Fonds de revenu Noranda

Fonds de revenu Noranda

27 avr. 2006 12h45 HE

Le Fonds de revenu Noranda déclare un bénéfice net de 4,3 millions de dollars au premier trimestre de 2006

VALLEYFIELD, QUEBEC--(Marketwire - 27 avril 2006) -

A l'attention des rédacteurs des chroniques affaires et finance:

Le Fonds de revenu Noranda (le "Fonds") a déclaré un bénéfice net de 4,3 millions de dollars au premier trimestre de 2006, en regard d'un bénéfice net de 6,5 millions de dollars au premier trimestre de 2005. La baisse de 2,2 millions de dollars est attribuable à la réduction des volumes de production et de vente de zinc de même qu'à l'augmentation des coûts d'exploitation, contrebalancées par la hausse des primes et des produits tirés des sous-produits.

"Bien que le premier trimestre de 2006 ait été marqué par une réduction de la production attribuable à des travaux d'entretien imprévus, les primes obtenues pour le zinc et les produits tirés des sous-produits ont continué à s'accroître. Nous avons résolu le problème de production et, compte tenu du contexte actuel des prix, nous devrions nous remettre de l'impact d'une production réduite au premier trimestre pendant le reste de 2006, grâce à la hausse des produits tirés des sous-produits et des primes sur le métal," a déclaré Mario Chapados, président et chef de la direction du gérant du Fonds de revenu Noranda.

Les perspectives pour 2006 et les estimations de la production, des primes et des produits tirés des sous-produits sont soumises à divers risques et incertitudes. Les hypothèses à cet égard sont présentées sous la rubrique "Enoncés prospectifs" ci-dessous.

Résultats financiers

La présente analyse de la situation financière et des résultats d'exploitation du Fonds doit être lue avec les états financiers intermédiaires consolidés non vérifiés du Fonds pour le trimestre terminé le 31 mars 2006 et avec les états financiers consolidés vérifiés du Fonds et les notes afférentes pour l'exercice terminé le 31 décembre 2005. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d'indication contraire.

L'analyse a été préparée en date du 27 avril 2006. D'autres renseignements sur le Fonds, dont la notice annuelle du Fonds, sont disponibles sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.



Faits saillants du premier trimestre de 2006
--------------------------------------------

Premier trimestre
2006 2005
---- ----
Production de zinc (en tonnes) 61 684 66 851
Ventes de zinc (en tonnes) 62 606 62 984
Primes moyennes obtenues
sur le métal (en $ US la livre) 0,068 0,058
Produits tirés des sous-produits
(en millions de dollars) 8,5 $ 4,7 $
Taux de change moyen US/CA 1,155 1,227

- Les primes obtenues ont augmenté - passant de 5,8 cents au premier
trimestre de 2005 à 6,8 cents US la livre au premier trimestre de
2006.
- Le Fonds a bénéficié d'une augmentation des produits tirés des
sous-produits de 81 % - 8,5 millions de dollars au premier trimestre
de 2006, contre 4,7 millions au premier trimestre de 2005, alors que
les prix du cuivre continuent à monter. Le prix actuel du cuivre est
de 3,20 $ la livre, en regard d'un prix moyen de 2,24 $ la livre au
premier trimestre de 2006.
- Divers projets visant à améliorer la productivité et à accroître les
produits d'exploitation ont avancé.
- Toutes les distributions au comptant mensuelles ont été versées aux
niveaux prévus.


RESULTATS D'EXPLOITATION

Bénéfice net consolidé (comparaison des trois mois de 2006 aux trois mois de 2005)

Les produits moins les coûts d'achat des matières premières ("Produits nets") ont atteint 60,8 millions de dollars au premier trimestre de 2006, contre 59,4 millions de dollars au cours du trimestre correspondant de 2005. La variation de 1,4 million de dollars s'explique par la hausse des primes, des produits tirés des sous-produits et des frais de traitement, qui a été contrebalancée en partie par les volumes réduits de vente de zinc et l'appréciation du dollar canadien. Chaque variation de 0,01 $ CA du taux de change moyen Canada- Etats-Unis a une incidence d'environ 0,5 million de dollars sur le bénéfice net du Fonds.

Au premier trimestre de 2006, plus de 74 % du produit net du Fonds provient des frais de traitement des concentrés de zinc. Le Fonds n'est que faiblement exposé aux variations du prix du zinc en vertu de la convention d'approvisionnement et de traitement intervenue avec Falconbridge Limitée (Falconbridge). Une autre partie du produit net du Fonds provient des primes réalisées à la vente de zinc et de divers produits de zinc à valeur ajoutée. Ces primes augmentent graduellement en raison de l'approvisionnement de plus en plus limité du zinc sur le marché nord-américain. Le Fonds bénéficie aussi de la vente de sous-produits tels que le cuivre, le cadmium et l'acide sulfurique qui sont traités et extraits des concentrés de zinc.

La diminution de la production au cours du premier trimestre de 2006 a donné lieu à une augmentation des stocks de produits en cours, ce qui devrait entraîner une augmentation de la production de métal pendant le reste de 2006.

