tonnes) 266 427 272 418 68 147 69 002

Ventes de zinc (en tonnes) 259 446 271 830 62 035 67 912

Frais de traitement

(en cents/livre) 36,5 36,1 36,5 36,1

Primes obtenues sur le métal

(en $ US/livre) 0,072 0,060 0,075 0,067

Produits tirés des sous-produits

(en millions de dollars) 35,7 24,6 8,2 8,1

Taux de change moyen US/CA 1,134 1,211 1,139 1,173

- Les liquidités générées(1) par le Fonds ont atteint 53,2 millions

de dollars et les distributions versées ont été de 51 millions de

dollars.

- Toutes les distributions mensuelles ont été versées au niveau de

8,5 cents.

- Les primes réalisées ont augmenté - 7,2 cents US en 2006 contre

6 cents US en 2005.

- Les produits tirés des sous-produits ont augmenté, passant de

24,6 millions de dollars en 2005 à 35,7 millions de dollars en

2006.

----------------------------

(1) Les liquidités générées ne constituent pas une mesure définie par les

principes généralement reconnus. Les liquidités générées telles qu'elles

sont calculées par le Fonds pourraient ne pas être comparables à des

mesures semblables présentées par d'autres émetteurs. Voir la rubrique

Politique de distribution, liquidités distribuables et réserve

d'exploitation.


RESULTATS D'EXPLOITATION

Bénéfice net consolidé (comparaison des résultats de l'exercice 2006

à ceux de l'exercice 2005)

Les produits nets moins les coûts d'achat des matières premières ("Produits nets") ont atteint 273,8 millions de dollars en 2006, comparativement à 265,9 millions de dollars en 2005. L'écart de 7,9 millions de dollars s'explique par la hausse des produits tirés des sous-produits, des primes et des frais de traitement de même que par l'amélioration des récupérations, le tout contrebalancé en partie par l'appréciation du dollar canadien et la diminution des liquidités dégagées des ventes de zinc.

Le Fonds fonde une partie de ses ventes sur le prix moyen du mois précédent (prix du mois précédent). Cette forme d'établissement des prix est souvent utilisée pour les clients qui ont négocié des conditions de paiement en espèces à l'avance de manière à gérer la position de trésorerie du Fonds et son risque de crédit. Dans un marché où les prix du zinc sont à la hausse, une partie des produits du Fonds accusera un certain retard par rapport aux prix plus élevés du zinc; alors que dans un marché où les prix du zinc sont en chute, une partie des produits du Fonds bénéficiera des prix plus élevés du zinc du mois précédent. Les ventes au prix du mois précédent sont suivies de près afin d'assurer que les volumes de ventes ne varient pas beaucoup d'un mois à l'autre. En 2006, l'établissement des prix en fonction de ceux du mois précédent a eu une incidence négative de quelque 10 millions de dollars sur les produits nets du Fonds alors que le prix du zinc est passé de 0,83 $ US la livre en décembre 2005 à 2,00 $ US la livre en décembre 2006.

Les frais de vente et d'administration sont demeurés sensiblement les mêmes à 18,8 millions de dollars en 2006, contre 18,5 millions de dollars en 2005.

La perte de change s'est établie à 5,6 millions de dollars en 2006, comparativement à une perte de 3,1 millions de dollars en 2005. L'augmentation est attribuable à une perte de change encourue au quatrième trimestre. Le Fonds maintient de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, des débiteurs et des créditeurs en dollars américains.

L'amortissement et la remise en état ont été de 28,6 millions de dollars en 2006, comparativement à 29,4 millions de dollars en 2005. La diminution est attribuable à un changement de la date prévue des dépenses de remise en état futures. Cela a entraîné une réduction de la valeur actuelle des obligations liées à la restauration et la remise en état futures des lieux.

En 2006, les intérêts débiteurs nets ont été de 17,8 millions de dollars, comparativement à 11,1 millions de dollars en 2005, en raison d'une augmentation des taux d'intérêt et de la dette en cours découlant des besoins accrus en fonds de roulement, et des intérêts débiteurs plus élevés se rapportant aux paiements de concentré en retard.

La participation sans contrôle dans le bénéfice des filiales s'est élevée à 11,1 millions de dollars, en regard de 10,9 millions de dollars en 2005, en raison de la progression du bénéfice du Fonds.

Bénéfice net consolidé (comparaison du quatrième trimestre de 2006

au quatrième trimestre de 2005)

Les produits nets ont totalisé 67,3 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2006, comparativement à 68,8 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2005. La baisse de 1,5 million de dollars est attribuable à une diminution des volumes de vente de zinc et à l'appréciation du dollar canadien, le tout contrebalancé par la hausse des primes, des produits tirés des sous-produits et des frais de traitement.

Tel que mentionné dans le communiqué sur les résultats du troisième trimestre, nous avions prévu que les prix plus élevés du zinc auraient un effet négatif sur les résultats du quatrième trimestre en raison de l'impact de l'établissement des prix en fonction de ceux du mois précédent. Pour le trimestre, cet établissement des prix a eu un impact négatif d'environ 5 millions de dollars sur les produits nets du Fonds, car le prix du zinc est passé de 1,54 $ US la livre en septembre 2006 à 2,00 $ US la livre en décembre 2006.

