Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

08 oct. 2010 11h21 HE

Le gouvernement doit se consacrer aux sans-emploi

Le président du CTC réagit aux données sur l'emploi de Statistique Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 oct. 2010) - Le président du Congrès du travail du Canada exhorte le gouvernement fédéral à mettre l'accent sur la création d'emplois et le prolongement des prestations d'AE pour les sans-emploi.

« L'économie ralentit, le taux de chômage demeure élevé et les travailleurs et travailleuses vont écouler leurs prestations d'assurance-emploi pendant qu'ils sont à la recherche d'un nouvel emploi, dit Georgetti, président du CTC. Nous n'avons pas récupéré tout le terrain perdu depuis le début de cette crise économique il y a deux ans. »

Georgetti réagissait à la publication des données de Statistique Canada sur la population active pour septembre 2010. Le Canada comptait 1 493 000 sans-emploi en septembre, un chiffre bien supérieur par rapport à 1 137 400 en octobre 2008. Le taux de chômage demeure très élevé en septembre et s'est établi à 8,0 %.

Georgetti dit qu'Ottawa doit poursuivre les mesures de relance économique plutôt que d'y mettre fin et que le gouvernement doit prolonger les prestations d'AE des chômeurs et chômeuses. Statistique Canada publiait que seulement 45,0 % des chômeuses et chômeurs canadiens touchaient des prestations d'AE en juillet, une baisse par rapport à 50,3 % l'année dernière.

« Trop de Canadiens et Canadiennes sont toujours au chômage et trop peu d'entre eux reçoivent des prestations d'AE, explique Georgetti. Les travailleurs et travailleuses ont contribué de bonne foi au programme d'AE et il devrait être disponible pour eux au moment où ils en ont besoin. »

Analyse rapide de Sylvain Schetagne, économiste principal du CTC 

Septembre 2010 peut être décrit comme le mois des chutes dans les tendances de la population active.

La population active du Canada, c.-à-d. les personnes sur le marché du travail, a diminué de 24 400 entre août et septembre, malgré les hausses remarquées dans la population en âge de travailler (15-64 ans).

Le nombre d'emplois est également en baisse, avec 6 600 emplois de moins en septembre qu'en août.

Il y avait 17 900 chômeurs et chômeuses de moins le mois dernier, mais le Canada compte toujours 355 600 sans-emploi de plus en septembre 2010 qu'en octobre 2008 avant la crise économique.

La légère diminution du taux de chômage de 8,1 % à 8,0 % s'est produite à la suite de la baisse dans la taille du marché du travail et du nombre de sans-emploi. Cela peut sembler comme une bonne nouvelle, mais signifie en fait qu'il y a une baisse de la population active au Canada.

Le mois de septembre a été particulièrement difficile pour les jeunes travailleurs âgés de 15 à 24 ans. Le taux de chômage a augmenté considérablement passant de 14,6 % en août à14,9 %, après la perte de 41 900 emplois en septembre.

Le nombre d'emplois à temps partiel a diminué le mois dernier (-43 700), tandis que le nombre d'emplois à temps plein a augmenté (+37 100). Le nombre d'emplois à temps plein au Canada est toujours inférieur au nombre que nous avions avant la crise économique – le Canada comptait environ 150 000 emplois à temps plein de moins en septembre 2010 qu'en octobre 2008.

Le taux de chômage à long terme demeure élevé. Le pourcentage de Canadiennes et Canadiens sans travail depuis plus de six mois s'élevait à 21 % en septembre, un niveau beaucoup plus élevé que celui enregistré en septembre 2008 avant la crise économique.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web : www.congresdutravail.ca

Renseignements

  • Sylvain Schetagne
    Economiste principal, CTC
    613-668-4372
    ou
    Dennis Gruending
    Communications, CTC
    613-878-6040