La production totale de zinc est prévue à 273 000 tonnes en 2006, soit le même niveau qu'en 2005.

Les coûts de production ont été de 39,6 millions de dollars au premier trimestre, contre 36,8 millions de dollars au premier trimestre de 2005. L'augmentation de 2,8 millions de dollars est attribuable à la hausse des coûts de l'énergie, de l'approvisionnement et des services des entrepreneurs.

Les frais de vente et administratifs se sont établie à 4,8 millions de dollars au premier trimestre de 2006, soit au même niveau qu'au premier trimestre de 2005. L'amortissement et la remise en état ont été de 7,2 millions de dollars au premier trimestre de 2006, contre 6,7 millions de dollars au premier trimestre de 2005.

Au cours du premier trimestre de 2006, les intérêts débiteurs nets se sont chiffrés à 2,9 millions de dollars, comparativement à 2,6 millions de dollars pour le trimestre correspondant de 2005, en raison des niveaux d'endettement plus élevés attribuables à la hausse du prix du zinc et à l'augmentation correspondante du fonds de roulement en 2006.

PRODUCTION

La production de zinc au cours du premier trimestre de 2006 s'est établie à 61 684 tonnes, en baisse de 8 % par rapport aux 66 851 tonnes produites au cours du premier trimestre de 2005. Au cours du premier trimestre, la production a été interrompue à la suite du bris de l'une des conduites de circulation d'électrolyte à l'affinerie. Les réparations ont été effectuées et la production est revenue à la normale.

Au premier trimestre de 2006, les ventes ont totalisé 62 606 tonnes, soit 1 % de moins que les 62 984 tonnes vendues au cours du premier trimestre de 2005. Les prévisions de vente de zinc pour 2006 ont aussi été révisées à la baisse à 273 000 tonnes en raison de la cible réduite de production.

La cible de vente suivante est sujette à divers risques et incertitudes. Les hypothèses à cet égard sont présentées sous la rubrique "Enoncés prospectifs" ci-dessous.

PRIMES ET SOUS-PRODUITS

Au cours du quatrième trimestre de 2005, le marché du zinc s'est resserré, en raison notamment de la fermeture d'une capacité d'affinage aux Etats-Unis, de la forte demande et du bas niveau des stocks. Tous ces facteurs ont eu un effet positif sur les primes annuelles négociées sur le zinc pour 2006. Par conséquent, les primes moyennes sur le zinc ont grimpé à 6,8 cents US la livre, en regard de 5,8 cents US la livre il y a un an. En 2006, presque toutes les ventes de zinc du Fonds se feront suivant un contrat annuel. Au cours du premier trimestre de 2006, le marché du zinc a continué à se resserrer en raison de la forte demande soutenue de zinc.

Les produits d'exploitation tirés des sous-produits sont demeurés solides au cours du premier trimestre de 2006. Les interruptions d'approvisionnement de cuivre survenues depuis le début de l'année ont continué à renforcer les facteurs de base. Les stocks étant serrés, les prix du cuivre ont grimpé à 2,24 $ US la livre au cours du premier trimestre de 2006, en regard de 1,48 $ US la livre au premier trimestre de 2005. Les revenus nets de l'acide sulfurique sont aussi demeurés élevés pendant le trimestre. Les produits tirés des sous-produits ont totalisé 8,5 millions de dollars au premier trimestre, comparativement à 4,7 millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'an dernier.

DEPENSES EN CAPITAL

Le Fonds prévoit entreprendre divers projets d'immobilisation visant à accroître la productivité et les produits d'exploitation au cours de prochaines années. Par conséquent, les prévisions de dépenses pour 2006 ont été accrues, passant de 18 millions de dollars à 21,5 millions de dollars, dont 7 millions de dollars représentent des investissements dans des projets générateurs de produits d'exploitation et 14,5 millions, le capital de soutien requis pour maintenir la capacité actuelle de l'usine.

Les dépenses en capital visant à rehausser les produits d'exploitation ont pour objet d'accroître la production de concentré de zinc jusqu'à l'approvisionnement maximal prévu par la convention d'approvisionnement et de traitement conclue avec Falconbridge. En ce moment, le Fonds traite approximativement 535 000 tonnes, soit 15 000 tonnes de moins que le maximum prévu par la convention. L'atteinte du niveau maximal de 550 000 tonnes donnera lieu à une augmentation des frais de traitement et des produits tirés des primes sur le zinc et des sous-produits. En 2006, 7 millions de dollars seront affectés au désengorgement de l'usine afin d'accroître sa capacité, et d'avoir la possibilité de générer de 4 millions à 6 millions de dollars de plus en flux de trésorerie supplémentaires à compter de 2007.

Les cibles de dépenses en capital et de flux de trésorerie du Fonds sont sujettes à divers risques et les hypothèses à cet égard sont présentées sous la rubrique "Enoncés prospectifs" ci-dessous.

