SOURCE: Despatch Industries

Despatch Industries

07 juil. 2015 06h18 HE

Le four à oxydation de nouvelle génération Split-Zone promet de réduire le coût de production de la fibre de carbone

MINNEAPOLIS, Minnesota--(Marketwired - Jul 7, 2015) - Dans les lignes de carbonisation conventionnelles actuelles, le processus d'oxydation est supposé consommer le plus d'énergie, avoir l'empreinte la plus importante et représenter l'investissement en capitaux le plus élevé. Les processus de production alternatifs à l'oxydation conventionnelle, tels que le « plasma », et les précurseurs alternatifs au précurseur traditionnel à base de polyacrylonitrile (PAN), sont considérés comme les meilleures options pour atteindre un coût de fibre de carbone plus faible et suscitent actuellement le plus grand intérêt.

Cependant, de récentes innovations technologiques de Despatch peuvent désormais offrir une extension technologique viable et facilement accessible capable de réduire considérablement le coût de production de la fibre de carbone.

Les éléments clés permettant de réduire la durée du cycle du processus d'oxydation qui est généralement de 60 à 90 minutes, sont une faible variabilité du processus, des taux de transfert thermique efficaces et contrôlables et des zones de contrôle accrues. Par le passé, des compromis en matière de facilité d'entretien ou de coûts d'immobilisation ont rendu l'intégration de ces facteurs excessivement coûteuse, limitant ainsi la réduction potentielle de la durée du cycle d'oxydation.

Doté de la technologie Novariance(TM), le four à oxydation de nouvelle génération Split-Zone(TM) de Despatch permettra aux fabricants de pousser le taux d'oxydation de manière importante afin de réduire la durée du cycle d'oxydation et de faire reculer le coût de la fibre oxydée. En créant deux profils thermiques discrets pour la moitié supérieure et la moitié inférieure de la chambre, la température de la moitié supérieure du four peut être augmentée de plusieurs degrés, ce qui permet d'augmenter le taux d'oxydation de la fibre au sein de la même chambre de traitement.

Avec ses structures de busettes déprimogènes en instance de brevet, la technologie Novariance(TM) élimine la variance directionnelle et latérale inhérente aux designs de busettes traditionnels.

« Le four à oxydation Split-Zone va réduire la variabilité du processus, multiplier les opportunités d'optimiser les taux de transfert thermique à un précurseur spécifique et doubler le nombre effectif de zones de contrôle », a déclaré Steve Oman, directeur général de l'unité Fibre de carbone de Despatch Industries. « Nous avons estimé qu'une réduction de la durée du cycle de 25 %, voire plus, pouvait être obtenue grâce à la technologie d'oxydation Split-Zone. »

Despatch présentera son four à oxydation Split-Zone dans ses locaux de Lakeville au cours du 4e trimestre de 2015. Pour les personnes souhaitant en savoir plus, une vidéo animée est disponible sur le site Internet de Despatch : www.despatch.com/oxidation.aspx.

Renseignements