Fonds de revenu Noranda
TSX : NIF.UN

Fonds de revenu Noranda

11 nov. 2016 07h45 HE

Le Fonds de revenu Noranda présente ses résultats financiers du troisième trimestre

SALABERRY-DE-VALLEYFIELD, QUÉBEC--(Marketwired - 11 nov. 2016) - Le Fonds de revenu Noranda (TSX:NIF.UN) (le «Fonds») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour les périodes de trois mois et de neuf mois closes le 30 septembre 2016. À moins d'indication contraire, tous les montants présentés sont en dollars canadiens.

Aperçu du troisième trimestre de 2016 et des événements postérieurs au troisième trimestre

  • Renouvellement par Glencore Canada de la convention d'approvisionnement et de traitement (voir ci-dessous)
  • Produits nets ajustés1 de 65,9 millions $, soit une hausse de 8 % en regard de 60,9 millions $ au troisième trimestre de 2015
  • Résultat avant impôts sur le résultat de 11,2 millions $, soit une baisse en regard de 13,1 millions $ au troisième trimestre de 2015, compte non tenu d'une imputation pour dépréciation d'actifs sans effet de trésorerie de 21 millions $
  • Production de 67 815 tonnes de métal de zinc, soit une hausse de 3 % par rapport à 65 800 tonnes au troisième trimestre de 2015
  • Ventes de métal de zinc de 69 662 tonnes, soit une hausse de 17 % par rapport à des ventes de 59 411 tonnes au troisième trimestre de 2015
  • Distributions au comptant mensuelles déclarées de 0,025 $ par part prioritaire pour les mois d'août à octobre 2016
  • Réduction de la dette de 8,3 millions $ depuis décembre 2015
  • Augmentation de 36,4 millions $ des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement, principalement en raison d'une hausse des créances clients et des stocks attribuable à l'accroissement des prix du zinc
1 Par produits nets ajustés, on entend les produits moins les coûts d'achat des matières premières («produits nets»), exclusion faite des ajustements latents au titre du zinc payable contenu dans le concentré et après le profit / la perte de change ainsi que le profit / la perte sur les instruments financiers dérivés.

Renouvellement par Glencore Canada de la convention d'approvisionnement et de traitement

Le 3 novembre 2016, le Fonds a annoncé qu'il avait reçu de Glencore Canada un avis écrit indiquant qu'elle renouvelait la convention d'approvisionnement et de traitement pour une période de cinq ans prenant fin le 2 mai 2022. Conformément à cette convention, selon le terme renouvelé débutant le 3 mai 2017, Glencore Canada, en tant que mandataire agissant pour le compte du Fonds, prendra les dispositions nécessaires pour l'achat du concentré de zinc requis par le Fonds. Le Fonds prévoit que ces achats se feront selon les modalités du marché. Les dispositions d'achat, y compris les modalités du marché, n'ont pas encore été acceptées. La transition vers les modalités du marché marquera un changement important par rapport aux frais d'affinage fixes dont le Fonds bénéficie depuis sa création.

De ce fait, les résultats financiers du Fonds varieront considérablement à compter du deuxième trimestre de 2017. Glencore Canada continuera d'agir à titre de gestionnaire de la Fiducie d'exploitation Noranda et de la Société et à titre d'administrateur du Fonds, aux termes respectivement de la convention d'exploitation et de gestion, de la convention de services de gestion et de la convention d'administration, qui ont toutes été prolongées pour une période de cinq ans prenant fin le 2 mai 2022.

Maintenant que la convention d'approvisionnement et de traitement a été renouvelée, le Fonds a commencé à travailler avec son mandataire (Glencore Canada) en vue de l'approvisionnement en concentré à compter du 3 mai 2017.