Flux de trésorerie, situation de trésorerie et sources de financement

Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, avant les variations du fonds de roulement hors caisse, ont totalisé 13,2 millions de dollars au premier trimestre de 2006, comparativement à 15,1 millions de dollars au premier trimestre de 2005. Au cours du trimestre, le fonds de roulement hors caisse s'est accru de 5,6 millions de dollars, en raison surtout de la hausse des prix du zinc. Les prix n'ont pas une incidence sur le bénéfice net du Fonds, mais ils influent sur la valeur des stocks de produits en cours et finis. Au cours du premier trimestre de 2006, le prix moyen du zinc à la LME a augmenté de 38 % pour atteindre 1,02 $ la livre, en regard de 0,74 $ la livre au quatrième trimestre de 2005, et il s'établit actuellement à 1,55 $ la livre.

Les dépenses en capital du premier trimestre de 2006 se sont chiffrées à 3,2 millions de dollars, contre 1,9 million de dollars au premier trimestre de 2005.

Les distributions versées aux porteurs de parts ont été de 12,8 millions de dollars au premier trimestre, soit le même montant qu'au premier trimestre de 2005.

Le Fonds dispose d'une facilité de crédit renouvelable de 65 millions de dollars venant à échéance le 3 mai 2007. Celle-ci sert à des fins générales de l'entreprise, notamment au financement du fonds de roulement. Le Fonds a l'intention de prolonger en 2006 cette facilité renouvelable au 3 mai 2008.

Les variations des soldes du fonds de roulement liés à l'exploitation sont généralement financées par la facilité renouvelable ou utilisées pour la rembourser. Au cours du trimestre, 120,7 millions de dollars de titres d'emprunt ont été émis, et 112,7 millions de dollars ont été remboursés. Ces opérations découlent des variations du fonds de roulement. Si les prix du zinc se maintiennent au niveau élevé actuel, le Fonds pourrait devoir trouver des sources de financement supplémentaires pour financer les niveaux de fonds de roulement plus élevés.

Au 31 mars 2006, la dette du Fonds totalisait 188,4 millions de dollars.

Politique de distribution, liquidités distribuables(1) et réserve d'exploitation

Le Fonds verse des distributions mensuelles à ses porteurs de parts suivant les déclarations de liquidités distribuables mensuelles. Le Fonds vise à assurer des distributions mensuelles constantes et cherchera à accroître les distributions au moyen d'améliorations durables, telles que les possibilités de rehausser l'efficacité et les produits d'exploitation.

Au cours du premier trimestre de 2006, les liquidités générées (liquidités distribuables avant les variations de la réserve d'exploitation) se sont fixées à 10,7 millions de dollars et les liquidités distribuables, à 12,8 millions de dollars : 9,6 millions de dollars versés aux porteurs de parts prioritaires et 3,2 millions de dollars, aux porteurs de parts ordinaires.

Afin d'atteindre son objectif qui consiste à verser des distributions mensuelles stables, le Fonds utilise une réserve d'exploitation notionnelle. La réserve d'exploitation augmentera au cours d'une période où les liquidités générées seront supérieures aux distributions déclarées. Elle diminuera au cours d'une période où les liquidités générées seront inférieures aux distributions déclarées. La réserve d'exploitation notionnelle procure de la souplesse permettant au Fonds d'assurer une distribution mensuelle stable tout en satisfaisant aux modalités de l'acte de fiducie et des clauses restrictives du Fonds.

Au cours du premier trimestre de 2006, la réserve d'exploitation a diminué à 6,8 millions de dollars, en regard de 8,9 millions de dollars à la fin de décembre 2005.

Le tableau ci-dessous illustre les distributions émises par le Fonds de revenue Noranda pour les six derniers mois :



-------------------------------------------------------------------------
DATE DATE DE
D'INSCRIPTION PAIEMENT DISTRIBUTION PAR PART
-------------------------------------------------------------------------
30 avril 2006 25 mai 2006 8,5 cents
31 mars 2006 25 avril 2006 8,5 cents
28 février 2006 27 mars 2006 8,5 cents
31 janvier 2006 27 février 2006 8,5 cents
31 décembre 2005 25 janvier 2006 8,5 cents
30 novembre 2005 28 décembre 2005 8,5 cents
-------------------------------------------------------------------------

(1) Les liquidités distribuables ne constituent pas une mesure définie
par les principes comptables généralement reconnus et reposent sur la
définition telle qu'elle est prévue dans les conventions de fiducie
constituant le Fonds. Les liquidités distribuables sont fondées sur la
totalité du bénéfice net rajusté pour tenir compte des opérations hors
caisse (comme l'amortissement, la remise en état et la participation sans
contrôle) et diminué des acquisitions d'immobilisations, des dépenses de
restauration des lieux, des réserves raisonnables et du remboursement de
la dette à long terme. Les variations des soldes du fonds de roulement
liés à l'exploitation sont généralement financées par la facilité de
crédit renouvelable ou utilisées pour la rembourser.