Les frais de vente et d'administration ont été de 4,9 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2006, contre à 4 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2005, en raison des coûts d'assurance plus élevés.

La perte de change s'est fixée à 6,1 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2006, en regard d'une perte de change de 0,5 million de dollars pour le trimestre correspondant en 2005. La hausse de 5,6 millions de dollars est attribuable à l'impact de l'affaiblissement du dollar canadien sur le passif monétaire du Fonds. La perte de change a été partiellement contrebalancée par une hausse estimative de 4,0 millions de dollars de la valeur des stocks de produits en cours et de produits finis. Cette hausse de valeur a été reflétée par les produits d'exploitation nets puisque le métal est vendu aux clients.

L'amortissement et les frais de remise en état ont totalisé de 6,9 millions de dollars au quatrième trimestre, ce qui représente une diminution de 0,5 million de dollars en regard de la période correspondante en 2005.

La participation sans contrôle dans le bénéfice des filiales s'est élevée à 1,3 million de dollars au quatrième trimestre de 2006, en baisse par rapport à 3,4 millions de dollars en 2005, en raison du recul du bénéfice du Fonds.

PRODUCTION ET VENTES

--------------------

La production de zinc a été de 266 427 tonnes en 2006, contre 272 418 tonnes en 2005. La production de 2006 reflète l'effet négatif d'une panne d'équipement survenue au cours du premier trimestre, des teneurs en concentré à la baisse et d'un nouveau processus utilisé pour récupérer le cuivre au cours du deuxième semestre. Au cours du quatrième trimestre de 2006, la production de zinc a atteint 68 147 tonnes, contre 69 002 tonnes au cours de la période correspondante en 2005.

En 2007, la production devrait atteindre 275 000 tonnes.

En raison des prix élevés du zinc en 2006, une nouvelle méthode de traitement a été utilisée pour récupérer le zinc de l'eau du bassin de jarosite. Au cours des neuf premiers mois de 2006, ce processus a généré des produits supplémentaires de 8,8 millions de dollars. Au cours du quatrième trimestre de 2006, il n'y a pas eu de traitement supplémentaire de l'eau de ce bassin. Un projet visant à accroître les récupérations de zinc a généré 1,8 million de dollars de plus. Au cours du premier semestre de 2007, la récupération du zinc de l'eau du bassin de jarosite devrait accroître les produits d'exploitation de 3 millions à 4 millions de dollars.

Une consommation interne accrue de zinc a toutefois contrebalancé cette récupération de zinc. Le nouveau processus utilisé pour traiter les gâteaux de zinc sans arsenic a eu un effet négatif sur la production de zinc car elle exige une consommation plus élevée de poussière de zinc. Un programme a été mis en place afin de résoudre ce problème.

Le ralentissement de la demande de zinc aux Etats-Unis a eu un impact négatif sur les ventes du Fonds en 2006. Le ralentissement du marché de l'automobile aux Etats-Unis jumelé à la baisse des stocks des aciéries a eu un effet négatif sur les ventes de zinc en décembre. Pour l'exercice complet, les ventes de zinc ont totalisé 259 446 tonnes, soit 5 % de moins que les 271 830 tonnes vendues en 2005. Les ventes de zinc ont atteint 62 035 tonnes pour le quatrième trimestre de 2006, en baisse de 9 % par rapport à 67 912 tonnes pour le trimestre correspondant en 2005.

L'objectif de vente de 2007 est de 282 000 tonnes. Le volume est plus élevé que la production parce que le Fonds prévoit ramener les stocks à leurs niveaux normaux.

Les objectifs de production et de vente sont assujettis à divers et incertitudes. Les hypothèses à cet égard sont présentées sous la rubrique "Enoncés prospectifs" ci-dessous.

PRIMES

------

Les facteurs fondamentaux du marché du zinc se sont raffermis en 2006, la forte demande et les retards accusés par les nouveaux projets ayant contrebalancé la croissance de la production en Chine. Les stocks du zinc à la LME, ayant chuté de 393 550 tonnes à la fin de 2005 à 90 475 tonnes à la fin de 2006, se situent maintenant à un niveau extrêmement bas correspondant à 3 jours de consommation. Les prix à la LME ont réagi à ce resserrement, passant d'une moyenne de 0,63 $ US la livre en 2005 à 1,49 $ US la livre en 2006.

Les primes ont reflété le resserrement du marché du zinc. Pour 2006, ils se sont établis en moyenne à 7,2 cents US la livre, en regard de 6 cents la livre en 2005. Pour le quatrième trimestre de 2006, les primes sont passées à 7,5 cents US la livre en regard de 6,7 cents la livre pour la période correspondante en 2005.

La cible pour les primes de 2007 a été accrue à 10 cents US la livre, pour refléter les matérialisations attendues des ventes au comptant et à contrat.