«Le renouvellement de notre convention d'approvisionnement et de traitement avec Glencore Canada représente une étape importante et lève de nombreuses incertitudes qui pesaient sur nos activités, a affirmé Mme Eva Carissimi, présidente et chef de la direction de Zinc électrolytique du Canada ltée, gestionnaire du Fonds. Nous avons fait des efforts concertés au cours des deux dernières années pour contrôler les coûts unitaires et améliorer l'efficience à l'affinerie, et la transition du Fonds vers les modalités du marché signifie que nous devrons poursuivre dans ce sens.»

«Tout en contenant nos coûts d'exploitation, nous avons augmenté nos produits nets ajustés de 8 %, les faisant passer à 65,9 millions $, nous avons accru nos ventes de métal de zinc qui ont atteint 69 662 tonnes, soit une hausse de plus de 17 %, nous avons amélioré de 3 % notre production de métal de zinc, qui s'élève maintenant à 67 815 tonnes, et nous avons maintenu notre excellent bilan au chapitre de la sécurité des employés. Notre rendement au troisième trimestre nous place en bonne voie pour atteindre nos cibles en matière de rendement et d'exploitation pour 2016, alors que nous nous préparons en vue de la transition vers les modalités du marché qui s'amorcera en mai 2017.»

Résultats financiers et résultats d'exploitation du troisième trimestre de 2016

Au troisième trimestre de 2016, le Fonds a présenté un résultat avant impôts sur le résultat de 11,2 millions $, exclusion faite d'une imputation pour dépréciation d'actifs de 21 millions $. Le résultat est en baisse par rapport au résultat avant impôts sur le résultat de 13,1 millions $ au troisième trimestre de 2015. Les résultats du troisième trimestre de 2016 ont subi l'incidence négative de la baisse des primes sur le métal de zinc et du recul des produits tirés des sous- produits, contrebalancés en partie par une hausse des volumes de ventes. Pour la période de neuf mois close le 30 septembre 2016, le Fonds a inscrit un résultat avant impôts sur le résultat de 12,3 millions $, exclusion faite d'une imputation pour dépréciation sans effet de trésorerie de 21 millions $ présentée pour le trimestre, par rapport à 48,9 millions $ pour la période correspondante de 2015.

L'imputation pour dépréciation d'actifs sans effet de trésorerie de 21 millions $ découle principalement du resserrement récent important de l'approvisionnement en concentré de zinc, qui a exercé une pression à la baisse sur les frais de traitement actuels et futurs prévus pour les fonderies de zinc (voir la rubrique «Perspectives du Fonds» ci-dessous).

Les produits nets ajustés ont totalisé 65,9 millions $ au troisième trimestre de 2016, soit une hausse de 8 % par rapport à 60,9 millions $ au troisième trimestre de 2015. La croissance est attribuable en grande partie à une augmentation des ventes de métal de zinc qui sont passées à 69 662 tonnes. La hausse a été annulée par une baisse des primes sur le métal de zinc et un recul des produits tirés des sous-produits découlant de la vente de produits du cuivre et d'acide sulfurique. Les produits nets ajustés pour la période de neuf mois close le 30 septembre 2016 se sont établis à 202,7 millions $, en baisse par rapport à 209,8 millions $ pour la période correspondante de 2015. La baisse sur douze mois est imputable à divers facteurs, y compris la diminution des primes sur le métal de zinc et des produits tirés des sous-produits.

Les ventes de métal de zinc ont totalisé 69 662 tonnes au troisième trimestre de 2016, en hausse de 17 % par rapport aux 59 411 tonnes vendues au troisième trimestre de 2015. Pour les neuf premiers mois de 2016, les ventes de métal de zinc ont été de 203 856 tonnes, en hausse de 11 % par rapport aux 183 167 tonnes vendues pour la période correspondante de 2015.

Au troisième trimestre de 2016, la production de métal de zinc a totalisé 67 815 tonnes, soit une hausse de 3 % par rapport aux 65 800 tonnes produites au troisième trimestre de 2015. Pour les neuf premiers mois de 2016, la production de métal de zinc s'est établie à 204 731 tonnes, en hausse de 2 % par rapport aux 200 890 tonnes produites dans les neuf premiers mois de 2015.

