Fonds de revenu Noranda
TSX : NIF.UN

Fonds de revenu Noranda

05 mai 2008 12h43 HE

Le Fonds de revenu Noranda présente un bénéfice de 6,3 millions de dollars au premier trimestre de 2008

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 5 mai 2008) -

A l'attention des rédacteurs des chroniques affaires et finance:

Le Fonds de revenu Noranda (le "Fonds") a présenté un bénéfice net de 6,3
millions de dollars au premier trimestre de 2008, comparativement à un
bénéfice net de 14 millions de dollars pour le trimestre correspondant
de l'exercice précédent.

"Le Fonds a subi l'effet défavorable de la baisse des primes, de
l'augmentation des coûts de production, de l'appréciation du dollar canadien,
de la hausse de la dotation aux amortissements et des frais de remise en état,
et de l'incidence du prix du mois précédent au cours du trimestre, le tout
contrebalancé en partie par une augmentation des produits d'exploitation tirés
des sous-produits, une hausse des frais de traitement et une diminution des
taux d'intérêt, a déclaré Mario Chapados, président et chef de la direction de
la Société de gestion du Fonds de revenu Noranda. La production et les ventes
devraient augmenter en 2008 et les produits d'exploitation tirés des
sous-produits devraient demeurer solides."

Les perspectives pour 2008 et les estimations de la production, des
ventes, des primes et des produits d'exploitation tirés des sous-produits sont
assujetties à divers risques et à diverses incertitudes. Les hypothèses à cet
égard sont présentées à la rubrique "Enoncés prospectifs" ci-dessous.

Résultats financiers

Le présent rapport de gestion sur la situation financière et les
résultats d'exploitation du Fonds de revenu Noranda doit être lu avec les
états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés du Fonds pour les
trois mois terminés le 31 mars 2008 et avec les états financiers consolidés
vérifiés du Fonds et les notes y afférentes pour la période terminée le
31 décembre 2007.

Le présent communiqué est fondé sur diverses hypothèses (voir les
"Enoncés prospectifs" ci-dessous). Tous les montants sont exprimés en dollars
canadiens, sauf indication contraire.

Le rapport de gestion a été préparé en date du 5 mai 2008. D'autres
renseignements sur le Fonds, dont la notice annuelle du Fonds, sont
disponibles dans SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.



Faits saillants du 1er trimestre de 2008

Premier trimestre
2008 2007
---- ----
Production de zinc (en tonnes) 64 060 62 947
Ventes de zinc (en tonnes) 62 157 60 029
Frais de traitement (cents la livre) 37,5 37,0
Primes réalisées sur le zinc ($ US la livre) 0,069 0,105
Produits tirés des sous-produits
(en millions de dollars) 10,8 6,3
Taux de change moyen $ US/$ CA 1,004 1,172

- Toutes les distributions mensuelles ont été versées à raison de
8,5 cents la part.
- La production et les ventes de zinc ont augmenté respectivement de
2 % et de 4 %, par rapport à celles du premier trimestre de 2007.
- Les produits d'exploitation tirés des sous-produits ont atteint
10,8 millions de dollars, comparativement à 6,3 millions de dollars
pour le premier trimestre de 2007.
- Les récupérations de zinc ont été de 98 % au premier trimestre de
2008, comparativement à 97,3 % au premier trimestre de 2007.


RESULTATS D'EXPLOITATION

Bénéfice net consolidé (premier trimestre de 2008 comparé au premier
trimestre de 2007)

Les produits d'exploitation moins le coût d'achat des matières premières
("produits d'exploitation nets") se sont élevés à 68,4 millions de dollars au
premier trimestre de 2008, en regard de 69,5 millions de dollars au trimestre
correspondant de 2007. La baisse de 1,1 million de dollars est attribuable à
la diminution des primes et à l'appréciation du dollar canadien,
contrebalancées en partie par une hausse des produits d'exploitation tirés des
sous-produits et des ventes de zinc.

Le Fonds effectue une partie de ses ventes d'après le prix moyen du mois
précédent (prix du mois précédent). Dans un marché où les prix du zinc sont à
la hausse, une tranche des produits d'exploitation du Fonds accusera un
certain retard par rapport aux prix plus élevés du zinc. Dans un marché où les
prix du zinc sont à la baisse, une tranche des produits d'exploitation du
Fonds bénéficiera des prix plus élevés du zinc du mois précédent. Les ventes
réalisées au prix du mois précédent font l'objet d'une surveillance étroite
pour veiller à ce que les volumes de vente ne varient pas de façon marquée
d'un mois à l'autre. En 2008, le prix du mois précédent a eu une incidence
négative d'environ 0,6 million de dollars sur les produits d'exploitation nets
du Fonds, alors que le prix moyen mensuel du zinc a augmenté pour passer de
1,07 $ US la livre en décembre 2007 à 1,14 $ US la livre en mars 2008,
comparativement à une incidence positive de 5 millions de dollars au cours de
la période correspondante de 2007, alors que le prix du zinc a diminué pour
passer de 2,00 $ US la livre en décembre 2006, à 1,48 $ US la livre en mars
2007.

