Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

10 mai 2013 11h49 HE

Le gouvernement abandonne les jeunes travailleurs et travailleuses, selon le CTC

Seulement 13 % des jeunes sans-emploi sont admissibles à l'AE

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 10 mai 2013) - Le président du Congrès du travail du Canada affirme que la politique du marché du travail du gouvernement fédéral abandonne les jeunes travailleurs et travailleuses du Canada.

« Le chômage chez les plus jeunes Canadiens et Canadiennes demeure à un niveau inacceptable et seulement un petit nombre d'entre eux qui sont sans travail réussissent à recevoir des prestations d'assurance-emploi, indique Ken Georgetti, président du CTC. Le gouvernement laisse tomber ces jeunes travailleurs et travailleuses. »

M. Georgetti réagissait à la publication par Statistique Canada de son Enquête sur la population active d'avril 2013. Le Canada comptait 1 361 700 sans-emploi en avril et le taux de chômage national s'établissait à 7,2 %. Dans le groupe d'âge des 15 à 24 ans, le taux de chômage s'élevait à 14,5 % et 46,8 % des jeunes ne travaillaient qu'à temps partiel.

« Il est vraiment surprenant de constater que seulement 13 % des personnes sans-emploi du groupe d'âge des 15 à 24 ans ont réussi à se qualifier pour l'assurance-emploi en 2012 - à peine 7,0 % des chômeuses et 17 % des chômeurs. Cela démontre bien les effets néfastes des changements apportés par Ottawa au système d'AE en 2012. »

M. Georgetti ajoute : « Le Canada compte 1,4 million de personnes au chômage. Or, le gouvernement a aidé les employeurs à importer des centaines de milliers de travailleurs migrants vulnérables, qui les payent moins que les salaires en vigueur. Cela n'a pas aidé à jumeler des Canadiens à la recherche d'un emploi avec des employeurs qui ont des emplois disponibles. Nous devrions nous préoccuper de l'absence d'emplois pour les chômeurs et chômeuses, et le PTET est en partie responsable. »

Analyse rapide d'Angella MacEwen, économiste principale du CTC

Le gain de plus de 12 000 emplois en avril n'a pas été suffisant pour faire fluctuer le taux de chômage, qui est demeuré inchangé à 7,2 %. Contrairement à la tendance récente, la progression de l'emploi s'explique par l'embauche dans le secteur public, et non dans le secteur privé qui a supprimé 20 000 emplois en avril.

Le chômage chez les jeunes est toujours très préoccupant. Le taux de chômage réel des jeunes de 15 à 24 ans a augmenté d'un demi-point de pourcentage en avril pour atteindre 20,9 %.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web : www.congresdutravail.ca. Suivez-nous sur Twitter : @CanadianLabour.

Renseignements

  • Sylvain Schetagne
    Economiste en chef
    CTC
    613-526-7445 (en français)

    Angella MacEwen
    Economiste principale
    CTC
    613-526-7412 (en anglais)

    Dennis Gruending
    Communications
    CTC
    613-526-7431
    Cell. et SMS : 613-878-6040
    dgruending@clc-ctc.ca