Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Innovation, Sciences et Développement économique Canada

15 sept. 2016 11h04 HE

Le gouvernement du Canada accueille favorablement la tenue d'une enquête sur les chercheurs universitaires et le corps professoral

Le rétablissement de l'enquête de Statistique Canada servira d'appui aux objectifs du gouvernement en matière de diversité et d'inclusion

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 15 sept. 2016) - Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Les personnes en quête de nouvelles idées et connaissances qui travaillent à stimuler l'innovation représentent un atout des plus importants pour le Canada. Pour elles, l'acquisition continue du savoir et le développement des compétences des Canadiens de tout âge sont primordiaux. Elles se préparent ainsi à occuper les emplois bien rémunérés de la classe moyenne - ou à les créer. Elles jouent assurément un rôle de premier plan dans la mise en œuvre de la vision du gouvernement du Canada afin que le pays devienne un pôle mondial de l'innovation.

Pour ce faire, le Canada doit pouvoir compter sur les renseignements les plus récents et complets possibles concernant le corps professoral et les chercheurs des universités canadiennes. Aujourd'hui, une importante étape a été franchie concernant la collecte des données nécessaires à l'élaboration d'orientations visant le corps professoral et les chercheurs universitaires.

Statistique Canada a en effet annoncé le rétablissement d'une enquête qui présentera d'intéressantes données, notamment l'âge et le sexe, sur les chercheurs universitaires de renommée internationale en poste au Canada. C'est la ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan, qui en a fait l'annonce à l'Université Western.

L'enquête appelé Système d'information sur le personnel d'enseignement dans les universités et les collèges (SPEUC) a eu cours de 1937 à 2012, moment elle a été suspendue par Statistique Canada en raison de restrictions budgétaires. C'est à compter d'avril 2017 que Statistique Canada publiera les derniers résultats du SPEUC qui aura ainsi été rétabli et qui est d'ailleurs déjà en cours.

Les données recueillies dans le cadre de cette enquête serviront de données probantes pour la prise de décisions stratégiques, ce qui favorisera davantage la diversité et l'inclusion dans les universités canadiennes. Cette enquête représente un appui au Programme d'innovation du gouvernement, dont l'objectif est de mettre en place les conditions nécessaires pour stimuler la croissance économique et créer des emplois qui renforcent la classe moyenne. Le gouvernement vise à faire une plus grande place à la diversité et à l'inclusion au sein des établissements du savoir canadiens, car notre économie dépend de l'innovation qui, à son tour, découle de bonnes idées venant de cet important pan de la société.

Citations

« Le rétablissement de cette enquête est crucial à l'obtention d'un portrait juste de la communauté des chercheurs universitaires et du corps professoral au Canada. Dès que nous aurons une meilleure idée de la composition de la communauté de la recherche au Canada, nous serons en mesure de collaborer de façon concrète avec les universités, afin que le personnel d'enseignement qu'elles recrutent reflète bien reflète bien la diversité canadienne. Après tout, la diversité constitue la force du Canada. »

- La ministre des Sciences, l'honorable Kirsty Duncan

« Le Canada a besoin de tous ses cerveaux. C'est pourquoi il importe que les femmes, les Autochtones et les membres de diverses communautés culturelles soient bien représentés dans les établissements du savoir. Une économie axée sur l'innovation dépend de l'émergence de bonnes idées de tout un chacun. La diversité et l'inclusion sont plus que des valeurs morales : elles constituent aussi un solide fondement à la science. Plus le bassin de talents est grand, plus le foisonnement d'idées sera important. La prospérité et la réussite du pays sont tributaires de la participation active de l'ensemble des Canadiens. »

- Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains

« Statistique Canada s'engage à travailler de concert avec les universités afin d'offrir de nouveau à ses utilisateurs de données de l'information pertinente de qualité. Grâce à cette enquête, il est possible de suivre l'évolution de la situation dans les universités, ce qui aidera les étudiants et le corps professoral à planifier leurs futures activités. »

- Statistique Canada

Les faits en bref

  • Avant 2012, année où le SPEUC a été interrompu, celui-ci avait permis de recueillir annuellement des données sur le personnel à temps plein des universités, et ce, depuis 1937.
  • Statistique Canada travaillera de concert avec les établissements d'enseignement pour recueillir les données pertinentes de 2012 à aujourd'hui, afin de combler l'absence de données pour ces années.
  • Statistique Canada vérifiera également s'il est possible d'étendre l'enquête pour y inclure les employés à temps partiel et ceux des collèges publics.

Produits connexes

Communiqué de presse de Statistique Canada

Liens connexes

Statistique Canada

Système d'information sur le personnel d'enseignement dans les universités et les collèges : résultats antérieurs

Suivez la ministre Duncan sur les médias sociaux.

Twitter : @MindesSciences

Instagram : mindessciences

Renseignements