Au premier trimestre de 2008, les coûts de production ont augmenté de
5,1 millions de dollars, pour atteindre 42,1 millions de dollars,
comparativement à 37,0 millions de dollars au premier trimestre de 2007. La
hausse des coûts est attribuable à l'augmentation des coûts de l'énergie et de
la main-d'oeuvre et à un rajustement positif du coût des marchandises vendues
de 2,1 millions de dollars en 2007, en raison de la plus grande accumulation
des stocks pendant cette période.

Les frais de vente et d'administration de 4,9 millions de dollars au
premier trimestre de 2008 ont été comparables à ceux du premier trimestre de
2007.

Pour le premier trimestre de 2008, la perte de change a été de
4,1 millions de dollars, comparativement à un gain de change de 0,6 million de
dollars pour le premier trimestre de 2007. La perte de change s'explique par
l'incidence de la dépréciation du dollar canadien sur le passif monétaire net
du Fonds. La perte de change a été largement contrebalancée par une hausse de
valeur des stocks de produits en cours et de produits finis. Cette hausse de
valeur des stocks est constatée dans les produits d'exploitation nets au
moment de la vente de métal aux clients (ce qui accroît les produits
d'exploitation nets constatés par le Fonds). Le Fonds maintient une trésorerie
et des équivalents de trésorerie, des débiteurs et des créditeurs payables et
une dette à long terme en dollars américains.

Au cours du premier trimestre de 2008, le gain de couverture des produits
de base a été de 0,3 million de dollars alors que le gain sur instruments
financiers liés aux produits de base s'est élevé à 2,6 millions de dollars. Au
cours du premier trimestre de 2007, le gain de couverture des produits de base
a été de 0,1 million de dollars et la perte sur instruments financiers liés
aux produits de base, de 0,3 million de dollars. Au cours du premier trimestre
de 2008, la variation de la valeur marchande des instruments financiers du
Fonds a entraîné la constatation de ces montants.

Au cours du premier trimestre de 2008, la dotation aux amortissements a
atteint 7,9 millions de dollars, comparativement à 6,8 millions de dollars au
premier trimestre de 2007. La hausse est attribuable à l'augmentation des
dépenses en capital au cours des 12 derniers mois.

Au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars 2008, les
dépenses de remise en état des lieux ont atteint 0,2 million de dollars,
comparativement à une récupération de 3,8 millions de dollars au premier
trimestre de 2007. Cette récupération en 2007 s'explique par une réduction des
frais futurs de remise en état prévus, laquelle a entraîné une réduction de la
valeur actualisée des passifs au titre des frais futurs de restauration et de
remise en état des lieux.

Au cours du premier trimestre de 2008, les intérêts débiteurs nets ont
été de 3,8 millions de dollars, contre 6,3 millions de dollars pour le premier
trimestre de 2007. La baisse des taux d'intérêt est attribuable à une
réduction de l'encours de la dette et à l'élimination des paiements de
concentré différés, par suite de la diminution des besoins en fonds de
roulement qui découle de la baisse du prix du zinc.

La participation minoritaire dans le bénéfice des filiales s'est élevée à
2,1 millions de dollars au cours du premier trimestre de 2008, en baisse par
rapport à 4,7 millions de dollars au premier trimestre de 2007, en raison de
la diminution des bénéfices du Fonds.



INDUCTEURS DE RENDEMENT CLES

Le tableau suivant présente un sommaire des inducteurs de rendement clés
au cours du premier trimestre de 2008 et 2007 :

-------------------------------------------------------------------------
T1 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Production de zinc (en tonnes) 64 060 62 947
Ventes de zinc (en tonnes) 62 157 60 029
Concentré de zinc traité (en tonnes) 124 768 128 196
Récupération de zinc (%) 98,0 97,3
Frais de traitement (cents la livre) 37,5 37,0
Primes sur le zinc ($ US la livre) 0,069 0,105
Produits d'exploitation
tirés des sous-produits (en millions de dollars) 10,8 6,3
Cuivre dans la production de gâteaux de cuivre
(en tonnes) 757 684
Cuivre dans les ventes de gâteaux de cuivre
(en tonnes) 867 619
Production d'acide sulfurique (en tonnes) 103 329 104 263
Ventes d'acide sulfurique (en tonnes) 92 075 105 314
Prix moyen du zinc à la LME ($ US la livre) 1,102 1,568
Prix moyen du cuivre à la LME ($ US la livre) 3,536 2,69
Prix à marge garantie de l'acide sulfurique
($ US la tonne) 32,64 19,73
Taux de change moyen $ US/$ CA 1,004 1,172
-------------------------------------------------------------------------


PRODUCTION
----------

Au cours du premier trimestre de 2008, la production de zinc s'est
établie à 64 060 tonnes, comparativement à 62 947 tonnes pour le trimestre
correspondant de 2007. La production s'est accrue de 2 % en raison d'une plus
faible consommation de poussière de zinc et de l'amélioration des
récupérations. Le Fonds a réduit l'intensité du courant électrique dans
l'usine au cours du trimestre afin de gérer les niveaux de plomb dans les
cellules électrolytiques. En avril 2008, l'affinerie a accru sa production et
atteint le niveau mensuel ciblé.