SOUS-PRODUITS

-------------

Les facteurs fondamentaux du cuivre ont commencé à s'affaiblir en mai de 2006, confirmant les signes de relâchement du marché physique. A la fin de l'exercice, les stocks de cuivre totaux des bourses s'étaient accrus à 252 790 tonnes, comparativement à 156 251 tonnes par année en 2005. Le marché a terminé l'exercice 2006 avec un léger surplus (60 000 tonnes), et devrait terminer 2007 avec un surplus de 240 000 tonnes. Les prix du cuivre à la LME se sont établis en moyenne à 3,05 $ US la livre en 2006, comparativement à 1,70 $ US la livre en 2005.

En 2006, les prix du cuivre étaient supérieurs de 183 % à ceux de 2005. Cet accroissement explique la hausse considérable des produits tirés des sous-produits qui sont passés de 24,6 millions de dollars en 2005, à 35,7 millions de dollars en 2006. Les prix à marge garantie de l'acide sulfurique ont été plus faibles que ceux de 2005 en raison de la hausse des frais de transport. Les prix moyens à marge garantie se sont établis à 16,90 $ US par tonne en 2006, comparativement à 20,50 $ US par tonne en 2005. Pour le quatrième trimestre, les produits tirés des sous-produits sont demeurés sensiblement les mêmes que l'année précédente à 8,2 millions de dollars.

La cible du Fonds pour les primes est assujettie à divers risques et incertitudes. Les hypothèses sont présentées sous la rubrique "Enoncés prospectifs" ci-dessous.

DEPENSES EN CAPITAL

-------------------

En 2006, le Fonds a entrepris divers projets d'investissement visant à améliorer la productivité et accroître les produits d'exploitation au cours des prochaines années. L'achèvement des projets est maintenant prévu pour mars 2007 en raison de difficultés à acheter des produits d'acier inoxydable en particulier.

En 2006, les dépenses en capital ont augmenté à 22,2 millions de dollars, en regard de 15,8 millions de dollars en 2005, en raison de la mise en valeur des projets générateurs de produits d'exploitation. Quelque 15 millions de dollars ont été affectés au maintien du capital et 7,2 millions de dollars, à des projets générateurs de produits. Les dépenses en capital ont dépassé le budget de 21,5 millions de dollars en raison des coûts plus élevés de l'acier inoxydable pour certaines composantes. Les dépenses en capital du quatrième trimestre ont atteint 7,4 millions de dollars, comparativement à 5,9 millions de dollars pour le quatrième trimestre de 2005.

Des dépenses en capital de 22 millions de dollars sont prévues pour 2007, dont 16 millions de dollars correspondent au maintien du capital et 6 millions dollars à des projets générateurs de produits d'exploitation. Ces dépenses ont pour objet d'accroître la production de concentré de zinc de manière à atteindre l'approvisionnement maximal de concentré de zinc prévu dans la convention d'approvisionnement et de traitement conclue avec Falconbridge. Le Fonds traite actuellement environ 535 000 tonnes, soit 15 000 tonnes de moins que le maximum prévu par la Convention d'approvisionnement et de traitement. L'atteinte d'une production de 550 000 tonnes se traduirait par une hausse des frais de traitement et des produits tirés des primes et des sous-produits de zinc. Les dépenses en capital supplémentaires seront affectées à l'accroissement de la capacité de l'usine, ce qui permettra de générer 4 millions de dollars de plus en liquidités à compter de 2008.

En 2006, le Fonds a participé au "Programme d'initiatives industrielles - Grandes entreprises" d'Hydro-Québec. Le Fonds a reçu 56 000 $ au cours du quatrième trimestre et 1,8 millions de dollars pour l'exercice sous forme d'encouragements qui ont été comptabilisés en diminution des immobilisations corporelles puisqu'ils se rapportent aux dépenses en capital encourues afin de réduire la consommation d'électricité. En 2007, le Fonds prévoit recevoir des subventions semblables, pourvu que tous nos projets soient approuvés.

La cible du Fonds au chapitre des dépenses en capital est assujettie à divers risques et incertitudes. Les hypothèses sont présentées sous la rubrique "Enoncés prospectifs" ci-dessous.

Flux de trésorerie, situation de trésorerie et sources de financement

Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, avant les variations du fonds de roulement hors caisse, ont totalisé 73,2 millions de dollars en 2006, comparativement à 74,6 millions de dollars à la fin de 2005. Au cours du quatrième trimestre de 2006, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, avant les variations du fonds de roulement hors caisse, ont totalisé 12,6 millions de dollars, comparativement à 21,8 millions de dollars pour les périodes correspondantes en 2005.

En 2006, le fonds de roulement hors caisse s'est accru de 52,9 millions de dollars, en raison de la hausse des prix du zinc. Les prix du zinc influent sur la valeur des stocks de produits en cours de fabrication et de produits finis. Le prix moyen du zinc à la LME a augmenté, passant de 0,83 $ US la livre en décembre 2005 à 2,00 $ US la livre en décembre 2006.

En 2006, les dépenses en capital sont passées à 22,2 millions de dollars, en regard de 15,8 millions de dollars en 2005. Elles ont atteint 7,4 millions de dollars au quatrième trimestre de 2006, contre 5,9 millions de dollars au quatrième trimestre de 2005.