D'après son rendement depuis le début de l'exercice, le Fonds demeure en voie d'atteindre ses cibles de production et de ventes de métal de zinc, qui se situent entre 265 000 et 275 000 tonnes pour 2016.

Les coûts de production avant la variation des stocks pour la période de trois mois close le 30 septembre 2016 se sont établis à 43,6 millions $, soit 0,3 million $ de plus que les 43,3 millions $ enregistrés pour la période correspondante de 2015. L'augmentation tient surtout à la hausse des coûts de l'énergie liée à l'accroissement des niveaux de production et des coûts de sous-traitance et autres coûts, contrebalancé en partie par une baisse des coûts des fournitures d'exploitation. Les coûts de production avant la variation des stocks pour la période de neuf mois close le 30 septembre 2016 se sont établis à 139,4 millions $, soit 0,2 million $ de plus que les 139,2 millions $ enregistrés pour la période correspondante de 2015. L'augmentation est attribuable surtout à la hausse des coûts des fournitures d'exploitation, contrebalancée en partie par les coûts de sous-traitance et autres coûts.

Pour la période de trois mois close le 30 septembre 2016, les éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement se sont accrus de 36,4 millions $ en raison principalement d'une augmentation des stocks découlant d'une hausse des prix du zinc, en partie contrebalancée par une baisse d'environ 8 800 et 1 800 tonnes de zinc respectivement dans les stocks de concentré de zinc et les stocks de métal de zinc. Un accroissement des créances clients de 32,1 millions $, reflet de la hausse des prix du zinc, a également contribué à l'augmentation des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement.

Les flux de trésorerie affectés aux activités d'exploitation pour la période de trois mois close le 30 septembre 2016 ont totalisé 30,7 millions $, comparativement à des flux de trésorerie affectés aux activités d'exploitation de 2,2 millions $ au troisième trimestre de 2015. Cette augmentation est principalement imputable à l'incidence défavorable de l'accroissement de 36,4 millions $ des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement dont il est question ci-dessus. Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation pour les neuf premiers mois de 2016 ont totalisé 21,1 millions $, et comprenaient l'incidence défavorable de l'augmentation de 11,1 millions $ des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement par suite d'une hausse des créances clients et des stocks, en partie contrebalancée par un accroissement des dettes fournisseurs. Ces chiffres se comparent aux flux de trésorerie affectés aux activités d'exploitation de 27,7 millions $ enregistrés pour la période correspondante de 2015.

Au 30 septembre 2016, la dette du Fonds s'élevait à 84,5 millions $ (déduction faite des frais de financement différés), en baisse par rapport à 92,8 millions $ à la fin de décembre 2015. La dette du Fonds a diminué principalement en raison du fait que les flux de trésorerie d'exploitation ont été plus élevés que les dépenses d'investissement au cours de la période.

Perspectives du Fonds

«Les perspectives à court terme du Fonds sont positives étant donné que nous poursuivrons nos activités dans le cadre de la convention d'approvisionnement et de traitement jusqu'en mai 2017, a indiqué Mme Carissimi. Dans l'intervalle, nous tâcherons de renouveler la convention collective avec nos employés et nous prévoyons également atteindre nos cibles de production et de vente de métal de zinc pour l'exercice, qui se situent entre 265 000 et 275 000 tonnes.»

Le principal défi auquel est confronté le Fonds est la capacité de l'affinerie de continuer à mener ses activités de manière rentable après l'expiration de la durée initiale de la convention d'approvisionnement et de traitement conclue entre la Société et Glencore Canada le 2 mai 2017. Comme il est mentionné ci-dessus, Glencore Canada a renouvelé la convention d'approvisionnement et de traitement pour une durée de cinq ans qui prendra fin le 2 mai 2022. Aux termes du renouvellement, Glencore Canada agira en qualité de mandataire exclusif de la Société pour l'achat de concentré de zinc, et la Société devra acheter le concentré de zinc selon les modalités du marché.