La production ciblée pour 2008 est estimée à 275 000 tonnes.
L'exploitation à une intensité plus élevée pendant le reste de l'exercice et
l'augmentation de la teneur de zinc dans le concentré (à compter du
mi-exercice) devraient se traduire par un accroissement des volumes de
production au cours des neuf derniers mois de l'année.

La cible de production est assujettie à divers risques et à diverses
incertitudes. Les hypothèses à cet égard sont présentées à la rubrique
"Enoncés prospectifs" ci-dessous.

VENTES
------

Au cours du premier trimestre, la demande de zinc en Amérique du Nord a
débuté lentement, puis s'est accrue graduellement en mars. La faiblesse du
dollar américain a eu une incidence favorable sur la concurrence des prix des
produits de tôles d'acier aux Etats-Unis comparativement aux importations, ce
qui a créé des possibilités d'exportation auparavant inexistantes. En outre,
les coûts à la hausse des matières premières ont forcé les aciéries à
augmenter les prix, ce qui a incité les consommateurs d'acier à refaire leurs
stocks. Par conséquent, la demande de zinc devrait s'accroître au cours du
deuxième trimestre, bien que la reprise sera atténuée par la faible demande
continue de la part des consommateurs dans les secteurs du transport et de la
construction.

Les ventes ont atteint 62 157 tonnes au premier trimestre de 2008,
comparativement à 60 029 tonnes au premier trimestre de 2007 et les stocks ont
augmenté de 1 800 tonnes. Les volumes de ventes à contrat devraient augmenter
au cours du deuxième trimestre, et les ventes au comptant se poursuivront
également.

La cible du Fonds pour les ventes en 2008 correspond au niveau de
production prévu, soit 275 000 tonnes.

La cible du Fonds pour les ventes est assujettie à divers risques et à
diverses incertitudes. Les hypothèses à cet égard sont présentées à la
rubrique "Enoncés prospectifs" ci-dessous.

FRAIS DE TRAITEMENT
-------------------

En 2008, les frais de traitement ont été de 37,5 cents la livre, contre
37,0 cents la livre en 2007. Les frais de traitement sont ajustés annuellement
i) à la hausse de 1 % et ii) à la hausse ou à la baisse de 10 % de la
variation en pourcentage sur 12 mois du coût moyen de l'électricité par
mégawattheure de l'affinerie.

PRIMES
------

Pour le premier trimestre de 2008, les primes se sont établies en moyenne
à 6,9 cents US la livre, comparativement à 101,5 cents US la livre pour le
premier trimestre de 2007. La baisse des primes réalisées reflète une
diminution des primes sous contrat en 2008 par rapport aux sommets atteints en
2007.

En 2008, les primes devraient se situer à 6,5 cents US la livre.

La cible du Fonds pour les primes est assujettie à divers risques et à
diverses incertitudes. Les hypothèses à ce sujet sont présentées à la rubrique
"Enoncés prospectifs" ci-dessous.

SOUS-PRODUITS
-------------

Au premier trimestre de 2008, le Fonds a généré 10,8 millions de dollars
en produits d'exploitation tirés de la vente de gâteaux de cuivre et d'acide
sulfurique, comparativement à 6,3 millions de dollars pour le trimestre
correspondant de 2007. L'augmentation de 4,5 millions de dollars est
attribuable à la hausse des prix et des volumes de ventes de gâteaux de
cuivre, à l'augmentation des prix à marge garantie de l'acide sulfurique et à
l'incidence des règlements positifs de prix, contrebalancés en partie par
l'appréciation du dollar canadien.

Près de 85% des 400 000 tonnes d'acide sulfurique du Fonds sont vendues
suivant des contrats de 1 à 3 ans. Le reste est vendu une transaction à la
fois tout au long de l'année.

Les prix à marge garantie de l'acide sulfurique sont fondés sur le prix
de vente réalisé moins les frais de transport et une commission versée au
revendeur. Au cours du premier trimestre de 2008, le Fonds a réalisé des prix
à marge garantie de l'acide sulfurique de 33 $ US la tonne selon les contrats
conclus, comparativement à 20 $ US la tonne au premier trimestre de 2007.

La demande d'acide sulfurique s'est accrue au cours des derniers mois et
les prix ont monté en flèche. La hausse des prix de l'acide sulfurique
pourrait être avantageuse pour le Fonds si elle est fixée au cours des
négociations de contrat à venir. Environ 50 % de nos contrats seront
renouvelés avant décembre 2008.