Les distributions versées aux porteurs de parts ont été de 12,8 millions de dollars au quatrième trimestre, soit le même montant qu'au quatrième trimestre de 2005. Les distributions versées aux porteurs de parts ont été de 51 millions de dollars tant en 2006 qu'en 2005.

Le Fonds dispose d'une facilité de crédit renouvelable qui sert à des fins générales de l'entreprise, notamment au financement du fonds de roulement. Le 30 juin 2006, la facilité de crédit renouvelable a été prolongée jusqu'au 3 mai 2008 et accrue, passant de 65 millions de dollars à 100 millions de dollars, afin de financer les niveaux plus élevés de fonds de roulement. Cette facilité de crédit a été prolongée essentiellement aux mêmes conditions que la facilité précédente. En raison du prix élevé du zinc, le Fonds fonctionne maintenant à la limite de ses facilités de crédit et reçoit du crédit de Falconbridge sous forme de report de paiements. Le Fonds continue à revoir les possibilités de financement de son fonds de roulement, ainsi qu'à suivre de près l'effet de la variation des prix sur ses besoins en fonds de roulement.

Les variations des soldes du fonds de roulement liées à l'exploitation sont généralement financées par la facilité renouvelable ou utilisées pour la rembourser. Au cours du trimestre, 158,7 millions de dollars de titres d'emprunt ont été prélevés et 163,5 millions de dollars ont été remboursés relativement aux variations du fonds de roulement.

Au 31 décembre 2006, la dette du Fonds totalisait 244,5 millions de dollars, en hausse par rapport à 180,4 millions de dollars à la fin de décembre 2005.

Politique de distribution

Le Fonds verse des distributions mensuelles à ses porteurs de parts suivant les déclarations de liquidités distribuables mensuelles (voir les "Liquidités distribuables" ci-dessous). Le Fonds vise à assurer des distributions mensuelles constantes et cherchera à accroître les distributions au moyen d'améliorations durables, telles que les possibilités de rehausser l'efficacité et d'accroître les produits d'exploitation.

Le Fonds a annoncé aujourd'hui une distribution au comptant mensuelle pour le mois de février 2007 de 0,085 $ par unité. La distribution sera payable le 26 mars 2007 aux détenteurs de parts inscrits à la fermeture des bureaux le 28 février 2007.

Le tableau suivant présente l'historique des distributions versées par le Fonds au cours des six derniers mois :



-------------------------------------------------------------------------

DATE D'INSCRIPTION DATE DE PAIEMENT DISTRIBUTION PAR PART

-------------------------------------------------------------------------

Le 28 février 2007 Le 26 mars 2007 8,5 cents

Le 31 janvier 2007 Le 26 février 2007 8,5 cents

Le 31 décembre 2006 Le 25 janvier 2007 8,5 cents

Le 30 novembre 2006 Le 27 décembre 2006 8,5 cents

Le 31 octobre 2006 Le 27 novembre 2006 8,5 cents

Le 30 septembre 2006 Le 25 octobre 2006 8,5 cents

-------------------------------------------------------------------------


Afin d'atteindre son objectif, qui consiste à verser des distributions mensuelles stables, le Fonds utilise une réserve d'exploitation notionnelle. La réserve d'exploitation augmentera au cours d'une période où les liquidités générées seront supérieures aux distributions déclarées. Elle diminuera au cours d'une période où les liquidités générées seront inférieures aux distributions déclarées. La réserve d'exploitation procure au Fonds la souplesse nécessaire pour assurer une distribution mensuelle stable tout en satisfaisant aux modalités de l'acte de fiducie et des clauses restrictives du Fonds.

Liquidités distribuables

Les liquidités distribuables ne constituent pas une mesure définie par les principes comptables généralement reconnus et reposent sur la définition telle qu'elle est prévue dans les conventions de fiducie constituant le Fonds. Les liquidités distribuables sont fondées sur la totalité du bénéfice net rajusté pour tenir compte des opérations hors caisse (comme l'amortissement, la remise en état et la participation sans contrôle) et diminué des acquisitions d'immobilisations, des dépenses de restauration des lieux, des réserves raisonnables et du remboursement de la dette à long terme. Les variations des soldes du fonds de roulement liées à l'exploitation sont généralement financées par la facilité de crédit renouvelable ou utilisées pour la rembourser.