Les liquidités générées s'entendent des liquidités distribuables avant
les variations des réserves d'exploitation. Les liquidités distribuables
telles qu'elles sont calculées par le Fonds peuvent ne pas être
comparables à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs.
Les liquidités distribuables pour la période sont comme suit :

Trois mois Trois mois
terminés le terminés le
31 mars 31 mars
(en milliers de dollars) 2006 2005
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net 4 334 $ 6 511 $
Ajouter :
Amortissement et remise en état 7 165 6 707
Part des bénéfices revenant aux porteurs de
parts ordinaires 1 445 2 170
Perte découlant de la vente d'actifs 163 14
Produit tiré de la vente d'actifs - 1
Diminution de la réserve de capital et pour la
restauration des lieux 781 -

Déduire :
Acquisitions d'immobilisations corporelles (3 199) (1 909)
Dépenses de restaurations de lieux (9) -
Augmentation de la réserve de capital et pour
restauration des lieux - (597)
----------------------

Liquidités générées au cours de la période 10 680 12 897
----------------------

(Augmentation) diminution de la réserve
d'exploitation 2 070 (147)
----------------------

Liquidités distribuables pour la période 12 750 $ 12 750 $
----------------------

PERSPECTIVES

L'objectif du Fonds pour 2006 est de continuer à verser des distributions
mensuelles stables de 8,5 cents la part.

Les cibles établies pour les inducteurs clés du Fonds en 2006 sont les suivantes :
Production : 273 000 tonnes
Ventes : 273 000 tonnes
Frais de traitement : 36,5 cents la livre
Primes : 6,9 cents US/la livre
Dépenses en capital : 21,5 millions de dollars


Enoncés prospectifs

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs concernant les objectifs du Fonds de revenu Noranda (le "Fonds") et les perspectives commerciales des affaires en 2006, les cibles de production et de vente de zinc, les frais estimatifs de traitement, les cibles de primes sur le zinc et les prévisions de dépenses en capital. Les énoncés prospectifs se reconnaissent habituellement à l'emploi de termes comme "s'attendre", "prévoir" et d'autres expressions similaires et de verbes au futur ou au conditionnel tels que "pourrait" et "devrait" qui laissent entendre que certaines actions ou certaines événements et résultats pourraient se produire. Les énoncés prospectifs comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou le rendement diffèrent considérablement de ceux avancés dans les énoncés prospectifs.

Les risques, les incertitudes et d'autres facteurs comprennent, entre autres:

1) la capacité du Fonds de fonctionner à des niveaux de production normale; 2) la dépendance à l'égard de l'approvisionnement continu en concentrés de zinc (les modalités de la convention d'approvisionnement et de traitement); 3) la demande de zinc, d'acide sulfurique et de gâteaux de cuivre; 4) les variations de l'offre et de la demande pour certains produits de zinc et l'incidence sur les primes réalisées par le Fonds; 5) la capacité du Fonds de continuer à servir des clients dans la même région géographique; 6) la sensibilité des produits nets du Fonds aux réductions des prix réalisés du zinc, y compris les primes, le prix du cuivre et le prix de l'acide sulfurique; l'appréciation du dollar canadien face au dollar américain; et l'augmentation des frais de transport et de distribution; 7) la sensibilité des coûts de production du Fonds aux augmentations des tarifs d'électricité et aux autres coûts d'énergie, aux coûts de la main-d'oeuvre et aux fournitures utilisées pour son exploitation; 8) les changements des exigences en matière de dépenses en capital; 9) la négociation des conventions collectives avec les employés syndiqués; 10) les situations commerciales et économiques générales; 11) les interruptions de transport; 12) les lois régissant les émissions atmosphériques, les déversements dans l'eau, les déchets et matières dangereuses, et la santé et sécurité des employés, ainsi que l'incidence de l'application des lois et des règlements futurs sur les charges, les dépenses en capital, les impôts et les restrictions à l'égard de l'exploitation de l'affinerie; 13) la possibilité de répercussions financières négatives découlant d'enquêtes réglementaires, de réclamations, de poursuites ou d'autres recours; 14) le défaut de paiement d'un prêt; et 15) la dépendance envers Falconbridge pour l'exploitation et l'entretien de l'affinerie. Les résultats et les faits nouveaux pourraient différer considérablement de ceux exprimés ou envisagés dans les énoncés prospectifs.

Ces énoncés prospectifs représentent nos opinions en date du présent rapport. Le Fonds prévoit que des événements ultérieurs pourraient entraîner un changement d'opinion de la part du Fonds. Le Fonds ne s'engage pas à mettre à jour quelque énoncé prospectif que ce soit, écrit ou verbal, qu'il pourrait faire ou qu'on pourrait faire en son nom après la date de diffusion du présent rapport.

Le Fonds de revenu Noranda est une fiducie à capital variable dont les parts sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole "NIF.UN". Le Fonds de revenu Noranda a été créé en vue d'acquérir l'affinerie CEZ de Falconbridge et les actifs connexes ("l'affinerie") situés à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. L'affinerie CEZ est la deuxième affinerie de zinc en importance en Amérique du Nord et la première en importance dans l'Est de l'Amérique du Nord, où se trouve la majorité de ses clients. L'affinerie produit du zinc affiné et divers sous- produits à partir de concentrés de zinc qu'elle achète à des exploitations minières. L'affinerie est exploitée et gérée par Zinc électrolytique du Canada limitée.