Conséquence des modalités du marché

Après le 2 mai 2017, le Fonds devra payer le concentré de zinc selon les modalités du marché, plutôt que selon les frais d'affinage fixes actuels. Cette position constitue un changement important par rapport aux frais d'affinage stables qui avantagent le Fonds depuis sa création en 2002. Les résultats selon les modalités du marché du Fonds varieront considérablement, sans compter qu'ils seront davantage exposés à la volatilité que ceux obtenus en vertu de la présente convention d'approvisionnement et de traitement.

Selon les modalités du marché, le concentré est généralement acheté au comptant ou en vertu d'une entente annuelle. La diminution des frais de traitement au comptant en 2016 et la réduction des frais de traitement repères établis pour 2016 démontrent bien que le marché du concentré de zinc se resserre de plus en plus. On a constaté dans l'industrie une tendance selon laquelle les achats de concentré de zinc s'effectuent davantage au comptant, et on prévoit que le marché du concentré de zinc continuera de se resserrer d'ici la fin de 2016 et en 2017 en raison de la fermeture de plusieurs mines importantes et de la demande mondiale prévue de concentré de zinc. Au fur et à mesure que le marché du concentré de zinc continuera de se resserrer, les conditions d'achat seront probablement plus défavorables pour l'affinerie et les autres fonderies de zinc à façon. Bien qu'il n'y ait aucune certitude, il est probable que ces conditions auront une incidence sur la capacité de Glencore Canada, en tant que mandataire, d'approvisionner le Fonds en concentré de zinc pour la période commençant en mai 2017.

Politique de distribution

Pour déterminer s'il devrait y avoir des distributions et quel en sera le montant, le conseil passe en revue périodiquement la performance financière, l'environnement de l'entreprise et les perspectives du Fonds, et détermine les niveaux appropriés de provisions. Tous les mois, le conseil continue à évaluer les flux de trésorerie futurs prévus du Fonds ainsi que les réserves qui pourraient être nécessaires à l'avenir. En l'absence de toute restriction, et si cela est jugé approprié, le Fonds a pour politique de verser aux porteurs de parts des distributions mensuelles.

Par suite de la transition vers les modalités du marché pour la période applicable après le 2 mai 2017 et comme il a été annoncé antérieurement, les résultats financiers du Fonds différeront grandement au deuxième semestre de 2017 et par la suite. Le versement des distributions au comptant du Fonds pourrait également être touché si, comme prévu, les parts ordinaires détenues par Glencore Canada sont échangées contre des parts prioritaires en date du 2 mai 2017, entraînant la cessation de la subordination des distributions au titre des parts prioritaires.

Conférence téléphonique portant sur les résultats du troisième trimestre de 2016 :
Date : Le vendredi 11 novembre à 9 h 30 (HE)
Numéro à composer : 647-788-4919 ou
Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1-877-291-4570

Pour accéder à la webémission et visionner le diaporama à partir du site Web du Fonds de revenu Noranda : http://www.fondsderevenunoranda.com/investor/conference.html ou cliquer sur le lien suivant : http://www.gowebcasting.com/8243

Version en différé de la conférence téléphonique :
Numéro à composer : 416-621-4642 ou
Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1-800-585-8367

Le code d'accès est le 8475670. Une fois le code entré, vous serez invité à fournir votre nom ainsi que celui de votre société.

La version en différé sera disponible jusqu'à minuit le 25 novembre 2016.

La version intégrale du rapport de gestion et des états financiers consolidés non audités du troisième trimestre de 2016 sera publiée plus tard aujourd'hui sur http://www.sedar.com, ainsi que sur le site Web du Fonds à l'adresse http://www.norandaincomefund.com/investor/financials.html.