Les liquidités générées s'entendent des liquidités distribuables avant les variations des réserves d'exploitation. Les liquidités distribuables telles qu'elles sont calculées par le Fonds peuvent ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs. Les liquidités distribuables pour la période sont comme suit :



Trois Trois Douze Douze

mois mois mois mois

terminés terminés terminés terminés

le 31 le 31 le 31 le 31

décembre décembre décembre décembre

2006 2005 2006 2005

-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net 4 015 $ 10 334 $ 33 190 $ 32 809 $

Ajouter :

Amortissement et remise en

état 6 938 7 443 28 612 29 397

Part des bénéfices revenant

aux actionnaires sans

contrôle 1 338 3 444 11 063 10 936

Perte découlant de la vente

d'actifs 380 193 624 542

Produit tiré de la vente

d'actifs - 8 595 9

Déduire :

Acquisitions d'immobilisations

corporelles (7 384) (5 940) (22 230) (15 826)

Hydro-Québec - encouragements 56 - 1 837 -

Dépenses de restauration

des lieux (100) (102) (543) (102)

Rachat des parts prioritaires (20) - (20) -

Augmentation (diminution) de

la réserve de capital et pour

restauration des lieux - 570 87 (1 972)

------------------------------------------

Liquidités générées au cours

de la période 5 223 15 950 53 215 55 793

------------------------------------------

Diminution/(Augmentation) de

la réserve d'exploitation 7 527 (3 200) (2 215) (4 793)

------------------------------------------

Liquidités distribuables pour

la période 12 750 $ 12 750 $ 51 000 $ 51 000 $

------------------------------------------

Le tableau suivant présente un autre rapprochement des liquidités distribuables fondé sur les états consolidés des flux de trésorerie du Fonds :

Trois Trois Douze Douze

mois mois mois mois

terminés terminés terminés terminés

le 31 le 31 le 31 le 31

décembre décembre décembre décembre

2006 2005 2006 2005

-------------------------------------------------------------------------

Flux de trésorerie liés à

l'exploitation 28 400 $ 9 735 $ 20 255 $ 50 592 $

Augmentation/(diminution) du

fonds de roulement hors

caisse (15 765) 12 045 52 945 24 032

Rajustements des gains

latents/(pertes latentes)

sur les instruments

financiers dérivés - (404) - (773)

Ajouter :

Produit tiré de la vente

d'actifs - 8 595 9

Déduire :

Acquisitions d'immobilisations

corporelles (7 384) (5 940) (22 230) (15 826)

Hydro-Québec - encouragements 56 - 1 837 -

Amortissement des frais de

financement reportés (64) (64) (254) (269)

Rachat des parts

prioritaires (20) - (20) -

Augmentation (diminution) de

la réserve de capital et pour

restauration des lieux - 570 87 (1 972)

--------------------------------------------

Liquidités générées au cours

de la période 5 223 15 950 52 215 55 793

--------------------------------------------

(Augmentation) diminution de

la réserve d'exploitation 7 527 (3 200) (2 215) (4 793)

--------------------------------------------

Liquidités distribuables pour

la période 12 750 $ 12 750 $ 51 000 $ 51 000 $

--------------------------------------------


En 2006, les liquidités générées (liquidités distribuables avant les variations de la réserve d'exploitation) s'élevaient à 53,2 millions de dollars et les liquidités distribuables aux porteurs de parts, à 51 millions de dollars : 38,3 millions de dollars versés aux porteurs de parts prioritaires et 12,7 millions de dollars, aux porteurs de parts ordinaires. Au cours du quatrième trimestre de 2006, les liquidités générées (liquidités distribuables avant les variations des réserves d'exploitation) s'élevaient à 5,2 millions de dollars et les liquidités distribuables aux porteurs de parts, à 12,8 millions de dollars : 9,6 millions de dollars versés aux porteurs de parts prioritaires et 3,2 millions de dollars, aux porteurs de parts ordinaires.

Réserve d'exploitation notionnelle

Au cours du quatrième trimestre de 2006, la réserve d'exploitation notionnelle a diminué de 7.5 millions de dollars pour s'établir à 11,1 millions de dollars, en regard d'une réserve de 8,9 millions de dollars à la fin de 2005.

Le Fonds utilise également une réserve de capital et pour restauration des lieux. Au 31 décembre 2006, celle-ci s'élevait à 5,0 millions de dollars (5,1 millions de dollars au 31 décembre 2005).

Constatation des produits

Le Fonds constate les produits tirés de la vente des métaux affinés et de sous-produits au moment de la vente, lorsque les droits et les obligations liés à la propriété passent à l'acheteur, en général au moment de l'expédition. Les prix de vente établis provisoirement sont fondés sur les cours du marché et les taux de change en vigueur au moment de l'expédition et sont rajustés selon les cours du marché et les taux de change jusqu'au règlement final avec les clients, conformément aux conditions des contrats de vente. Les variations de prix pour les expéditions dont le prix final demeure à déterminer à la fin du trimestre pourraient avoir une incidence importante sur les produits d'exploitation futurs. Au 31 décembre 2006, les prix des expéditions à déterminer totalisaient 15 millions de dollars.

Le Fonds de revenu Noranda fonde une partie de ses ventes sur le prix moyen du mois précédent (établissement des prix du mois précédent). Cette forme d'établissement des prix est souvent utilisée pour les clients qui ont négocié des conditions de paiement en espèces à l'avance de manière à gérer la position de trésorerie du Fonds et son risque de crédit. Dans un marché où les prix du zinc sont à la hausse, une partie des produits du Fonds accusera un certain retard par rapport aux prix plus élevés du zinc; alors que dans un marché où les prix du zinc sont en chute, une partie des produits du Fonds bénéficiera des prix plus élevés du zinc du mois précédent. Etant donné que les prix du zinc s'éloignent des sommets atteints en décembre, l'établissement des prix en fonction de ceux du mois précédent devrait avoir un effet positif sur les résultats du premier trimestre.

