Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

02 avr. 2009 11h01 HE

Le gouvernement attribue un contrat visant à soutenir les navires de la classe Halifax et à stimuler l'économie

GATINEAU, QUEBEC--(Marketwire - 2 avril 2009) - L'honorable Christian Paradis, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, l'honorable Peter Gordon MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre de la Porte d'entrée de l'Atlantique, ainsi que l'honorable Tony Clement, ministre de l'Industrie, ont annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada a attribué à la société Rheinmetall Waffe Munition GmbH, de Schneizlreuth en Allemagne, un contrat visant à fournir 14 systèmes déportés de contre-mesures électroniques (CME) passives destinés aux navires de la classe Halifax.

Le système de CME, qui fait partie intégrante et qui est un élément essentiel du système de défense antimissile des navires, est constitué de lanceurs et de cartouches placés à bord des navires afin d'intercepter les missiles à guidage radar.

"Notre gouvernement continue d'offrir une technologie de pointe aux Forces canadiennes et de produire des résultats concrets pour notre économie", a affirmé le ministre Paradis.

"La sécurité de nos Forces est primordiale pour toute opération", a déclaré le ministre MacKay. "Le remplacement de ces systèmes SHIELD assurera à l'équipage et aux navires de la classe Halifax du Canada une meilleure capacité défensive pour les protéger, tout en préservant les intérêts canadiens au pays et à l'étranger."

Ce contrat d'une durée de cinq ans couvrira la conception, la fabrication, la documentation, la formation et le soutien technique du système de CME.

La Politique des retombées industrielles et régionales (RIR) s'applique à cet achat. L'entrepreneur doit mener au Canada des activités correspondant à la totalité de la valeur du contrat et ainsi s'assurer que l'acquisition de matériel de défense produira des retombées industrielles et régionales à long terme au Canada.

"Je suis heureux que grâce à la Politique des RIR, chaque dollar que représente ce contrat sera réinvesti dans l'économie canadienne", a déclaré le ministre Clément. "L'entrepreneur s'est engagé à générer une activité économique durable de grande qualité au sein de l'économie canadienne."

Vous pouvez également consulter les communiqués de presse de TPSGC sur notre site Internet à l'adresse http://www.tpsgc.gc.ca/text/generic/media-f.html.


DOCUMENT D'INFORMATION

Le gouvernement du Canada fournit aux Forces canadiennes l'équipement dont elles ont besoin pour fonctionner au pays et à l'étranger, et ce, tout en créant des emplois et en favorisant les industries d'origine canadienne.

Le contrat visant à fournir des systèmes déportés de contre-mesures électroniques (CME) passives, d'une valeur estimée à 23 millions de dollars (incluant la TPS et la TVH), couvrira la conception, la fabrication, la documentation, la formation et le soutien technique du système de CME utilisé dans les navires de la classe Halifax, et ce, pour une durée de cinq ans.

Les frégates de la classe Halifax ont été construites au début des années 1990 et doivent maintenant faire l'objet d'améliorations et d'une modernisation au niveau des systèmes, dont tout particulièrement les systèmes de mécanique navale, de commandement, de contrôle et de combat. Ce contrat entre dans le cadre d'un vaste projet de modernisation qui s'étend sur plusieurs années et qui vise à revaloriser les 12 frégates canadiennes de la classe Halifax. Deux des systèmes de CME seront utilisés dans des installations côtières alors que les 12 autres seront utilisés à bord des navires.

En avril 2008, le gouvernement annonçait qu'il accordait des contrats aux sociétés Halifax Shipyards et Victoria Shipyards dans le but d'effectuer l'entretien et le radoub continus des frégates. En novembre 2008, on accorda à Lockheed Martin un contrat de conception, de fabrication et de soutien en service des appareils d'intégration des systèmes de combat (ISC) qu'on retrouve à bord des frégates. Enfin, en décembre 2008, la société L-3 Communications MAPPS Inc. se voyait accorder un contrat portant sur le système de contrôle intégré de plate-forme.

L'annonce d'aujourd'hui constitue une bonne nouvelle pour les Forces canadiennes et les contribuables canadiens. Rheinmetall estime que ce contrat lui permettra de conserver cinq postes à temps plein en Ontario et au Québec.

De plus, grâce aux retombées industrielles et régionales, le contrat des CME stimulera également l'économie canadienne, puisque la valeur totale de ce contrat se traduira en retombées industrielles et régionales directes et indirectes. Autrement dit, en vertu des modalités de ce contrat, Rheinmetall doit investir dans l'économie canadienne le même montant que ce que lui apporte le contrat.

Les CME procureront aux hommes et aux femmes des Forces canadiennes le système de défense antimissile dont ils ont besoin pour protéger les navires de la classe Halifax.

This text is also available in English.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Christian Paradis
    Ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux
    Mary-Ann Dewey-Plante
    Attachée de presse
    613-218-6961
    ou
    Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
    Relations avec les médias
    819-956-2315
    ou
    Cabinet de l'honorable Peter MacKay
    Ministre de la Défense nationale et
    ministre de la Porte d'entrée de l'Atlantique
    Jay Paxton
    Attaché de presse
    613-996-3100
    ou
    Ministère de la Défense nationale
    Bureau de liaison avec les médias
    613-996-2353/2354
    ou
    Cabinet de l'honorable Tony Clement
    Ministre de l'Industrie
    Pema Lhalungpa
    Attachée de presse
    613-995-9001
    ou
    Industrie Canada
    Relations avec les médias
    613-943-2502