Les lecteurs sont prévenus que le résumé contenu dans le présent communiqué de presse contient des informations limitées. Il ne s'agit pas d'une source d'information appropriée pour les lecteurs qui n'ont pas une bonne connaissance du Fonds. En aucun cas, le communiqué de presse n'est un substitut des états financiers consolidés et du rapport de gestion, car des informations essentielles pourraient échapper à un lecteur qui ne s'appuie que sur le présent résumé.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient de l'information prospective et des énoncés prospectifs au sens où l'entendent les lois sur les valeurs mobilières applicables. L'information prospective comporte des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les événements, les résultats ou le rendement réels diffèrent considérablement de ceux avancés dans ces énoncés prospectifs, de façon expresse ou implicite. Par conséquent, le Fonds ne peut garantir que l'information prospective ou les énoncés prospectifs se concrétiseront.

Ces risques et incertitudes comprennent notamment les conditions commerciales et économiques générales, la capacité du Fonds d'exercer ses activités à des niveaux normaux de production, les exigences relatives aux dépenses d'investissement du Fonds et les autres risques et incertitudes généraux énoncés dans les documents d'information continue du Fonds déposés sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

L'information prospective figurant dans le présent communiqué de presse est fondée, entre autres, sur les estimations, les attentes, les hypothèses, les prévisions et les intentions de la direction qui sont, à son avis, raisonnables en date des présentes. Ces dernières sont toutefois assujetties à un certain nombre de risques et d'incertitudes. À moins que la loi ne l'exige, le Fonds ne s'engage aucunement à mettre à jour, par écrit ou oralement, l'information prospective ou les énoncés prospectifs qui peuvent être communiqués à l'occasion par le Fonds ou en son nom.

Le Fonds de revenu Noranda est une fiducie de revenu dont les parts sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole «NIF.UN». Le Fonds de revenu Noranda est propriétaire de l'affinerie de zinc électrolytique et de ses actifs connexes (l'«affinerie») situés à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. L'affinerie est la deuxième affinerie de zinc en importance en Amérique du Nord et la première dans l'est de l'Amérique du Nord, où se trouve la majorité des clients. L'affinerie produit du métal de zinc affiné et divers sous-produits à partir du concentré de zinc provenant de sources externes. L'affinerie est exploitée et gérée par Zinc électrolytique du Canada Limitée, filiale en propriété exclusive de Glencore Canada Corporation.

Sauf indication contraire, tous les montants contenus dans le présent communiqué de presse sont en dollars canadiens.

Pour plus de renseignements sur le Fonds de revenu Noranda, consulter son site Web, à l'adresse www.fondsderevenunoranda.com

Principaux inducteurs de rendement

Le tableau suivant présente un sommaire du rendement des principaux inducteurs du Fonds.

Trois mois clos les Neuf mois clos les
30 septembre 30 septembre
2016 2015 2016 2015
Concentré de zinc affiné (en tonnes) 130 055 134 808 394 809 386 432
Zinc de deuxième fusion affiné (en tonnes) 4 218 4 804 9 351 16 840
Teneur en zinc (%) 53,3 52,6 52,2 53,0
Récupération de zinc (%) 98,2 97,2 97,7 97,3
Production de métal de zinc (en tonnes) 67 815 65 800 204 731 200 890
Ventes de métal de zinc (en tonnes) 69 662 59 411 203 856 183 167
Frais d'affinage (cents la livre) 41,0 40,5 41,0 40,5
Prix du zinc obtenu ($ US la livre) 1,10 0,94 0,96 1,03
Prix moyen du zinc à la LME ($ US la livre) 1,02 0,84 0,88 0,93
Produits des activités ordinaires tirés des sous-produits (en millions $) 6,1 9,6 17,7 25,8
Cuivre contenu dans la production de gâteaux (en tonnes) 519 717 2 038 2 012
Cuivre contenu dans les ventes de gâteaux (en tonnes) 545 552 2 089 1 769
Production d'acide sulfurique (en tonnes) 108 545 108 160 328 089 307 046
Ventes d'acide sulfurique (en tonnes) 122 846 106 545 341 994 306 162
Prix moyen du cuivre à la LME ($ US la livre) 2,17 2,38 2,14 2,59
Prix à marge garantie de l'acide sulfurique ($ US la tonne) 32 56 27 53
Taux de change moyen $ US/$ CA 1,31 1,31 1,32 1,26
* 1 tonne = 2 204,62 livres