TAUX DE CHANGE
--------------

L'appréciation du dollar canadien a eu une incidence négative sur les
résultats financiers du Fonds. Au cours du premier trimestre de 2008, une
appréciation d'un cent canadien du taux de change du dollar canadien par
rapport au dollar américain aurait eu une incidence négative d'environ
0,225 million de dollars (0,9 million de dollars pour un an) sur les
liquidités distribuables du Fonds. Le taux de change moyen du dollar canadien
par rapport au dollar américain s'est apprécié, passant de 1,004 $ US au
premier trimestre de 2007 à 1,172 $ US au premier trimestre de 2008.

COUTS
-----

Les coûts de production comprennent la main-d'oeuvre, l'énergie, les
fournitures et d'autres coûts directement associés au processus de production.
Les coûts de production ont augmenté au cours du premier trimestre de 2008,
s'établissant à 42,1 millions de dollars, comparativement à 37,0 millions de
dollars au premier trimestre de 2007. La hausse s'explique par une
augmentation des coûts de l'énergie et de la main-d'oeuvre, et un rajustement
positif du coût des marchandises vendues de 2,1 millions de dollars en 2007 en
raison de la plus grande accumulation des stocks au cours de cette période.

DEPENSES EN CAPITAL
-------------------

Les dépenses en capital pour le premier trimestre de 2008 se sont
établies à 3,2 millions de dollars, comparativement à 5,8 millions de dollars
pour le premier trimestre de 2007.

Les dépenses en capital prévues au budget de 2008 s'élèvent à 30 millions
de dollars, en baisse par rapport aux prévisions initiales de 33 millions
dollars. Environ 24 millions de dollars seront affectés à l'entretien, soit
19 millions de dollars pour l'entretien régulier et 5 millions de dollars pour
l'extraction du magnésium et du sélénium d'une nouvelle source
d'approvisionnement appelée Persévérance. Environ 6 millions de dollars seront
affectés à des projets générateurs de produits d'exploitation.

Les prévisions de dépenses en capital ont été réduites en raison du
retard de certains projets de dépenses en capital pour l'entretien.

La cible du Fonds pour les dépenses en capital est assujettie à divers
risques et à diverses incertitudes. Les hypothèses à cet égard sont présentées
à la rubrique "Enoncés prospectifs" ci-dessous.

Flux de trésorerie d'exploitation

Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation, avant la
variation nette des éléments hors caisse du fonds de roulement, ont totalisé
11,8 millions de dollars au premier trimestre de 2008, comparativement à
25,2 millions de dollars au premier trimestre de 2007. Au cours du premier
trimestre de 2008, le fonds de roulement hors caisse a augmenté de
4,7 millions de dollars en raison d'une augmentation des débiteurs et des
stocks, contrebalancés en partie par une augmentation des créditeurs et des
charges à payer. Le prix moyen du zinc à la LME a augmenté, passant de 1,07 $
US la livre en décembre 2007 à 1,14 $ US la livre en mars 2008.

Liquidités distribuables normalisées

Au cours du troisième trimestre de 2007, le Conseil canadien de
l'information sur la performance de l'Institut Canadien des Comptables Agréés
("ICCA") a publié l'Interprétation intitulée "Liquidités distribuables
normalisées des fiducies de revenu et autres entités intermédiaires : Lignes
directrices concernant la rédaction et les informations à fournir". Le Fonds a
adopté ces recommandations pour le rapport de gestion au 31 décembre 2007, et
le tableau ci-dessous présente un rapprochement des flux de trésorerie
provenant des activités d'exploitation et des liquidités distribuables
normalisées.

Les liquidités distribuables normalisées sont définies comme la mesure
conforme aux PCGR des flux de trésorerie provenant des activités
d'exploitation après rajustement au titre des dépenses en capital, des
restrictions quant aux distributions découlant de la conformité avec les
clauses restrictives lors de la communication de l'information financière,
ainsi que de la participation minoritaire.

Les liquidités distribuables normalisées ne doivent pas être considérées
comme une mesure des liquidités ni servir de substitut à d'autres mesures
conformes aux PCGR. La direction est d'avis que, outre le bénéfice net, les
liquidités distribuables normalisées constituent une mesure supplémentaire
utile du rendement du Fonds, car, déduction faite des variations des éléments
hors caisse du fonds de roulement, elles renseignent les investisseurs sur les
liquidités disponibles aux fins de distribution et les besoins en fonds de
roulement. Toutefois, les investisseurs ne doivent pas considérer les
liquidités distribuables normalisées comme une mesure de rechange à l'état des
flux de trésorerie, qui est utilisé à titre de mesure des liquidités et des
flux de trésorerie. La méthode de calcul des liquidités distribuables
normalisées utilisée aux fins du présent communiqué de presse peut différer de
celle à laquelle d'autres émetteurs ont recours et, par conséquent, les
liquidités distribuables normalisées présentées dans le communiqué de presse
pourraient ne pas être comparables à celles utilisées par d'autres émetteurs.

