Conseil de recherches avicoles du Canada

Conseil de recherches avicoles du Canada

19 févr. 2014 14h54 HE

Le gouvernement appuie la recherche avicole au Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 19 fév. 2014) - C'est avec grand plaisir que le Conseil de recherches avicoles du Canada (CRAC) a accueilli l'annonce à l'effet qu'il recevra un montant de 4 millions de dollars dans le cadre du volet agri-innovation (PAI) du Programme Cultivons l'avenir 2 d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.

L'annonce a été faite hier, le 18 février, au Poste de recherches avicoles Arkell de l'Université de Guelph. Le financement soutiendra la Grappe des sciences avicoles qui sera administrée par le CRAC.

Une « grappe » regroupe des équipes de chercheurs multidisciplinaires chargés de résoudre des problèmes complexes et de créer une synergie dans les efforts de recherche. C'est une façon de profiter au maximum des ressources disponibles et de fournir de solides arguments en faveur de l'investissement dans la recherche avicole au Canada. Le regroupement de ressources intellectuelles et financières pour résoudre des questions d'intérêt commun est une excellente manière d'optimiser l'incidence de nos investissements collectifs dans la recherche.

« Nos organisations membres se sont engagées fermement à l'endroit de la recherche avicole au Canada, à la fois en termes de financement et de ressources, et valorisent leur partenariat avec Agriculture et Agroalimentaire Canada dans cette initiative des plus importantes », a déclaré Roelof Meijer, président du CRAC et éleveur de dindon en Alberta.

La Grappe des sciences avicoles offre la capacité de résoudre plusieurs enjeux courants qui guettent l'industrie. L'unique collaboration entre les scientifiques, les partenaires de l'industrie et les ministères du gouvernement à l'échelle du pays contribue à la synergie des efforts à ce chapitre. La portée de la grappe cerne la recherche de base et à plus court terme, des études appliquées qui produiront des réponses immédiates et de l'information future pour les industries avicole et de l'alimentation, ainsi que les facteurs qui ont une incidence sur le bien-être des consommateurs.

« La grappe permet aussi à l'industrie et aux chercheurs de procéder à des examens à plus long terme que d'habitude au moment de planifier et de mener des recherches sur les questions importantes pour l'industrie avicole, les consommateurs et la société en général », de poursuivre Meijer. « Je remercie très sincèrement le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz pour l'appui du gouvernement fédéral à l'endroit de la recherche avicole, une mesure qui contribue sans conteste au dynamisme et à la durabilité de l'industrie. »

Renseignements

  • Bruce Roberts, PhD
    Directeur exécutif
    Conseil de recherches avicoles du Canada
    (613) 566-5916