PRINCIPALES INFORMATIONS FINANCIÈRES ET INFORMATION SUR L'EXPLOITATION

Trois mois clos les 30 sept. Neuf mois clos les 30 sept.
(en milliers de dollars) 2016 2015 2016 2015
Information des états du résultat global
Produits des activités ordinaires 200 202 183 210 529 082 558 043
Coûts d'achat des matières premières 130 000 98 833 344 073 314 002
Produits, moins le coût d'achat des matières premières 70 202 84 377 185 009 244 041
Autres charges :
Production 45 696 39 270 139 612 127 386
Frais de vente et frais administratifs 5 881 5 781 18 409 17 740
Perte (profit) de change 1 852 14 122 (10 133 ) 24 428
(Profit) perte sur instruments financiers dérivés (2 721 ) 3 166 1 463 (1 897 )
Amortissement des immobilisations corporelles 6 939 7 101 20 850 22 308
Charge (recouvrement) au titre de l'obligation de réhabilitation 491 447 (307 ) 1 085
Dépréciation des actifs non financiers 21 000 - 21 000 -
Résultat avant charges financières et impôts sur le résultat (8 936 ) 14 490 (5 885 ) 52 991
Charges financières, montant net 912 1 361 2 822 4 113
Résultat avant impôts sur le résultat (9 848 ) 13 129 (8 707 ) 48 878
(Recouvrement) charge d'impôt exigible et différé (2 370 ) 2 942 (2 688 ) 10 614
Résultat attribuable aux porteurs de parts et à la participation ne donnant pas le contrôle (7 478 ) 10 187 (6 019 ) 38 264
Distributions aux porteurs de parts 2 812 4 687 10 935 14 060
(Diminution) augmentation des actifs nets attribuables aux porteurs de parts et à la participation ne donnant pas le contrôle (10 290 ) 5 500 (16 954 ) 24 204
Autres éléments du résultat global (71 ) 701 (7 524 ) 1 847
Résultat global (10 361 ) 6 201 (24 478 ) 26 051
Information des états de la situation financière 30 septembre
2016
31 décembre
2015
Trésorerie 1 468 1 878
Stocks 182 403 171 086
Créances clients 117 654 87 909
Immobilisations corporelles 182 765 211 542
Total de l'actif 503 297 480 331
Dettes fournisseurs et charges à payer 111 273 59 669
Total des emprunts bancaires et autres emprunts 84 536 92 836
Total des passifs, exclusion faite des actifs nets attribuables aux porteurs de parts 248 241 200 797
Trois mois clos les 30 sept. Neuf mois clos les 30 sept.
Information des tableaux des flux de trésorerie 2016 2015 2016 2015
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation avant les distributions au comptant et la variation nette des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement 8 515 15 142 43 138 49 768
Distributions au comptant (2 812 ) (4 687 ) (10 935 ) (14 060 )
Variation nette des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement (36 405 ) (12 655 ) (11 145 ) (63 419 )
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation (30 702 ) (2 200 ) 21 058 (27 711 )
Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement (3 421 ) (7 437 ) (12 851 ) (19 537 )
Flux de trésorerie liés aux activités de financement 33 765 9 083 (8 617 ) 46 420
Diminution nette de la trésorerie (358 ) (554 ) (410 ) (828 )

Renseignements

  • Michael Boone, vice-président et chef
    de la direction financière, Zinc électrolytique
    du Canada Limitée
    Gestionnaire du Fonds de revenu Noranda
    416-775-1561
    info@norandaincomefund.com