Le rapprochement des flux de trésorerie provenant des activités
d'exploitation et des liquidités distribuables normalisées pour les exercices
terminés le 31 mars 2008 et 2007 figure ci-dessous :



-------------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars) 2008 2007
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie d'exploitation 7 100 $ 2 076 $
Moins : portion attribuable à la participation
minoritaire (1 775) (519)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie d'exploitation attribuables
aux porteurs de parts prioritaires 5 325 1 557
-------------------------------------------------------------------------
Rajustements des dépenses en capital :
Acquisition d'immobilisations corporelles (3 157) (5 838)
Produit de la vente d'immobilisations
corporelles 75 -
Désactualisation de la dette à long terme (64) (63)
-------------------------------------------------------------------------
(3 146) (5 901)
Plus : portion des rajustements des dépenses
en capital attribuables à la participation
minoritaire 786 1 475
-------------------------------------------------------------------------
Rajustements des dépenses en capital
attribuables aux porteurs de parts prioritaires (2 360) (4 426)
-------------------------------------------------------------------------
Liquidités distribuables normalisées 2 965 (2 869)
-------------------------------------------------------------------------
Autres rajustements y compris les éléments
discrétionnaires :
Augmentation des éléments hors caisse du
fonds de roulement 4 735 23 170
Diminution/(Augmentation) de la réserve
d'exploitation 4 060 (6 595)
Moins : portion des autres rajustements (2 198) (4 144)
attribuables à la participation minoritaire
-------------------------------------------------------------------------
Distributions déclarées aux porteurs de parts
prioritaires 9 562 $ 9 562 $
-------------------------------------------------------------------------
Nombre moyen pondéré de parts prioritaires
en circulation (de base et dilué) 37 497 975 37 497 975
Liquidités distribuables normalisées par part
prioritaire 0,08 $ (0,08)$
Distributions déclarées aux porteurs de parts
prioritaires 0,255 $ 0,255 $
-------------------------------------------------------------------------


Le Fonds a inclus l'amortissement des frais de financement reportés comme
un rajustement des dépenses en capital. Les honoraires associés à l'exécution
d'un placement de billets en 2003 sont répartis sur la durée du placement pour
calculer les liquidités distribuables normalisées.

Dans le rapprochement présenté ci-dessus, pour être en conformité avec la
ligne directrice énoncée dans la nouvelle publication de l'ICCA sur les
liquidités distribuables normalisées, l'élément "Augmentation des éléments
hors caisse du fonds de roulement" est exclus du calcul des liquidités
distribuables normalisées, et est inclus dans le rapprochement des
distributions déclarées aux porteurs de parts prioritaires provenant des
liquidités distribuables normalisées.

Au cours du premier trimestre de 2008, les liquidités distribuables
normalisées ont totalisé 3,0 millions de dollars et les distributions
déclarées aux porteurs de parts prioritaires, 9,6 millions de dollars.

La direction et le conseil d'administration révisent périodiquement les
distributions au comptant, en tenant compte de notre rendement actuel et
prospectif. Certains des facteurs pris en compte dans les prises de décisions
à l'égard des distributions comprennent des montants nécessaires au service de
la dette, les dépenses en capital, les impôts et taxes, les besoins en fonds
de roulement, les conditions commerciales actuelles et tout autre élément jugé
prudent. La politique du Fonds consiste à verser des distributions aux
porteurs de parts équivalant aux flux de trésorerie provenant des activités
d'exploitation, avant les variations du fonds de roulement et les réserves
pour dépenses d'exploitation et les dépenses en capital considérées comme
appropriées par le conseil. Le Fonds détermine tous les mois les liquidités
distribuables à verser aux porteurs de parts du Fonds inscrits le dernier jour
ouvrable de chaque mois civil, et les distributions doivent être versées dans
les 25 jours suivants.

Le montant de la distribution mensuelle aux porteurs de parts est
fonction de la stratégie de gestion de la dette du Fonds et du programme de
maintien de la capacité de production. Le calcul exclut les variations des
éléments hors caisse du fonds de roulement, puisque les variations des
éléments du fonds de roulement sont souvent, de par leur nature, temporaires
et, le cas échéant, elles peuvent être financées à même la facilité de crédit
renouvelable du Fonds.

Un des principaux facteurs ayant une influence sur les soldes hors caisse
du fonds de roulement est le prix du zinc. Lorsque les prix du zinc
augmentent, les stocks et les débiteurs progressent, entraînant une hausse des
soldes hors caisse du fonds de roulement. Lorsque les prix du zinc reculent,
les stocks et les débiteurs baissent, entraînant un décroissement des soldes
hors caisse du fonds de roulement.