AUTRES EVENEMENTS

Aujourd'hui, le conseil d'administration a nommé Messieurs Gérard A. Limoges et John M. Whyte fiduciaires du conseil.

M. Gérard Limoges occupait le poste de président adjoint du conseil de Ernst & Young Canada jusqu'à son départ à la retraite en 1999, après une carrière de 37 ans auprès de ce cabinet. Il possède une longue expérience dans les domaines de la comptabilité, de la vérification et des fusions et acquisitions, et des projets gouvernementaux. M. Limoges siège aux conseils d'administration de nombreuses sociétés publiques et privées, ainsi qu'aux conseils de plusieurs organismes sans but lucratif. Il a été reçu membre de l'Ordre du Canada en 2002. M. Limoges est comptable agréé, diplômé des Hautes études commerciales de Montréal. Il sera un fiduciaire indépendant et agira à titre de président du comité de gouvernance d'entreprise et des candidatures et membre du comité de vérification.

M. John Whyte est entré au service de Noranda en 1991 après avoir travaillé en pratique privée pendant plusieurs années auprès d'un cabinet d'avocats de Toronto, Beard, Winter, et il a depuis occupé divers postes de direction au sein des services juridiques et de l'unité du recyclage. Tout récemment, M. Whyte était vice-président et adjoint au conseiller juridique principal de Falconbridge Limitée, et il occupe en ce moment le poste de vice-président, service juridique, de Xstrata Zinc Canada. M. Whyte est membre du Barreau du Haut Canada et de l'Association du Barreau canadien - Ontario et il est membre de plusieurs associations d'affaires. Il détient un baccalauréat (spécialisé) de l'Université de Toronto (Victoria College) et un baccalauréat en droit de l'Université Queen.

En août 2004, une requête de recours collectif intenté devant la Cour supérieure du Québec a été signifiée à l'affinerie à la suite d'un déversement accidendel d'anhydride sulfurique. En février 2007, une requête réamendée a été signifiée à l'affinerie selon laquelle la réclamation en dommages-intérêts a été accrue, passant de 25 millions de dollars à 100 millions de dollars. Les audiences devraient reprendre en 2007. Le Fonds considère que ce recours est non fondé et il le conteste vigoureusement.

RISQUES ET INCERTITUDES

Le Fonds suit de près la grève qui sévit au CN et prend les mesures qui s'imposent afin de limiter les retards de production et d'expédition. Jusqu'à maintenant, il n'y a pas eu d'impact négatif.

Le 1er novembre 2006, le gouvernement fédéral a présenté son Plan d'équité fiscale. La nouvelle structure fiscale proposée a pour objet d'éliminer tout avantage fiscal dont jouissent les fiducies de revenu par rapport aux autres sociétés du point de vue des investisseurs canadiens exemptés d'impôt et des investisseurs étrangers. Ces modifications entreraient en vigueur pour les fiducies existantes en 2011, à moins qu'elles ne dépassent les seuils de croissance permis, et pour les entreprises qui songent à établir une structure de fiducie, à compter du 1er novembre 2006.

En tant que fiducie relevant présentement des conditions de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada), le Fonds n'est pas assujetti aux impôts sur le revenu dans la mesure où son revenu imposable annuel est payé ou payable à un porteur de parts. Si elle est adoptée dans sa forme actuelle, la législation proposée entraînera une modification exigeant que les bénéfices du Fonds soient imposables, soit en 2011 ou plus tôt si le Fonds dépasse le seuil de croissance permis, peu importe que les montants soient distribués aux porteurs de parts ou non.

Les distributions au comptant sur les parts ordinaires sont subordonnées aux distributions sur les parts prioritaires jusqu'en 2017, à moins que certains événements ne se produisent. En ce qui a trait au Plan d'équité fiscale proposé, le Fonds s'attend à ce que la subordination demeure inchangée.

PERSPECTIVES

L'objectif premier du Fonds est de contribuer à verser des distributions mensuelles stables.



Voici les objectifs de 2007 pour les inducteurs clés du Fonds :

Production de zinc : 275 000 tonnes

Ventes de zinc : 282 000 tonnes

Frais de traitement : 37 cents la livre

Primes sur le zinc : 10 cents US la livre

Dépenses en capital : 22 millions de dollars


La capacité du gestionnaire de verser des distributions mensuelles stables et d'atteindre les objectifs susmentionnés est basée sur des hypothèses et assujettie à divers risques qui sont présentés sous la rubrique "Enoncés prospectifs" ci-dessous.

Enoncés prospectifs

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs concernant les objectifs du Fonds de revenu Noranda (le "Fonds") et les perspectives générales des affaires en 2007, les cibles de production et de vente de zinc, les frais estimatifs de traitement, les cibles de primes sur le zinc et les prévisions de dépenses en capital et de flux de trésorerie. Ces énoncés prospectifs se reconnaissent habituellement à l'emploi de termes comme "s'attendre à", "prévoir" et d'autres expressions similaires et de verbes au futur ou au conditionnel tels que "pourrait" et "devrait" qui laissent entendre que certaines actions ou certains événements et résultats pourraient se produire. Les énoncés prospectifs comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou le rendement diffèrent considérablement de ceux avancés dans les énoncés prospectifs.