FONDS DE REVENU NORANDA

BILANS CONSOLIDES

(non vérifiés)

(en milliers de dollars)

31 mars 31 déc.
2006 2005
--------- ---------

ACTIF

Actif à court terme :
Trésorerie et équivalents de trésorerie - 175
Débiteurs
Comptes clients 84 629 72 022
Falconbridge 14 288 13 120
Stocks 84 064 60 519
Charges payées d'avance et autres actifs 3 275 3 133
--------- ---------
186 256 148 969

Frais de financement reportés 1 201 1 263

Immobilisations corporelles 330 509 334 641
--------- ---------

517 966 484 873
--------- ---------

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES

Passif à court terme :
Debt bancaire 184 -
Créditeurs et charges à payer
Comptes fournisseurs 14 993 16 155
Falconbridge 84 695 51 942
Distributions à verser 4 250 4 250
--------- ---------
104 122 72 347

Frais futurs de remise en état et de restauration
des lieux 16 214 15 924

Dette à long terme 188 400 180 400

Participation des porteurs de parts ordinaires 52 307 54 050

Participation des porteurs de parts :
Capitaux propres des porteurs de parts 191 293 191 293
Déficit (34 370) (29 141)
--------- ---------
156 923 162 152
--------- ---------
517 966 484 873
--------- ---------



FONDS DE REVENU NORANDA

ETATS DES RESULTATS CONSOLIDES

(non vérifiés)

(en milliers de dollars)

Trimestres
terminés le 31 mars
--------------------
2006 2005
--------- ---------

Produits
Ventes 184,337 116,526
Frais de transport et de distribution (3 581) (3 304)
--------- ---------
180 756 113 222
--------- ---------
Achat de matières premières 119 916 53 787
--------- ---------
Produits moins les coûts d'achat de
matières premières 60 840 59 435
--------- ---------
Autres dépenses
Production 39 580 36 781
Frais de vente et d'administration 4 781 4 779
Perte (gain) de change 646 (162)
Amortissement et remise en état 7 165 6 707
--------- ---------
52 172 48 105
--------- ---------

Bénéfice avant intérêts débiteurs et parts des
actionnaires 8 668 11 330
--------- ---------

Intérêts débiteurs, montant net 2 889 2 649
--------- ---------

Bénéfice avant part des actionnaires sans contrôle 5 779 8 681
Part des bénéfices revenant aux porteurs de parts
ordinaires 1 445 2 170
--------- ---------

Bénéfice net 4 334 6 511
--------- ---------

Déficit au début de la période (29 141) (23 700)

Distributions aux porteurs de parts prioritaires (9 563) (9 563)
--------- ---------

Déficit à la fin de la période (34 370) (26 752)
--------- ---------

Résultat net (de base et dilué) par part prioritaire 0,12 $ 0,17 $



FONDS DE REVENU NORANDA

ETATS DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES

(non vérifiés)

(en milliers de dollars)

Trimestres
terminés le 31 mars
--------------------
2006 2005
--------- ---------

Flux de trésorerie d'exploitation :
Bénéfice net de la période 4 334 6 511
Eléments sans incidence sur les liquidités :
Amortissement et remise en état 7 165 6 707
Part des bénéfices revenant aux actionnaires de
parts ordinaires 1 445 2 170
Rajustements des (gains latents) pertes latentes - (372)
sur les instruments financiers dérivés
Amortissement des frais de financement reportés 62 77
Perte découlant de la vente d'actifs 163 14
Dépenses de restauration des lieux (9) -
--------- ---------
13 160 15 107
--------- ---------

Variation nette des éléments hors caisse du fonds
de roulement (5 570) (21 515)
--------- ---------
7 590 (6 408)
--------- ---------

Flux de trésorerie d'investissement :
Acquisitions d'immobilisations corporelles (3 199) (1 909)
Produit de la vente d'immobilisations corporelles - 1
--------- ---------
(3 199) (1 908)
--------- ---------

Flux de trésorerie de financement :

Distributions - Porteurs de parts prioritaires (9 563) (9 563)
- Porteurs de parts ordinaires (3 187) (3 187)
Emission de la dette à long terme en vertu de la
facilité de crédit renouvelable 120 700 17 600
Remboursement de la dette à long terme en vertu
de la facilité de crédit renouvelable (112 700) (6 500)
Variation de la dette bancaire 184 -
--------- ---------
(4 566) (1 650)
--------- ---------

Variation de la trésorerie et des équivalents de
trésorerie de la période (175) (9 966)

Trésorerie et équivalents de trésorerie au début
de la période 175 11 000
--------- ---------

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de
la période - 1 034
--------- ---------



FONDS DE REVENU NORANDA

NOTES AFFERENTES AUX ETATS FINANCIERS INTERMEDIAIRES

CONSOLIDES

Le 31 mars 2006

(NON VERIFIE)

(En milliers de dollars, sauf indication contraire)

1. Nature et description du Fonds de revenu Noranda
Le Fonds de revenu Noranda (le "Fonds") a été créé à l'origine, en 2002,
en vue d'acquérir de Noranda Inc. ("Noranda"), indirectement par la
Fiducie d'exploitation Noranda (la "fiducie d'exploitation") et la
Société en commandite Revenu Noranda (la "Société"), l'affinerie CEZinc
(l'"affinerie") située à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec.
L'affinerie produit du zinc affiné et divers sous-produits à partir de
concentrés de zinc.