Réserve d'exploitation notionnelle et réserve pour dépenses en capital et
restauration des lieux

Afin d'atteindre son objectif, qui consiste à assurer le versement d'une
distribution mensuelle stable, le Fonds utilise une réserve d'exploitation
notionnelle. Au cours d'une période où les liquidités distribuables
normalisées, déduction faite des variations des éléments hors caisse du fonds
de roulement, attribuables aux porteurs de parts prioritaires sont supérieures
aux distributions déclarées aux porteurs de parts prioritaires, la réserve
d'exploitation notionnelle augmente. Au cours d'une période où les liquidités
distribuables normalisées, déduction faite des variations des éléments hors
caisse du fonds de roulement, attribuables aux porteurs de parts prioritaires,
sont inférieures aux distributions déclarées aux porteurs de parts
prioritaires, la réserve d'exploitation notionnelle diminue. Celle-ci procure
au Fonds la souplesse nécessaire pour assurer une distribution mensuelle
stable tout en satisfaisant aux modalités de l'acte de fiducie et aux clauses
restrictives du Fonds. Au cours du premier trimestre de 2008, la réserve
d'exploitation notionnelle a diminué de 4,1 millions de dollars pour s'établir
à 14,2 millions de dollars.

Bien que, à l'heure actuelle, la réserve d'exploitation soit supérieure
au niveau que vise le Fonds pour trois mois de versements, la souplesse
financière du Fonds a diminué. Le raffermissement du dollar canadien et la
réduction des primes sur le zinc prévus en 2008 pourraient avoir une incidence
défavorable sur la capacité du Fonds à générer des liquidités en 2008. Le
Fonds prévoit aussi une augmentation de ses dépenses en capital en 2008. Pour
ces raisons, il juge prudent pour le moment de ne pas accroître la
distribution ou verser une distribution exceptionnelle.

Le Fonds utilise également une réserve pour dépenses en capital et pour
restauration des lieux notionnelle. Il peut réduire celle-ci au cours d'une
période si des dépenses en capital inattendues ou inhabituellement élevées
doivent être engagées, tout en satisfaisant aux modalités de l'acte de fiducie
et des clauses restrictives du Fonds. Au 31 mars 2008, la réserve pour
dépenses en capital et pour restauration des lieux notionnelle atteignait
5,0 millions de dollars.

SITUATION DE TRESORERIE ET SOURCES DE FINANCEMENT

Au 31 mars 2008, la dette totale du Fonds s'élevait à 245,9 millions de
dollars, en hausse par rapport à 240,3 millions de dollars à la fin de
décembre 2007. La trésorerie et les équivalents de trésorerie du Fonds
totalisaient 0,6 million de dollars au 31 mars 2008, en baisse par rapport à
3,7 millions de dollars au 31 décembre 2007.

Le Fonds dispose d'une facilité de crédit renouvelable qui sert à des
fins générales, notamment au financement du fonds de roulement. Le 1er mai
2008, la facilité renouvelable a été prolongée jusqu'au 3 mai 2010. Le montant
disponible aux fins de prélèvement sur la facilité de crédit renouvelable
variera chaque trimestre et sera établi selon les pourcentages des stocks et
des débiteurs admissibles du trimestre précédent. En tout temps, le montant
maximal disponible pour prélèvement est de 200 millions de dollars, et le
montant minimal, de 55 millions de dollars. Le Fonds peut faire des
prélèvements sur la facilité de crédit renouvelable en dollars canadiens et en
dollars américains. Le montant disponible d'après le bilan du Fonds au 31 mars
2008 était de 160 millions de dollars, dont un montant de 93 millions de
dollars a été prélevé.

Les variations des soldes du fonds de roulement liés à l'exploitation
sont généralement financées par la facilité de crédit ou utilisées pour
rembourser celle-ci. En 2008, 95,6 millions de dollars ont été prélevés et
90 millions de dollars ont été remboursés en fonction des variations du fonds
de roulement.

Le Fonds compte des billets garantis de premier rang (les "billets") en
circulation totalisant 153,5 millions de dollars. Les billets ont une durée de
sept and et arriveront à échéance le 20 décembre 2010. Ils ont été émis par
suite d'un placement privé et le produit a servi à rembourser une facilité de
crédit à terme en cours depuis la création du Fonds.



PERSPECTIVES

-------------------------------------------------------------------------
Voici les objectifs de 2008 pour les principaux inducteurs du Fonds :
Production de zinc : 275 000 tonnes
Ventes de zinc : 275 000 tonnes
Frais de traitement : 37,5 cents la livre
Primes sur le zinc : 6,5 cents US la livre
Dépenses en capital : 30 millions de dollars
-------------------------------------------------------------------------


La capacité de la société de gestion de verser des distributions
mensuelles stables et de respecter les objectifs présentés ci-dessous est
assujettie aux divers risques et les hypothèses sont présentées à la rubrique
"Enoncés prospectifs" ci-dessous.

Enoncés prospectifs

Le Fonds émet des énoncés prospectifs concernant la production de zinc,
les ventes de zinc, les frais de traitement, les primes sur le zinc et les
dépenses en capital pour l'exercice à venir. Le Fonds transmet ces énoncés aux
porteurs de parts et aux analystes, car ce sont les principaux inducteurs du
Fonds. Les lecteurs sont avertis que ces énoncés peuvent ne pas être
appropriés dans d'autres circonstances.