Les risques, les incertitudes et d'autres facteurs comprennent, entre autres : 1) la capacité du Fonds de fonctionner à des niveaux de production normale; 2) la dépendance à l'égard de l'approvisionnement continu en concentrés de zinc (les modalités de la convention d'approvisionnement et de traitement); 3) la demande de zinc, d'acide sulfurique et de gâteaux de cuivre; 4) les variations de l'offre et de la demande pour certains produits de zinc et l'incidence sur les primes réalisées par le Fonds; 5) l'effet de l'établissement des prix en fonction de ceux du mois précédent; 6) la capacité du Fonds de continuer à servir des clients dans la même région géographique; 7) la sensibilité des produits nets du Fonds aux réductions/hausses des prix réalisés du zinc, y compris les primes, le prix du cuivre et le prix de l'acide sulfurique; l'appréciation du dollar canadien face au dollar américain; et l'augmentation des frais de transport et de distribution; 8) la sensibilité des coûts de production du Fonds aux augmentations des tarifs d'électricité et aux autres coûts d'énergie, aux coûts de la main-d'oeuvre et aux fournitures utilisées pour son exploitation; 9) les changements des exigences en matière de récupérations et de dépenses en capital; 10) la négociation des conventions collectives avec les employés syndiqués; 11) les situations commerciales et économiques générales; 12) les interruptions de transport; 13) les lois régissant les émissions atmosphériques, les déversements dans l'eau, les rebuts et matières dangereuses, et la santé et sécurité des employés, ainsi que l'incidence de l'application des lois et des règlements futurs sur les charges, les dépenses en capital, les impôts et les restrictions à l'égard de l'exploitation de l'affinerie; 14) la possibilité de répercussions financières négatives découlant d'enquêtes réglementaires, de réclamations, de poursuites ou d'autres recours; 15) le défaut de paiement d'un prêt; et 16) la dépendance envers Falconbridge Limitée pour l'exploitation et l'entretien de l'affinerie. Les résultats et les faits nouveaux pourraient différer considérablement de ceux exprimés ou envisagés dans les énoncés prospectifs.

Ces énoncés prospectifs représentent nos opinions en date du présent rapport. Le Fonds prévoit que des événements ultérieurs pourraient entraîner un changement d'opinion de la part du Fonds. Le Fonds ne s'engage pas à mettre à jour quelque énoncé prospectif que ce soit, écrit ou verbal, qu'il pourrait faire ou qu'on pourrait faire en son nom après la date de diffusion du présent rapport.

Le Fonds de revenu Noranda est une fiducie à capital variable dont les parts sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole "NIF.UN". Le Fonds de revenu Noranda est propriétaire de l'affinerie CEZ et les actifs connexes ("l'affinerie CEZ") situés à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. L'affinerie CEZ est la deuxième affinerie de zinc en importance en Amérique du Nord et la première en importance dans l'Est de l'Amérique du Nord, où se trouve la majorité de ses clients. L'affinerie produit du zinc affiné et divers sous-produits à partir de concentrés de zinc qu'elle achète à des exploitations minières. L'affinerie est exploitée et gérée par Zinc électrolytique du Canada limitée.

Pour plus de renseignements sur le Fonds de revenu Noranda, veuillez consulter le site Web www.norandaincomefund.com





FONDS DE REVENU NORANDA

BILANS CONSOLIDES

(non vérifiés)

(en milliers de dollars)

Le 30 déc. Le 31 déc.

2006 2005

---------- ----------

ACTIF

Actif à court terme :

Trésorerie et équivalents de trésorerie 13 712 175

Débiteurs

Autre 143 361 72 022

Xstrata 35 894 13 120

Stocks 188 161 60 519

Charges payées d'avance et autres actifs 3 566 3 133

---------- ----------

384 694 148 969

Frais de financement reportés 1 009 1 263

Immobilisations corporelles 324 063 334 641

---------- ----------

709 766 484 873

---------- ----------

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES

Passif à court terme :

Créditeurs et charges à payer

Autre 17 596 16 155

Xstrata 218 780 51 942

Distributions à verser 4 250 4 250

---------- ----------

240 626 72 347

Frais futurs de remise en état et de

restauration des lieux 15 205 15 924

Dette à long terme 244 500 180 400

Participation des porteurs de parts :

Participation des porteurs de parts ordinaires 52 363 54 050

Capitaux propres des porteurs de parts 191 273 191 293

Bénéfice non réparti (Déficit) (34 201) (29 141)

---------- ----------

157 072 162 152

---------- ----------

709 766 484 873

---------- ----------



FONDS DE REVENU NORANDA

ETATS DES RESULTATS

ET DU BENEFICE NON REPARTI (DEFICIT) CONSOLIDES

(non vérifiés)

(en milliers de dollars)

Trois mois Douze mois

terminés le 31 déc. terminés le 31 déc.