Le 30 juin 2005, Noranda a changé sa dénomination pour Falconbridge
Limitée ("Falconbridge") par suite d'un regroupement d'entreprises.

Principales conventions

Conformément à une convention d'approvisionnement et de traitement d'une
durée de 15 ans, signée le 3 mai 2002, entre Falconbridge et la Société,
Falconbridge est tenue de vendre annuellement à l'affinerie, sauf dans
certaines circonstances, jusqu'à 550 000 tonnes de concentré de zinc, au
prix du concentré fondé sur le prix du zinc à la London Metal Exchange
("LME") pour le zinc payable contenu dans le concentré, moins les frais
de traitement établis initialement à 0,352 $ la livre du zinc payable.
Au 1er janvier 2004, les frais de traitement correspondaient au frais de
traitement de l'exercice précédent, rajustés annuellement (i) à la hausse
de 1 % et ii) à la hausse ou à la baisse de 10 % de la variation en
pourcentage sur 12 mois du coût moyen de l'électricité par mégawatt-heure
de l'affinerie. Les frais de traitement se sont établis à 0,365 $ la
livre en 2006 (0,361 $ en 2005). En ce qui a trait à la quantité de
concentré, le zinc payable équivaut à 96 % du zinc contenu dans le
concentré, tel qu'il est mentionné dans la convention d'approvisionnement
et de traitement.

En vertu de la convention d'approvisionnement et de traitement,
Falconbridge agit en qualité de mandataire exclusif de la Société pour
la vente de zinc et de sous-produits et la conclusion des opérations de
couverture connexes.

En vertu de la convention d'administration intervenue entre le Fonds et
la direction de Zinc électrolytique du Canada Limitée (le "gérant"),
filiale en propriété exclusive de Falconbridge, et une convention de
services de gestion intervenue entre la fiducie d'exploitation et le
gérant, le gérant fournit des services administratifs au Fonds et des
services de gestion à la fiducie d'exploitation.

Selon une convention d'exploitation et de gestion intervenue entre le
gérant et la Société, le gérant exploite et entretient l'affinerie et
offre des services de gestion à la Société.

Distributions au comptant

Le Fonds détermine tous les mois les liquidités distribuables (les
"liquidités distribuables") à verser aux porteurs de parts du Fonds
inscrits le dernier jour ouvrable de chaque mois civil, et les
distributions doivent être versées dans les 25 jours suivants.

Les distributions au comptant sur les parts ordinaires sont subordonnées
aux distributions sur les parts prioritaires jusqu'en 2017, à moins que
certains événements ne se produisent. Chaque part ordinaire donne droit à
une distribution au comptant mensuelle d'un montant égal à celui de la
distribution au comptant mensuelle versée sur chaque part prioritaire, à
condition qu'un montant égal à celui de la distribution au comptant
mensuelle d'au moins 0,08333 $ par part prioritaire (le "montant à
distribuer de base") ait été versé relativement à chaque part
prioritaire, avant que tout montant ne soit versé aux porteurs de parts
ordinaires. Si, nonobstant la subordination des parts ordinaires, les
liquidités distribuables ne suffisent pas pour verser des distributions
de base sur les parts prioritaires pour un mois donné, le montant
d'insuffisance ne sera pas cumulé et ne sera pas versé aux porteurs de
parts prioritaires. Si les liquidités distribuables d'un mois donné ne
suffisent pas pour verser aux porteurs de parts ordinaires une
distribution égale à celle versée aux porteurs de parts prioritaires, le
montant d'insuffisance sera cumulé et versé aux porteurs de parts
ordinaires à partir de l'excédent des liquidités distribuables d'un mois
subséquent. Toute insuffisance cumulée de liquidités distribuables sur
les parts ordinaires ne sera pas constatée par le Fonds tant que des
excédents des liquidités distribuables ne seront pas disponibles. Au
31 mars 2006, il n'y avait aucune insuffisance cumulée à l'égard des
liquidités distribuables.

2. Conventions comptables

Les présents états financiers intermédiaires consolidés non vérifiés ont
été préparés selon les conventions comptables, indiquées dans les états
financiers annuels consolidés de 2005. Les états financiers
intermédiaires consolidés non vérifiés ont été dressés conformément aux
normes de communication d'information appropriées pour les états
financiers intermédiaires et ne renferment pas toutes les notes
explicatives, les descriptions des conventions comptables ou autres
exigences des principes comptables généralement reconnus au Canada. Par
conséquent, ils doivent être lus avec les états financiers consolidés
annuels vérifiés du Fonds et les notes afférentes inclus dans le rapport
annuel 2005 du Fonds.