Le Fonds met à jour ses énoncés prospectifs dans chacun de ses rapports
de gestion trimestriels.

Le présent communiqué de presse renferme des énoncés prospectifs
concernant les objectifs du Fonds et les perspectives générales des affaires
en 2008, les cibles de production et de vente de zinc, les frais estimatifs de
traitement, les cibles de primes sur le zinc, les taux de récupération
estimatifs et les prévisions de dépenses en capital. Ces énoncés prospectifs
se reconnaissent habituellement à l'emploi de termes comme "s'attendre à",
"prévoir", "environ" ou d'autres expressions similaires et de verbes au futur
ou au conditionnel comme "pourrait" ou "devrait", qui laissent entendre que
certaines actions ou certains événements et résultats pourraient se produire.
Les énoncés prospectifs comportent des risques connus et inconnus, des
incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient donner lieu à des résultats
ou un rendement futurs considérablement différents de ceux avancés dans les
énoncés prospectifs.

Les risques, les incertitudes et autres facteurs comprennent notamment :

1) la capacité du Fonds d'exercer ses activités à des niveaux de production
normale; 2) la dépendance à l'égard de l'approvisionnement continu en
concentré de zinc (les modalités de la convention d'approvisionnement et de
traitement); 3) la demande de zinc, d'acide sulfurique et de gâteaux de
cuivre; 4) les variations de l'offre et de la demande pour certains produits
de zinc et l'incidence sur les primes réalisées par le Fonds; 5) l'incidence
du prix du mois précédent; 6) la capacité du Fonds de continuer à servir ses
clients dans la même région géographique; 7) la sensibilité des produits
d'exploitation nets du Fonds aux réductions des prix réalisés du zinc, y
compris les primes, le prix du cuivre et le prix de l'acide sulfurique, le
raffermissement du dollar canadien en regard du dollar américain; et
l'augmentation des frais de transport et de distribution; 8) la sensibilité
des coûts de production du Fonds aux augmentations des tarifs d'électricité et
aux autres coûts d'énergie, aux coûts de la main-d'oeuvre et aux fournitures
utilisées pour son exploitation; la sensibilité des intérêts débiteurs du
Fonds aux hausses de taux d'intérêt; 9) les changements des exigences en
matière de récupérations et de dépenses en capital; 10) la négociation des
conventions collectives avec les employés syndiqués; 11) les conditions
commerciales et économiques générales; 12) les interruptions de transport; 13)
les lois régissant les émissions atmosphériques, les déversements dans l'eau,
les déchets et les matières dangereuses, et la santé et sécurité des employés
ainsi que l'incidence de l'application des lois et des règlements futurs sur
les charges, les dépenses en capital, les impôts et les restrictions à l'égard
de l'exploitation de l'affinerie; 14) la possibilité de répercussions
financières négatives découlant d'enquêtes réglementaires, de réclamations, de
poursuites et d'autres recours; 15) le risque de défaut de paiement d'un prêt
et de refinancement; et 16) la dépendance envers Xstrata Canada à l'égard de
l'exploitation et de l'entretien de l'affinerie.

Ces énoncés prospectifs représentent nos opinions en date du présent
communiqué de presse. Le Fonds prévoit que des événements ultérieurs
pourraient entraîner un changement d'opinion de sa part.

Le Fonds de revenu Noranda est une fiducie de revenu dont les parts sont
inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole "NIF.UN". Le Fonds de revenu
Noranda est propriétaire de l'affinerie CEZinc ("l'affinerie") et de ses
actifs connexes ("l'affinerie") situés à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec.
CEZinc est la deuxième affinerie de zinc en Amérique du Nord et la plus grande
de la côte Est, où sont situés la majorité de ses clients. L'affinerie produit
du zinc affiné et divers sous-produits à partir de concentrés de zinc qu'elle
achète à des exploitations minières. L'affinerie est exploitée et gérée par
Zinc électrolytique du Canada Limitée.

Pour plus de renseignements sur le Fonds de revenu Noranda, consulter le
site Web de la Société à l'adresse www.norandaincomefund.com



FONDS DE REVENU NORANDA

BILANS INTERMEDIAIRES CONSOLIDES

(non vérifé)

(en milliers de dollars)


Le 31 mars Le 31 déc.
2008 2007
----------- -----------
ACTIF

Actif à court terme :
Trésorerie et équivalents de trésorerie 562 3 702
Débiteurs
Comptes clients 91 317 64 210
Xstrata Canada 15 256 22 617
Instruments financiers liés aux produits de
base 3 575 964
Engagements fermes 3 381 719
Stocks 133 482 129 066
Charges payés d'avance et autres actifs 2 578 2 195
----------- -----------
250 151 223 473

Immobilisations corporelles 309 925 314 489
----------- -----------
560 076 537 962
----------- -----------

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES

Passif à court terme
Créditeurs et charges à payer
Comptes clients 19 716 18 547
Xstrata Canada 62 034 44 801
Instruments financiers liés aux produits de
base 3 107 735
Distributions à verser 4 250 4 250
----------- -----------
89 107 68 333