------------------- -------------------

2006 2005 2006 2005

---- ---- ---- ----

Produits

Ventes 311 771 152 517 1 055 069 525 250

Frais de transport et de

distribution (3 955) (3 923) (15 799) (14 457)

--------- --------- ---------- ---------

Produits nets 307 816 148 594 1 039 270 510 793

--------- --------- ---------- ---------

Achat de matières premières 240 469 79 767 765 464 244 878

--------- --------- ---------- ---------

Produits nets moins les

coûts d'achat des

matières premières 67 347 68 827 273 806 265 915

--------- --------- ---------- ---------

Autres dépenses

Production 38 716 40 299 158 756 160 074

Frais de vente et

d'administration 4 916 4 017 18 798 18 504

Perte de change 6 092 462 5 575 3 085

Amortissement et remise

en état 6 938 7 443 28 612 29 397

--------- --------- ---------- ---------

56 662 52 221 211 741 211 060

--------- --------- ---------- ---------

Bénéfice avant intérêts

débiteurs et part des

actionnaires sans contrôle 10 685 16 606 62 065 54 855

--------- --------- ---------- ---------

Intérêts débiteurs, montant

net 5 332 2 828 17 812 11 110

--------- --------- ---------- ---------

Bénéfice avant part des

actionnaires sans contrôle 5 353 13 778 44 253 43 745

--------- --------- ---------- ---------

Part des bénéfices revenant

aux porteurs de parts

ordinaires 1 338 3 444 11 063 10 936

--------- --------- ---------- ---------

Bénéfice net 4 015 10 334 33 190 32 809

--------- --------- ---------- ---------

Déficit au début de la

période (28 653) (29 912) (29 141) (23 700)

Distributions aux porteurs

de parts prioritaires (9 563) (9 563) (38 250) (38 250)

--------- --------- ---------- ---------

Déficit à la fin de la

période (34 201) (29 141) (34 201) (29 141)

--------- --------- ---------- ---------

Résultat net (de base et

dilué) par part prioritaire 0,11 $ 0,28 $ 0,89 $ 0,87 $



FONDS DE REVENU NORANDA

ETATS DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES

(non vérifiés)

(en milliers de dollars)

Trois mois Douze mois

terminés le 31 déc. terminés le 31 déc.

------------------- -------------------

2006 2005 2006 2005

---- ---- ---- ----

Flux de trésorerie

d'exploitation :

Bénéfice net de la période 4 015 10 334 33 190 32 809

Eléments sans incidence

sur les liquidités :

Amortissement 7 369 7 291 28 788 28 350

Remise en état (431) 152 (176) 1 047

Part des bénéfices

revenant aux porteurs

de parts ordinaires 1 338 3 444 11 063 10 936

Rajustement des pertes

latentes sur les

instruments financiers - 404 - 773

Amortissement des frais

de financement reportés 64 64 254 269

Perte à la vente d'actifs 380 193 624 542

Dépenses de restauration

des lieux (100) (102) (543) (102)

--------- --------- ---------- ---------

12 635 21 780 73 200 74 624

--------- --------- ---------- ---------

Variation nette des

éléments hors caisse

du fonds de roulement 15 765 (12 045) (52 945) (24 032)

--------- --------- ---------- ---------

28 400 9 735 20 255 50 592

--------- --------- ---------- ---------

Flux de trésorerie

d'investissement :

Hydro-Québec - subventions

de conservation d'électricité 56 - 1 837 -

Achats d'immobilisations

corporelles (7 384) (5 940) (22 230) (15 826)

Produit de la vente

d'immobilisations

corporelles - 8 595 9

--------- --------- ---------- ---------

(7 328) (5 932) (19 798) (15 817)

--------- --------- ---------- ---------

Flux de trésorerie de

financement :

Rachat - Porteurs

de parts

prioritaires (20) - (20) -

Distributions

- Porteurs

de parts

prioritaires (9 563) (9 562) (38 250) (38 250)

- Porteurs

de parts

ordinaires (3 187) (3 187) (12 750) (12 750)

Emission de la dette à

long terme émises en

vertu de la facilité

de crédit renouvelable 158 700 74 000 558 800 223 300

Remboursement de la

dette à long terme en

vertu de la facilité

de crédit renouvelable (163 500) (73 600) (494 700) (217 900)

--------- --------- ---------- ---------

(17 570) (12 349) 13 080 (45 600)

--------- --------- ---------- ---------

Variation de la trésorerie

et des équivalents de

trésorerie de la période 3 502 (8 546) 13 537 (10 825)

Trésorerie et équivalents

de trésorerie, au début

de la période 10 210 8 721 175 11 000

--------- --------- ---------- ---------

Trésorerie et équivalents

de trésorerie, à la fin

de la période 13 712 175 13 712 175

--------- --------- ---------- ---------

%SEDAR: 00017578EF c9704


Renseignements

  • Information financière :
    Zinc électrolytique du Canada gestionnaire du Fonds de revenue Noranda Michael Boone
    vice-président et chef des finances
    (416) 982-7188
    Courriel : mboone@xstrata.ca