3. Instruments dérivés et risques de change

Couverture des produits de base

Le Fonds achète du métal dans des concentrés de zinc qui doivent
éventuellement être transformés en zinc affiné destiné à la vente à la
clientèle. En raison de la structure des contrats de vente et d'achat du
Fonds, la couverture contre les risques de fluctuation du prix du zinc,
sauf ceux assumés dans le cadre de contrats à prix fixe à la demande des
clients, n'est dans une large mesure généralement pas nécessaire. A titre
de mandataire du Fonds, Falconbridge conclut des opérations de couverture
au cas où la structure des contrats de vente du Fonds ne minimiserait pas
le risque de fluctuation des prix du zinc.

Certains clients exigent un prix de vente fixe plutôt que le prix moyen
de la LME pour le mois où a lieu l'expédition. Falconbridge conclut des
contrats à terme (couvertures des prix à terme fixes) au nom du Fonds qui
permettent au Fonds de recevoir le prix moyen de la LME au cours du mois
de l'expédition, alors que les clients paient le prix fixe convenu.
Falconbridge y parvient en réglant les contrats à terme pendant le mois
de l'expédition, ce qui donne habituellement lieu à la matérialisation du
prix moyen à la LME. En cas de dénouement anticipé des contrats à terme
découlant de l'annulation par le client d'une commande à prix fixe,
Falconbridge a le droit de facturer au client le coût du dénouement du
contrat au prix de la LME.

Au 31 mars 2006, Falconbridge avait des contrats à terme (couvertures des
prix à terme fixes) couvrant approximativement 32 millions de livres de
zinc (25 millions de livres le 31 mars 2005) relativement au Fonds. Au
31 mars 2006, l'évaluation à la valeur du marché de ces positions donnait
lieu à un gain latent de 10 611 $ (3 659 $ au 31 mars 2005), lequel n'a
pas été comptabilisé dans l'état des résultats consolidé. Le gain ou la
perte ultime découlant des couvertures des prix à terme fixes sera
réalisé au cours des deux prochains exercices au moment des ventes de
zinc.

Le programme de couverture des produits de base de l'affinerie comprend
des couvertures de gestion des stocks qui visent les achats et les ventes
de zinc. Ces contrats comportent l'option de règlement en nature, de
sorte qu'ils ne répondent pas à la définition d'instrument dérivé et que
l'affinerie n'est pas tenue de les évaluer à la valeur du marché. Au
31 mars 2006, l'affinerie avait réalisé des achats à découvert d'environ
29 millions de livres de zinc (ventes à découvert de 5 millions de livres
de zinc). Au 31 mars 2006, l'évaluation à la juste valeur de ces
positions donnait lieu à un gain latent de 4 207 $ (une perte latente de
80 $ au 31 mars 2005).

Risque de change

La Société maintient de la trésorerie et des équivalents de trésorerie,
des débiteurs et des créditeurs qui sont libellés en devises et, par
conséquent, exposés au risque de change.

4. Liquidités distribuables

Les liquidités distribuables ne constituent pas une mesure définie par
les principes comptables généralement reconnus et reposent sur la
définition présentée dans la convention de fiducie constituant le Fonds.

Les liquidités distribuables sont fondées sur la totalité du bénéfice net
rajusté pour tenir compte des opérations hors caisse (comme
l'amortissement, la remise en état et la part des actionnaires sans
contrôle) et diminué du montant des acquisitions d'immobilisations, des
dépenses de restauration des lieux, des réserves raisonnables et du
remboursement de la dette à long terme. Les variations des soldes du
fonds de roulement liés à l'exploitation sont généralement financées par
la facilité de crédit renouvelable ou utilisées pour la rembourser.
Les liquidités générées s'entendent des liquidités distribuables avant
les variations des réserves d'exploitation. Les liquidités distribuables
telles qu'elles sont calculées par le Fonds peuvent ne pas être
comparables à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs.
Les liquidités distribuables pour le trimestre sont comme suit :

Trois mois Trois mois
terminés le terminés le
31 mars 31 mars
2006 2005
-------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net 4 334 $ 6 511 $
Ajouter :
Amortissement et remise en état 7 165 6 707
Part des bénéfices des porteurs de parts
ordinaires 1 445 2 170
Perte découlant de la vente d'actifs 163 14
Produit tiré de la vente d'actifs - 1
Diminution de la réserve de capital et pour
restauration des lieux 781 -

Déduire :
Acquisitions d'immobilisations corporelles (3 199) (1 909)
Dépenses de restauration des lieux (9) -
Augmentation de la réserve de capital et
pour restauration des lieux - (597)
--------------------------

Liquidités générées au cours de la période 10 680 12 897
--------------------------

(Augmentation) diminution de la réserve
d'exploitation 2 070 (147)
--------------------------

Liquidités distribuables pour la période 12 750 $ 12 750 $
--------------------------