Passif d'impôts futurs 13 147 13 147
Frais futurs de remise en état et de
restauration des lieux 12 218 12 130
Dette à long terme 245 925 240 269
Participation des porteurs de parts
ordinaires 53 211 54 312

Participation des porteurs de parts :
Capitaux propres des porteurs de parts 191 273 191 273
Déficit (44 805) (41 502)
----------- -----------
146 468 149 771
----------- -----------
560 076 537 962
----------- -----------



FONDS DE REVENU NORANDA

ETATS INTERMEDIAIRES DES RESULTATS, DU DEFICIT
ET DU RESULTAT ETENDU CONSOLIDES

(non vérifié)

(en milliers de dollars)

Trois mois
terminés le 31 mars
--------------------------
2008 2007
----------- -----------

Produits
Ventes 167 065 272 536
Frais de transport et de distribution (4 321) (3 261)
----------- -----------
162 744 269 275
----------- -----------

Coût d'achat des matières premières 94 342 199 764
----------- -----------
Produits moins le coût d'achat des matières
premières 68 402 69 511
----------- -----------
Autres charges
Production 42 081 37 014
Frais de vente et d'administration 4 855 4 937
Perte (gain) de change 4 070 (605)
Gain sur couverture de produits de base (290) (110)
Perte (gain) sur instruments financiers
liés aux produits de base (2 612) 348
Amortissement des immobilisations corporelles 7 912 6 775
Remise en état 243 (3 801)
----------- -----------
56 259 44 558
----------- -----------
Bénéfice avant intérêts, participation
minoritaire et impôts sur les bénéfices 12 143 24 953
----------- -----------
Intérêts débiteurs, montant net 3 797 6 289
----------- -----------
Bénéfice avant participation minoritaire
et impôts sur les bénéfices 8 346 18 664
----------- -----------
Participation minoritaire dans les
bénéfices revenant aux porteurs de parts
ordinaires 2 087 4 666
----------- -----------
Bénéfice avant impôts sur les bénéfices 6 259 13 998
----------- -----------
Charge d'impôts - -
----------- -----------
Bénéfice net et résultat étendu 6 259 13 998
----------- -----------
Déficit comme présenté au début de la
période (41 502) (30 624)
----------- -----------
Distributions aux porteurs de parts
prioritaires (9 562) (9 562)
----------- -----------

Déficit à la fin de la période (44 805) (26 188)
----------- -----------
Résultat net par part prioritaire
(de base et dilué) 0,17 $ 0,37 $

Nombre moyen pondéré de parts prioritaires
en circulation 37 497 975 37 497 975



FONDS DE REVENU NORANDA

ETATS INTERMEDIAIRES DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES

(non vérifié)

(en milliers de dollars)

Trois mois
terminés le 31 mars
--------------------------
2008 2007
----------- -----------

Flux de trésorerie d'exploitation :
Bénéfice net pour la période 6 259 13 998
Eléments sans incidence sur la trésorerie :
Amortissement des immobilisations
corporelles 7 912 6 775
Désactualisation des coûts liés à la
remise en état 243 (3 801)
Participation minoritaire dans les bénéfices
revenant aux porteurs de parts ordinaires 2 087 4 666
Perte (gain) sur réévaluation à la valeur
du marché sur des instruments financiers
liés aux produits de base (2 902) 238
Variation de la juste valeur des dérivés
incorporés (1 961) 3 172
Désactualisation de la dette à long terme 64 63
Perte sur vente d'immobilisations
corporelles 287 148
Dépenses de restauration des lieux (154) (13)
----------- -----------
11 835 25 246
----------- -----------
Variation nette des éléments hors caisse
du fonds de roulement (4 735) (23 170)
----------- -----------
7 100 2 076
----------- -----------

Flux de trésorerie d'investissement :
Acquisition d'immobilisations corporelles (3 157) (5 838)
Produit de la vente d'immobilisations
corporelles 75 -
----------- -----------
(3 082) (5 838)
----------- -----------

Flux de trésorerie de financement :

Distributions - Porteurs de parts
prioritaires (9 562) (9 562)
- Porteurs de parts
ordinaires (3 188) (3 188)
Emission de la dette à long terme en vertu
de la facilité de crédit 95 592 161 200
Remboursement de la dette à long terme en
vertu de la facilité de crédit (90 000) (156 400)
----------- -----------
(7 158) (7 950)
----------- -----------
Variation nette de la trésorerie et des
équivalents de trésorerie pendant la période (3 140) (11 712)

Trésorerie et équivalents de trésorerie
au début de la période 3 702 13 712
----------- -----------
Trésorerie et équivalents de trésorerie
à la fin de la période 562 2 000
----------- -----------


SEDAR: 00017578EF C4710

Renseignements

  • Information financière:
    Zinc électrolytique du Canada Limitée
    Michael Boone
    Vice-Président et chef des finances
    (416) 775-1561
    Couriel: mboone@xstrata.ca