Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

30 oct. 2014 16h17 HE

Le fractionnement des revenus est injuste et les efforts du gouvernement pour mousser son produit n'y change rien

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 30 oct. 2014) - L'annonce de Stephen Harper vantant les mérites du fractionnement des revenus ne change en rien à la réalité : la proposition du gouvernement est injuste, car seules les familles canadiennes les plus riches vont en bénéficier.

Le fractionnement de revenus est une mauvaise politique publique, tellement que même les alliés traditionnels des conservateurs la critique. L'Institut C. D. Howe qui est plutôt de droite, a souligné qu'il s'agit d'une mauvaise politique au plan économique comme social. L'ancien ministre des Finances de Stephen Harper, Jim Flaherty, a pour sa part affirmé que le fractionnement des revenus profiterait seulement aux familles canadiennes les plus riches, qui n'ont pas besoin de baisses d'impôts. En fait, 86 pour cent des familles canadiennes ne tireront aucun avantage du fractionnement des revenus. Tout comme la prestation universelle pour garde d'enfants, un autre élément de la « politique familiale » des Conservateurs, le fractionnement des revenus n'aide pas les familles qui cherchent désespérément des services de garde à coût abordable pour leurs enfants.

« Peu importe les efforts du gouvernement pour mousser le produit, le fractionnement des revenus demeure une mauvaise politique qui contribue à l'accroissement des inégalités au Canada. Ce dont les Canadiens ont vraiment besoin, c'est d'un programme universel de services de garde à l'enfance. En effet, l'accès à des services de garde de qualité à coût abordable est la solution la plus juste. Un tel programme profiterait à nos enfants, aux parents qui travaillent ou étudient et à l'économie », a déclaré le président du SCFP national, Paul Moist.

Pendant que les Conservateurs se contentent de mettre de l'avant des politiques qui profitent aux plus riches des plus riches Canadiens, le NPD propose de créer un million de places en garderie à 15 dollars par jour dans l'ensemble du pays. Voilà une vraie solution qui permettra d'atténuer la crise des services de garde pour toutes les familles canadiennes.

Renseignements