Parts prioritaires émises 37 500 000 37 500 000
Parts ordinaires émises 12 500 000 12 500 000
Liquidités distribuables attribuables aux
porteurs de parts prioritaires 0,255 $ 0,255 $
Liquidités distribuables attribuables aux
porteurs de parts ordinaires 0,255 $ 0,255 $

-------------------------------------------------------------------------

Afin d'atteindre son objectif qui consiste à assurer la stabilité des
distributions mensuelles, le Fonds a recours à une réserve
d'exploitation. Au cours d'une période où les liquidités distribuables
générées sont supérieures aux liquidités distribuables déclarées, la
réserve d'exploitation augmentera. Durant une période où les liquidités
distribuables générées sont inférieures aux liquidités distribuables
déclarées, la réserve d'exploitation diminuera. Au 31 mars 2006, la
réserve d'exploitation s'élevait à 6 814 $ (4 238 $ au 31 mars 2005.

Le Fonds utilise également une réserve de capital et pour restauration
des lieux. Au 31 mars 2006, la réserve de capital et pour restauration
des lieux s'élevait à 4 306 $ (3 712 $ au 31 mars 2005).

5. Opérations entre parties liées

Comme il est mentionné à la note 1, le Fonds a conclu des conventions
importantes avec des parties liées.

Par suite de la convention d'approvisionnement et de traitement,
Falconbridge a vendu 139 264 $ de concentré au cours du trimestre terminé
le 31 mars 2006, (65 224 $ en 2005) et a fourni 303 $ de services en
vertu du mandat de vente (325 $ en 2005). Les services en vertu du mandat
de vente sont fournis selon le principe de la récupération des coûts. Au
31 mars 2006, la Société avait des créditeurs de 73 823 $ envers
Falconbridge (27 841 $ en 2005) relativement à la convention
d'approvisionnement et de traitement. Ce montant est compris dans les
créditeurs et les charges à payer.

Dans le cadre de la convention d'administration entre le Fonds et le
gérant, de la convention de gestion entre la fiducie d'exploitation et
le gérant ainsi que d'une convention d'exploitation et de gestion entre
la Société et le gérant, Falconbridge a fourni les services
d'administration, de gestion et d'exploitations suivants au Fonds :

-------------------------------------------------------------------------
Frais de vente et d'administration
-------------------------------------------------------------------------
Trimestre terminé le 31 mars 2006 2005
-------------------------------------------------------------------------
Rémunération et avantages sociaux 1 734 $ 1 762 $
Services de soutien 312 240
Frais de recherche et de technologie 56 78
Honoraires de gestion dans le cadre de la convention
d'exploitation et de gestion 66 65
-------------------------------------------------------------------------
Total 2 168 $ 2 145 $

Au cours du trimestre terminé le 31 mars 2006, les frais de production du
Fonds incluaient un montant de 15 871 $ (15 429 $ en 2005) au titre des
salaires et avantages sociaux fournis par le gérant.

Les services d'administration, de gestion et d'exploitation sont fournis
selon le principe de récupération des coûts en plus des honoraires de
gestion annuels de 265 $ en 2006 (260 $ en 2005). Les honoraires de
gestion annuels sont rajustés de 2 % par année au début de chaque année
civile.

Au 31 mars 2006, le Fonds, la fiducie d'exploitation et la Société
avaient des créditeurs de 10 257 $ (15 894 $ en 2005) relativement aux
conventions. Ce montant a été inclus dans les créditeurs et charges à
payer.

Outre les opérations entre parties liées mentionnées ci-dessus, la
Société conclut des opérations avec Falconbridge à des conditions
reflétant les taux du marché. Le tableau ci-après résume les opérations
entre parties liées de la période.

-------------------------------------------------------------------------
Période terminée le 31 mars 2006 2005
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Ventes
Ventes de zinc 3 575 $ 4 186 $
Ventes de sous-produits 8 164 4 451

Charges
Achats de matières premières et de fournitures
d'exploitation 1 379 $ 1 362 $

Au 31 mars 2006, les débiteurs comprenaient 11 925 $ (6 969 $ en 2005)
consistant en montants à recevoir pour la vente de zinc et de
sous-produits et tous les autres débiteurs s'élevaient à 2 363 $
(1 578 $ en 2005). Les créditeurs et charges à payer au 31 mars 2006
comprenaient 615 $ (1 562 $ en 2005) de montants à payer à des parties
liées, compte non tenu des montants exigibles en vertu des contrats
susmentionnés.

Tous les montants à payer à des parties liées et tous les montants à
recevoir de parties liées ne portent pas intérêt et sont à payer dans le
cours normal des affaires. Toutes les opérations conclues avec
Falconbridge sont menées dans le cours normal des activités et
comptabilisées selon un montant d'échange convenu.

6. Dépendance économique

L'affinerie dépend de clients importants. La perte d'un client important
peut nuire considérablement à la situation financière du Fonds et à ses
résultats d'exploitation.

7. Chiffres correspondants

Certains chiffres correspondants ont été reclassés pour être conformes à
la présentation de l'exercice écoulé.

Renseignements